Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

« Agroécologie Tour 2017», les établissements du Grand Est se prêtent aux jeux

Juin 2017 - Emmanuelle Zanchi (animatrice du réseau thématique DGER "Elevage")

La deuxième édition de « l’Agroécologie Tour » (voir ci-dessous l'article sur la 1ère édition) s’est tenue les 31 mai et 1er juin à Poussay (Vosges). Organisé par le réseau régional Grand Est de l’enseignement agricole, c’est aujourd’hui le rendez-vous incontournable du printemps pour les établissements. Cette année, élèves et étudiants étaient invités à une compétition ludique sur le thème de l’agro-écologie, la valorisation de l’herbe et la biodiversité.

 

Des jeux pédagogiques imaginés par les élèves et les enseignants

 

« C’est l’heure de la soupe » ou « chut, ça pousse » sont deux des cinq thèmes imaginés par les étudiants de BTS Productions animales en formation initiale et en apprentissage de Nancy-Pixérécourt (Meurthe-et-Moselle). Ce jeu de l’oie renommé « l’herbe en folie » permet de tester ses connaissances sur les espèces prairiales, leur implantation, la récolte, la valeur alimentaire en évitant le retour à la case départ pour cause de sécheresse. Yannick Mousseron, formateur en zootechnie au CFA de Nancy explique : « créer ce jeu a été une occasion de mobiliser les étudiants de première année du lycée et du CFA mais également les enseignants ». Tout était à inventer : les règles, le titre du jeu, le plateau mais surtout les questions.

« La production d’espèces fourragères de 1950 à 2015 a-t-elle augmenté en passant de 14 à 19 millions d’ha, baissé en passant de 19 à 14 millions d’ha, restée stable aux alentours de 19 millions d’ha ? », voilà une question posée par les étudiants de BTS Gestion et Protection de la Nature (GPN) de Roville aux Chènes (Vosges) dans leur Trivial Prairies. Il s’agit de compléter son « camembert » en répondant à des questions portant sur le territoire, la biodiversité, la fonctionnalité agricole des prairies, … D’autres questions semblent plus faciles : « Pour les pâturages, la qualité du lieu de vie du troupeau dépend : de la présence d’espèces mellifères, de la portance des sols ou de la sympathie de l’éleveur ? » Pour Carole Benoit, enseignante en agronomie, « l’enjeu est que les étudiants en formation GPN découvrent d’autres espaces que les espaces naturels. Il faut que ces étudiants découvrent l’agronomie car ils auront à travailler demain avec des agriculteurs ». Chaque étudiant a dû imaginer deux questions, exercice un peu déroutant au début. « Mais ils se sont rendus compte que les possibilités étaient infinies » précise Carole.

 

 

« L’herbe en folie », répondre à des questions en évitant les cases « aléas » (photo E. Zanchi)
L’idée de créer un « Trivial Prairies » est venue de la participation au concours Prairies Fleuries Elèves (photo E. Zanchi)

Un challenge entre établissements

« 365 jours au pâturage », un jeu de hasard et de stratégie où tous les coups sont permis (photo E. Zanchi)

 

Par équipe de 4 à 6 joueurs, les élèves participent à un maximum de jeux pour cumuler des jetons qui permettront de désigner les équipes gagnantes en fin de journée.

Les jeux s’enchaînent : Quizz sur les espèces bio-indicatrices des prairies humides proposées par les étudiants de BTS Agronomie Productions Végétales du lycée agricole de Courcelles-Chaussy (Moselle) ou sur l’agriculture biologique (Château Salins), mots croisés sur l’évolution de la ferme du lycée agricole de Mirecourt. Des parties enflammées s’engagent : « 365 jours au pâturage », inspiré du 1000 bornes, mêle hasard et stratégie. Quentin, étudiant au lycée agricole de Chaumont (Haute Marne) explique « il faut cumuler des jours de pâturage mais à tout moment, un autre joueur peut nous freiner avec une carte « panne de clôture » à moins d’avoir en main une carte « troupeau gardé par un chien », dans ce cas, on est invincible ! ».

Finalement, près de 1500 élèves et étudiants, accompagnés de leurs enseignants, de la région et de la région Bourgogne Franche-Comté voisine ont concouru pendant les deux jours de la manifestation. Thibaut, étudiant en BTS Analyse, conduite et stratégie de l'entreprise agricole s’enthousiasme : « J’ai découvert l’agriculture biologique, sa place dans le monde et en France, la réglementation en inventant le jeu dans notre lycée mais aussi les espèces prairiales bio-indicatrices en jouant à un jeu proposé par un autre lycée. C’est plus sympa d’apprendre en s’amusant même si nous n’avons pas été finalistes ».

Les gagnants ne sont pas peu fiers : des équipes de Bar le Duc, Fayl Billot, Chaumont et Château Salins se sont vus remettre leur prix par l’équipe d’organisation et la vice-présidente du Conseil régional en charge de l’agriculture.

L’équipe de Bac Pro de Fayl Billot a non seulement gagné la compétition mais aussi réalisé les aménagements paysagers sur le site (photo E. Zanchi)

 

Faire connaitre l’enseignement agricole et échanger avec des professionnels

 

Cette année, « l’Agroécologie Tour » était intégré à une autre manifestation d’ampleur, le Salon de l’herbe, organisée tous les trois ans à Poussay près de Mirecourt (Vosges). Cette manifestation accueille 30 000 visiteurs et se veut être une vitrine sur les cultures fourragères, les prairies. Les élèves ont pu ainsi rencontrer des conseillers, des agriculteurs, assister à des démonstrations de travail du sol, de semis, de récolte, assister à des conférences. L’occasion également pour le grand public de découvrir l’enseignement agricole. « L’Agroécologie Tour » 2017 est incontestablement une réussite grâce à l’engagement des élèves, des enseignants et surtout grâce à l’équipe d’animation qui a millimétré l’organisation de ses deux journées.

Contacts utiles :

Cheffe de projet et de partenariat : Charlotte Figueredo

Animatrice ReaL'Id (Réseau enseignement agricole public Lorrain) : Frédérique Chauvet

Exploitation EPL de Mirecourt : Franck Sangouard, Directeur d’exploitation

DRAAF/SRDF: Florent Flamion, Margaux Cuvier, Gérard Maillard

 

En savoir plus : http://epa.museal.fr/wakka.php?wiki=RegrpReg

L"Agro-écologie Tour" du Grand-Est

Mai 2016 - Dominique Dalbin (animateur du réseau thématique DGER "Eau")

Le 18 mai 2016 s'est tenu sur le site de l'EPLEFPA de Metz-Courcelles-Chaussy le 1er salon des exploitations agricoles d'enseignement et d'expérimentation, proposé par le réseau régional Grand-Est de l'enseignement agricole.

Le programme régional "Enseigner à produire autrement" en action

En juin 2014, suite au lancement du plan "Enseigner à produire autrement", la région décidait de renforcer le rôle démonstratif des exploitations (et ateliers technologiques) des établissements d’enseignement agricole en organisant un circuit de découvertes des fermes des lycées agricoles. La première étape de ce circuit a eu lieu le 18 mai 2016 sur la Ferme des Mesnils de l'EPL de Metz Courcelles Chaussy.

Lire le compte-rendu de cette journée...

L'agro-écologie Tour en 6 minutes...

Réalisation : eau-ea, la chaîne vidéo du réseau "Eau"