Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet
Élaboration de références sur les systèmes conduits en AB et adaptés aux régions céréalières
Établissement
EPL Chartres
Description du projet
La gestion de la matière organique est une question centrale dans la conception des systèmes grandes cultures Bio. L'EPL et ses partenaires proposent la mise en place d'une plate forme expérimentale visant à tester la durabilité des systèmes bio spécialisés en grandes cultures au regard de leur autonomie vis à vis de la matière organique et de leur consommation d'énergie.
Thématique principale
Déclinaison des programmes d'actions du projet agro-écologique pour la France
Thématique secondaire

Identification

Centre constitutif concerné
Adresse et numéro de téléphone de l'établissement
La Saussaye 28630 SOURS 0237337200
Nom du responsable du dossier
Renaudin
Fonction du responsable du dossier
Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction
Thomas Renaudin Directeur de l'exploitation agricole 0237337236
Nom du chargé de projet
Gascoin
Fonction du chargé de projet
PLPA Productions végétales
Coordonnées du chargé de projet
Francine Gascoin PLPA Productions végétales La Saussaye 28630 SOURS 0237337200

Projet

Rapport 1

Actions prévues réalisées ou en cours
- Mise en place des 2 systèmes de culture en août pour le système autonome (implantation de luzerne) et en septembre pour le système productif (apport de fumier avant semis de maïs)- Suivi des indicateurs de fertilité des systèmes, prélèvement de sol pour réaliser le reliquat azoté entrée et sortie hiver.- Participation aux prises de décisions concernant le pilotage des 2 systèmes en particulier pour l?implantation du maïs et le faux semis préalable.- Réalisation d?un essai désherbage mécanique (mise en place, suivi des populations d?adventices, analyse des essais) sur la féverole d?hiver en bio sur la parcelle proche de la plate forme d?essai.- Animation de la plate forme en interne et en externe via les partenaires.
Actions non prévues réalisées
- Participation à un colloque de restitution « demain la bio » en région Centre / Ile de France afin de faire connaître la plateforme en région.- Participation aux journées bio de l?ITAB avec pour objectif de rentrer dans le réseau RotAB financé par un CASDAR et piloté par l?ITAB.- Intégration du groupement d?agriculteurs bio (GABEL) par la participation à des réunions et au conseil d?administration de l?association.-Formations proposées par la chambre d?agriculture du 28 sur la gestion des adventices en système sans labour et à la reconnaissance des adventices.
Actions à réaliser
- Les premiers résultats de rendement, de marge et de temps de travaux ne sont pas encore analysés car il manque pour l?instant trop d?informations essentielles comme le rendement ou le prix vendu. L?itinéraire technique de la première année n?est pour l?instant pas achevé : le maïs sera récolté en octobre et une seule coupe a été réalisée sur la luzerne. La production de références annuelles se fera au début de la deuxième année du tiers temps. Quant à la production de références pluriannuelles, il faut au moins attendre 2 ans d?expérimentation.- La diffusion de références étant réalisée à partir de l?analyse des premiers résultats, cette étape n?a pas pu être effectuée.
Partenaires
- Arvalis-institut du végétal (et le groupe « demain la bio ») assure un appui technique sur la plateforme. Leurs essais permettent d?avoir un certain recul sur les décisions prises. Les compétences d?Arvalis nous ont permis de faire l?inventaire floristique des 2 parcelles : le premier point zéro puis récemment un point d?évolution. La future mise à disposition du logiciel systerre (propriété d?Arvalis) permettra d?analyser les données technico économiques et de les comparer à d?autres données.- Le Groupement d?Agriculteurs Biologiques d?Eure et Loir et le technicien de la chambre d?agriculture assurent un appui de terrain et proposent des formations spécifiques.- La fiche-action présentant le projet a été rédigée en prenant modèle sur les fiches réalisées par les partenaires du réseau RotAB.
Indicateurs de suivi
En septembre 2010, le protocole a été validé par le comité de pilotage réunissant Arvalis, Biocentre, la DRAAF, la DDT, le GABEL, la chambre d?agriculture et l?ITAB.A l?occasion d?une journée de formation sur les adventices, la plateforme a été présentée aux adhérents du GABEL. Lors d?animation sur les essais conduits en partenariat (ou non) avec la chambre d?agriculture, les agriculteurs ont l?occasion de passer devant la plateforme.
Résumé grand public
- La plateforme pour tester les systèmes biologiques en grandes cultures a été mise en place en septembre 2010. Les itinéraires techniques des 2 systèmes ont été conduits avec notamment la mise en place d?une culture de luzerne (système autonome) et d?une culture de maïs (système productif). Les premiers résultats technico-économiques seront analysés dés que l?on connaitra le rendement des cultures. - Les premiers indicateurs de suivi prévus sur les 2 premières cultures ont été réalisés. Le point zéro évaluant la répartition des adventices et la fertilité du sol (via l?analyse physico ? chimique) a été fait. La fuite d?azote sur les 2 systèmes pendant la période hivernale a également été mesurée.- Dans un premier temps, l?objectif était de faire connaître l?expérimentation aux acteurs du bio tant au niveau national que régional et départemental. Une fiche-action du même format que celle des partenaires du réseau RotAB a donc été créée. A l?avenir, il est prévu que l?on intègre le nouveau projet RotAB qui démarrera en 2012.- Du temps a été passé pour faire connaître la plateforme aux personnels de l?EPL et aux apprenants, de la seconde générale et technologique aux BP REA. Des interventions sur le thème du bio mais adaptées au public en formation ont été réalisées. L?itinéraire technique des 2 systèmes a été enregistré sur le serveur interne de l?EPL afin de tenir informé les personnels sur l'avancée de la plateforme.
Validation par le chef d'établissement
Vu par le chef d'établissement
Validation par la DRAAF
16/06/11
Vu par la DRAAF
16/06/11
Commentaire de la DRAAF
Ce projet est bien construit et suivi de façon efficace et pertinente.

Avis très favorable
Validation nationale
22/01/13
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER

Rapport 2

Actions prévues réalisées ou en cours
Réalisation d’essais annuels sur chaque système et sur la parcelle mitoyenne- sur l’orge : test d’un produit homologué en traitement de semence- sur le blé : test d’un produit homologué comme fertilisant foliaire et mise en place d’une plateforme blé bio (comparaison des variétés) en partenariat avec la chambre d’agriculture.
Analyse de résultats, production de références annuelles.Bilan de fin de campagne avec tous les indicateurs de durabilité retenus. Présentation des résultats aux membres du COPIL en novembre.
Animation de la plateforme en externe : Participation à l’AG du GABEL et participation au bilan fin de campagne du GABEL. Intégration dans 2 nouveaux projets moyens terme d’envergure nationale : déphy écophyto et casdar innov AB.Tour de plaine agri bio en partenariat avec la chambre d’agriculture du 28.
Animation de la plateforme en interne : -seconde générale : TP lombrics et accompagnement personnalisé math agro sur les statistiques appliquées -champs et lycées avec 2 classes dont une bac pro et une bts -présentation des 1ers résultats à une classe de BPREA
Actions non prévues réalisées
Journée de formation régionale sur la thématique de la réduction des intrantsPrésentation de la plateforme dans le cadre du bilan action 16 écophyto.
Le tiers temps fait partie de la commission grandes cultures à l'itab (institut technique de l'agriculture biologique) depuis janvier.
Actions à réaliser
Pour l'instant la communication à large échelle des résultats n'a pas été menée. Cela est prévu en dernière année de tiers temps.
La fiche action crée en 2011 a été mise à jour et sera bientôt disponible sur le site de l'itab.
Partenaires
ITAB : pilotage des projets d’envergure nationale (dephy écophyto et casdar innov AB). Permet la communication au niveau national des résultats de la plateforme. Permet aussi l’échange de pratiques et de savoirs lors des réunions du réseau. Fédère les sites expérimentaux nationaux.
Biocentre : appui pour la communication
DRAAF : Appui au montage de projet. Force de proposition pour le montage de formation.
GABEL (groupement des agriculteurs bio de l’eure et loir) et chambre d’agriculture : participation au COPIL et échanges de pratiques. Propose des visites aux adhérents de la chambre.
Indicateurs de suivi
Au niveau local : mise en place en coordination avec la chambre d’agriculture du seul essai variété de blé bio sur le département.Participation aux réunions locales du GABEL (Groupement d’agriculteurs biologiques d’Eure et Loir).Visite des essais et présentation des premiers résultats de la plateforme à l’occasion de présentations diverses des actions de l’exploitation à des agriculteurs ou à du personnel du ministère de l’agriculture : 61 visiteurs dont 40 agriculteurs et 21 formateurs ou autres personnels du ministère.
Au niveau national: Participation au projet dephy écophyto et casdar innov AB regroupant des partenaires au niveau national. Les résultats de la plateforme seront valorisés sur ces 2 projets.
Résumé grand public
- La plateforme pour tester les systèmes biologiques en grandes cultures a été mise en place en septembre 2010. Les itinéraires techniques des 2 systèmes ont été conduits avec notamment le suivi d'une culture de luzerne (système autonome) et d'une culture d'orge de printemps (système productif). Les premiers indicateurs de suivi sur les 2 premières cultures ont été analysés. Maïs rentable dès la première année. Pas de fuite d'azote sous les systèmes. Teneur en P du système autonome au dessous du seuil dès la première année. Absence de chardon après un an de luzerne, éparpillement des chardons après un an de maïs. Flore globalement maitrisée avec les outils de désherbage mécanique.
Les agriculteurs commencent à savoir que l'on expérimente l'agriculture biologique.
Les collègues sont très enthousiastes à l'idée de monter des petits projets impliquant les élèves.
Nous sommes bien identifiés au niveau national comme expérimentant les systèmes biologiques.
Validation par le chef d'établissement
07/06/12
Vu par le chef d'établissement
07/06/12
Validation par la DRAAF
20/06/12
Vu par la DRAAF
20/06/12
Commentaire de la DRAAF
Avis très favorables. Projet pilote sur l'AB en région centre (plan agribio).
Les outils de communications et de valorisation des essais AB doivent être développés.
la continuité des suivis de l'expé dans le temps assurée.
Validation nationale
22/01/13
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER

Rapport 3

Actions prévues réalisées ou en cours
Suivis d'essais pluriannuels sur la plateforme : Analyse de résultats, production de références annuelles. Bilan de fin de campagne avec tous les indicateurs de durabilité retenus. Présentation des résultats aux membres du COPIL en novembre.
Animation de la plateforme en externe : Participation au bilan fin de campagne du GABEL. Intégration dans 1 nouveau projet moyen terme d’envergure nationale : casdar innov AB (en attente de validation définitive). Coanimation avec la chambre d'agriculture d'une journée évènementielle sur le site du lycée autour des pratiques innovantes cherchant à réduire l'impact de la production agricole sur la qualité de l'eau.
Animation de la plateforme en interne : -BTSACSE : TP lombrics, participation et réussite à champs et lycées sur le thème du pain bio - présentation des 1ers résultats à une classe de BPREA
Actions non prévues réalisées
Participation à un séminaire en galice sur l'agroécologie. Début d'une collaboration avec un centre de formation espagnol spécialisé dans l'agriculture biologique avec l'accueil des espagnols sur le site.
Implication dans le réseau départemental (initié par la chambre d'agriculture) sur le suivi de la biodiversité.
Actions à réaliser
Toutes les actions prévues ont été réalisées.
Partenaires
ITAB : pilotage des projets d’envergure nationale (dephy écophyto et casdar innov AB). Permet la communication au niveau national des résultats de la plateforme. Permet aussi l’échange de pratiques et de savoirs lors des réunions du réseau. Fédère les sites expérimentaux nationaux.
Biocentre : appui pour la communication
DRAAF : Appui au montage de projet. Force de proposition pour le montage de formation.
GABEL (groupement des agriculteurs bio de l’eure et loir) et chambre d’agriculture : participation au COPIL et échanges de pratiques. Propose des visites aux adhérents de la chambre.
Arvalis : appui technique
Indicateurs de suivi
Au niveau local : coanimation d'une journée technique à destination des agriculteurs du département en partenariat avec la chambre d’agriculture.Participation aux réunions locales du GABEL (Groupement d’agriculteurs biologiques d’Eure et Loir).Visite des essais et présentation des premiers résultats de la plateforme à l’occasion de présentations diverses des actions de l’exploitation à des agriculteurs, des techniciens ou aux espagnols partenaires de l'epl : 75 visiteurs dont 60 agriculteurs et techniciens du département et 15 espagnols (dont 2 enseignants et 13 stagiaires)
Au niveau national: Participation au projet dephy écophyto et casdar innov AB regroupant des partenaires au niveau national. Première visite du groupe en juin 13 sur le site de la saussaye. Les résultats de la plateforme seront valorisés sur ces 2 projets.
Résumé grand public
- La plateforme pour tester les systèmes biologiques en grandes cultures a été mise en place en septembre 2010. Les itinéraires techniques des 2 systèmes ont été conduits avec notamment le suivi d'une culture de luzerne (système autonome) et d'une culture d'orge de printemps (système productif). Les premiers indicateurs de suivi sur les 2 premières cultures ont été analysés. Maïs rentable dès la première année. Pas de fuite d'azote sous les systèmes. Teneur en P à tendance à baisser sous le système autonome. Absence de chardon après 2 ans de luzerne, éparpillement des chardons après un an de maïs et d'orge. Flore globalement maitrisée avec les outils de désherbage mécanique.
- Le site a été le lieu en 2013 d'une journée départementale (agrotech) visant à promouvoir les innovations en terme de réduction des intrants.
- Le site est reconnu par la profession comme un lieu d'expérimentation des pratiques en grandes cultures biologiques.
- La plateforme est intégrée à des réseaux nationaux (déphy écophyto et casdar) expérimentant les systèmes de cultures biologiques.
- Une collaboration avec un établissement espagnol (CIFP A Granxa) spécialisé en agriculture biologique est mise en place.
Validation par le chef d'établissement
04/06/13
Vu par le chef d'établissement
04/06/13
Validation par la DRAAF
12/06/13
Vu par la DRAAF
12/06/13
Commentaire de la DRAAF
Les essais AB conduit sur l'exploitation de la Saussaye ont permis de développer une multitude travaux de recherches sur une thématique sensible, dans une région agricole céréalière très peu engagée sur la question de l'AB.

Ces travaux, reconnus par l'ensemble de la profession (institut de recherche, chambre d'agriculture, inter-profession AB...) ont permis de développer la prise en considération de ce mode de production. La multitude des partenaires engagés sur ce projet, aussi bien au niveau local que national, a crédibilisé les travaux menés sur le site de la Saussaye. Ce projet, désormais ancré sur le territoire au travers de l'exploitation du lycée agricole participe au développement global de l'AB et au rayonnement de l'EPL de Chartres.
Validation nationale
18/11/13
Vu par la DGER
18/11/13
Commentaire de la DGER