Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet
Accompagner la mutation du monde agricole vers le monde rural
Établissement
EPL Chaumont
Description du projet
Le département de la Haute Marne est à dominance rurale et cherche à accueillir de nouvelles populations et de nouvelles activités. Le pôle d'enseignement agricole Edgard Pisani se doit de jouer un rôle en étant acteur de cette démarche. Il doit permettre d'accompagner les mutations qui vont résulter de cette politique de développement par l'expérimentation, des formations, la conduite de projets
Thématique principale
Thématique secondaire

Identification

Centre constitutif concerné
1358
Adresse et numéro de téléphone de l'établissement
legta Chaumont Pôle d'enseignement agricole Edgard PISANI
Nom du responsable du dossier
Arnauld PIZZI
Fonction du responsable du dossier
Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction
Directeur du pôle d'enseignement agricole Edgard Pisani BP 2089 52903 CHAUMONT CEDEX 9
Nom du chargé de projet
Fonction du chargé de projet
Coordonnées du chargé de projet

Projet

Rapport 1

Actions prévues réalisées ou en cours
Actions non prévues réalisées
Actions à réaliser
Partenaires
Indicateurs de suivi
Résumé grand public
Validation par le chef d'établissement
Vu par le chef d'établissement
Validation par la DRAAF
Vu par la DRAAF
Commentaire de la DRAAF
Validation nationale
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER

Rapport 2

Actions prévues réalisées ou en cours
Le DT de l'année 1 a permis de définir 2 actions prioritaires :
Action 1 : installation d'un méthaniseur sur le site de l'EPL. Le projet s'est affiné et a pris tout son sens en année 2 : choix du type de méthaniseur, analyse du gisement, visite d'une installation du même type, rédaction du cahier des charges pour l'étude de faisabilité
Action 2 : développer la filière équine au sein de l'EPL en cohérence avec les structures locales et régionales. Le travail de l'année 2 s'est orienté vers l'étude de l'opportunité de coupler une formation BP JEPS et BTSA PA, la faisabilité pratique, la présentation du projet aux instances régionales, comité équitation de Champagne Ardenne (DRJS).
Les actions menées sont en cours puisqu'il s'agit de projets à moyens et longs terme qui vont trouver écho au sein de l'EPL mais aussi dans le territoire local, régional. Une des actions principales a été la présentation de ces deux projets aux acteurs extérieurs concernés.
Les deux actions ont reçu un accueil très favorable des différents partenaires.
Actions non prévues réalisées
L'esnsemble des actions conduites cette année ont trouvé un ancrage dans les deux projets retenus.
Actions à réaliser
La réflexion au sujet des actions est engagée. Des contacts ont été pris avec des partenaires extérieurs : ADEME, Conseil Régional, Chambre d'agriculture, DRAAF pour le projet méthanisation, DRJS, DDJS, professionnels du domaine équin, autres centres de formation pour le projet BP JEPS. Les projets portés par l'EPL ont retenu l'attention des partenaires extérieurs. Les actions qui restent à réaliser sont de finaliser ces deux projets. la finalisation passe par :
-pour le projet méthanisation l'étude de faisabilité, le choix du maitre d'oeuvre, le plan de financement, la réalisation des travaux.
-pour le BP JEPS : la demande de recevabilité du projet, la rédaction du dossier de demande d'habilitation de la formation, le montage de la formation, la recherche de financements, la stratégie de recrutement.
Partenaires
L'EPL a souhaité s'entourer de partenaires extérieurs nombreux, compétents afin d'ancrer les actions prévues et conduites dans le territoire, en relation avec le projet d'établissement.
Les partenaires pour l'action méthanisation sont l'ADEME (à la fois comme financeur et comme partenaire dans le cadre d'expérimentations), le Conseil Régional : direction agriculture (financement, exemplarité vis à vis d'autres structures d'exploitation) et direction des lycées (en lien avec la pédagogie), la mairie de Chamarandes Choignes, la Communauté de communes de Chaumont, la Chambre d'agriculture, la DRAAF (par l'intermédiaire du réseau des exploitations agricoles)
Les partenaires pour l'action formation BP JEPS-BTSA PA sont les professionnels du cheval au niveau local (cercle hippique de Choignes), régional, la DRJS, la DDJS, le CREPS de Reims, Conseil des chevaux de Champagne Ardenne.
Les deux actions menées ont pour objectif de mobiliser plusieurs centres constitutifs de l'EPL
Indicateurs de suivi
Indicateurs court terme : adaptation des MIL, MAR, MAP, PIC, PUS, augmentation du nombre de partenariats
Indicateurs moyen terme : augmentation du nombre d'heures stagiares
indicateurs à long terme : freiner la fuite démographique, image de l'établissement dans son territoire, nombre de projets et leur concrétisation, conforter les structures agricoles,locales.
Certains objectifs courts termes ont été réalisés : un PUS sur la méthanisation, MIL BTS PA sur les pratiques innovantes en agriculture (méthanisation).
Pour les objectifs à moyen terme, l'augmentation du nombre d'heures stagiaires n'est pas effective mais le sera lorsque la formation BP JEPS-BTSA PA sera engagée : plusieurs parcours seront envisagés, conjointement au lycée et au CFPPA. Le projet méthanisation doit permettre également d'augmenter le nombre d'heures stagiaires (CFPPA) par l'accompagnement de projets d'agriculteurs, ...
Les objectifs à long terme ne seront atteints avec la réalisation des actions envisagées. Les projets conduits par l'EPL doivent permettre de renforcer les structures agricoles (méthanisation comme source de revenus supplémentaire des exploitations) ou d'offrir des compétences multiples(BP JEPS-BTS PA) pour mieux s'adapter à l'emploi
Résumé grand public
Le pôle d'enseignement agricole public Edgard Pisani, composé d'un lycée agricole, d'un centre de formation d'apprentis, d'un centre de formation pour adultes et d'une exploitation, est inscrit dans une démarche de développement durable. Son projet d'établissement est orienté dans ce sens avec un soucis d'ancrer fortement l'établissement dans son territoire, de répondre à ses besoins et de participer à son développement. Deux axes prioritaires sont conduits dans le cadre du tiers temps : la création d'une unité de méthanisation et le renforcement de la filière équine au sein de l'établissement.
La Ferme des Antes s'est engagée dans un projet de méthanisation. Les objectifs sont multiples et touchent à la pédagogie et à l'exemplarité. En effet, la vocation de l'établissement est de proposer des projets transférables aux exploitations agricoles du département. A ce titre, la méthanisation en système discontinu par voie sèche semble être intéressante. La voie sèche a été choisie puisqu'elle correspond au gisement de l'exploitation et qu'elle est cohérente avec celui présent dans les exploitations Haut-Marnaises. Le système discontinu permet de fournir de la chaleur au moment où l'établissement en a le plus besoin. Le système est envisagé sans culture dédiée. Son intérêt résulte dans le fait qu'il soit tranférable pour une exploitation du département, fournissant à l'exploitant un revenu fixe et substantiel (vente d'électricité et valorisation de la chaleur). Le pré-dimensionnement du projet indique que 160MWh pourraient être produits. Le gisement se composera de fumier bovin et ovin (880 T), de déchets de cantine, de lisier d'un élevage laitier voisin et de déchets de tonte de la commune de Choignes. Le cahier des charges de l'étude de faisabilité a été rédigé en ce sens. La valorisation pédagogique de ce projet est envisagée au travers de la rédaction d'un MIL (prtaiques innovantes en agriculture) en BTSA PA, d'un MAP (valoriastion des energies à la ferme) en BAC PRO et par la conduite de PIC et de PUS. Des expérimentations vont être conduites par les apprenants : suivi du pouvoir méthanogène du fumier, ... elles serviront l'enseignement et seront diffusées dans le département.
La valorisation de la filière équine dans l'établissement revêt plusieurs aspects : le renforcement de l'enseignement de l'hippologie et de l'équitation dans les classes, le développement de l'activité débardage par des chevaux au CFPPA dans un souci de développement durable et la création d'une formation BP JEPS couplée au BTSA PA. Cette formation est envisagée dans une dynamique régionale. Elle a pour objet de fournir une double compétence et une meilleure adaptation à l'emploi.
Validation par le chef d'établissement
11/06/09
Vu par le chef d'établissement
Validation par la DRAAF
Vu par la DRAAF
Commentaire de la DRAAF
Validation nationale
29/03/10
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER

Rapport 3

Actions prévues réalisées ou en cours
Pour l'année 3, les actions se sont concentrées selon les 2 axes définis :
-l'étude de la mise en place d'une unité de méthanisation par voie sèche sur le site de l'EPL. La rédaction du cahier des charges a été une étape importante de cette année. Il s'agissait de formaliser clairement les objectifs de l'EPL de Chaumont en matière de méthanisation et de valorisation de l'énergie. L'entreprise ARIA a été choisie pour réaliser l'étude de faisabilité du projet.
-la création d'une formation couplée BTSA PA et BP JEPS "Activités équestres". Le dossier de recevabilité a été rédigé et déposé en 2009/2010 auprès de la DDCSPP (anciennement DRJS). Ce dossier comportait une étude approfondie des besoins repérés dans le territoire et un rapport d'opportunité. Une enquête auprès des centres équestres de la région et des régions limitrophes a permis de repérer des besoins, des structures d'alternance potentielles. Le dossier d'habilitation a alors été rédigé, il prévoit les modalités de sélection, le positionnement des candidats, l'organisation de la formation, les processus d'évaluation certificative, les moyens matériels et équipements mobilisés, les modalités de suivi de l'insertion professionnelle, le budget prévisionnel de formation et le plan de financement prévisionnel. Ce dossier a été présenté en mai 2010 à la commission d'habilitation de la DDCSPP et la formation a reçu l'habilitation.
Actions non prévues réalisées
L'ensemble des actions entreprises cette année trouvent leur ancrage dans les deux projets. Cependant, les actions concrètes entreprises répondent aux besoins et aux interrogations des partenaires des projets : ADEME, Conseil Régional, entreprise ARIA pour le projet méthanisation, DDCSPP, centre équestre partenaire, centres équestres du territoire pour le projet BP JEPS / BTSA PA. Il a été nécessaire de s'adapter à l'évolution des demandes en cours d'année.
Actions à réaliser
Les deux projets entrent dans leur phase de réalisation :

La mise en oeuvre concrète du projet méthanisation est planifiée pour 2010-2011. Le "démarrage" va nécessiter des moyens humains dont ne dispose pas actuellement l'établissement. Intégré au sein du comité de pilotage, le tiers temps devra veiller à la mise en place d'outils de suivi, de protocoles de valorisation du projet en intégrant la dimension pédagogique, servir d'interface entre les différents acteurs du projet (professionnels de l'agriculture, Conseil Régional, Ademe,...).

La formation BP JEPS couplée au BTS PA sera délicate à mettre en ?uvre la première année. Trois missions particulières vont émerger au cours de l'année 2010 - 2011.

1.Surmonter les obstacles techniques de la conduite de la formation. Des ajustements pédagogiques (alternance avec les maitres de stage, coordination avec les enseignements en BTSA PA, formation à la méthodologie du dispositif en UC,...), un suivi sera particulièrement important lors de cette première année de fonctionnement.

2.Mettre en cohérence une filière globale au sein de l'EPL. Dans le cadre de l'enseignement optionnel en classe de seconde, première et terminale, des élèves suivent une option hippologie-équitation, conduite conjointement entre le LEGTA de Chaumont et le Cercle Hippique de Choignes.

3.Se préparer à conduire la formation BP JEPS "activités équestres" au CFFPA, dès lors que le CREPS de Reims renoncera à cette formation.
Partenaires
Les deux projets ont un écho dans le territoire.

Pour le projet méthanisation, des relations ont été établies avec la Chambre d'agriculture, la DDT, l'ADEME, le Conseil Régional, la communauté de communes. Elles sont appelées à se renforcer avec la réalisation du projet, au travers du comité de pilotage dans un premier temps puis au travers de la publication des premiers résultats de fonctionnement : efficacité énergétique, utilisation de la chaleur, formations, visite de l'unité de méthanisation (mises en place par le CFPPA).

La formation BP JEPS couplée au BTSA PA participera à dynamiser le territoire. Les différents partenaires sont le Conseil Régional, la DDCSPP, la D.R.A.A.F, Les professionnels des structures équestres Régionales et au delà. Le partenaire privilégié de la formation est le Cercle Hippique de Choignes. La formation BP JEPS permet de conforter cette structure. De plus, cette formation a l'ambition de mieux former les dirigeants des centres équestres, en leur permettant d'acquerrir des compétences en gestion, en management des structures équestres, en conduite d'élevage. L'objectif est de participer à la pérennisation de ces structures dans le territoire. Le Conseil Régional y est particulièrement attentif, dans les contextes démographique et économique actuels.
Indicateurs de suivi
Indicateurs court terme : adaptation des MIL, MAR, MAP, PIC, PUS, augmentation du nombre de partenariats
Indicateurs moyen terme : augmentation du nombre d'heures stagiaires
Indicateurs à long terme : freiner la fuite démographique, image de l'établissement dans son territoire, nombre de projets et leur concrétisation, conforter les structures agricoles,locales.

Certains objectifs court terme, abordés en année 2, ont été confortés : MIL BTS PA sur les pratiques innovantes en agriculture (méthanisation) ou complétés (EIE en Bac pro), PIC en BTSA PA

Pour les objectifs à moyen terme, l'augmentation du nombre d'heures stagiaires n'est pas effective mais le sera lorsque la formation BP JEPS-BTSA PA sera engagée. Comme évoqué en année 2, plusieurs parcours seront envisagés, conjointement au lycée et au CFPPA. Le projet méthanisation doit permettre également d'augmenter le nombre d'heures stagiaires (CFPPA) par l'accompagnement de projets d'agriculteurs, ...

Certains objectifs à long terme ont été réalisés avec le projet BP JEPS puisqu'il favorise l'ancrage de l'EPL, l'amélioration de son image sur le territoire et au sein d'autres services de l'Etat (DDCSPP). D'autres objectifs seront atteints avec la réalisation des actions envisagées. Les projets conduits par l'EPL doivent permettre de renforcer les structures agricoles (méthanisation comme source de revenus supplémentaire des exploitations) ou d'offrir des compétences multiples(BP JEPS-BTS PA) pour mieux s'adapter à l'emploi
Résumé grand public
Le pôle d'enseignement agricole public Edgard Pisani, composé d'un lycée agricole, d'un centre de formation d'apprentis, d'un centre de formation pour adultes et d'une exploitation, est inscrit dans une démarche de développement durable. Son projet d'établissement est orienté dans ce sens avec un soucis d'ancrer fortement l'établissement dans son territoire, de répondre à ses besoins et de participer à son développement. Deux axes prioritaires sont conduits dans le cadre du tiers temps : la création d'une unité de méthanisation et le renforcement de la filière équine au sein de l'établissement.

La Ferme des Antes s'est engagée dans un projet de méthanisation. Les objectifs sont multiples et touchent à la pédagogie, à l'exemplarité et à la transmissibilité d l'expérience. En effet, la vocation de l'établissement est de proposer des projets transférables aux exploitations agricoles du département. A ce titre, la méthanisation en système discontinu par voie sèche est intéressante. La voie sèche a été choisie puisqu'elle correspond au gisement de l'exploitation et qu'elle est cohérente avec celui présent dans les exploitations Haut-Marnaises. Le système discontinu permet de fournir de la chaleur au moment où l'établissement en a le plus besoin. Le système est envisagé sans culture dédiée. Son intérêt résulte dans le fait qu'il soit tranférable pour une exploitation du département, fournissant à l'exploitant un revenu fixe et substantiel (vente d'électricité et valorisation de la chaleur). Le pré-dimensionnement du projet indique que 160MWh pourraient être produits. Le gisement se composera de fumier bovin et ovin (880 T), de déchets de cantine, de lisier d'un élevage laitier voisin et de déchets de tonte de la commune de Choignes. Le cahier des charges de l'étude de faisabilité a été rédigé en ce sens. La valorisation pédagogique de ce projet est envisagée au travers de la rédaction d'un MIL (prtaiques innovantes en agriculture) en BTSA PA, d'un MAP (valoriastion des energies à la ferme) en BAC PRO et par la conduite de PIC et de PUS. Des expérimentations vont être conduites par les apprenants : suivi du pouvoir méthanogène du fumier, ... elles serviront l'enseignement et seront diffusées dans le département, de même que la mise en place d'outils de suivi, de protocoles de valorisation du projet.

La valorisation de la filière équine dans l'établissement revêt plusieurs aspects : le renforcement de l'enseignement de l'hippologie et de l'équitation dans les classes, le développement de l'activité débardage par des chevaux au CFPPA dans un souci de développement durable et la création d'une formation BP JEPS couplée au BTSA PA. Cette formation est envisagée dans une dynamique régionale. Elle a pour objet de fournir une double compétence et une meilleure adaptation à l'emploi. Cette formation a l'ambition de mieux former les dirigeants des centres équestres, en leur permettant d'acquerrir des compétences en gestion, en management des structures équestres, en conduite d'élevage. L'objectif est de participer à la pérennisation de ces structures dans le territoire.
Validation par le chef d'établissement
02/06/10
Vu par le chef d'établissement
02/06/10
Validation par la DRAAF
Vu par la DRAAF
Commentaire de la DRAAF
Validation nationale
01/02/11
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER