Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet
recherche et développement de l'osiériculture pour l'animation du territoire
Établissement
EPL Fayl Billot
Description du projet
Le développement de l'osiériculture s'inscrit dans une politique de production biologique et dans la redynamisation de la filière. Les nouvelles parcelles seront déstinées à l'osier d'architecture végétale et à l'expérimentation (innovation). En partenariat avec les professionnels du secteur, nous tenterons de reprendre notre place de référent national en l'inscrivant dans nos formations.
Thématique principale
Diversification-installation en agriculture
Thématique secondaire

Identification

Centre constitutif concerné
1359
Adresse et numéro de téléphone de l'établissement
5 ruelle aux loups 52500 Fayl-Billot
Nom du responsable du dossier
Michel Bouttier
Fonction du responsable du dossier
Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction
mail: michel.bouttier@educagri.fr tel: 03/25/88/63/02
Nom du chargé de projet
Stephanie Delmas
Fonction du chargé de projet
enseignante en aménagement travaux paysagers
Coordonnées du chargé de projet
tel: 06/15/17/09/58 mail: stephanie.delmas@educagri.fr

Projet

Rapport 1

Actions prévues réalisées ou en cours
expérimentations:
* parcelle de variétés pour architecture végétale (5 clones anglais) plantée en mars 2009 sur 30 ares (réalisé)
* plantation de 19 ares en long bud à croissance rapide (réalisé)
* passage en bio sur parcelle serre ( travail en cours pour obtention certification)

mise en place d'EIE en 09/09: les différents travaux n'ont pas de réelle limite en temps
*nouveau salicetum avec travaux sur étiquetage
*architecture végétale sur chantiers exterieurs: plusieurs pistes possibles, Evologia en Suisse (appelé: jardin extraordinaire) avec qui nous travaillons déja depuis 2 ans grâce au partenariat avec les salines royales d'Arc et Senans.Ou bien la zone commerciale de Chaumont ou encore la station d'autoroute de Chateauvillain qui souhaite la réalisation d'un sentier pédestre articulé autour de l'osier.

communication de l'EPL: (en cours)
Travaux menés en collaboration avec la structure VIDEOSCOP, unité de l'université de Nancy 2. Ils travaillent sur l'élaboration de site internet entre autre, nous souhaitons d'une part créer un site propre à l'établissement contenant des entrées formations, centres, liens professionnels, veille et diffusions résultats des différentes expérimentations mises en place au sein de l'EPL.D'autre part VIDEOSCOP peut nous aider à créer des supports performants de communication sur l'osiériculture en partenariat avec les professionnels du territoire et si possible étendre ce réseau au niveau national et Européen.
Actions non prévues réalisées
Le travail sur les différentes expérimentations nous amène à réflechir sur d'autres utilisations du saule, c'est pourquoi nous commençons à travailler en partenariat avec la communauté de communes de Fayl Billot et la chambre d'agriculture sur la possibilité de mettre en place une oseraie de 4 ha en vue d'épandre des boues de la station d'épuration de notre village. Ce projet est naissant, les différentes réunions ont commencé récemment.
Un déplacement avec la chambre d'agriculture est prévu en bretagne afin d'observer ce qui s'est fait sur le grand ouest, particulièrement à Pleyber Christ.
Actions à réaliser
*Le travail sur la réfection des structures architecturales de la route de l'osier sur 18 km autour de la commune de Fayl Billot est amorcé en collaboration avec l'école de vannerie. Le projet tend à redonner les atouts touristiques du territoire osiéricole et vannier dont il est dépositaire. Les intérêts sont effectivement communs aux professionnels et au CFPPA : communiquer auprès de la population sur ce qui se fait à partir du produit OSIER.Cependant les contacts avec les professionnels restent difficiles, il faudra du temps afin de renouer des liens et de nombreuses réunions afin d'expliquer la valeur d'un tel projet.
*Le PER qui, à ce jour est résilié comportait des actions de ce type, nous tendons à rejoindre certains objectifs dans la mesure du possible. En effet , un projet sera également à étudier avec beaucoup d'égard. Les travaux sur l'obtention d'un label AOC. Le PER avait amorcé ces travaux, nous essaierons de travailler à partir des recherches déjà obtenues en collaboration avec les professionnels et la communauté de communes qui, à ce jour, ont quelques difficultés à croire au dynamisme des projets en place. Ils sont effectivement échaudés par l'echec du PER.
Partenaires
*Chambre d'agriculture Haute Marne: mise en place de parcelle test osier pour épandage de boue de station d'épuration (biomasse), mise en place de parcelle osier clone anglais pour architecture végétale
*commune:aide pour l'obtention de différentes parcelles de terrain pour la plantation d'oseraie
*communauté de communes: aide à la création du réseau professionnel, parcelle de 4 ha pour l'épandage des boues de station d'épuration
*professionnels:observation des différentes expérimentations, aide technique, aide aux travaux d'écriture de programme pour une nouvelle formation en architecture végétale
*enseignants: physique chimie, économie, éducation socio culturelle, fleuriste, technique pépinière, aménagement et horticole

nous essaierons également de travailler avec l'office de tourisme et le pays de Langres en particulier pour le projet de route de l'osier.
Nous cherchons également des universitaires interressés par des études qu'ils pourraient menés au sein de l'EPL sur l'osier.
Indicateurs de suivi
* le diagnostic de production d'osier de l'exploitation étant terminé il permet de nous donner quelques pistes à suivre: certains indicateurs se sont avérés importants: gestion de la main d'oeuvre, le temps alloué à chacunes des étapes de production doit être géré autrement. Certaines parcelles sont aujourd'hui vieillissantes et doivent être renouvelées, les nouveaux projets mis en place vont le permettre en terme financier.
*l'évolution des nouvelles parcelles seront étudiées ces 3 prochaines années avant une première coupe. Les résultats obtenus feront l'objet d'analyse en collaboration avec les professionnels
*A ce jour de nombreuses rencontres ont eu lieu avec les professionnels afin de les intégrer et de les faire participer aux projets en cours, les relations évoluent lentement mais intéressent, par les expérimentations et par ce que nos recherches en terme d'innovation pourraient leur apporter. Ils commencent à croire que le CFPPA est au service de la profession, c'est en bonne voie.
* A partir de 09/09 les modules EIE nouvellement créés pour les BAC PRO 3 ans, seront tous liés à l'osiériculture ou à son utilisation, les programmes sont en écriture.
*l'équipe pédagogique a eu du mal à s'intégrer au projet (difficultés à organiser des réunions, travail supplémentaire , difficultés à se projeter dans l'avenir), aujourd'hui ils sont très investis et les intérêts de chacun sont servis par des programmes écrits spécifiquement par l'équipe.
Résumé grand public
Validation par le chef d'établissement
12/06/09
Vu par le chef d'établissement
Validation par la DRAAF
Vu par la DRAAF
Commentaire de la DRAAF
Validation nationale
29/03/10
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER

Rapport 2

Actions prévues réalisées ou en cours
Experimentation:

*la parcelle de variétés pour l'architecture végétale (5 clones Anglais): bonne implantation de 4 variétés:
Terranova: 420kg
Discovery:50kg problémes de boutures trop avancées (replantation aprés récolte)
Resolution: 300 kg
Enbuour: 320 kg
Beagle: 380 kg
perches obtenues 3 m en moyenne, le résultat est excellent.

* la parcelle de Long Bud récoltée: bonne implantation et croissance rapide (brins branchus et patus la première année), les résultats en fin de premiére année d'installation sont concluants.
*la parcelle serre: obtention du demarrage du protocole bio: division de la parcelle en 4 zones de même surface (paillage, semis de tréfles, semis de paturin, témoin) les semis n'ont pas été réalisés faute d'outil adapté, recherche en cours et installation à l'automne.

Mise en place des EIE:

* salicetum: nettoyage de la parcelle datant de 1985 sur 20ares prévu à la prochaine récolte (automne) pour récupérer les boutures des osiers de collection. Des contacts ont été pris avec un exploitant forestier pour dessoucher et évacuer les débris, le travail est fastidieux et couteux.
* le chantier de chateauvillain n'a pas été retenu par appel d'offre de notre contact
en revanche le chantier d'architecture végétale en suisse s'est terminé avec succés début mai à Evologia (partenariat avec les salines royales)

Communication:

travaux de mise en place du nouveau site internet toujours en cours, la rendu final est prévu pour octobre 2010.


Actions non prévues réalisées
mise en place d'un nouvel EIE:

Suite au démarrage du protocole bio sur la parcelle d'osier serre, un EIE bio sera lancé à la rentrée 2010 concernant le suivi des expérimentations à la fois sur l'osier, le maraichage et le verger collection. Nous souhaitons mettre en place une journée technique d'information ouverte à tous à l'issue de ces travaux.

partenariat avec une vannière:

Suite à différents contacts avec le pays vannier, une artisan a souhaité mettre en place une oseraie de collection sur 7 ares. Cet osier sera destiné à de la vannerie moderne ( coloré) Nous avons servi de soutien technique: choix des variétés, emplacement des boutures, parcelle en culture biologique. Elle attendra nos résultats pour demander une certification.

réalisation d'un chantier:

nous avonsà la demande de la commune de Fayl Billot, en partenariat avec une société vannière de Fayl Billot, travaillé sur la refection de la place principale du village. L'objectif était de réaménager l'ensemble des 350m² en un espace paysager associant le bati, la plante et l'osier.
Nous avons réalisé le chantier suite à l'établissement du devis d'un montant de 9200 euros, il sera terminé courant juin. C'est pour l'EPL et la société vannière, un moyen de montrer notre savoir faire à tous et en particulier prouver que notre association a été fructueuse.

* participation au salon des professionnels paysagistes et horticoles à suresnes pour présenter notre EPL et la spécificité de l'architecture végétale.
Actions à réaliser
* A la rentrée 2010, une réunion d'information va être organisée afin de mettre en place un comité de travail sur une reflexion à engager pour le label qualité osier de Fayl Billot et peut être français . L'objectif est d'attirer l'attention du monde vannier sur la nécessité de se démarquer ( en rapport aux autres matières) pour relancer une activité en déclin mais aussi de montrer que la capitale de la vannerie ne perd pas sa place au niveau national. En effet la deuxième ville française vannière commence à prendre une ampleure qui au lieu de permettre un développement du marché tend à faire de l'ombre à Fayl Billot. il est important d'associer ces artisans au projet d'obtention d'un label afin de réunir l'ensemble des forces vives du métier et de travailler en collaboration étroite.

* la mise en place de la refection de la route de l'osier demande une synergie importante entre les différents partenaires à impliquer. Les vanniers du territoire sont peu disponibles faute de temps et le projet ne peut exister sans eux. Nous avons besoin d'une implication plus forte du CFPPA qui légitimement a un rôle important au sein du monde professionnel en particulier pour ce type de projet.

* l'ensemble des actions menées pour développer l'EPL sont amorçées, il reste à les multiplier et à les conforter sur le long terme:
- participations à des forums et salons divers
- acceuil d'élèves d'horizons divers pour présenter l'EPL
- réalisations d'expérimentations sur l'osier





Partenaires
La chambre d'agriculture de Haute Marne s'est impliqué dans un projet d'expérimentation sur l'osier lié à l'épuration des boues de station d'épuration.
Plusieurs réunions jusqu'en octobre 2009 ont eu lieu en présence du président de la communauté de communes et de plusieurs acteurs de l'EPL. A ce jour, les contacts ne sont plus d'actualité. En effet, aprés réflexion et pourtant ayant trouvé certains accords interressants, il s'avère que la gestion future des parcelles à engager pose problème.
L'EPL ne peut pas se substituer à une entreprise osièricole et la chambre ne peut pas répondre aux impératifs de suivi de culture. En outre, les problémes d'outils de production pour la récolte, la transformation et la valorisation des copeaux ne sont pas solutionnés. Cependant nous ne perdons pas de vue que ce projet pourrait prendre naissance mais dans un délai plus lointain que prévu.

l'équipe éducative qui travaille sur la conception du site internet est fortement impliquée, quelques uns seront remplacés à la rentrée 2010 suite à des mutations. La continuité des travaux mis en place n'est en aucun cas remis en question cependant un travail important de transmission des informations devra être prévu d'ici fin juin.

L'équipe enseignante qui travaille sur les nombreux EIE reste inchangée: technique horticole, technique aménagement, éducation socio culturel, conseil vente, fleuristerie et chimie.
Indicateurs de suivi
* récolte et decortiquage: le changement de materiel type tracteur (20000 euros financé par l'exploitation) et de la décortiqueuse 14000 euros provenant de Pologne seul fabricant en Europe(financée par le conseil régional à hauteur de 70 % le reste par le CFPPA) . Tous ces changements ont permis d'améliorer considérablement à la fois la qualité de travail des salariés et un gain de temps considérable (1/3 du temps de coupe). Il faudra plusieurs années pour se rendre rééllement compte des incidences.
Les professionnels seront invités à découvrir la nouvelle machine prochainement. L'objectif serait que les intéressés puissent accéder à la location de cette machine afin de mutualiser les outils de production.

*Les parcelles d'osier vieillissantes environ 60 ares (trés peu rentable et travail fastidieux) ne seront plus récoltées en automne 2010, d'autres parcelles auront pris le relais.
* les nouvelles relations avec certains professionnels vanniers et osiériculteurs montrent leur implicatione et une confiance retrouvée. Le travail en commun sur la commune a participé à cette entente. Le partenariat avec la vannière également. D'autres pourraient nous rejoindre quant au protocole bio, ils attendent les résultats des premières études.
* les EIE sont un succés en terme d'interet de la part des apprenants mais aussi de l'équipe pédagogique. En effet ils se sentent plus impliqués au sein de l'EPL et ont à leur disposition un terrain d'application et du materiel performant.
Résumé grand public
L' EPLEFPA de Fayl Billot est composé de trois entités: le lycée horticole (filière BAC PRO aménagement travaux paysagers, production et vente des produits horticoles), un CFPPA axé essentiellement sur les métiers de l'osiériculture et de la vannerie, formation unique en France ainsi que d'une exploitation horticole. L'EPLEPFPA, acteur essentiel de la filière osiéricole, s'inscrit aujourd'hui dans une directive de développement durable.

La mission porte sur un projet de développement de la filière osiéricole par des moyens techniques (expérimentations sur l'osier), pédagogiques (integration des différents domaines liés à l'osier) dans les filières BAC PRO et de communication par la création de partenariats professionnels et par la diffusion des résultats obtenus.

Objectifs stratégiques à atteindre:
- Lancer des expérimentations osiéricoles dans le but de diversifier les variétés d'osier pour la vannerie , l'architecture végétale, pour le génie végétal et la biomasse, domaines encore peu exploités sur notre territoire vannier. Les professionnels sont à la recherche d'informations dont ils pourraient bénéficier par le biais de l'EPLEFPA afin de diversifier leurs activités.
- Intégrer la culture de l'osier dans une démarche de développement durable au travers d'expérimentations sur le suivi d'une cullture en production biologique, sur des méthodes de culture alternatives afin de limiter l'utilisation de produits phytosanitaires. La diffusion des résultats et la continuité des expérimentations seront des points essentiels à l'aboutissement de ces différentes actions.
-Développer et conforter la position de L'EPLEFPA au sein de son territoire en organisant des rencontres avec les professionnels. Les thèmes abordés feront l'objet d'une diffusion large sur le web.
Des actions pédagogiques innovantes, en lien avec les acteurs professionnels doivent exister afin d'asseoir légitimement l'EPL dans la filière osiéricole.
- Développer la communication de l'EPLEFPA en valorisant les formations enseignées, l'ensemble des expérimentations et en participant à différentes manifestations.

Les expérimentations sur l'osier ont été commencé en 2009. Plantation d'une parcelle de 19 ares de variété Long Bud à grand développement utilisée en architecture végétale et en vannerie. Une parcelle de trente ares plantée avec cinq variétés de clone anglais. Ces variétés sont testées sur leur qualité d'implantation , leur vitesse de croissance, leur adaptation au climat et à leur capacité à resister aux attaques de maladies et ravageurs.

Mise en place d'une parcelle de 60 ares en culture biologique, le protocole est lancé depuis l'automne 2009 avec l'organisme Ecocert. La technique des tests consiste à séparer cette parcelle en quatre zones de même taille. Il est prévu de semer du tréfle blanc, de la fétuque élevée, de pailler la zone 3 et de laisser une parcelle témoin pour observer son comportement. Nous avons, au printemps 2010, installé la paille sur 15 cm de hauteur afin de limiter la pousse d'advantices ( problème récurent et majeur sur les oseraies). Les autres zones seront semés à l'automne 2010, en effet des problèmes d'ordre technique sont intervenus. Plusieurs professionnels sont interressés par nos recherches et attendent les premiers résultats sur la culture biologique courant mars.

La refection de notre salicetum est en cours, il faudra entre 3 et 4 ans pour finaliser ce travail, diversification des variétés sur notre exploitation, meilleure lisibilité et accéssibilité sur le site. Aspect technique, pédagogique et touristique trés important


Ations de communications traduitent par la participation à des manifestations professionnelles: le salon de l'agriculture en partenariat avec le conseil régional, le syndicat des vanniers de France et l'office du tourisme de Langres. Egalement, la foire agricole de Chalons en Champagne, le salon professionnel des paysagistes de Suresnes, la fête de la vannerie de Vallabrégues... ou nous présentont l'EPLEFPA au travers de demonstrations des savoirs faire liés au produit osier.
Nous avons également obtenu des financements pour réaliser un nouveau site internet de l'EPLEFPA, voie obligatoire de communication pour diffuser l'ensemble des résultats de nos recherches. Une présentation précise de notre établissement, de nos formations et de notre territoire sera mise à disposition de tous. Les professionnels seront en lien privilégié sur notre site.

Les actions pédagogiques concernent les 3 filières BAC PRO, travaux de conception d'un kit osier, intégration d'architecture végétale dans un paysage et refection du salicetum. Modules reconduit en 2010. objectif atteint quant à l'interet porté des apprenants au module spécifique "osier".

Au travers cette mission L'EPLEFPA rehitère sa volonté de participer au développement du territoire et de sa filière osiéricole. Il faut aujourd'hui inscrire ces actions sur le long terme et continuer nos recherches.







Validation par le chef d'établissement
11/06/10
Vu par le chef d'établissement
11/06/10
Validation par la DRAAF
Vu par la DRAAF
Commentaire de la DRAAF
Validation nationale
01/02/11
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER

Rapport 3

Actions prévues réalisées ou en cours
expérimentations:

* la parcelle de variétés pour l'architecture végétale:

Les variétés anglaises ont été récoltés sur un tiers de la surface de la parcelle, cette année, à la demande de la chambre d'agriculture de haute marne, le protocole d'observation a été modifié: aux vues de la valorisation de l'osier en biomasse, il est plus intéressant d'observer la croissance des pousses sur 3 ans (critères: taille, force, branchu, patu) afin d'estimer la durée de culture adaptée .

* la parcelle de long bud n'a pas été récoltée en année 2 malgré des résultats concluants en année 1.Cependant le génie végétal demande des brins plus hauts. la récolte sera effective en année 2bis pour obtenir des peches plus fortes. La valorisation est destinée aux paysagistes en france et européens limitrophes (forte progression de l'utilisation de ces matières) et aux osièriculteurs spécialisés en architecture et génie végétal.

*les nouvelles perspectives de l'exploitation ont fait prendre du retard à la mise en place des semis en inter rangs sur la parcelle biologique. ils sont reportés en mars 2012. les variétés ont été modifiées en accord avec les professionnels osiériculteurs (fétuque, lentille, paillage et témoin).

EIE:
l'ensemble des EIE des filières BAC PRO est lié à l'osiériculture, c'est aujourd'hui une force de recrutement , d'intérêt et de motivation pour nos apprenants et les futurs employeurs.

Communication: le site internet est accessible depuis janvier 2011.
Actions non prévues réalisées
MAP en BAC VENTE:

Etude de marché sur le territoire Haut Marnais et Français du produit "osier bio"certifié. il semblait opportun de réadapter ce module en fonction de l'avancement du projet de culture biologique de l'osier, protocole unique en France. Cette étude a pour objectif de définir la valorisation de cet osier et de trouver la future clientèle ( principalement les vanniers) motivée par ce produit . Par cette action, l'exploitation aura également le point de vue du consommateur ( boulangerie, boutique déco, designer...)sur les critères de qualité de production. Il est important pour l'exploitation de connaitre les paramètres à prendre en compte de la part des futurs utilisateurs du produit, les osiériculteurs vanniers du sud Haut Marnais ont répondu à un questionnaire construit spécifiquement pour nous renseigner sur leurs attentes et leurs besoins .

partenariat:

Au cours de cette mission, des liens se sont tissés entre les professionnels et l'exploitation de l'EPL, travail fastidieux . Aujourd'hui, la profession a pris conscience de l'intérêt porté par notre établissement à la filière osiéricole. Des osiériculteurs ont signé un partenariat avec l'exploitation pour utiliser les outils mécaniques de récolte dont nous disposons en echange de leur soutien technique sur les expérimentations mises en place sur notre site. La confiance installée, permet un partenariat fort et durable qui unit les intelligences de la filière pour avancer sur les projets d'avenir.


Actions à réaliser
* étude de marché:
La finalisation de l'étude de marché , l'équipe enseignante chargée de ce projet met tout en oeuvre pour arriver à des réponses probantes. Les 3 publics visés sont : les vanniers( fabricants), les consommateurs ( clients du produit fini) et les osièriculteurs (producteurs). La mise en place de cette étude et l'analyse des résultats s'avèrent plus longues que prévue, elle prendra naissance dans le courant de l'année 2012.

* La réalisation du kit osier:
Le kit est finalisé, reste à trouver le système de packaging pour accéder à la vente directe ou en centrale dans les meilleures conditions. C'est une base de nouvelle commercialisation pour le grand public qui peut servir de produit d'appel aux professionnels osiériculteurs.

* Dans les années à venir, une fois la certification 'bio' obtenue sur la parcelle d'osier de l'exploitation de l'EPL, les osièriculteurs auront à leur disposition l'ensemble des informations nécessaires afin d'accéder à la conversion de leur production dans les meilleures conditions (différents types de suivi possibles en inter rangs, comportement du produit fini en terme d'utilisation, croissance, rentabilité de production avec comparatifs du traditionnel...). cette certification fera office de label pour l'osier Haut Marnais si la profession tente à suivre le concept.

Ces projets sont actuellement en voie de finalisation, l'année 2012 sera l'aboutissement des 3 années de travail sur cette mission. Reste à confirmer les résultats.


Partenaires
L'equipe éducative est arrivée à la finalisation du site internet en partenariat avec Videoscop antenne de l'université de Nancy 2. Cet outil novateur et performant va permettre à l'EPL de communiquer régulièrement et en temps réel sur tous nos domaines de compétence. la mutualisation des informations lancées sur ce site sera en lecture libre et offrira au professionnels une vitrine de leur savoir faire.

l'equipe éducative a également travaillé à l'élaboration de l'ensemble des EIE, tous liés de prés ou de loin à l'osier. C'est une institution en devenir. Ces travaux d'ecriture se sont déroulés au cours de nombreuses réunions pédagogiques par groupe et en fonction des matières enseignées en pluridisciplinarité.

le partenariat avec les salines royales d'Arc et Senans s'est renforçé et étendu à la Suisse avec le centre Evologia. le CFPPA et les élèves du lycées ont effectués des réalisations degrandes structures pour alimenter et répondre au tème de cette année: les jardins et les sciences. Cesmêmes élèves sont partis en Suisse ou ils ont participé à l'aménagement d'un jardin paysager éphémère ou là encore, l'osier accéde à une place de choix et construit le schéma d'aménagemnt de l'ensemble du jardin.

Indicateurs de suivi
La naissance de partenariat avec les professionnels commence à se ressentir au sein de l'exploitation de l'EPL. Le materiel dont nous disposons pour couper et decortiquer l'osier vannier et d'architecture végétale est technologiquement trés performant. les osièriculteurs sont intéressés par la location de ces outils et par la possibilité d'accéder à la mécanisation de leur travail.
Le protocole Bio donnera ses premiers résultats courant 2013, les observations seront transmises par le biais du nouveau site internet de l'EPL sur le volet expérimentation et innovation. la profession est en attente d'avancées pour développer et transformer leur production.
les EIE enseignés en aménagement paysager interessent de prés les professionnels paysagistes qui voient l'ouverture d'un nouveau marché.
Résumé grand public
La mission engagée en 2008 prend fin en juin de cette année, elle aura permis d'ouvrir des perspectives de développement dans le domaine de l'osiériculture.
Les nouveaux partenariats qui lient aujourd'hui tant les professions vannières et osiéricoles ainsi que les métiers du paysage et de l'horticulture sont construits durablement et avancent ensemble vers un avenir commun. Les moyens humains, techniques, et pédagogiques qui ont servis à optimiser l'avancement du projet sont à l'origine de toute la portée qu'aura la réussite sur la filière.

Les actions d'expérimentation de l'osier de grande taille ( Long Bud et 5 variétés de clones Anglais)a eu comme intérêt de renforcer l'idée d'utiliser cette matière à plusieurs escients (architecture végétale, génie végétale, biomasse) les premiers résultats sont trés concluants quant à la qualité de production, la taille obtenue en deux ans de culture, les variétés choisies et l'adaptabilité aux terres du secteur. Le marché tend à se développer progressivement de manière significative en terme de chiffre d'affaire pour l'exploitation de l'EPL. Ces observations montrent une tendance positive sur les choix stratégiques menés depuis trois ans. Le travail ,de recherche de clientèle est à construire et se dirige principalement vers les paysagistes, les métiers liés à l'eau et toutes les corporations travaillant dans le domaine du paysage et du territoire.

La certification biologique de la parcelle d'osier de 60 ares de l'exploitation est encore en cours et sera validée en 2012. Les résultats de ce suivi ne seront pas diffusés avant la fin 2012 dans le souci d'établir un compte rendu correspondant aux réelles attentes des osiériculteurs ( croissance de la plante, quotité de travail, investissement, rentabilité). La plupart des professionnels du territoire travaillent à une production de l'osier en suivi traditionnel, les apports et les traitements sont limités mais existent encore. Une fois les résultats obtenus, l'objectif sera de convaincre que la valorisation de cette matière trouvera sa place et dans les meilleurs conditions de rentabilité.
Cette culture à l'image de bien d'autres, va s'inscrire dans une démarche de développement durable.

Les actions pédagogiques sur les filières BAC PRO du lycée ont toutes trouvées l'intérêt d'un travail sur le domaine osiéricole. Chaque module à l'initiative de l'établissement est construit autour de cette même thématique. Certains sont reconduits depuis deux ans ( intégrations de structures végétales dans un espace aménagé, réhabilitation du salicetum)et évoluent en fonctions des apprenants et des techniques. D'autres ont vu le jour à la rentrée 2010 comme l'étude de marché liée à la valorisation de l'osier certifié Biologique, l'intérêt est de montrer que le produit sera valorisé à hauteur de ses qualités. Ces projets ont pour objectifs le développement de nouvelles compétences chez nos apprenants et dans le même temps de répondre aux demandes actuelles des métiers du paysage et de l'horticulture et de l'osiériculture. C'est une des forces de notre EPL qu'il faut encore exploiter et installer durablement.

Les actions de communications sont toujours aussi actives, chaque entité de l'EPL est engagée sur cette voie.
La première action est l'ouverture depuis janvier 2011 du nouveau site internet évolutif de l'EPL. L'objectif est atteint, c'est un outil essentiel et aujourd'hui, performant qui permet une communication en temps réel de toutes les activités, formations, et expérimentations qui existent sur le site.
Les autres sont liées à la participation à des manifestations telles que des forums et salons qui sont actées dans la durée et qui permettent à l'EPL de travailler à son implantation au sein du territoire. Chaque années depuis deux ans le nombre de participations à ces salons augmente et l'EPL devra encore travailler en partenariat avec les professionnels qui lui donne une légitimité plus importante.

Pour conclure, l'observation que la plupart des objectifs lancés en début de mission ont été atteints est une satisfaction pour tous. L'équipe qui a participé et travaillé sur ces projets s'est engagée sans compter le temps passé, en resistant aux diverses difficultées rencontrées et en étant toujours motivée par un même but; réunir les idées, toutes les forces vives et construire ensemble un avenir durable pour la filière.

Validation par le chef d'établissement
07/06/11
Vu par le chef d'établissement
07/06/11
Validation par la DRAAF
Vu par la DRAAF
Commentaire de la DRAAF
Validation nationale
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER