Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet
Développement du Pôle Agro-équipement, acteur local de promotion d'un développement durable.
Établissement
EPL Castelnaudary
Description du projet
Cette action doit permettre le développement au sein de l'EPL du "Pôle Agro-équipement", en lui permettant de devenir acteur du développemnt local, en partenariat avec les organisations professionnelles, les collectivités et les établissements d'enseignements locaux. Ce pôle a vocation à devenir un centre pédagogique performant et une vitrine professionnelle, mettant en valeur les principes du DD.
Thématique principale
Développement local et péri-urbain
Thématique secondaire

Identification

Centre constitutif concerné
1389
Adresse et numéro de téléphone de l'établissement
935 avenue du Docteur Laënnec BP 1101 114941 Casetlnaudary CEDEX
Nom du responsable du dossier
Bernard CHABBAL
Fonction du responsable du dossier
Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction
935 avenue du Docteur Laënnec BP 1101 114941 Casetlnaudary CEDEX
Nom du chargé de projet
Vincent JEHANNO
Fonction du chargé de projet
IAE
Coordonnées du chargé de projet
935 avenue du Docteur Laënnec BP 1101 114941 Casetlnaudary CEDEX

Projet

Rapport 1

Actions prévues réalisées ou en cours
L'état des lieux prévu avec les différents partenaires (autres lycées et GRETA) a bien eu lieu comme prévu. Le constat que l'on peut en tirer est clair.
La mise en place d'actions concrètes en partenariat avec ces établissements n'est pas si simple qu'il y paraît. En effet, les différences de taille, de moyens, de fonctionnement, et de "culture d'établissement" est un frein. Il est ainsi apparut qu'à l'heure actuelle, il était difficile de trouver un projet commun suffisamment fédérateur pour passer des intentions aux réalisations concrètes.
En effets, quelques actions ont eu lieu cette année en partenariat avec ces établissements (journée de démonstration, réunions de direction pour la mise en place du nouveau campus...). Mais ces actions manquent de cohérence globale, permettant de créer de façon durable des liens forts entre les différents partenaires avec des actions de terrains et des retombées pédagogiques importantes.
C'est ainsi que le lycée agricole a décidé de répondre à l'appel à projet "Lycée 21" du Conseil Régional du Languedoc Roussillon. A partir de la rentrée prochaine, un agenda 21 sera mis en place sur l'établissement, le lycée devenant alors "référent local". Cet agenda sera mis en place en partenariat avec les autres établissements, et permettra de trouver des thématiques de travail communes et de mettre en place ensemble des actions mieux cadrées et de plus en plus grande envergure, pouvant aboutir à des projets de développement du CFPPA et du Pôle.
Actions non prévues réalisées
La mise en place de cet agenda 21 sur le site du lycée demande un travail qui a tout de même une portée plus globale que la mission du tiers temps en terme d'applications concrètes. De ce fait, dans le cadre de cette action "Lycée 21", un travail a également été réalisé sur des thèmes qui sont indirectement liés aux objectifs de la mission 1/3 temps (notamment le thème de l'alimentation et des circuits courts). Mais ces travaux ne seront sans doute pas inutiles car ils ont permis de prendre contact avec des personnes ressources pouvant devenir des partenaires durables dans l'optique du développement du CFPPA et du Pôle agroéquipement. Citons notamment les établissements supérieurs de l'ENFA et de SupAgro Florac.
Il n'est pas évident dans le contexte actuel de l'enseignement agricole, de travailler sur des projets de développement d'activité. En effet, une partie non négligeable du temps qui aurait dû être consacré à la mise en oeuvre de nouvelles formations ou activités a plus consisté à trouver des solutions pour assurer la survie de l'existant, que ce soit en terme de moyens de fonctionnement que de moyens humains. Ceci est notamment vrai pour le Pôle agroéquipement qui a subi de nombreux remaniements en terme de personnel intervenant, dans un contexte où les besoins en heures d'enseignement sont déjà difficilement assurées au niveau du lycée.
Actions à réaliser
Au regard des 3 objectifs du projet, ce rapport d'étape permet de faire un 1er point.

Concernant la promotion d'un développement local durable, la participation au dispositif régional "Lycée 21" devrait donner une légimité locale pour s'affirmer sur ce domaine comme référent. Cet objectif est donc normalement en bonne voie. Il reste à présent à mettre en oeuvre cet agenda 21 à partir de la rentrée prochaine.

Concernant le développement du CFPPA, Les résultats sont, là aussi, plutôt encourageants. En effet, cette année a été marquée par une poursuite du développement de l'activité de ce CFPPA, avec notamment la rénovation du BPREA que nous avons réorienté vers une diversification en circuits courts et qui semble déjà porter ses fruits en terme de recrutement. On peut également citer la participation du CFPPA dans le nouveau dispositif PPP pour l'instalation des jeunes agriculteurs... Il reste ainsi à continuer la promotion et le developpement de cette structure en restant attentif au demandes des professionels locaux.

Concernant le développement du Pôle agroéquipements, il faut à présent passer à la phase "opérationnelle". Pour ceci le projet Lycée 21 devrait nous permettre de trouver des projets de travail commun avec le lycée Andréossy et les professionnels locaux. Parmis les pistes enviseagées à ce jour, on peut citer les agromatériaux ainsi que le thème de la gestion de la qualité de l'eau. il reste à concrétiser ces idées, c'est a priori l'objectif le plus ambitieux.
Partenaires
Organismes de formation:
Lycée Du batîments et de travaux publics Andréossy de Castelnaudary
GRETA Castelnaudary
Lycée polyvalent Jean Durand de Castelnaudary

Organisations professionnelles :
Chambre d'Agriculture de l'Aude.
FDCUMA de l'Aude et FRCUMA
Pôle Energie 11
Association Lauragaise d'agroéquipements
Syndicat des exploitants agricoles Ouest Audois
Syndicat des entrepreneurs agricoles Ouest Audois

Les collectivités locales :
Le Conseil Régional du Languedoc Roussillon
La mairie de Castelanudary.
La communauté de communes de Castelnaudary et du Bassin Lauragais

L'enseignement supérieurs
ENFA Toulouse
SupAgro Florac
Indicateurs de suivi
Il est difficile aujourd'hui de mesurer le travail réalisé au cours de cette première année à partir des indicateurs choisis. En effet, beaucoup d'actions en sont encore à leur phase de lancement et certaines décisions opérationnelles ont été réorientées.
Je pense plus pertinent de donner un commentaire global sur chacun des indicateurs plutôt qu'un résultat brut peu parlant.
Concernant les indicateurs quantitatifs de fonctionnement, cette mission a déjà demandé une participation à de nombreuses réunions, correspondant à une période de lancement du projet, de prise de contact avec les partenaires,et de mise en place des actions futures. Jusqu'ici le projet tiers temps n'a pas encore été très souvent l'initiateur direct de ces rencontres, mais devrait le devenir beaucoup plus régulièrement par la suite.
Concernant les indicateurs de résultat, il est difficile de réaliser une analyse pertinente à cette étape du projet. La labelisation de l'établissement "Lycée 21" est une réussite, et devrait permettre une bonne avancée du projet, mais ce n'est que la première étape.
Résumé grand public
Présentation du projet :
l'action menée dans le cadre de ce tiers temps doit permettre le développement au sein de l'EPL du "Pôle Agro-équipement", en lui permettant de devenir acteur du développemnt local, en partenariat avec les organisations professionnelles, les collectivités et les établissements d'enseignements locaux. Ce pôle a vocation à devenir un centre pédagogique performant et une vitrine professionnelle, mettant en valeur les principes du DD.

Ce projet s'inscrit dans le droit fil des dernières directions prises par l'EPLEFPA de Castelnaudary, notamment de son dernier projet d'établissement. Il a pour objectif global d'améliorer l'integration du lycée dans son territoire. Pour ceci, trois axes principaux peuvent être énoncés pour atteindre cet objectif :
- Le développement du Pôle Agroéquipements en dynamisant son activité via des partenariats avec d'autres lycées d'enseignements professionnels(Lycée professionnel voisin Andréossy notamment) ainsi qu'auprès des acteurs de la filière.
- La promotion du CFPPA, en profitant de la création du futur campus pour travailler avec l'Education Nationale, et en particulier le GRETA. Ce travail pouvant débouché sur des formations pour adultes, associant les métiers d'agriculteur et d'artisan.
- La promotion d'un développemnt local respectueux des principes du développement durable. Les actions menées lors de ce projet seront aussi l'occasion pour l'EPL de montrer son implication pour la sensibilisation et la mise en place d'expérimentation, ou d'actions concrètes, sur ce thème.

Bilan à la fin de la première année :
L'état des lieux prévu avec les différents partenaires (autres lycées de Castelnaudary et GRETA) a bien eu lieu comme prévu. Le constat que l'on peut en tirer est relativement clair.
La mise en place d'actions concrètes en partenariat avec ces établissements n'est pas si simple qu'il n'y paraît. En effet, les différences de taille, de moyens, de fonctionnement, et de "culture d'établissement" est un frein. Il est ainsi apparut qu'a l'heure actuelle, il était difficile de trouver un projet commun suffisamment fédérateur pour passer des intentions au réalisations concrètes.
En effets, quelques actions ponctuelles ont eu lieu cette année en partenariat avec ces établissements (journée de démonstration, réunions de direction pour la mise en place du nouveau campus...). Mais ces différentes actions manquent de cohérence globale, permettant de créer de façon durable des liens forts entre les différents partenaires avec des actions de terrains et des retombées pédagogiques importantes.
C'est dans ce cadre qu'il a ainsi été décidé de répondre à l'appel à projet "Lycée 21" du conseil régional du Languedoc Roussilon et de mettre en place un agenda 21 sur le lycée agricole de Castelnaudary dès la rentrée prochaine., le lycée devenant le lycée "référent" local en terme de DD auprès des autres établissements.

La mise en place de cet agenda 21 sur le site du lycée demande un travail qui a tout de même une portée plus globale que la mission du tiers temps en terme d'applications concrètes. De ce fait, dans le cadre de cette action "Lycée 21", un travail a également été réalisé sur des thèmes que très indirectement liés aux objectifs de la mission 1/3 temps (notamment le thème de l'alimentation et des circuits courts). Mais ces travaux ne seront sans doute pas inutiles car ils ont permis de prendre contact avec des personnes ressources pouvant être amenées à devenir des partenaires durables dans l'optique du développement du CFPPA et du Pôle agroéquipement par la suite. Je pense notamment au établissements supérieurs de l'ENFA et de SupAgro Florac.

Au regard des 3 objectifs du projet, ce rapport d'étape permet de faire un 1er point.
Concernant la promotion d'un développement local durable, la participation au dispositif "Lycée 21" devrait donner une légimité locale pour s'affirmer sur ce domaine comme référent. Cet objectif est donc normalement en bonne voie. Il reste à présent à mettre en oeuvre cet agenda 21.
Concernant le développement du CFPPA, Les résultats sont là aussi plutôt encourageant. En effet, cette année a été marquée par une poursuite du développement de l'activité de ce CFPPA, avec notamment la rénovation du BPREA que nous avons réorienté vers une diversification en circuits court et qui semble déjà porter ses fruits en terme de recrutement. Il reste ainsi à continuer la promotion et le developpement de cette structure en restant attentif au demandes des professionels locaux.
Concernant le développement du Pôle agroéquipement, il faut à présent passer à la phase "opérationnelle". Pour ceci le projet Lycée 21 devra nous permettre de trouver des projets de travail commun avec le lycée Andréossy et les professionnels locaux. Parmis les pistes enviseagées à ce jour, on peut citer les agromatériaux ainsi que le thème de la gestion de la qualité de l'eau. il reste à concrétiser ces idées, c'est à priori l'objectif le plus ambitieux
Validation par le chef d'établissement
12/06/09
Vu par le chef d'établissement
Validation par la DRAAF
07/07/09
Vu par la DRAAF
07/07/09
Commentaire de la DRAAF
Validation nationale
29/03/10
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER

Rapport 2

Actions prévues réalisées ou en cours
En faisant le point sur les objectifs du projet, à la fin de cette deuxième année de travail, nous pouvons faire le constat suivant :

Concernant le développement du pôle agroéquipement et du CFPPA de l'établissent :
Le travail a visé, d'une part à consolider l'existant et, d'autre part, à avancer de nouvelles pistes de travail avec de nouveaux partenaires pour le pôle agroéquipement.
Pour consolider l'existant de l'activité du pôle et de ces compétences,l'objectif a été tout d'abord de stabiliser l'existant du pôle agroéquipemnent et notamment les formations liées à son activité (BTS et Bac Pro Agroéquipement), ceci pour assurer son avenir à long terme. En parralèle, il a été nécessaire de faire évoluer certains services proposés au professionnels locaux pour garder toutes nos compétences. C'est ainsi que, suite à l'arrêt des diagnostics pulvérisateurs depuis l'année dernière, nous nous sommes engagé dans la démarche expérimentale du "certiphyto" mise en place depuis janvier dernier.
Un travail de prospective a également été réalisé pour continuer à étoffer l'activité et le champ d'action du pole agro, avec notamment le projet régional avec la FRCUMA d'acquisition d'un nouveau banc moteur, dans le cadre du PPE, ou encore l'essai de rapporchement avec le RMT agroéquipement-énergie.

Concernant la thématique de la promotion d'un développement local durable:
Cette année a vu la mise en place sur le lycée de la démarche "lycée 21", avec comme thématique majeure l'alimentation.
Actions non prévues réalisées
La démarche lycée 21 mise en place présente un champ d'action plus vaste que les objectifs premiers du projet tiers temps. En effet, il présente deux axes majeurs : le défi alimentaire, à l'échelle locale et mondiale, et la thématique de la gestion de la ressource en eau. Ainsi, sur cette année scolaire plusieurs projets et animations ont été menés sur l'établissement dans le cadre de cette démarche :
- journée "décoodé", sur le théme de la sensibilisation au thémes du DD, organisé avec l'association Lafi-Bala.
- Participation au festival national Alimenterre
- Mise en place de jardins pédagogiques en culture biologique, grâce à l'appel à projet "Alimentation saine et durable" de la DGER

Ce dernier point, la mise en place des jardins, a notamment demandé un investisement conséquent . Le travail a ainsi consisté à aménager une parcelle de l'exploitation du lycée, pour en faire un support pédagogique utilisé par le maximum d'élèves de l'établissement (4èmes, Bac pro CGEA TP agroéquipements et stagiaires de la formation adultes). Cette parcelle est ainsi devenue un véritable outil de formation pour les élèves, utilisée et gérée par eux, notamment sur l'aspect agronomie et aménagement, mais aussi sur l'aspect "diversification". La mise en place de cette parcelle n'étant pas terminée, elle se poursuivera l'année prochaine, et fera normalement l'objet d'une demande de financement "lycée 21".

Actions à réaliser
Cette démarche "Lycée 21" devait permettre également le rapprochement de notre établissement avec le lycée professionnel Andréossy de Castelnaudary, dans le cadre de la mise en place du futur Campus Lycéen. C'est l'enjeu du tiers-temps qui aujourd'hui a donné le moins de résultat.
Nous sommes Lycée 21 depuis septembre, tandis que le lycée Andréossy souhaitait présenter cette année sa candidature.Nous avons eu ainsi opportunité de travailler ensemble sur leur candidature, et en profiter pour trouver des projets communs à l'interieur de cette démarche "Lycée 21".
En résultat, nous nous sommes bien rencontré pour travailler sur la préparation du dossier de candidature du Lycée Andréossy. Nous avons également tenté de faire participer certaines de leurs classes aux différentes manifestations que nous organisions dans le cadre de lycée 21. Malgré la bonne volonté de chacun, à chaque tentative, au dernier moment, une raison quelconque a empeché leur venue. Le constat est ainsi, aujourd'hui, un peu frustrant sur ce point. Nous retenterons donc sur les prochaines manifestations, en envisageant également la participation de nos élèves aux manifestation "lycée 21" du lycée voisin.
Pour terminer, il est clair qu'aujourd'hui la priorité des lycées est la mise en place des prochaines structures du campus, et qu'il n'est ainsi pas évident de tenter de démarrer des projets pédagogiques communs qui arrivent peut-être un peu trop tôt.
Partenaires

*==>nouveaux partenaires<==

Organismes de formation:
Lycée Du batîments et de travaux publics Andréossy de Castelnaudary
GRETA Castelnaudary
Lycée polyvalent Jean Durand de Castelnaudary

Organisations professionnelles :
Chambre d'Agriculture de l'Aude.
FRCUMA
FDCUMA de l'Aude
Pôle Energie 11
Association Lauragaise d'agroéquipements
Syndicat des exploitants agricoles Ouest Audois
Syndicat des entrepreneurs agricoles Ouest Audois
==>Biocivam 11<==
==>ADEAR 11<==
==>Point info installation 11<==
==>MSA<==
==>SRAL, antenne de Carcassonne, DRAAF LAnguedoc Roussillon<==

Les collectivités locales :
Le Conseil Régional du Languedoc Roussillon
La mairie de Castelanudary.
La communauté de communes de Castelnaudary et du Bassin Lauragais

L'enseignement supérieurs
ENFA Toulouse
SupAgro Florac
Indicateurs de suivi
Concernant les indicateurs quantitatifs de fonctionnement :
Le nombre de réunions liées au tiers temps est en augmentation, à mesure que le nombre de partenaires du lycée associés (voir encart précédent) et le nombre d'actions liées au projet s'étoffe. Le nombre de réunion dont l'animation du tiers temps est l'initiateur a également augmenté, notamment par la mise en place de la démarche Lycée 21.

Concernant les indicateurs de résultat :
Un grand nombre d'actions projetées ont été lancées, la plupart ne sont pas encore menées à terme. Beaucoup d'entre elles seront d'ailleurs à poursuivre sans doute après la fin de ce tiers temps. Mais globalement, les différents projets présentent un état d'avancement très satisfaisant, permettant d'être plutôt optimiste pour la suite.
D'un point de vue qualitatif, aujourd'hui, le point noir en terme de résultat se trouve au niveau du rapprochement avec le lycée Andréossy et les tentatives avortées d'animations communes. Ce devra être une des priorités pour la dernière année du tiers temps.
Résumé grand public
En faisant le point sur les objectifs du projet, à la fin de cette deuxième année de travail, nous pouvons faire le constat suivant :

Concernant le développement du pôle agroéquipement et du CFPPA du lycée:
Le travail a consisté, d'une part à consolider l'existant et, d'autre part, à avancer de nouvelles pistes de travail avec de nouveaux partenaires pour le pôle agroéquipement.
Pour consolider l'existant de l'activité du pôle et de ces compétences,l'objectif a été tout d'abord de stabiliser l'existant du pôle agroéquipemnent et notamment les formations liées à son activité (BTS et Bac Pro Agroéquipement), ceci pour assurer son avenir à long terme. En parralèle, il a été nécessaire de faire évoluer certains services proposés au professionnels locaux pour garder toutes nos compétences. C'est ainsi que, suite à l'arrêt des diagnostics pulvérisateurs depuis l'année dernière, nous nous sommes engagé dans la démarche expérimentale du "certiphyto" mise en place depuis janvier dernier.
Un travail de prospective a également été réalisé pour continuer à étoffer l'activité et le champ d'action du pole agro, avec notamment le projet régional avec la FRCUMA d'acquisition d'un nouveau banc moteur, dans le cadre du PPE, ou encore l'essai de rapporchement avec le RMT agroéquipement-énergie.
Concernant la thématique de la promotion d'un développement local durable:
Cette année a vu la mise en place sur le lycée de la démarche "lycée 21", avec comme thématique majeure l'alimentation.

La démarche lycée 21 mise en place présente un champ d'action plus vaste que les objectifs premiers du projet tiers temps. En effet, il présente deux axes majeurs : le défi alimentaire, à l'échelle locale et mondiale, et la thématique de la gestion de la ressource en eau. Ainsi, sur cette année scolaire plusieurs projets et animations ont été menés sur l'établissement dans le cadre de cette démarche :
- journée "décoodé", sur le théme de la sensibilisation au thémes du DD, organisé avec l'association Lafi-Bala.
- Participation au festival national Alimenterre
- Mise en place de jardins pédagogiques en culture biologique, grâce à l'appel à projet "Alimentation saine et durable" de la DGER
Ce dernier point, la mise en place des jardins, a notamment demandé un investisement conséquent . Le travail a ainsi consisté à aménager une parcelle de l'exploitation du lycée, pour en faire un support pédagogique utilisé par le maximum d'élèves de l'établissement (4èmes, Bac pro CGEA TP agroéquipements et stagiaires de la formation adultes). Cette parcelle est ainsi devenu un véritable outil de formation pour les élèves, utilisée et gérée par eux, notamment sur l'aspect agronomie et aménagement, mais aussi sur l'aspect "diversification". La mise en place de cette parcelle n'étant pas terminée, elle se poursuivera l'année prochaine, et fera normalement l'objet d'une demande de financement "lycée 21".

Cette démarche "Lycée 21" devait permettre également le rapprochement de notre établissement avec le lycée professionnel Andréossy de Castelnaudary, dans le cadre de la mise en place du futur Campus Lycéen. C'est l'enjeu du tiers-temps qui aujourd'hui a donné le moins de résultat.
Nous sommes Lycée 21 depuis septembre, tandis que le lycée Andréossy souhaitait présenter cette année sa candidature. Il y a eu ainsi opportunité de travailler ensemble pour leur candidature, puis d'en profiter pour trouver des projets communs à l'interieur de cette démarche "Lycée 21".
En résultat, nous nous sommes bien rencontré pour travailler sur la préparation du dossier de candidature du Lycée Andréossy. Nous avons également tenté de faire participer certaines de leurs classes sur les différentes manifestations que nous organisions dans le cadre de lycée 21. Malgré la bonne volonté de chacun, à chaque tentative, au dernier moment, une raison quelconque a empeché leur venue. Le constat est ainsi, aujourd'hui, un peu frustrant sur ce point. Nous retenterons donc sur les prochaines manifestations, en envisageant également la participation de nos élèves aux manifestation "lycée 21" du lycée voisin.
Pour terminer, il est clair qu'aujourd'hui la priorité des lycées est la mise en place des prochaines structures du campus, et qu'il n'est ainsi pas évident de tenter de démarrer des projets pédagogiques communs qui arrivent peut-être un peu trop tôt.
Validation par le chef d'établissement
08/06/10
Vu par le chef d'établissement
08/06/10
Validation par la DRAAF
15/06/10
Vu par la DRAAF
15/06/10
Commentaire de la DRAAF
Validation nationale
01/02/11
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER

Rapport 3

Actions prévues réalisées ou en cours
A la rentrée de cette année scolaire, le nouveau directeur de l'établissement (M Lorette) a souhaité recadrer la mission de ce tiers-temps. Ceci s'est traduit par la rédaction d'un avenant à la lettre de mission. L'objectif de celui-ci était de recentrer en priorité la mission sur la thématique du développement du Pôle Agroéquipement de l'établissement.

Le premier travail de l'année a été de réaliser un audit interne à destination de M Lorette, pour faire l'état des lieux de l'organisation et du fonctionnement du Pôle Agroéquipement, ainsi que de la dynamique de partenariat existant autour de cette structure. L'objectif de cet état des lieux était également d'engager une réflexion sur l'évolution futur du Pôle en tant que pôle d'excellence dans son domaine de compétence.

Par la suite, plusieurs dossiers ont également évolués de façon positive au cours de l'année:
- L'EPL du Lauragais a officiellement intégré le RMT "agroéquipement-énergie"
- Le Pôle Agroéquipement a pris part de façon actif au travaux du "Pôle Régional Agroéquipement LR". En cette fin d'année, le banc d'essai moteur de cette association régionale est opérationnel (avec un opérateur mis à disposition par la FRCUMA LR) et la partie formation de l'action est également cadrée (la partie formation sera piloté au niveau régional par le CFPPA de Castelnaudary). Les actions "éco-conduite des engins agricoles" de l'association PRA LR vont donc pouvoir débuter dès la rentrée 2011.
Actions non prévues réalisées
Même si l'avenant a recentré fortement l'activité liée à ce tiers-temps sur le développement du Pôle Agroéquipement, les autres axes du projets n'ont pas été abandonnés.

Concernant la thématique "lycée 21", le travail de coordination des différentes actions se poursuit. Ainsi cette année, le développement des jardins pédagogiques en AB de l'exploitation agricole de l'établissement se poursuit. Le nombre d'élèves et de classe participant à la vie de ces jardins est en augmentation. Ce travail d'animation lié à ces potagers est malgré tout très important, et demande plus de temps que prévu lors du démarrage de ce projet. D'autres actions "lycée 21" ont, ou vont, également démarrer (essais BRF, essai de compostage, projet économie d'énergie) avec pour pilotes d'autres personnels de l'établissement.

De plus, comme prévu, chacune des actions "lycée 21" entreprises sont réfléchies en tentant d'y intégrer les autres lycées de Castelnaudary, pour renforcer notre partenariat. Par exemple, une journée d'animation sur le thème de l'alimentation doit être organisée par l'établissement lors du premier trimestre de l'année scolaire prochaine. Il est prévu qu'au moins une classe de chacun des deux autres lycées participe à l'évenement.
Il est également prévu de mettre en place un projet pédagogique à la rentrée prochaine mettant en situation professionnelle des élèves du lycée Andréossy et de notre établissement pour réaliser un petit bâtiment en construction "bois-paille"
Actions à réaliser
Il reste donc, au cours de l'année prochaine, à finaliser les projets en les rendant opérationnels, et indépendants dans leur fonctionnement, de la décharge de temps de travail offert par ce tiers temps.

Il s'agira ainsi de démarrer les premières sessions de formation "éco-conduite" du Pôle Agroéquipement pour le compte du PRA LR.
Il s'agira également de travailler sur l'integration du Pôle Agroéquipement dans les différents groupe de travail du RMT agroéquipement-énergie.

Il est prévu à la rentrée prochaine de réaliser le recrutement d'une personne au CFPPA ayant une double fonction de formateur en agroéquipement/animateur du Pôle Agroéquipement. Le rôle de cette agent sera alors de s'approprier les différentes activités du Pôle Agroéquiepement, de continuer à les développer, et de les installer durablement au sein de la structure. Si au départ, la majeure partie du temps de travail de cet agent sera sur la formation, lorsque les activités du Pôle se développeront encore plus, la partie animation augmentera en parralèlle.

La dernière partie de cette mission consistra donc à épauler cette personne lors de sa prise de fonction et de l'accompagner pour lui permettre d'être autonome à la fin de sa première année de fonction.

Partenaires
Organismes de formation:
Lycée Du batîments et de travaux publics Andréossy de Castelnaudary
GRETA Castelnaudary
Lycée polyvalent Jean Durand de Castelnaudary

Organisations professionnelles :
Chambre d'Agriculture de l'Aude.
FNCUMA
FRCUMA LR
FDCUMA de l'Aude
Pôle Energie 11
Association Lauragaise d'agroéquipements
Association Pôle Régional Agroéquipement LR
Syndicat des exploitants agricoles Ouest Audois
Syndicat des entrepreneurs agricoles Ouest Audois
Biocivam 11
ADEAR 11
Point info installation 11
MSA Grand Sud
SRAL, antenne de Carcassonne, DRAAF LAnguedoc Roussillon

Les collectivités locales :
Le Conseil Régional du Languedoc Roussillon
La mairie de Castelanudary.
La communauté de communes de Castelnaudary et du Bassin Lauragais

L'enseignement supérieurs
ENFA Toulouse
SupAgro Florac
Indicateurs de suivi
Concernant les indicateurs :
Le nombre de réunions liées au tiers temps est rester important. Le déroulement des actions montrent une progression par à-coup, avec des moments de "flottement" et des période à bien négocier en terme d'organisation.
Le nombre de réunion dont l'animation du tiers temps est l'initiateur a continuer d'augmenter, notamment par la mise en place de la démarche Lycée 21.

En terme de résultat, le tiers-temps commence à porter concrêtement ses fruits puisque l'activité de l'association PRA LR débutera à la rentrée prochiane, avec notamment les formations éco-conduites. Le travail sur la démarche Lycée 21, et notamment sur la thématique de l'alimentation, commencent également à payer puisque l'établissement commence à être reconnu localement dans ce domaine.
Résumé grand public
A la rentrée de cette année scolaire, le nouveau directeur de l'établissement (M Lorette) a souhaité recadrer la mission de ce tiers-temps. Ceci s'est traduit par la rédaction d'un avenant à la lettre de mission. L'objectif de celui-ci était de recentrer en priorité la mission sur la thématique du développement du Pôle Agroéquipement de l'établissement.

Le premier travail de l'année a été de réaliser un audit interne à destination de M Lorette, pour faire l'état des lieux de l'organisation et du fonctionnement du Pôle Agroéquipement, ainsi que de la dynamique de partenariat existant autour de cette structure. L'objectif de cet état des lieux était également d'engager une réflexion sur l'évolution futur du Pôle en tant que pôle d'excellence dans son domaine de compétence.

Par la suite, plusieurs dossiers ont également évolués de façon positive au cours de l'année:
- L'EPL du Lauragais a officiellement intégré le RMT "agroéquipement-énergie"
- Le Pôle Agroéquipement a pris part de façon actif au travaux du "Pôle Régional Agroéquipement LR". En cette fin d'année, le banc d'essai moteur de cette association régionale est opérationnel (avec un opérateur mis à disposition par la FRCUMA LR) et la partie formation de l'action est également cadrée (la partie formation sera piloté au niveau régional par le CFPPA de Castelnaudary). Les actions "éco-conduite des engins agricoles" de l'association PRA LR vont donc pouvoir débuter dès la rentrée 2012.

Même si l'avenant a recentré fortement l'activité liée à ce tiers-temps sur le développement du Pôle Agroéquipement, les autres axes du projets n'ont pas été abandonnés.

Concernant la thématique "lycée 21", le travail de coordination des différentes actions se poursuit. Ainsi cette année, le développement des jardins pédagogiques en AB de l'exploitation agricole de l'établissement se poursuit. Le nombre d'élèves et de classe participant à la vie de ces jardins est en augmentation. Ce travail d'animation lié à ces potagers est malgré tout très important, et demande plus de temps que prévu lors du démarrage de ce projet. D'autres actions "lycée 21" ont, ou vont, également démarrer (essais BRF, essai de compostage, projet économie d'énergie) avec pour pilotes d'autres personnels de l'établissement.

De plus, comme prévu, chacune des actions "lycée 21" entreprises sont réfléchies en tentant d'y intégrer les autres lycées de Castelnaudary, pour renforcer notre partenariat. Par exemple, une journée d'animation sur le thème de l'alimentation doit être organisée par l'établissement lors du premier trimestre de l'année scolaire prochaine. Il est prévu qu'au moins une classe de chacun des deux autres lycées participe à l'évenement.
Il est également prévu de mettre en place un projet pédagogique à la rentrée prochaine mettant en situation professionnelle des élèves du lycée Andréossy et de notre établissement pour réaliser un petit bâtiment en construction "bois-paille"

Il reste donc, au cours de l'année prochaine, à finaliser les projets en les rendant opérationnels, et indépendant dans leur fonctionnement, de la décharge de temps de travail offert par ce tiers temps.

Il s'agira ainsi de démarrer les premières sessions de formation "éco-conduite" du Pôle Agroéquipement pour le compte du PRA LR.
Il s'agira également de travailler sur l'integration du Pôle Agroéquipement dans les différents groupe de travail du RMT agroéquipement-énergie.

Il est prévu à la rentrée prochaine de réaliser le recrutement d'une personne au CFPPA ayant une double fonction de formateur en agroéquipement/animateur du Pôle Agroéquipement. Le rôle de cette agent sera alors de s'approprier les différentes activités du Pôle Agroéquiepement, de continuer à les développer, et de les installer durablement au sein de la structure. Si au départ, la majeure partie du temps de travail de cet agent sera sur la formation, lorsque les activités du Pôle se développeront encore plus, la partie animation augmentera en parralèlle.

La dernière partie de cette mission consisetra donc à épauler cette personne lors de sa prise de fonction et de l'accompagner pour lui permettre d'être autonome à la fin de sa première année de fonction.

Validation par le chef d'établissement
08/06/11
Vu par le chef d'établissement
08/06/11
Validation par la DRAAF
14/06/11
Vu par la DRAAF
14/06/11
Commentaire de la DRAAF
rapport validé
Validation nationale
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER