Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet
Biodiversité et agriculture durable
Établissement
EPL Châteauroux
Description du projet
Biodiversité :améliorer les pratiques agricoles de l'exploitation du lycée pour maintenir ou augmenter la biodiversité ordinaire et fonctionnelle. Expérimentation autour de pratiques favorisant la biodiversité et communication autour de ce thème.
Agrocarburants : production d'huile pure végétale (colza) pour améliorer l'autonomie énergétique de la ferme.
Communication avec les écoles primaires.
Thématique principale
Déclinaison des programmes d'actions du projet agro-écologique pour la France
Thématique secondaire

Identification

Centre constitutif concerné
1342
Adresse et numéro de téléphone de l'établissement
NATURAPOLIS Route de Velles BP 529 36018 CHATEAUROUX Cedex
Nom du responsable du dossier
Monsieur VILLENAVE Claude
Fonction du responsable du dossier
Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction
Proviseur de l'EPLEFPA Châteauroux
Nom du chargé de projet
HEBERT Cécile
Fonction du chargé de projet
IAE
Coordonnées du chargé de projet

Projet

Rapport 1

Actions prévues réalisées ou en cours
Actions non prévues réalisées
Actions à réaliser
Partenaires
Indicateurs de suivi
Résumé grand public
Validation par le chef d'établissement
Vu par le chef d'établissement
Validation par la DRAAF
Vu par la DRAAF
Commentaire de la DRAAF
Validation nationale
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER

Rapport 2

Actions prévues réalisées ou en cours
Biodiversité :
- Projet DAR-IBIS région Centre : - réalisation d'un diagnostic des pratiques agricoles en lien avec la biodiversité au sein de l'exploitation du LEGTA de Chateauroux.
=> mise en place de nouvelles pratiques.
- recensement d'insectes sur d'autres exploitations faisant partie du projet.
- Expérimentation "SIMBiodiv" : stage avec Supagro Florac pour prendre connaissance des outils pédagogiques (informatiques entre autres) permettant de réaliser des simulations et des jeux autour du thème de la biodiversité.
- Fonctionnement du club "apiculture" : théorie et pratique autour des ruches sur le site de l'EPL.
- Recensement des populations d'insectes présentes dans les bandes enherbées et haies de l'EPL.
- mise en place d'un jardin dans une école primaire de Chateauroux.

Biocarburants :
- visites de l'atelier
- Recherches de données bibliographiques sur l'utilisation de l'huile de colza en alimentaire.

Communication :
- accueil de classes primaires et travail autour de différents thèmes (la culture du blé, l'empreinte écologique, l'agriculture et la pollution par les nitrates, les cultures et leurs utilisations, bouturage,...)
- réflexions autour du projet de sentier pédagogique
- expositions lors de la journée portes ouvertes (biodiversité, apiculture,...)
- animation lors de la semaine du développement durable.
Actions non prévues réalisées
Communication :
Démonstration de taille de haies à l'aide d'un lamier. Tous les apprenants ont été conviés.
Présence d'un troupeau de moutons de race "berrichon de l'Indre" (race à faible effectif) permettant de communiquer sur la nécessité de conserver les races anciennes.
Actions à réaliser
Continuer la communication en interne et externe.

Références bibliographiques sur la biodiversité : utiliser la documentation établie par l'INRA (Expertise scientifique collective) "Agriculture et biodiversité : valoriser les synergie".

Projet IBIS : continuer les diagnostics auprès des autres exploitations de lycées agricoles de la région Centre.

Atelier biocarburant : à relancer. le projet d'autonomie énergétique de l'exploitation semble mis en sourdine dans le contexte actuel.

Sentier pédagogique : fastidieux à mettre en oeuvre concrètement.
Partenaires
Les mêmes que l'année précédente, avec en plus :
- réseau "biodiversité-abeilles"
Indicateurs de suivi
- classes visitant le site :
2 classes de CM1/CM2 sont venues tout au long de l'année (thème : culture du blé / développement durable)
1 classe de CM1/CM2 est venue ponctuellement (thème : biodiversité / insectes)
1 classe de 3ème du collège voisin (thème : l'alimentation)
2 écoles maternelles (découverte de la ferme)

- fiches thématiques réalisées :
documents informatiques utilisables lors de séquences pédagogiques
fiches activités pour les classes primaires

- nouveaux partenariats :
Réseau "biodiversité-abeilles"

- aménagement du site :
Réalisation de bandes apicoles (en lien avec la présence de ruches)
Réalisation d'une jachère environnement faune sauvage
Poursuite de l'implantation de haies
Taille de haies au lamier

- échanges avec d'autres acteurs du monde agricole faisant partie du territoire :
Travail en collaboration avec le technicien de la CA 36 et le technicien de la FDC 36 et celui de l'ONCFS autour du projet IBIS (diagnostic d'exploitation, apports de connaissances naturalistes,...).
Visite chez un apiculteur (dans le cadre du club apiculture) et démonstration de son savoir-faire.
Résumé grand public
Validation par le chef d'établissement
Vu par le chef d'établissement
Validation par la DRAAF
Vu par la DRAAF
Commentaire de la DRAAF
Validation nationale
29/03/10
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER

Rapport 3

Actions prévues réalisées ou en cours
BIODIVERSITE :
- projet DAR-IBIS Région Centre : formation des directeurs d'exploitation des EPL de la région Centre ainsi que d'autres enseignants sensibilisés. Le but est que cette méthode soit utilisée dans les lycées agricoles. De plus, il faut que les exploitations des lycées bénéficient toutes d'un diagnostic IBIS en vue de l'amélioration des pratiques pour une meilleure prise en compte de la biodiversité.
- Simbiodiv : cette expérimentation a continué et a été utilisée avec la classe de Terminale STAV aménagement.
- Apiculture : recrutement de nouveaux élèves au club. Pratique et théorie du métier. Agrandissement de la jachère mellifère sur le site du LEGTA avec l'étude de deux mélanges différents et observation d'insectes pollinisateurs.
- Recensement d'insectes (haies, bandes enherbées et jachères fleuries)

BIOCARBURANTS :
- Visites de l'atelier
- Peut-être une installation des kits de bi-carburation sur un tracteur d'ici fin juin 2010.
- Expérimentation : nourrissage des abeilles avec du tourteau de colza

COMMUNICATION :
- Accueil de classes primaires. Travail pratique et réflexions autour de thèmes centrés sur la biodiversité et la croissance des végétaux.
- Mise en place d'un jardin potager dans une école primaire de Chateauroux.
- Mise en place du sentier pédagogique sur le site de l'EPL.
- Expositions lors de la Journée Portes Ouvertes de l'EPL.
- Démonstration de taille au lamier.
- Semaine du développement durable : activités avec classes primaires.
Actions non prévues réalisées
Néant
Actions à réaliser
- Recensement d'insectes sur d'autres exploitations faisant partie du projet IBIS : n'a pas été réalisé (technicien du groupe muté, emplois du temps difficiles à faire correspondre entre les intéressés, météo non propice).
- Recherches bibliographiques pour l'utilisation d'huile alimentaire : difficultés à recueillir des données, manque de temps.
- Références bibliographiques sur la biodiversité à inclure dans les enseignements (à poursuivre).
- Continuer la sensibilisation de l'ensemble de l'EPL sur la nécessité de préserver la biodiversité.
- IBIS : projet mené à terme qu'il faut maintenant "faire vivre" en présentant le diagnostic aux apprenants (en partie réalisé avec les BAC PRO).
- Biocarburants : l'autonomie énergétique sur l'exploitation n'est pas encore atteinte. L'huile ne sert pas pour les tracteurs.
- Sentier pédagogique : installer les panneaux (agents du LEGTA) pour accueillir des groupes, maintenant que le projet est réalisé. Prévoir une personne ressource pouvant transmettre les informations à ces groupes.
Partenaires
Les mêmes que les années précédentes. Il s'est toutefois ajouté :
- "LA RUCHE" : grossiste en matériel d'apiculture. Fourniture de matériel et d'aide technique.
Indicateurs de suivi
- Classes visitant le site : deux classes de CM1 et une classe de CM2 sont venues régulièrement au LEGTA (une fois par mois) pour étudier la culture du colza (réalisation de mini-parcelles) et la biodiversité. La fréquence de leur présence n'a pas permis de recevoir d'autres classes de manière ponctuelle.
Une classe du collège voisin est venue réaliser des boutures (lien avec les serres du CFA).

- Fiches thématiques : documents informatiques et fiches activités pour les primaires.

- Panneaux pour le sentier pédagogique : 10 panneaux ont été créés sur les thèmes suivants : les haies, les races à petit effectif, la rotation des cultures, la mare, la conduite d'une culture, les céréales, les oléoprotéagineux, le sol, les ruches, la biodiversité. Ils seront placés tout le long du sentier.

- Nouveau partenariat : "La Ruche"

- Aménagement du site : 2 jachères apicoles nouvellement installées, poursuite de la jachère faune sauvage et des bandes enherbées ainsi que l'implantation de haies. Choix d'un nouvel emplacement pour les ruches, mieux adapté.

- Echanges avec d'autres directeurs d'exploitation agricole d'EPL (formation au diagnostic IBIS).
Résumé grand public
L'Etablissement Public Local de Châteauroux, avec son exploitation agricole polyculture-élevage (bovins charolais, ovins berrichons de l'Indre) doit se placer dans une perspective d'agriculture durable et doit transmettre des savoirs et savoir-faire s'y rapportant aux apprenants, personnel et visiteurs extérieurs.
Produire tout en préservant les ressources pour les générations futures passe par une réflexion sur l'autonomie énergétique et une amélioration de la biodiversité présente sur le site.
Concernant l'autonomie énergétique, l'acquisition d'une presse à colza doit permettre de fournir le carburant nécessaire au fonctionnement d'un tracteur de l'exploitation. Actuellement, des blocages subsistent, mais l'huile fabriquée est valorisée en huile alimentaire auprès de la Banque Alimentaire et les tourteaux nourrissent le troupeau bovin.
La biodiversité considérée ici est à la fois la biodiversité domestique (êtres vivants domestiqués par l'Homme et soumis à la sélection) et la biodiversité sauvage (présente de manière spontanée mais qui subit l'influence des pratiques agricoles). L'érosion des espèces constatée concerne toutes ces formes de biodiversité.
L'agriculture est une des causes de l'érosion de la biodiversité par les perturbations qu'elle engendre au niveau des équilibres naturels. l'enjeu est de faire de l'agriculture une source de biodiversité : changer pour des pratiques plus respectueuses de l'environnement et plus favorables au maintien, voire à l'augmentation des espèces.
Ce message doit être véhiculé en direction des apprenants de l'EPL, mais aussi de l'ensemble du personnel et du public extérieur qu'il faut sensibiliser.

Pour faire le point sur la diversité écologique présente sur l'exploitation agricole, des piégeages, comptages, observations, typologies ont été réalisés. Un diagnostic a été établi (IBIS et Hommes et Territoires).
Pour répondre aux besoins d'amélioration de la diversité présente, diverses actions ont été mises en place et divers moyens ont été mis en oeuvre pour enseigner la biodiversité concrètement : instauration de nouvelles pratiques agricoles : implantation de bandes enherbées, haies, jachères mellifères et faune sauvage ; allongement des rotations et introduction de légumineuses ; installation de ruches sur le site.

Afin de communiquer autour de ce thème et de pouvoir ainsi sensibiliser le maximum de public, différents supports ont été choisis : création d'un sentier pédagogique comprenant 10 stations avec panneau explicatif (10 sujets liés à la biodiversité, à l'agriculture durable) prenant appui sur les réalisations de l'exploitation (cultures, mare, sol,...) ; installation de 5 ruches et création d'un club apiculture ; accueil de classes primaires ; intégration de ce thème dans les référentiels de formation.

Globalement, cette démarche est bien enclenchée, mais il ne faut surtout pas qu'elle s'essouffle au moment où le 1/3 temps s'arrête. Ce projet doit être porté par l'ensemble de la communauté de l'EPL, par les efforts de chacun, en songeant aux bénéfices à long terme que cette sensibilisation et ces nouvelles méthodes peuvent apporter pour une agricuture durable qui préserve la biodiversité...
Validation par le chef d'établissement
10/06/10
Vu par le chef d'établissement
10/06/10
Validation par la DRAAF
Vu par la DRAAF
Commentaire de la DRAAF
Validation nationale
01/02/11
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER