Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet
Multifonctionnalité et durabilité forestière
Établissement
EPL Vic en Bigorre
Description du projet
Le projet de développement des territoires a donné lieu à l'élaboration d'un projet européen INTERREG SUDOE : Mycosylva. Micosylva est un projet scientifique, technique et structurant qui veut promouvoir en Europe une gestion forestière multifonctionnelle, durable, qui intègre et valorise les fonctions écologique, sociale et économique des champignons sylvestres comestibles.
Thématique principale
Thématique secondaire
Déclinaison des programmes d'actions du projet agro-écologique pour la France

Identification

Centre constitutif concerné
1440
Adresse et numéro de téléphone de l'établissement
11 bis Promenade des Acacias 65500 VIC EN BIGORRE
Nom du responsable du dossier
DUFAURE Martine
Fonction du responsable du dossier
Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction
11 bis promenade des acacias 65500 VIC EN BIGORRE
Nom du chargé de projet
RONDET Jean
Fonction du chargé de projet
IGREF
Coordonnées du chargé de projet
11 promenade des acacias 65500 VIC EN BIGORRE

Projet

Rapport 1

Actions prévues réalisées ou en cours
Actions non prévues réalisées
Actions à réaliser
Partenaires
Indicateurs de suivi
Résumé grand public
Validation par le chef d'établissement
Vu par le chef d'établissement
Validation par la DRAAF
Vu par la DRAAF
Commentaire de la DRAAF
Validation nationale
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER

Rapport 2

Actions prévues réalisées ou en cours
Le projet Micosylva a été définitivement approuvé le 17 mars 2009, après un retard important sur le calendrier prévisionnel. Ce retard a été en apport avec le très grand nombre de projets proposés (247) pour un nombre restreint de projets acceptés (30). Les arbitrages ont été très longs.
Le projet a officiellement débuté le 1 avril 2009.
Le premier temps fort a eu lieu dans les Hautes-Pyrénées du 1 au 5 Juin. Il s?agissait de la première des six rencontres scientifiques et techniques qui vont ponctuer le déroulement du projet. L?organisation en revenait à l? EPLEFPA principalement et à la Chambre d? Agriculture en deuxième. En préalable à cette rencontre, la Chambre d? Agriculture a coordonné le travail d?un Comité Technique Régional (CRPF, ONF, Conservatoire Botanique, CACG..) qui a réalisé des travaux de diagnostic approfondi sur deux parcelles forestières. Cette rencontre a bien fonctionné tout comme le partenariat très riche mis en ?uvre, ce qui permet d?imaginer que le projet atteigne bien tous les objectifs prévus.
Actions non prévues réalisées
Actions à réaliser
Cinq autres rencontres se dérouleront durant le temps du programme, successivement dans les autres Régions partenaires.
Partenaires
Le partenariat se compose de huit « partenaires bénéficiaires », qui gèrent donc les fonds européens (subvention globale de 1.418.000 euros) et de 23 « partenaires associés ».Les partenaires bénéficiaires sont les suivants :
01 SOCIEDAD PÚBLICA DE MEDIO AMBIENTE DE CASTILLA Y LEÓN, S.A.
02 CHAMBRE D'AGRICULTURE DES HAUTES-PYRENEES
03 ETABLISSEMENT PUBLIC LOCAL D'ENSEIGNEMENT ET DE FORMATION PROFESSIONNELLE AGRICOLE (EPLEFPA)
04 CHAMBRE D'AGRICULTURE DE LA DORDOGNE (CAD)
05 CENTRE TECNOLÒGIC FORESTAL DE CATALUNYA ÀREA DE DEFENSA DEL BOSC
06 GESTIÓN AMBIENTAL VIVEROS Y REPOBLACIONES DE NAVARRA SA (GAVRN)
07 ASOCIACIÓN FORESTAL DE SORIA (ASOCIACIÓN DE PROPIETARIOS FORESTALES DE SORIA)
08 ASSOCIAÇÃO DE DEFESA DO PATRIMÓNIO DE MÉRTOLA (Alentejo-Portugal)
Les 23 partenaires associés comptent des organismes scientifiques ou techniques mettant à disposition chacun un scientifique ou un ingénieur, des associations de propriétaires forestiers, des collectivités locales mettant à disposition des espaces forestiers).Dans les Hautes-Pyrénées, ce « partenariat associé » regroupe le CRPF, l?ONF, la CACG, le Conservatoire Botanique, les communes de Marquerie, Artagnan, la Communauté de Commune de la Haute-Bigorre, l? Association Mycologique de Bigorre.
L?EPLFPA Vic assure la mission de coordination scientifique et technique de l?ensemble du projet ainsi qu?un certain nombre de missions précises pour le compte de l?ensemble des partenaires : film documentaire, outils pour l?éducation à l?
Indicateurs de suivi
Résumé grand public
Validation par le chef d'établissement
Vu par le chef d'établissement
Validation par la DRAAF
Vu par la DRAAF
Commentaire de la DRAAF
Validation nationale
29/03/10
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER

Rapport 3

Actions prévues réalisées ou en cours
La mission initiale visait à associer l'Etablissement à un projet concernant la gestion durable des forêts. Ce résultat a été atteint à travers le montage d'un projet interreg ambitieux. Ce projet participe à un progrès dans la prise en compte apr les acteurs forestiers de certains critères essentiels de la durabilité des écosystèmles forestiers. A travers un dispositif de 18 sites de référence, en France (huit sites dans les Hautes-Pyrénées et en Dordogne), en Espagne et au Portugal et d'un enesemble d'études portant sur ces écosystèmes, les partenaires du projet expliquent le rôle écologique majeur des champignons symbiotiques associés aux systèmes racinaires. Ils expliquent aussi les règles de gestion forestière qui permettentr de favoriser la biodiversité fongique et le fonctionnement optimal des champignons dans le sol.
A travers la mise en oeuvre de ce travail de création de ce dispositif de démonstration de la "Mycosylviculture", un réseau très riche et très actif de partenaires scientifiques et technqiues a été créé. Cela correspond également a un résultat important. Ce résultat permet aujourd'hui d'envisager des projets complémentaires pour l'avenir. (cf.résumé grand public)
Actions non prévues réalisées
- toutes les actions menées se rattachent directement ou indirectement au projet de base "Micosylva", dans une vision ouverte desqobjectifs de ce projet.
Actions à réaliser
Fin du projet interreg : jusqu'en Juin 2011
Partenaires
Les partenaires initiaux du projet sont au nombre de 32 :
des partenaires départementaux : Chambre d'agriculture, CRPF, Compagnie d'Aménagement des Coteaux de Gascogne, Conservatoire Botanique National des Pyrénées et Midi-Pyrénées, ONF, ComCom haute-Bigorre, Commune de Marquerie
des partenaires nationaux : Chambre agri Dordogne, INRA Nancy, INRA Toulouse, inspection de l'Enseignement agricole (françoise Cauchoix), l'ENFA (Laurent Lelli)
des partenaires espagnols : Gouvernements de Navarre, Castille Y Leon (à tarvers leurs services environnement), universités de Madrid, Murcie, Valladolid, Pampelune, des associations de propriétaires forestiers
des partenaires portugais : école polytechnique (Bragança), association de développement (Mertola-Alentejo), associations de propriétaires forestiers
un institut Fédéral Suisse (institut de la neige et des paysages), un centre de Recherche forestière du Maroc (Rabat), l'Université d'Oregon, L'Université Laval-Québec...

D'autres partenaires sont depuis en relation avec le projet, en particulier en vue du montage d'autres projets découlant de Micosylva
Indicateurs de suivi
Les indicateurs correspondent aux indicateurs prévus dans le projet interreg.
Ils correspondent à :
des réalisations matérielles sur le terrain : dispositif de dix-huit parcelles forestières d'environ un hectare, équipées (météo atmosphère et sol) et étudiées de manière très complète.
des documents : réalisations en cours (diaporama thématiques, premier livre de référence sur la mycosylviculture, documents éducation à l'environnement, collection d'aquarelles sur ces 18 écosystèmes,...
un réseau partenarial solide avec conventions et nombreux travaux communs et cosignés (diaporama communs pour congrès, livre de mycosylviculture en cours,etc..)
Résumé grand public
Micosylva : un projet interreg de ccopération européenne, coordonné (coordination scientifique et technique) par le Lycée Agricole de Vic en Bigorre.

Rappel du contexte du projet, des objectifs, des rôles de l?EPL

Micosylva : En bénéficiant d'un dispositif "1/3 temps ingénieur" destiné à permettre à des ingénieurs en poste en lycée de travailler sur des projets de coopération avec des organsimes scientifiques et techniques, un ingénieur du Lycée, Jean Rondet, anime le montage du projet Micosylva. Depuis avril 2009 et jusqu?en Juin 2011, Micosylva associe 8 organismes de l?espace de projet « Sud-Ouest Europe » (Espagne, Portugal, Six Régions du Sud-Ouest français)et 23 partenaires scientifiques et techniques de nos trois Pays ainsi que de quatre autres Pays.

Ce projet vise :
- (1) à établir en commun des règles de gestion forestière permettant de mieux valoriser les rôles écologique et socio-économiques des champignons comestibles
- (2) à formaliser ce travail d?expertise (diagnostics menés dans des espaces forestiers témoins) et de conseil à travers la mise en place d?un réseau de sites de référence (trois dans le 65) et l?élaboration d?un « livre de mycosylviculture » et de divers documents techniques destinés à la formation technique ainsi qu?à l?Education à l?Environnement et au Développement Durable
- (3) à entamer une diffusion de ces connaissances à travers différents moyens de communication, des participations à des manifestations (colloques)
- (4) à ancrer ce travail dans les différents territoires partenaires en initiant ou participant à des projets de territoire.

Dans ce projet l? EPLEFPA assure :
- un rôle de rôle de d?animation et de coordination, scientifique et technique en relation avec ces quatre objectifs généraux
- certaines actions du projet :
rédaction d?une partie du livre de mycosylviculture,
réalisation d?outils pour l?éducation à l?environnement et la formation,
animation d?un séminaire « éducation à l?environnement » fin Novembre
travail en lien avec l?inspection et educagri pour une édition du livre de mycosylviculture
participation actuellement à la rédaction d?une partie d?un chapitre « biodiversité » du futur manuel forestier pour les bac Pro



Principaux résultats :

- des parcelles étudiées et équipées pouvant accueillir des publics en formation
- un progrès important dans les connaissances sur le fonctionnement des écosystèmes forestiers étudiés et sur l?écologie des cèpes
- un dispositif de parcelles forestières destiné à la formation mais qui peut être utilisé comme dispositif pour développer des recherches complémentaires sur le sujet.
- un réseau de partenaires très impliqués et qui constitue une équipe performante pour apporter une expertise sur les systèmes complexes « peuplements forestiers-sols-champignons des systèmes racinaires »
- une sensibilisation croissante d?acteurs forestiers de Dordogne, des Hautes-Pyrénées , de Corrèze et d?autres départements ou régions


Temps forts récents :

-5 ème rencontre scientifique et technique en Dordogne début octobre
- participation à un congrès au Maroc (Larrieu INRA Toulouse, Rigou CACG, Rondet)
- participation fête de la sciences Tarbes


Suite projet :

- séminaire « conception trames pédagogiques et outils pour l?éducation à l?environnement et la formation » au Portugal à la fin Novembre (Christianne Colombel, Jean Rondet)
- suite et fin projet jusqu?en Juin 2011

Perspectives :

Par la formation et l?animation territoriale :

1-Formations pour élèves , étudiants, stagiaires EPL

2- actions départementales prévues (subvention auprès CG demandée) à partir de janvier 2011
- Mycosylviculture, mobilisation du bois et gestion durable en forêt privée.
Ensemble de forêts privées et communale des coteaux de l?Arros.
- Mycosylviculture et gestion durable en Hêtraie-Sapinière pyrénéenne.
Massif de Bagnères de Bigorre (Commune de Bagnères de Bigorre-Gestionnaire ONF, partenaires ComCom, Charte Forestière de Territoire, ), Massif de Hêches (Groupement Forestier)
- Mycosylviculture = gestion forestière multifonctionnelle et durable.
Localisation : ensemble du Département.

3-Diffusion régionale

Action en partenariat avec la chambre d?Agriculture

A travers la recherche de partenariats internationaux et des réponses collectives à des appels d?offre :

4- Diffusion internationale :
Diffuser les connaissances acquises, développer une expertise,
Etudier la faisabilité, dans le Département, d?un pôle de référence à vocation nationale et internationale, type « Centre Technique National », dans le domaine de la Mycosylviculture ».


pour en savoir plus : "micosylva" sur Google : site espagnol en cours de réalisation, site français en cours de réalisation également, pages d'info sur site du Lycée agricole de Vic en Bigorre.
Validation par le chef d'établissement
Vu par le chef d'établissement
Validation par la DRAAF
Vu par la DRAAF
Commentaire de la DRAAF
Validation nationale
01/02/11
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER