Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet
Approfondir les problématiques environnementales et aquacoles propres aux milieux aquatiques locaux.
Établissement
LPA Guérande
Description du projet
Depuis quelques années, une dynamique s'est installée dans la région des Pays de Loire autour de groupements de professionnels et de collectivités locales pour restaurer, protéger et gérer ses milieux aquatiques afin d'en tirer durablement des ressources. Le LP de Guérande souhaite devenir un acteur à part entière de cette dynamique régionale en s'y associant avec le LP de Chateau-Gontier.
Thématique principale
Déclinaison des programmes d'actions du projet agro-écologique pour la France
Thématique secondaire

Identification

Centre constitutif concerné
1120
Adresse et numéro de téléphone de l'établissement
12 rue de la fauvette 44350 GUERANDE
Nom du responsable du dossier
Borie Frédéric
Fonction du responsable du dossier
Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction
Lp de Guérande. O-Guichard 12 rue de la fauvette 44350 GUERANDE
Nom du chargé de projet
BORIE Frédéric
Fonction du chargé de projet
IAE enseignant
Coordonnées du chargé de projet

Projet

Rapport 1

Actions prévues réalisées ou en cours
Afin d?approfondir les problématiques environnementales et aquacoles propres aux milieux aquatiques des Pays de Loire et participer à la dynamique locale pour restaurer, protéger et gérer ses milieux aquatiques, le lycée de Guérande a participé cette année à différentes actions :
- Eradication d?espèces invasives (Baccharis et Jussie) durant divers chantiers d?écovolontariat en collaboration avec le PNR de Brière et Cap Atlantique.
- Mise en place d?un projet de phytoépuration sur un étang du lycée en partenariat avec les établissements agricoles de St Herblain et Château-Gontier, et avec des financements régionaux (projet SMIDAP). En parallèle à cela, des échanges pédagogiques ont eu lieu avec le lycée aquacoles de Château-Gontier. Deux groupes d?élèves du lycée mayennais ont été accueillis sur deux séjours à Guérande pour la découverte de la filière aquacole marine.
- Participation à diverses réunions de présentation et de réflexion pour la mise en place d?un Groupement de Défense Sanitaire Aquacole (GDSA) au niveau régional en partenariat avec le GAED des Pays de Loire, le SMIDAP et l?ENV de Nantes.
- Rédaction d'un projet Comenius (AQUAESUS pour AQUAculture, Education and SUStainable development).
- Mise en place de deux projets Leonardo (séjour linguistique et stages en entreprises) avec des partenaires Tchèques et Norvégiens.
- Présentation au Conseil d'Administration du lycée d'un projet d'Agenda 21 en collaboration avec le lycée de St Herblain.
Actions non prévues réalisées
- Participation au colloque de Fouesnant sur la maîtrise de l?impact des effluents en pisciculture.
- Participation au « Grenelle de la mer » sur la thématique de développement durable du littoral des Pays de Loire.
- Soutien de la profession aquacole par rapport à la modification des projets SDAGE, pour la prise en compte de l?activité de repeuplement des cours d?eau à partir de poissons issus de pisciculture.
- Participation à l?élaboration du référentiel de la seconde professionnelle « Productions Animales » à forte connotation Développement Durable.
Actions à réaliser
- Organisation d?une manifestation grand public de découverte et de sensibilisation aux problématiques des milieux aquatiques régionaux. Thème : « Gestion des milieux aquatiques régionaux pour un patrimoine durable ».
- Poursuivre la réflexion sur la mise en place d?un Agenda 21 et démarrer le diagnostic.
- Poursuivre les échanges avec le lycée de Château-Gontier en intégrant une partie de leurs élèves aux chantiers d?écovolontariat.
- Organiser une réunion régionale pour présenter à l?ensemble de la filière aquacole locale les finalités de fonctionnement des nouveaux ateliers technologiques et pédagogiques des deux établissements.
Partenaires
Plusieurs partenaires régionaux, nationaux et internationaux sont impliqués dans les différentes thématiques de ce projet :
- Le Parc Naturel Régional de Brière,
- La communauté d?agglomération de Cap Atlantique,
- Les paludiers du marais du Mes,
- Les lycée agricoles de Château-Gontier et St Herblain,
- Le Syndicat Mixte pour le Développement de l?Aquaculture en Pays de Loire (SMIDAP),
- Le Groupement des Aquaculteurs d?Eau Douce des Pays de Loire (GAED),
- L?Ecole Nationale Vétérinaire de Nantes (ENV),
- La Fédération Française d?Aquaculture (FFA),
- Les lycées aquacoles de Trebon (République Tchèque) et Skjervoy (Norvège).
Indicateurs de suivi
Des conventions annuelles ont été signées avec le PNR de Brière et la communauté d?agglomération de Cap atlantique.
Des dossiers de demande de financements ont été rédigés et envoyés à la Région (SMIDAP), la DRAF/DGER (Leonardo), l?association France Europea (Leonardo) et l?agence nationale européenne de Bordeaux (Comenius).
Résumé grand public
De part les formations qu?il propose en aquaculture et sa position géographique entre le marais salant et le marais de Brière, le lycée professionnel de Guérande participe depuis des années à des actions ponctuelles visant à protéger et faire connaître les milieux aquatiques qui l?entourent. Cependant, par manque de temps, ces actions ne pouvaient être coordonnées et suivies régulièrement. Ayant clairement affiché l?intention de s?orienter vers le Développement Durable, le lycée de Guérande a saisi l?opportunité de cette décharge horaire pour mettre en place un projet global et devenir un partenaire à par entière de la dynamique régionale engagée pour la protection et la valorisation des milieux aquatiques. L?association avec le lycée aquacole du Haut-Anjou de Château-Gontier donnant une crédibilité supplémentaire à cette démarche régionale.

Au cours de cette première année de réalisation, de nombreux contacts ont été pris avec les principaux acteurs locaux. Parmi eux, nous pouvons citer le Parc Naturel Régional de Brière, la communauté d?agglomération de Cap Atlantique, les paludiers du marais du Mes, le Syndicat Mixte pour le Développement de l?Aquaculture en Pays de Loire (SMIDAP), le Groupement des Aquaculteurs d?Eau Douce des Pays de Loire (GAED) et l?Ecole Nationale Vétérinaire de Nantes (ENV). Ces contacts ont permis d?élaborer les bases du projet et de lancer les premières actions :
- Eradication d?espèces invasives (Baccharis et Jussie) durant divers chantiers d?écovolontariat avec les élèves du lycée et en collaboration avec le PNR de Brière et la communauté d?agglomération de Cap Atlantique.
- Mise en place d?un projet de phytoépuration sur un étang du lycée en partenariat avec les établissements agricoles de St Herblain et Château-Gontier, et avec des financements régionaux (projet SMIDAP). En parallèle à cela, des échanges pédagogiques ont eu lieu avec le lycée aquacole de Château-Gontier. Deux groupes d?élèves du lycée mayennais ont été accueillis sur deux séjours au lycée de Guérande pour la découverte de la filière aquacole marine.
- Participation à diverses réunions de présentation et de réflexion pour la mise en place d?un Groupement de Défense Sanitaire Aquacole (GDSA) au niveau régional en partenariat avec le Groupement des Aquaculteurs d?Eau Douce (GAED) des Pays de Loire, le SMIDAP et l?Ecole Nationale Vétérinaire (ENV) de Nantes.
- Participation à un colloque sur la maîtrise de l?impact des effluents en pisciculture.
- Participation au « Grenelle de la mer » sur la thématique de développement durable du littoral des Pays de Loire.
Les élèves ont pu participer à l?ensemble des chantiers organisés sur des séquences pédagogiques de types Travaux Pratiques, sorties exceptionnelles ou voyages d?études. La présence des enseignants aux différents colloques ou réunions, participe à leur formation continue et enrichie leurs enseignements.

Afin d?élargir cette démarche à l?international et comparer l?approche que nous avons de la durabilité avec celle de nos partenaires étrangers Tchèques et Norvégiens, un projet Comenius a été rédigé (AQUAESUS pour AQUAculture, Education and SUStainable development) et présenté pour validation à l?agence nationale européenne de Bordeaux.

Après s?être ouvert sur différents partenaires et commencer à participer activement à la dynamique régionale, le lycée souhaite en parallèle profiter de ce mouvement pour mettre en place une démarche de diagnostic global en interne, aboutissant à la mise en place d?un Agenda 21. Cette idée a été présentée au conseil d?administration de l?école et a reçu un accueil favorable et encourageant. Nous avons dans cette démarche, le soutien et les conseils des responsables « A.21 » du lycée Jules Riefel de St Herblain que nous avons rencontré à plusieurs reprises.
Validation par le chef d'établissement
Vu par le chef d'établissement
Validation par la DRAAF
Vu par la DRAAF
Commentaire de la DRAAF
Validation nationale
29/03/10
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER

Rapport 2

Actions prévues réalisées ou en cours
- Dans sa démarche de DD, le lycée a répondu à un appel d?offre de la Région et a été choisi comme établissement éco-responsable. Les travaux mis en place sur l?alimentation collective, la gestion des déchets et des énergies, l?éco-débroussaillage et la phyto-épuration ont aidé à l?obtention de ce label régional.

- Organisation de chantiers éco-volontaires sur l?éradication d?espèces végétales invasives menaçants les zones aquatiques de la presqu?île Guérandaise. Travail avec CAP ATLANTIQUE sur L?Ailante du Japon menaçant la dune et le site aquacole de Pen-Bron. Eradication du Baccharis sur le marais salant et de la Jussie sur le territoire du PNR de Brière.

- Organisation d?une réunion professionnelle de présentation des projets des nouvelles structures pédagogiques des lycées aquacoles régionaux de Guérande et Château-Gontier, en présence des équipes pédagogiques et des représentants de groupements professionnels, de conseillers aquacoles et de l?administration régionale.

- Echanges pédagogiques avec le lycée aquacole du Haut Anjou. Réception en février 2010 d?une classe pour la découverte des pratiques aquacoles marines et préparation d?un séjour de découverte de la pisciculture d?étang en Mayenne prévu en octobre 2010.

- Obtention d?une bourse Comenius en tant que lycée coordinateur et démarrage du projet AQUAESUS (AQUAculture Education and SUStainable development) avec nos partenaires Tchèques et Norvégiens. Création d?un blog projet (http://aquaesus.canalblog.com).
Actions non prévues réalisées
- Participation à la formation continue d?un groupe de salariés de l?organisme certificateur ECOCERT, sur les démarches d?aquaculture biologique. Formation organisée et réalisée dans l?établissement de Guérande.

- Participation aux travaux de réactivation du réseau thématique « aquaculture » du ministère, en collaboration avec l?Agro Campus de Rennes-Beg Meil. Intervention en tant que modérateur educagri de la conférence aquacole du Ministère et correspondant local du réseau. Travail sur les pratiques aquacoles durables dans les établissements de formations.
Actions à réaliser
- Travailler pour l?obtention du label international « ECO-ECOLE » coordonné en France par l?office de la fondation pour l?éducation à l?environnement en Europe. Une marche de plus vers l?agenda 21 école.

- Organisation d?une manifestation grand public pour la journée mondiale des zones humides (février 2011) en collaboration avec le groupement des paludiers guérandais, le Parc Naturel Régional de Brière et le lycée du Haut Anjou de Château-Gontier.

- Poursuite des échanges avec le LP du Haut Anjou, avec des échanges de classes et un travail d?harmonisation sur la mise en place des nouveaux référentiels de formation. Participation des élèves à un chantier éco-volontaire commun.

- Poursuite du programme Comenius avec l?organisation d?une dernière réunion chez nos partenaires Norvégiens avec comme objectif final, la création d?un document d?indicateurs de durabilité en aquaculture, testé sur une entreprise de production de saumons.
Partenaires

Comme pour l?année précédente, nous avons travaillé pratiquement avec le même réseau de partenaires professionnels ou institutionnels.
- Le Parc Naturel Régional de Brière,
- La communauté d?agglomération de Cap Atlantique,
- Les paludiers du marais du Mes,
- Les lycées agricoles de Château-Gontier et St Herblain,
- Le Syndicat Mixte pour le Développement de l?Aquaculture en Pays de Loire (SMIDAP),
- Le Groupement des Aquaculteurs d?Eau Douce des Pays de Loire (GAED),
- Les lycées aquacoles de Trebon (République Tchèque) et Skjervoy (Norvège).
- La Région des pays de Loire
- L?organisme certificateur ECOCERT
-L?Agro-Campus de Rennes / Beg-Meil.
Indicateurs de suivi
Des conventions annuelles ont été à nouveau signées avec le PNR de Brière et la communauté d'agglomération de Cap Atlantique.
Des accords de financement ont été obtenus auprès de la Région des pays de Loire (Dossier ECO-RESPONSABLE et SMIDAP) et auprès de l'agence nationale européenne de Bordeaux (Comenius).
Une convention spéciale a été rédigée avec ECOCERT pour la formation continue de ses salariés.
Résumé grand public
De part les formations qu?il propose en aquaculture et sa position géographique entre le marais salant et le marais de Brière, le lycée professionnel de Guérande participe depuis des années à des actions ponctuelles visant à protéger et faire connaître les milieux aquatiques qui l?entourent. Cependant, par manque de temps, ces actions ne pouvaient être coordonnées et suivies régulièrement. Ayant clairement affiché l?intention de s?orienter vers le Développement Durable, le lycée de Guérande a saisi l?opportunité de cette décharge horaire pour mettre en place un projet global, aussi bien en interne avec la démarche progressive «Lycée ECO-RESPONSABLE, ECO-ECOLE et Agenda 21 école », qu?en externe pour devenir un partenaire à par entière de la dynamique régionale engagée pour la protection et la valorisation des milieux aquatiques. L?association avec le lycée aquacole du Haut-Anjou de Château-Gontier donnant une crédibilité supplémentaire à cette démarche régionale.
Enfin, depuis plusieurs années, le lycée s?ouvre sur l?étranger et nous avons créé et coordonner un projet européen de type Comenius avec des partenaires Tchèques et Norvégiens sur la thématique de l?enseignement du développement durable en aquaculture, avec comme acronyme « AQUAESUS » pour AQUAculture Education and SUStainable developpment. Ce projet ayant été validé en juillet 2009 par l?agence européenne de Bordeaux.
Cette année différents chantiers éco-volontaires ont été réalisés avec les élèves. La plupart concernaient l?éradication d?espèces invasives comme la Jussie dans le Parc Naturel Régional de Brière, l?Ailante du japon dans la zone Natura 2000 de Pen-Bron, ou le Baccharis sur le marais salant guérandais.
Pour mettre en place ces différentes actions et les poursuivre, le coordonnateur peut s?appuyer sur une équipe pédagogique et administrative investie et sur des partenaires fidélisés, le tout évidemment au profit des élèves.
Validation par le chef d'établissement
Vu par le chef d'établissement
Validation par la DRAAF
14/06/10
Vu par la DRAAF
14/06/10
Commentaire de la DRAAF
La mission s'inscrit dans la perspective d'établir des échanges réguliers avec le LPA de Château Gontier (pisciculture d'étang) sur les problématiques du développement durable dans les milieux d'élevage aquatique.

L'année 2009-2010 a permis d'avancer sur certains dossiers dont des échanges fructeux avec les organisations professionnelles pouvant déboucher sur des projets collaboratifs.

Des visites de découverte réciproque entre les 2 établissements ont pu aussi avoir eu lieu pour la première fois avec certaines classes.

Enfin, la problématique environnementale a été très investie à Guérande sur le sujet du contrôle des espèces invasives
Validation nationale
01/02/11
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER

Rapport 3

Actions prévues réalisées ou en cours
Cette année, la décharge 1/3 temps, s?est beaucoup orientée vers la mise en place d?une démarche « Développement Durable » dans l?établissement de Guérande, avec comme objectif principal, une labellisation « Eco-école ». Le rôle de l?ingénieur a été de définir cette démarche, de la coordonner et de l?animer. Différentes actions ont été réalisées :
- Mise en place d?un comité de suivi du projet de labellisation autour d?un thème fédérateur : « L?alimentation et la restauration collective ». Ce comité est composé de représentants du personnel administratif, de service et de santé, d?enseignants et d?élèves ainsi que d?associations partenaires (CPIE Loire Océane, Pain contre la faim?). Il travaille sur les circuits courts, l?intégration du bio dans les repas du self, la gestion et le recyclage de certains déchets alimentaires?).
- Mise en place et accompagnement d?un groupe d?éco-délégués sur des actions en relation avec la thématique choisie (diagnostic, sondages, concours de logos, éco-code?).
- Mise en place et encadrement de chantiers d?éco-volontariat sur la protection des zones humides contre les espèces invasives (Baccharis, Jussie, Ecrevisse de Louisiane?).
- Conclusion du programme européen Comenius « Aquaesus ».

Les échanges de classes avec le lycée de Château-Gontier en Mayenne se sont poursuivis. Le travail commun sur le diagnostic de la phyto-épuration liée à la présence de végétaux dans les étangs est toujours en cours.
Actions non prévues réalisées
- Participation aux travaux du réseau thématique « aquaculture » du ministère, en collaboration avec l?Agro Campus de Rennes-Beg Meil. Intervention en tant que modérateur educagri de la conférence aquacole du Ministère et correspondant local du réseau. Travail sur les pratiques aquacoles durables dans les établissements de formations.
Actions à réaliser
- Poursuivre la démarche « éco-école » en travaillant l?année prochaine sur une autre thématique « Gestion des déchets » et réfléchir sur l?opportunité de mettre en place un agenda 21 d?école.
- Poursuivre les échanges avec le lycée de Château-Gontier et chercher à travailler en commun sur des chantiers d?éco-volontariat.
- Conclure l?action phyto-épuration.
- Mettre en place un nouveau programme Comenius autour de l?aquaculture et de la restauration, avec les mêmes partenaires et en y intégrant des nouveaux (Portugal !?).
- Chercher à intégrer le Réseau Mixte Technologique (RMT) « Elevages et environnement » et travailler par affiliation sur le projet CASDAR « ADAPT » (Actions pour le Développement d'une Aquaculture de Proximité et de Terroir) déposé par les professionnels et les organismes de recherche de la filière.
Partenaires
Comme pour l?année précédente, nous avons travaillé pratiquement avec le même réseau de partenaires professionnels ou institutionnels.
- Le Parc Naturel Régional de Brière,
- La communauté d?agglomération de Cap Atlantique,
- Les paludiers du marais du Mes,
- Les lycées agricoles de Château-Gontier et St Herblain,
- Le Syndicat Mixte pour le Développement de l?Aquaculture en Pays de Loire (SMIDAP),
- Le Groupement des Aquaculteurs d?Eau Douce des Pays de Loire (GAED),
- Les lycées aquacoles de Trebon (République Tchèque) et Skjervoy (Norvège).
- La Région des pays de Loire
- L?Agro-Campus de Rennes / Beg-Meil.
- Le Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement (CPIE) Loire Océane, Les Korrigans.
Indicateurs de suivi
Même si une part des actions menées concerne le fonctionnement interne de l?établissement, d?autres occasionnent de nombreux contacts avec des partenaires territoriaux. Certains partenariats dans lesquels les élèves interviennent nécessitent un conventionnement. Cette année, différentes conventions ont donc été signées :
- Avec le Parc Naturel Régional de Brière pour l?utilisation du sentier découverte de l?établissement et la réalisation de chantiers sur la Jussie,
- Avec la communauté de communes de Cap atlantique et le groupement de paludiers du marais du Mes pour les chantiers Baccharis,
- Avec le CPIE Loire-Océane pour l?organisation d?une manifestation autour des circuits courts et de la restauration locale.
Résumé grand public
De part les formations qu?il propose en aquaculture et sa position géographique entre le marais salant et le marais de Brière, le lycée professionnel de Guérande participe depuis des années à des actions ponctuelles visant à protéger et faire connaître les milieux aquatiques qui l?entourent. Cependant, par manque de temps, ces actions ne pouvaient être coordonnées et suivies régulièrement. Ayant clairement affiché l?intention de s?orienter vers le Développement Durable, le lycée de Guérande a saisi l?opportunité de cette décharge horaire pour mettre en place un projet global, aussi bien en interne avec la démarche progressive «Lycée ECO-RESPONSABLE, ECO-ECOLE et Agenda 21 école », qu?en externe pour devenir un partenaire à par entière de la dynamique régionale engagée pour la protection et la valorisation des milieux aquatiques. L?association avec le lycée aquacole du Haut-Anjou de Château-Gontier donnant une crédibilité supplémentaire à cette démarche régionale.
Enfin, depuis plusieurs années, le lycée s?ouvre sur l?étranger et nous avons créé et coordonner un projet européen de type Comenius avec des partenaires Tchèques et Norvégiens sur la thématique de l?enseignement du développement durable en aquaculture, avec comme acronyme « AQUAESUS » pour AQUAculture Education and SUStainable developpment. Ce projet ayant été validé en juillet 2009 par l?agence européenne de Bordeaux.
Cette année différents chantiers éco-volontaires ont été réalisés avec les élèves. La plupart concernaient l?éradication d?espèces invasives comme la Jussie et l'écrevisse de Louisiane dans le Parc Naturel Régional de Brière ou le Baccharis sur le marais salant guérandais.
Dans une démarche d?appui à la filière aquacole française qui cherche à valoriser une aquaculture de proximité et de terroir, le lycée cherche maintenant à intervenir au niveau des actions de transfert du Réseau Mixte Technologique « Elevages et environnement », en mettant à disposition ses nouveaux outils pédagogiques et son savoir faire en termes de formation, de conseil, d?expertise et d?animation.

Pour mettre en place ces différentes actions et les poursuivre, le coordonnateur peut s?appuyer sur une équipe pédagogique et administrative investie et sur des partenaires fidélisés, le tout évidemment au profit des élèves.
Validation par le chef d'établissement
01/07/11
Vu par le chef d'établissement
01/07/11
Validation par la DRAAF
04/07/11
Vu par la DRAAF
04/07/11
Commentaire de la DRAAF
Les principaux objectifs du projet ont été atteints, notamment en matière d'intégration des enjeux du dvlpt durable dans la filière aquacole en privilégiant une implication active des apprenants à travers un réseau d'éco-délégués.
Des avancées ont été faites au niveau des divers partenariats afin que l'établissement s'engage dans des projets de recherche-développement (RMT, SMIDAP, ADAPT) au niveau des territoires.
La collaboration avec l'autre établissement acquacole de Pays de la Loire, Château Gontier, après des débuts assez timides, semble en bonne voie.
Le travail conduit sur 3 ans a permis de constituer les bases d'un véritable engagement de la filière aquacole de l'EA public agricole pour la prise en compte des enjeux du dvlpt durable et leur intégration dans une pédagogie active.
Validation nationale
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER