Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet
Appui à la mise en place et au développement du laboratoire d'analyse de la qualité des fruits-legum
Établissement
EPLEFPA du Lot et Garonne
Description du projet
Dans le cadre du Pôle d'Excellence Rurale, un laboratoire d'analyse va être implanté sur l'EPL. Il s'agit de positionner ce laboratoire (partenaires, type d'analyses ...), de raisonner les achats d'équipements, de faire connaître cet outil (en interne et en externe) et de préparer les bases de son fonctionnement avec son utilisation à définir et à formaliser.
Thématique principale
Développement local et péri-urbain
Thématique secondaire
Diversification-installation en agriculture

Identification

Centre constitutif concerné
1277
Adresse et numéro de téléphone de l'établissement
route de casseneuil 47 110 ste livrade sur Lot
Nom du responsable du dossier
Michel Bascle
Fonction du responsable du dossier
Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction
Directeur de l'EPL 05-53-40-47-01
Nom du chargé de projet
Laetitia Buigues
Fonction du chargé de projet
IAE
Coordonnées du chargé de projet

Projet

Rapport 1

Actions prévues réalisées ou en cours
Actions non prévues réalisées
Actions à réaliser
Partenaires
Indicateurs de suivi
Résumé grand public
Validation par le chef d'établissement
Vu par le chef d'établissement
Validation par la DRAAF
Vu par la DRAAF
Commentaire de la DRAAF
Validation nationale
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER

Rapport 2

Actions prévues réalisées ou en cours
Sept/Déc 2008: rencontre avec les partenaires potentiels pour choisir les analyses à proposer. En concertation avec l'équipe enseignante , définition du positionnement du laboratoire. Recensement des équipements nécessaires (bâtiment et appareils).

Janv/Fév 2009: Contact avec les fournisseurs pour affiner le projet.
Formalisation des attentes vis à vis du bâtiment et des installations, lien entre les utilisateurs et les constructeurs. Evolution du bâtiment vers une structure de haute performance.
Et tout au long de l'année: Accompagnement de la construction du bâtiment (finalisation en juillet).

Mars/Mai 2009: Passation d'un appel d'offre ouvert au niveau européen pour les équipements du laboratoire: rédaction de l'appel d'offre en concertation avec l'équipe enseignante, recherche de texte législatifs, accompagnement de la commission, suivi de l'appel d'offre (courriers, publication des résultats, procédures diverses...)

Juin/juillet 2009: Suivi des commandes et des livraisons des marchandises.
Justification des achats pour obtenir le paiement des subventions alouées.
Actions non prévues réalisées
Les achats devaient se faire sur simple devis, en réalité vu le montant des achats il a fallu passer un appel d'offre ouvert au niveau européen.
Elaboration de plans pour l'atelier jus de pomme du même bâtiment
Actions à réaliser
Reste à
- Réaliser un document de communication autour du laboratoire Qualifel 47 à destination des financeurs et de l'établissement.
- définir les modalités d'utilisation du laboratoire par l'enseignement.
- définir l'aspect logistique du laboratoire (tarifs, approvisionnement, délais...)
- Elaborer des contrats de prestation
- Rechercher des clients
- Recruter du personnel
- Créer des outils de communication (catalogue d'analyses...)
(...)
L'année 2010 sera l'année de démarrage du laboratoire avec une longue phase de mise en place des protocoles et de la logistique avant de faire des prestations pour l'extérieur.
Partenaires
Tous les fournisseurs d'équipement, financement PER Vallée du Lot, Conseil Général, Conseil Régional.
Partenariats envisagés avec le CIREF (Centre d'expérimentation sur le Fraise), la Faculté de Sciences d'Agen, des producteurs et des organisations de producteurs.
Indicateurs de suivi
Résultat de l'appel d'offre satisfaisant le budget a permis d'acheter les équipements prévus (bon ciblage des appareils), aucun lot n'a été infructueux.
Retard sur la réalisation du bâtiment mais qui aura permis d'obtenir un outil plus adapté aux besoins.
Peu d'indicateurs cette année.
Résumé grand public
Dans le cadre du Pôle d’Excellence Rurale (PER) de la vallée du lot, le territoire et la filière fruits et légumes ont fait émerger dès 2006 le besoin de création d’un laboratoire d’analyse de la qualité des fruits et légumes pour mettre en avant les productions agricoles locales et appuyer les centres d’expérimentations dans leurs actions.
En effet, ce laboratoire dépendant de l’EPL de Ste Livrade sur Lot aura pour fonction de permettre aux centres expérimentaux, et à la filière en général, de visualiser rapidement les effets concrets de différentes pratiques de production sur la qualité des fruits et légumes.
Il sera ainsi un maillon clé de la mise en application des résultats de la recherche tant sur le plan agronomique que sur les techniques d’analyse.
D’autre part cet outil de grande qualité sera également le support de formation des étudiants de BTS Analyses Biologiques et Biotechnologiques permettant une mise en situation professionnelle de ceux-ci, sous forme de stages, ainsi qu’un appui pour la mise en œuvre de leurs projets individuels, en lien avec des entreprises extérieures.

Laboratoire Qualifel 47 (le bâtiment intègre également une ligne jus de fruits)- Novembre 2009


La création du laboratoire au fil du temps :
2006-2007 : Montage des dossiers financiers
2007-2008:
• Comment positionner le laboratoire? Quels "clients", quels partenaires pour quelles analyses? Enquête de prospection, réunions avec les partenaires. Création d'un réseau.
• Premières réflexions sur le bâtiment et les équipements.
• Dépôt de brevet pour le nom et le logo du laboratoire

2008-2009:
• Ouverture sur BTS Analyses Biologiques et Biotechnologiques.
• Finalisation du positionnement.
• Appui au choix des équipements (contact fournisseurs, étude propositions, négociation...)
• Collaboration avec les architectes et le maître d’œuvre sur les aménagements du nouveau bâtiment
• Passation d'un appel d'offre ouvert pour l'achat des équipements
• Formalisation de l'implication de la formation pédagogique dans le laboratoire.

2009-2010:
• Justification des achats auprès des financeurs.
• Gestion des imprévus, complications et retards (liés à des problèmes matériels) pour la mise en service du laboratoire.
• Formation de l’équipe laboratoire sur les nouveaux équipements
• Etude de protocoles d’analyse

Ce qui est prévu pour la suite :
• Mise en service du laboratoire estimée à janvier 2010, sur le plan fonctionnel.
• Test et validation des premiers protocoles (cela nécessite plusieurs semaines à plusieurs mois par protocole)
• Stages de formation des étudiants de BTS Analyses Biologiques et Biotechnologiques
• Début des prestations pour l’extérieur (centres d’expérimentation…) date difficile à estimer à l’heure actuelle.
• Conjointement : Elaboration de documents de contractualisation, fixation des tarifs des prestations, ... Communication extérieure et recherche de nouveaux partenaires.

Les impondérables liés à la construction, à l’équipement et à la mise en service du laboratoire font prendre du retard au projet alors que les demandes d’analyses se font déjà entendre, et que la formation des étudiants se poursuit.
Malgré tout nous pourrons bientôt utiliser cet outil hautement performant équipé d’appareils permettant des techniques d’analyses reconnues mais également innovantes.
Validation par le chef d'établissement
15/06/09
Vu par le chef d'établissement
Validation par la DRAAF
Vu par la DRAAF
Commentaire de la DRAAF
Validation nationale
29/03/10
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER

Rapport 3

Actions prévues réalisées ou en cours
Septembre 2009 à janvier 2010: mise en service du laboratoire
Gestion des imprévus, problèmes d'installation, différends avec les fournisseurs, recherche de médiateur et d'expertise technique (problème de canalisations de gaz)... Compléments d'équipement...
Dossiers de restitution pour la justification des subventions
Démarches de demande de taxe d'apprentissage auprès des fournisseurs et partenaires
Duplication, tri et classement des différents documents d'accompagnement des équipements (Notices, transcription des notices en documents synthétiques...)
Réunions de travail

Janvier à juin 2010: Premières utilisations
Début des utilisations pédagogiques du laboratoire par les bts Anabiotec, suivi des utilisations...
Création d'une convention type de partenariat avec une société locale. estimation et négociation des coûts de prestation.
Création de documents de base: état des lieux, inventaire des équipements et valeur, durée d'amortissement...
Elaboration d'un budget de fonctionnement et d'investissement pour l'année 2010.
Définition d'un profil de poste de technicien chargé de la réalisation des analyses.
Réunions de travail.

Actions non prévues réalisées
Recherche d'un logiciel de gestion du laboratoire, différents essais en cours. (détermination des besoins, des outils nécessaires...)

Gestion du problème des canalisations de gaz inadaptées à certaines analyses: recherche d'expertise, médiation... Nouvelles demandes de devis sur plusieurs hypothèses de remédiation. Le problème n'est à l'heure actuelle toujours aps résolu mais en bonne voie. Restera l'installation et la formation sur le dernier équipement qui attendait cette mise en fonctionnalité de l'ensemble des gaz.
Actions à réaliser
La mise en fonctionnalité du laboratoire ayant pris du retard (livraison du bâtiment en retard, problèmes techniques d'implantation des paillasses... Différends avec des fournisseurs) une partie des actions prévues n'a pu être réalisée. En effet avant de réaliser ces actions il fallait prendre en main les différents outils et mesurer leurs potentialités. L'accent a été mis sur l'utilisation pédagogique du laboratoire qui ne pouvait plus attendre.

Reste donc à faire:
- Réaliser un document de communication autour du laboratoire Qualifel 47 à destination des financeurs et de l'établissement. (retardé car nous n'étions pas prêts techniquement à faire des prestations)
- définir les modalités d'utilisation du laboratoire par l'enseignement. (A recalibrer sur une année complète d'utilisation)
- définir l'aspect logistique du laboratoire (tarifs, approvisionnement, délais...), un logiciel de gestion est à l'étude, il devra être installé et suivi d'une formation pour les utilisateurs
- Elaborer des contrats de prestation à la carte (premières conventions déjà signées)
- Rechercher des clients (dès que nous serons totalement opérationnels : recrutement de personnel pour réaliser les analyses en routine, prévu pour septembre 2010)
- Il était prévu de "créer un catalogue d'analyses" cet aspect est remis en question car l'atout du laboartoire sera de définir les analyses à partir des besoins du partenaire, étude au cas par cas.
- Développer l'ingénierie de formation pour public adulte
Partenaires
Une société locale (pruneau) avec qui nous travaillons sur un projet confidentiel de validation de méthode (1ères conventions). La première collaboration a été très satisfaisante et à incité le partenaire à reconduire une nouvelle série d'essais.

Prestations dans le cadre de la pédagogie de projet avec la société Pollenegrie, partenariat ayant satisfait le partenaire et d'un garnd intérêt pédagogique.

Partenariat avec le CIREF toujours prévu, protocole à tester et à valider. Une première estimation des coûts a été réalisée.

Une autre projet avec le CIREF a été refusé car ne touchant pas au secteur d'activité du laboratoire (virologie, microbiologie) mais qui pourrait être envisagé en pédagogie de projet moyennant un investissement en locaux et matériels.

Autres sollicitations envisagées sur le profil nutritionnel des aliments.

A l'heure actuelle sans communication volontaire autour du laboratoire des demandes se font entendre, nos capacités à répondre dépendront des moyens humains mis à disposition du laboratoire (personnel technique et personnel de gestion de la logistique et de la communication)


Indicateurs de suivi
Peu de prestations réalisées, pour le sraisons évoquées précédemment (retard de mise en service, problème restant des canalisations de gaz, pas de personnel pour faire les analyses en routine).

Cependant:

100 % de satisfaction de nos partenaires (2 partenaires pour le début d'année 2010)
Ils souhaitent ou ont déjà reconduit le partenariat avec le laboratoire Qualifel 47.

Utilisation pédagogique du laboratoire: le retard de mise en service du laboratoire a imposé de condenser les séances de travaux pratiques, travaux dirigés et accompagnement de projets sur 4 mois au lieu de 12. Cette contrainte a été surmontée mais la préparation de ces séances a été difficile, l'enchainement des séances a du être très condensé ce qui n'est pas souhaitable.
Une réorganisation de ces séances est prévue et possible pour l'année scolaire prochaine.
Résumé grand public
Le laboratoire Qualifel 47 est un laboratoire visant à mettre en évidence la qualité des fruits et légumes. Né d'une attente du territoire et de partenariats étroits avec la filière fruits et légumes, il a vocation à répondre à des demandes "à la carte" de partenaires locaux.

En effet, ce laboratoire dépendant de l'’EPL de Ste Livrade sur Lot a pour fonction de permettre aux centres expérimentaux, et à la filière en général, de visualiser rapidement les effets concrêts de différentes pratiques de production sur la qualité des fruits et légumes.

Il sera ainsi un maillon clé de la mise en application des résultats de la recherche tant sur le plan agronomique que sur les techniques d'’analyse.

C'est également un formidable outil de formation de nos apprenants en BTS Analyses Biologiques et Biotechnologiques (grâce à des équipements représentatifs du monde professionnel, voire innovants), mais aussi, à travers une démarche de pédagogie de projet en partenariat avec des entreprises locales.

2010 est l'année de lancement du laboratoire qui souhaite avant tout satisfaire les partenariats engagés et répondre peu à peu à de nouvelles sollicitations.
Validation par le chef d'établissement
11/06/10
Vu par le chef d'établissement
11/06/10
Validation par la DRAAF
25/06/10
Vu par la DRAAF
25/06/10
Commentaire de la DRAAF
Projet de grande ampleur très bien mené. Une année suplémentaire est nécessaire pour péreniser les actions engagées.
Validation nationale
01/02/11
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER