Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet
Développement d?un espace test d?entreprises en maraîchage biologique
Établissement
EPL Vendôme
Description du projet
Ce projet de couveuse vise à :
- permettre à des porteurs de projets de tester leur projet d'installation en maraîchage bio ;
- développer des installations en bio sur les zones innondables et autres zones en déprise du territoire ;
- développer un support pédagogique pour l'enseignement technique et économique du Bac pro Horti et du futur BPREA Bio.

Thématique principale
Agriculture et agro-écologie
Thématique secondaire
Développement local et péri-urbain

Identification

Centre constitutif concerné
1348
Adresse et numéro de téléphone de l'établissement
EPLEFPA de Loir et Cher Lycée Horticole de Blois 5-7 rue des Grands Champs C/S 2908 41029 BLOIS Cedex
Nom du responsable du dossier
DARJO Patricia
Fonction du responsable du dossier
Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction
Proviseur-adjoint responsable du site de Blois du LEGTA de Vendôme-Blois-Montoire Lycée Horticole de Blois 5-7 rue des Grands Champs C/S 2908 41029 BLOIS Cedex
Nom du chargé de projet
Brigitte MACREZ
Fonction du chargé de projet
PCEA
Coordonnées du chargé de projet
Lycée Horticole de Blois 5-7 rue des Grands Champs C/S 2908 41029 BLOIS Cedex

Projet

Rapport 1

Actions prévues réalisées ou en cours
Objectif 1 : Equiper l’espace test en outils complémentaires : outils méthodologiques : mise en place d’un guide d’entretien des candidats, d’une méthodologie du suivi de la refacturation, du planning de rotation sous abri ; d’une page web – Equipement en outils de production
Objectif 2 : Accompagner les porteurs de projets : Intégration des 2 porteurs de projets en place dans leur territoire, mise en place d’un répertoire des fournisseurs, évaluation du besoin en accompagnement technique et des moyens disponibles en région Centre
Objectif 3 : Conforter l’espace test sur son territoire : animation du Comité de pilotage; participation aux journées « installation »
Objectif 4 : Utilisation pédagogique : mise en place d’une méthodologie d’accueil pour les travaux pratiques de la formation initiale et continue ; réalisation de nombreux chantiers
Objectif 5 : Essaimage : Contribution au réseau national des espaces tests RENETA ; à la mise en place d’autres espaces test en lycée agricole
Actions non prévues réalisées
Objectif 2 : Accompagner les porteurs de projets : Identification des ressources en Région Centre pour la professionnalisation en maraichage biologique ; identification des statuts pour les bénéficiaires
Objectif 3 : Conforter l’espace test sur son territoire : production de plants bio pour les expérimentations variétales de la chambre d’agriculture
Objectif 4 : Construire des outils pédagogiques : accueil de stagiaires étrangers sur le l’espace test
Actions à réaliser
Objectif 1 : Equiper l’espace test en outils complémentaires : mise en place de 2 tunnels de production ; construire un projet pour la parcelle de peupliers
Objectif 2 : Accompagner les porteurs de projets : Construire un outil méthodologique d’accompagnement pendant la phase de test ; Construire l’accompagnement à la sortie du dispositif
Objectif 3 : Conforter l’espace test sur son territoire : monter une stratégie de recrutement, se faire identifier pour les projets d’appro locale, se faire identifier par les collectivités et les notaires pour les offres de foncier.
Objectif 4 : Construire des outils pédagogiques : développer l’utilisation par les enseignant d’économie et commerce
Partenaires
Travail sous la forme d’un comité de pilotage (animation portée par l’établissement dans le cadre du tiers temps)
• Mature Entreprise – couveuse d’activité
• Val Bio Centre – Groupement de maraichers biologiques
• Bio Centre – Association des acteurs de la Bio en région centre (toutes filières)
• Aggloploys – Communauté d’agglomération
• Pays des Châteaux – Communauté de commune
Indicateurs de suivi
• Identification de l’établissement comme partenaire de l’installation (journée installation de la Chambre d’Agriculture du 41 – Tours en Sologne 26 septembre 2011 ; Colloque régional à l’installation ARDEAR – Châteauroux 21 mars 2012) ;
• Identification de l’établissement comme interlocuteur sur les problématiques de l’agriculture péri-urbaine (Association au comité technique pour aménagement de la zone maraichère de la Vacquerie - Agglopolys ; Agenda 21 de la communauté de commune du Pays des Châteaux)
• Essaimage sous la forme de journées d’information à destination de 9 EPL hors région Centre (Périgueux, Paraclet, Thurée, Morvan, Ste Affrique, Rennes le Rheu, Morvan, Nevers, Tournus) et 3 en région (Châteauroux, Fondettes, Amboise)


le dispositif est en lui-même innovant.
Résumé grand public
Le projet de l’espace-test est né de la convergence de la réflexion d’acteurs du terrain préoccupés par la problématique de l’installation de maraîchers non issus du milieu agricole.

Il est aujourd’hui opérationnel.

La vocation du tiers temps est de monter pendant ces 3 années des outils méthodologiques suffisants pour alléger le temps requis au fonctionnement du dispositif en rythme de croisière.
Son utilisation pédagogique par les enseignants en technique et en biologie est pleinement satisfaisante. Il reste à inventer les supports avec les enseignants en éco-gestion.

Le développement de nouvelles formations impacte déjà le CFPPA pour des stages courts. Cette dynamique se renforcera avec la mise en place sollicitée du BP REA.

Les partenariats avec les structures associées au projet se sont étoffés en faveur d’autres projets. Les relais « presse » ont développé la notoriété spontanée du lycée. En fait c’est le réseau de l’établissement qui s’est enrichi et tout reste à inventer avec les partenaires actuels et tous autres…
Validation par le chef d'établissement
07/06/12
Vu par le chef d'établissement
07/06/12
Validation par la DRAAF
20/06/12
Vu par la DRAAF
20/06/12
Commentaire de la DRAAF
Avis très favorable. Projet pilote au niveau national sur les espaces tests .
La dynamique de travail doit être maintenue, les pratiques et les expériences issues de l'espace test de blois diffusées.
Validation nationale
22/01/13
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER

Rapport 2

Actions prévues réalisées ou en cours
Objectif 1 : Equiper l’espace test en outils complémentaires : outils méthodologiques : Mise en place d’un outil de réservation du matériel pour l'ensemble des usagers du site
Equipement en outils de production : Montage de deux tunnels de productions dédiés aux cultures palissées. poursuite du quadrillage d'irrigation
Objectif 2 : Accompagner les porteurs de projets : sur 2013 sortie avec installation de deux porteurs de projet ;Travail sur l'accompagnement en sortie d'espace test avec les partenaires
Accueil d'un cinquième bénéficiaire dans le dispositif (accompagnement à la prise en main du matériel, aide à la recherche d'emploi complémentaire en maraîchage biologique, intégration dans le réseau professionnel…).
Objectif 3 : Conforter l’espace test sur son territoire : animation du Comité de pilotage; participation aux journées « installation » du Loir-et-Cher ; rencontre des prescripteurs chambre d'agriculture région centre ; présentation du dispositif dans les BP REA de la région centre
Objectif 4 : Utilisation pédagogique : poursuite de la réalisation de nombreux chantiers pratique et de séances d'observation
Objectif 5 : Essaimage : Contribution au réseau national des espaces tests RENETA et notamment à travers des journées de formation hors région ; contribution à la mise en place d’autres espaces test en lycée agricole (4 interviews téléphoniques) ; contribution à la rédaction d'articles dans des journaux spécialisés…
Actions non prévues réalisées
Objectif 3 : Conforter l’espace test sur son territoire : poursuite de la production de plants bio pour les expérimentations variétales de la chambre d’agriculture ; accueil des plants d'un autre site de l'EPL
Objectif 4 : Construire des outils pédagogiques : poursuite de l'accueil de stagiaires étrangers sur le l’espace test
Actions à réaliser
Objectif 1 : Equiper l’espace test en outils complémentaires : construire un projet pour la parcelle de peupliers ; montage d’un hangar, aménagement point de lavage des outils
Objectif 2 : Accompagner les porteurs de projets : conforter les outils méthodologiques d’accompagnement pendant la phase de test ; conforter l’accompagnement à la sortie du dispositif
Objectif 3 : Conforter l’espace test sur son territoire : monter une stratégie de recrutement, se faire identifier pour les projets d’appro locale, se faire identifier par les collectivités et les notaires pour les offres de foncier.
Objectif 4 : Construire des outils pédagogiques : développer l’utilisation par les enseignant d’économie et commerce
Partenaires
Poursuite des travaux sous la forme de 4 comités de pilotage (animation portée par l’établissement dans le cadre du tiers temps)
• Mature Entreprise – couveuse d’activité
• Val Bio Centre – Groupement de maraichers biologiques
• Bio Centre – Association des acteurs de la Bio en région centre (toutes filières)
• Aggloploys – Communauté d’agglomération
• Pays des Châteaux – Communauté de commune


Indicateurs de suivi
Une partie des outils nécessaires à la confortation du dispositif de l'espace test a été construite. La priorité devrait être donnée la troisième année à la formalisation de ceux-ci.
Résumé grand public
Le second entrepreneur à l’essai est sorti de l'espace test et s'est installé en mai 2013, sur des terres à proximité de l'établissement. La qualité des liens tissés entre le porteur de projet et l'établissement pendant ces trois années de test laisse présager de nombreux partenariats à venir. Le troisième a trouvé ses terres sur Orléans. 2013 marquera l'année de renforcement de l'accompagnement de la transition entre l'espace test et l'installation réelle.
Un cinquième porteur de projet est arrivé en mars 2013. Son profil très orienté vers la production de plein champ, et la mécanisation va enrichir le dispositif actuel.

Les liens entre l'établissement et son territoire se sont renforcés grâce au partenariat monté pour le dispositif espace test. Aujourd'hui est sollicité pour d'autres partenariats et est notamment associé à la réflexion pour la mise en place une coopérative d'activités et d'emplois.
Validation par le chef d'établissement
04/06/13
Vu par le chef d'établissement
04/06/13
Validation par la DRAAF
12/06/13
Vu par la DRAAF
12/06/13
Commentaire de la DRAAF
L'espace test de Blois entame sa 5e année de fonctionnement en liens avec de nombreux partenaires (biocentre, valbiocentre, chambre d'agriculture, agglopolys, mature entreprise...). La formation et la phase de test des porteurs de projets fonctionnent bien. Le tiers temps a permis de structurer cet accompagnement et de développer la qualité de l'accueil ainsi que le nombre de place sur l'espace test.
Une nouvelle étape attend désormais l'espace test à savoir le suivi et l'accompagnement des candidats une fois installé, après leur passage sur l'espace test.
A noter, de nombreux EPL consultent et s'informent des modalités de fonctionnement de l'espace test afin de développer et reproduire la démarche.
Validation nationale
18/11/13
Vu par la DGER
18/11/13
Commentaire de la DGER

Rapport 3

Actions prévues réalisées ou en cours
Equiper l’espace test en outils complémentaires :
Outils méthodologiques : la plupart des outils identifiés ont été mis en place
Outils de production : l’équipement du site selon le projet initialement prévu pour le projet est terminé

Accompagner les porteurs de projets :
Accueil d’un 6° bénéficiaire du dispositif en février 2014
Poursuite de l’accompagnement du 5° bénéficiaire (arrivé en mars 2013) :
Tuilage avec la CAg45 pour l’installation du 4° bénéficiaire du dispositif sur un territoire éloigné de celui de la couveuse

Conforter l’espace test sur son territoire : animation du Comité de pilotage; participation aux journées « installation » du Loir-et-Cher ; rencontre des prescripteurs chambre d'agriculture région centre ; présentation du dispositif dans les BP REA de la région centre (poursuite du travail de l’an passé)

Utilisation pédagogique : poursuite de la réalisation de nombreux chantiers pratique et de séances d'observation

Essaimage : contribution à la reflexion pour mise en place d’autres espaces test en lycée agricole (2 interviews téléphoniques ; 1 accueil sur site) et de nouveaux espaces régionaux portés par la profession (2) ; contribution à la rédaction d'articles dans des journaux spécialisés…
Actions non prévues réalisées
Utilisations pédagogiques / Essaimage : poursuite de l'accueil de stagiaires étrangers sur le l’espace test : présentation à des acteurs de développement étrangers (Belgique, Colombie)
Actions à réaliser
Equiper l’espace test en outils complémentaires :
Outil méthodologique : construire un outil collectif permettant de garder la mémoire des plans de rotation successifs pour le plein champ
Equiper l’espace test en outils de production / mise en marché complémentaires (pas de financement spécifiques repérés) : construire un projet pour la parcelle de peupliers ; montage d’un hangar, aménagement point de lavage des outils ; aménagement d’un point de lavage des légumes

Conforter l’espace test sur son territoire : monter une stratégie de recrutement, se faire identifier pour les projets d’appro locale, se faire identifier par les collectivités et les notaires pour les offres de foncier. Poursuivre l'animation du copil.... et maintenir les liens avec les acteurs locaux

Construire des outils pédagogiques : développer l’utilisation par les enseignants d’économie et commerce
Partenaires
idem / 2012-13
Poursuite des travaux sous la forme de 2 comités de pilotage (animation portée par l’établissement dans le cadre du tiers temps)
Indicateurs de suivi
Résumé grand public
Après 4 années de fonctionnement en grandeur réelle, l’Espace test des près d’amont a accueilli 5 bénéficiaires sur site et un hors site.
Les 3 bénéficiaires sortis sont aujourd’hui installés. Le premier bénéficiaire ayant pu grâce au test réorienter son projet initial très fortement ; son installation effective aura été différée de 2 ans ; les deux autres se sont installés dans la continuité de leur test.
Le bénéficiaire hors site ne s’est pas installé.
Deux porteurs de projets sont encore en test.

Validation par le chef d'établissement
02/06/14
Vu par le chef d'établissement
02/06/14
Validation par la DRAAF
10/06/14
Vu par la DRAAF
10/06/14
Commentaire de la DRAAF
L'espace test a permis de tester cinq projets d'installation en maraîchage biologique (+ un hors site) et donné lieu à trois installations effectives. Deux porteurs de projets sont toujours en phase de test. Il a ainisi engendré une dynamique de développement en maraîchage bio dans le secteur.

La couveuse est désormais bien reconnue sur son territoire et le dispositif est en voie d'appropriation par d'autres établissements au niveau national et par la profession sur le plan régional.

La valorisation pédagogique est effective via de nombreux chantiers pratiques et des observations, elle doit être maintenue voire amplifiée.

La question de la pérennité de l'espace se pose néanmoins et il serait souhaitable qu'il étende son rayon d'action à d'autres productions en agriculture biologique.
Validation nationale
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER