Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Le RMT Biomasse et Territoires se relance et l'enseignement agricole y participe !

Une vingtaine de partenaires du RMT "Biomasse et Territoires", réseau porté et animé par la Chambre d'agriculture de Picardie, s'est réunie 2 jours à l'Université Technologique de Troyes sur son nouveau programme de travail (2014 – 2018). Réseau d'échange entre acteurs de la recherche, de la formation, du développement et de la profession il vise à mutualiser des expériences et connaissances, travailler ensemble sur des projets et questions émergentes. Ce dispositif est soutenu par le Ministère de l'Agriculture qui en finance l'animation pour 5 ans.

Les grands axes de travail qui structurent le projet (axe 1. Connaissance de la ressource, axe 2. Accompagnement du déploiement des filières sur les territoires via l’optimisation technologique et économique et un référencement des compétences et connaissances, axe 3. Évaluation multicritère de la filière) ont donné lieu à des échanges par ateliers permettant de définir plus précisément les modalités d'organisation et les activités des acteurs parties prenantes du projet.

Ce séminaire a été l'occasion d'une visite du laboratoire "Fibre Recherche Développement", plate-forme de développement des agromatériaux fibres végétales à Troyes. Ils expérimentent et développent des process pour fractionner de diverses façons la biomasse végétale et caractériser leur propriété pour concevoir et développer des applications variées (isolation, résistance aux chocs dans les transports, le bâtiment...). Les participants ont été frappés par la grande diversité des débouchés et des acteurs "aval" des agroressources. 

L'enseignement agricole participe de diverses manières au RMT Biomasse et Territoires

- via la contribution à la production de références techniques et agronomiques, de retours d'expériences : parmi 6 sites référents qui serviront à tester des outils du RMT, à alimenter en questions de terrain et en témoignages, 2 sont situés en EPL :

  • en Nord Pas de Calais à Tilloy les Mofflaines près d'Arras : 1,2 ha de miscanthus alimentent une chaudière polycombustible de l'école, avec participation à une étude des gaz de combustion issus de terrains pollués ou non pollués (Etude Phytener, MetalEurop) ;
  • en Champagne-Ardennes à Chaumont : avec le projet de méthanisation (voie sèche) en cours de montage.

- via une réflexion sur l'évolution des compétences du métier d'agriculteur s'engageant dans la production d'agro-ressources (EPL d'Arras, de L'Oise à Airion, réseaux "produire autrement" et "performance énergétique" / CEZ Bergerie Nationale)

- via la capitalisation d'expériences en EPL ayant conduit à la mise en place d'actions de formation sur les agroressources. En particulier, seront questionnées les pratiques de formation et situations professionnelles supports d'apprentissages sur les exploitations des EPL. (EPL d’Airion dans l’Oise)

- via l'implication du CEZ Bergerie Nationale / réseau "performance énergétique" dans le bureau d'animation du RMT pour faciliter l'interface recherche Formation Développement, animé par la chambre d'agriculture Picardie. Y participent également Arvalis Institut du Végétal, AgroTransfert Ressources et Territoires, COOP de France, la Chambre régionale d'agriculture de Normandie et l'Université Technologique de Troyes pour l'enseignement supérieur.

L'enseignement supérieur agricole est également partie prenante de ce RMT, avec la Salle Beauvais.

A quoi le RMT peut vous servir ?

  • Donner à vos expériences une visibilité nationale : pour ceux qui ne sont pas partenaires mais qui se sont dotés de chaudières biomasse, de méthaniseurs, ont implanté des parcelles en cultures énergétiques, ou organisent des évènements et des journées de terrain avec vos partenaires dans les territoires, le RMT peut relayer l'information.
  • Venir y chercher des réflexions, de la ressource, des méthodologies... pour avancer dans vos projets et vos programmes d’enseignement. Vous pouvez aussi contacter d'autres EPL engagés sur ces questions, par exemple les EPL de Montargis Le Chesnoy (Centre), Aix Valabre (PACA), Metz Courcelles Chaussy (Lorraine), Rethel (Champagne-Ardennes), Romans (Rhône-Alpes)…

Par exemple pour Rachid Fettar, enseignant en physique - chimie, et disposant d'un tiers temps pour travailler sur les agroressources dans l'EPL de l'Oise, et déjà membre du RMT dans la 1ère programmation depuis 2010 : "Le RMT est pour l'établissement une interface idéale entre la production des filières dédiées à la matière végétale et leur transformation. C'est un réseau qui permet des échanges et de pouvoir y intéresser les personnels de l'EPL (profs d'agronomie, de biologie, agroéquipement et directeur d’exploitation agricole). Des visites techniques comme le site Fibre Recherche Développement sont très enrichissantes. Connaître les débouchés des différentes filières pour moi sera essentiel pour l'ouverture de la future licence professionnelle cette rentrée 2014 (Bioraffinerie du Végétal à vocation non alimentaire) travaillée dans le cadre de mon tiers temps".

Geoffrey Billaut, directeur de l'exploitation agricole d'Arras retient pour sa part "les échanges très intéressants entre les acteurs de la filière, de la recherche agronomique à la valorisation industrielle. Nous souhaitons mieux connaitre et comprendre les impacts de la culture de miscanthus sur l’environnement en termes de biodiversité fonctionnelle, d’influence sur le sol, et de rejet carboné".

Perspectives

Les résultats de ce RMT alimenteront le travail du réseau "performance énergétique" en terme de capitalisation, ressources à partager. Cette entrée sur la transition énergétique contribue aussi à la réflexion plus large sur la transition agroécologique travaillée par la Bergerie Nationale et plusieurs acteurs du système national d'appui à l'enseignement agricole.

 

Les auteurs

  • Claire Durox, animatrice du réseau "performance énergétique"
  • Patrice Cayre animateur du réseau "produire autrement"
  • Rachid Fettar (EPL de l'Oise), Geoffrey Billaut (EPL d'Arras), avec l'appui d'Elodie Nguyen (Chambre d'agriculture Picardie)

Crédit photo

  • Réseau Energie DGER
  • CRA Picardie