Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Lomme - Naissance d’un verger-maraîcher bio en dynamique collective !

Mai 2016 - Régis Triollet (animateur du réseau DGER "Horticultures et Paysages")

Depuis septembre 2015, Frédrick Lévêque, formateur et référent agro-écologique du centre de formation d’apprentis du Nord, site de Lomme, mobilise les acteurs de la formation autour du projet « verger-maraîcher bio » pour réussir la « transition agro-écologique » au sein de l’exploitation horticole de l’établissement. Une parcelle désaffectée de 1500 m² accueillera les pommiers de variétés rustiques à partir de l’automne 2016, avec des expérimentations de cultures maraîchères conduites en agriculture biologique, et les récoltes vendues sur place.

Un projet conçu dans un lycée en connexion avec son territoire

Parcelle désaffectée : de la friche au verger maraîcher bio...
Agrandir...

Au cœur de l’agglomération Lilloise, le lycée horticole de Lomme de l’EPLEFPA* des Flandres, et son centre de formation professionnel et de promotion agricole (CFPPA* des Flandres), s’engage pour son territoire ; avec ses serres de 8500 m² de culture de plantes ornementales et maraîchères, une jardinerie-école, et ses trois hectares de cultures en plein-air, il constitue un ensemble paysager remarquable, encerclé par la ville.

Cet établissement est reconnu comme « pôle de qualité » de la région Hauts-de-France, dans les domaines du paysage, de l’horticulture, de la gestion des espaces naturel, et en conseil vente en jardinerie. Son exploitation horticole est destinée à produire des végétaux à caractère écologique (HVE : Haute valeur environnementale), et du maraîchage biologique. C’est une entreprise qui souhaite recruter au plus tôt son directeur afin de valoriser pleinement son potentiel économique et pédagogique.

Ces diverses structures d’accueil de publics de tous âges sont complétées d’une annexe de l’exploitation horticole de Lomme, avec quatre hectares, certifiés bio depuis 2012, situés à moins de 10 minutes en voiture du lycée. Ce sont 4500 m² de serres et de tunnels vieillissants, et plus de 3 ha réservés aux cultures en plein air. Cette annexe sera le lieu d’implantation du futur verger-maraîcher en agriculture biologique, sur une surface de serres horticoles désaffectée de 1500 m², à proximité de l’abri destiné à d’accueillir le rucher école destiné à devenir 3éme du territoire Lillois.

La genèse d’un projet issue d’une rencontre

Butte en permaculture en 2016
Agrandir...

Frédérick Lévèque, formateur au CFA* du Nord site de Lomme (EPLEFPA des Flandres) est référent régional agro-écologique. A ce titre, il a participé au rassemblement « Enseigner à Produire Autrement » organisé à Dijon au printemps 2015. C’est la révélation lorsque qu’il découvre l’expérience du verger-maraîcher du lycée Pétrarque d’Avignon au travers d’une vidéo de valorisation.

Erick Janssens, le directeur de l’établissement, s’est fortement investi dans la réponse à l’appel à projet du ministère de l’agriculture par l’appui de l’enseignement agricole à la « transition agro-écologique » ; il dépose ce projet de verger-maraîcher bio » en juin 2015, et poursuit des démarches d’innovation au sein du territoire, en collaboration avec ses équipes.

Le directeur annonce : « La dynamique d’établissement doit être constamment relancé en interne, veiller aux liens pédagogiques et accompagner vers la découverte et le changement !»

Une volonté de réunir largement autour de la table…

Dès la nomination des lauréats de l’appel à projet « CASDAR* Transition Agro-Ecologie » annoncé en septembre 2015, le porteur du projet Frédrick Lévêque constitue un comité de pilotage technique rassemblant des représentants professionnels du territoire et des acteurs éducatifs de l’établissement. Le but ? Partager plus amplement les objectifs du projet et planifier les activités avec le calendrier technique.

Ce comité technique a permis de rassembler des représentants du GABNOR*, du CRRG (centre régional de ressources génétiques), un représentant d’AGROOF (bureau d’étude privé en agroforesterie), avec la présence de l’institut catholique de Lille pour envisager l’accueil de leurs élèves, à posteriori.

Ce collectif s’est enrichi de l’association « Des planteurs volontaires-Lille » ainsi que la présence de la Chambre d’agriculture départementale, avec l’implication de quelques enseignants et formateurs du site de Lomme.

« La nécessité de réaliser des travaux d’arrachage de plots béton a permis aux élèves, du bac professionnel aménagement, de s’exercer dans le cadre du CACES* mini pelle », annonce avec enthousiasme Frédrick Lévêque, en ajoutant : « Ces travaux seront suivis de la remise à niveau du sol, après défrichage, débroussaillage et enlèvement des barres de fers des fondations de plots béton, dans le cadre de travaux pratiques proposés aux différents publics de l’établissement de formation ».

Des travaux se poursuivent avec des élèves sur le terrain

« Greffes de pommiers : pour s’initier à la chirurgie végétale ! »
Agrandir...

Une centaine de greffes de variétés rustiques de pommiers* est réalisée dès ce printemps et installées sur une parcelle confiée par l’exploitation ; ces travaux de greffage en fente sur porte-greffe en racines nues réalisés avec les apprentis des filières horticoles permettront d’anticiper la production des futurs arbres fruitiers en basses tiges destinées au « verger-maraicher bio ». Transplantés dès l’automne 2016, ces fruitiers alimenteront les 2 modules expérimentaux intensifs et extensifs sur la parcelle de 1500 m².

Des faux-semis* viendront poursuivre la préparation de la parcelle en limitant le stock de semences de plantes indésirables dans le sol en place, par destructions ponctuelles des jeunes plantules.

En perspective, des travaux de revitalisation du sol sont programmés. Des engrais verts viendront nourrir et décompacter le sol. Dès l’automne prochain, des inventaires faune/flore, des analyses du sol et des études climatiques offriront une diversité d’ateliers supports à la pédagogie des divers groupes de publics en formation.

Ainsi, les nombreuses opportunités de valorisations pédagogiques apporteront des outils variés aux équipes pédagogiques, avec des contenus mobilisables pour l’ensemble des niveaux de formation (du CAPA au BTS).

Chiffres clés de l'exploitation

  • SAU : 8 ha sur 2 sites (8500 m² + 4500 m² sous abri) avec location aux maraichers "bio" des environs
  • Productions : pépinière, floriculture, légumes diversifiés et parcelles en jachère
  • Salariés : 3 salariés pour 2 ETP
  • CA 2014 : 108 000 €

Contacts utiles