Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet
Modernisation de l'atelier technologique et développement d'un point de vente pédagogique
Établissement
EPL Le Robert
Description du projet
Mise en place d'un atelier technologique adapté à l'évolution de l'enseignement dans l'établissement et constituant un outil pour les porteurs de projets et chefs d'entreprise, au service du développement de la filière. Développement de la commercialisation des produits de l'exploitation par la mise en place d'un point de vente, support de l'enseignement pour les filières "Vente"et "Services".
Thématique principale
Développement local et péri-urbain
Thématique secondaire

Identification

Centre constitutif concerné
Adresse et numéro de téléphone de l'établissement
Quartier Four à Chaux 97231 LE ROBERT
Nom du responsable du dossier
Béatrice BAZIN, directrice-adjointe
Fonction du responsable du dossier
Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction
beatrice.bazin@educagri.fr Fax : 05 96 65 62 04
Nom du chargé de projet
NERO Françoise
Fonction du chargé de projet
Enseignante PCEA
Coordonnées du chargé de projet
françoise.nero@educagri.fr Tél : 05 96 65 10 43 Fax : 05 96 65 46 17

Projet

Rapport 1

Actions prévues réalisées ou en cours

-L'équipe projet interne est constituée de 12 personnes : enseignants et membres de l'équipe de direction. Elle s'est réunie 3 fois durant cette année scolaire.

-Les partenaires externes ont été identifiés. Une consultation a été effectuée par courrier en décembre 2011 et janvier 2012. 12 entreprises agroalimentaires, ainsi qu'une association d'agriculteurs MANA (Marché Agricole Nord Atlantique) ont manifesté leur intérêt pour cet atelier technologique pour des actions de formations notamment à la conduite d'équipements, à l'hygiène et à la sécurité; et pour l'utilisation de certains pilotes.
Le pôle agroalimentaire de la Martinique a également été identifié comme partenaire et des séances de travail ont eu lieu.
Le service agriculture du Conseil général a été rencontré, ainsi que les services gérant le FEADER et un cabinet de gestion CGSR.

-Une étude approfondie des besoins a été réalisée tant pour la formation initiale que continue en terme d'équipements et d'heures d'utilisation.

-L'organisation pédagogique est en cours d'établissement.

-Les équipements ont été identifiés et définis. La consultation des fournisseurs a été effectuée avec des propositions techniques et commerciales. Elle est en train d'être finalisée. Un transitaire a été consulté afin d'achever le chiffrage. Les services techniques du Conseil régional chiffre l'aménagement.

-Une proposition de plan d'atelier a été validée par les enseignants de technologie et par les services vétérinaires.

Actions non prévues réalisées
Aucune action non prévue n'a été réalisée.
Actions à réaliser
Suivre la mise en oeuvre
-Participer au suivi de la réalisation de l'atelier.
-Participer au suivi des commandes et de l'installation des équipements
-Participer aux formations et à la rédaction des procédures.

Définir les modalités des relations point de vente-enseignement et définir une stratégie commerciale
-Identifier avec les autres enseignants les projets et actions pédagogiques ayant pour support le point de vente (analyse de la demande, proposition d'une offre adaptée, gestion commerciale, facturation, actions de promotion nécessaires)
-Définir les partenariats entre le point de vente et l'atelier technologique.
-Définir les besoins en équipements et en aménagement utiles,
-Demander l'agrément pour la vente de poissons frais et de poulets découpés.
-Etablir un plan de financement et suivre les demandes.
-Suivre la mise en oeuvre des modifications nécessaires.

Coordonner l'activité du point de vente et les liens pédagogiques
-Avec le responsable d'exploitation, veiller au bon fonctionnement du point de vente,
- Assurer le lien avec la formation
Partenaires
-Services techniques du conseil Régional : Séances de travail en commun, visite sur le terrain, échanges de mails pour la définition de l'atelier technologique et l'évaluation de son coût.

-Entreprise Carryb Diet food fabriquant des menus diététiques à partir de matières premières locales: Propose un lieu d'implantation commun. Des séances de travail sont en cours.

-Pôle Agroalimentaire Régional de la Martinique: séances de travail en commun pour définir les axes stratégiques ainsi que les équipements.

-EPL Bar le Duc: Informations fournies par le Directeur de l'EPL et la directrice de l'atelier technologique, utiles au démarrage du projet.

-CGSR: Cabinet de gestion accompagnant les porteurs de projets pouvant
être financés par le FEADER, séances de travail en commun.




Indicateurs de suivi
12 entreprises agroalimentaires ainsi qu'une association d'agriculteurs se sont exprimés et souhaitent pouvoir avoir accès aux services de l'atelier en terme de formation ou d'utilisation d'équipements.


Résumé grand public
L'équipe projet interne est constituée de 12 personnes : enseignants et membres de l'équipe de direction. Elle s'est réunie 3 fois durant cette année scolaire.

12 entreprises agroalimentaires, ainsi qu'une association d'agriculteurs MANA (Marché Agricole Nord Atlantique) ont manifesté leur intérêt pour cet atelier technologique pour des actions de formations et pour l'utilisation de certains équipements
Le pôle agroalimentaire de la Martinique s'est également positionné comme partenaire.

Les caractéristiques techniques de l'atelier technologiques ont été définies, compte-tenu des besoins des utilisateurs: formation initiale et continue essentiellement, besoins exprimés par les professionnels.

La définition des différents coûts est en cours d'achèvement.
Deux possibilités de financement ont été identifiées.
Validation par le chef d'établissement
Vu par le chef d'établissement
Validation par la DRAAF
Vu par la DRAAF
Commentaire de la DRAAF
Validation nationale
22/01/13
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER

Rapport 2

Actions prévues réalisées ou en cours
-Participation à l’élaboration du dossier de demande de financement FEADER.
-Etude de faisabilité pour l'aménagement d'une surface construite libre proposée par une société voisine pour l'installation de notre atelier.
-Etude de faisabilité pour l’extension de notre petit atelier existant.
-Etude de partenariat avec les jeunes agriculteurs.
-Participation au portage du projet auprès des organisations agricoles et des décideurs politiques.
-Analyse de l’existant concernant les points de vente des autres EPL.
-Avec l’expertise des enseignants de commerce, identification des applications pédagogiques possibles au sein du magasin.
-Recherche des exigences pour la vente de poulets et poissons découpés pour l’agrément.
-Définition des partenariats entre le point de vente et l'atelier technologique.
-Définition des besoins en équipements et en aménagement dans le point de vente.
Actions non prévues réalisées
Aucune
Actions à réaliser
Concernant l’atelier technologique
- Participation au portage du projet auprès des décideurs politiques.
En cas de réponse positive des financeurs :
-Suivi de la mise en œuvre
-Participation au suivi de la réalisation de l’atelier.
-Participation au suivi des commandes et de l’installation des équipements
-Participation aux formations et à la rédaction des procédures.

Concernant le point de vente
- Demande d’agrément pour la vente de poissons frais et de poulets découpés.
-Suivi de la mise en œuvre des modifications nécessaires.
-Coordination de l’activité du point de vente et des liens pédagogiques.
-Avec le responsable d’exploitation, veiller au bon fonctionnement du point de vente.
- Lien entre la formation initiale et continue et le point de vente.
Partenaires
Concernant l’atelier technologique
- Les jeunes agriculteurs ont manifesté un vif soutien pour ce projet, dans la mesure où ils seront bénéficiaires de formations dans le domaine de la valorisation et de la commercialisation des produits agricoles et dans la mesure où ils pourront utiliser les équipements pour valoriser leurs produits.
-Lors d’une première rencontre , le Président de l’ADEM (agence pour le dévelopemment économique de la Martinique) et également en tant que Président de la commission des affaires économiques du Conseil Régional a manifesté son intention de soutenir le projet et a proposé un travail en commun avec ses services pour la présentation du dossier aux financeurs publics.
-Echanges avec la responsable de l’atelier technologique de Mayotte qui nous fournit des informations utiles.
Indicateurs de suivi
En plus de ceux qui s’étaient déjà manifestés l’année dernière, une organisation syndicale agricole et un agriculteur supplémentaire ont manifesté leur vif soutien pour ce projet.
Résumé grand public
Les coûts concernant l’atelier : équipement, aménagement et fonctionnement ont été évalués.
Le dossier de demande de financement concernant l’atelier technologique est finalisé et prêt à être proposé aux financeurs public.
En plus de ceux qui s’étaient déjà manifestés l’année dernière, une organisation syndicale agricole et un agriculteur supplémentaire ont manifesté leur vif soutien pour ce projet.
Le travail d’équipe autour de ce projet qui concerne toutes les filières de l’établissement s’est renforcé avec une réflexion commune d’un nombre important d’enseignants concernant l’utilisation de l’atelier technologique comme support et outil pour toutes nos formations.
Concernant le point de vente pédagogique, en partenariat avec les enseignants de techniques commerciales, sont en cours de définition:
- les applications pédagogiques possibles au sein du magasin pédagogique;
- les partenariats entre le point de vente et l'atelier technologique;
- les besoins en équipements et en aménagement dans le point de vente pédagogique.
Validation par le chef d'établissement
Vu par le chef d'établissement
Validation par la DRAAF
Vu par la DRAAF
Commentaire de la DRAAF
Validation nationale
18/11/13
Vu par la DGER
18/11/13
Commentaire de la DGER

Rapport 3

Actions prévues réalisées ou en cours
-Participation à des réunions de travail avec le PARM (pôle agroalimentaire régional de la Martinique) dans le cadre d'un comité de pilotage pour la mise en place de l'atelier technologique demandé par le Conseil Régional de la Martinique.
-Elaboration de divers documents techniques pour ces rencontres.
-Elaboration d'un document de synthèse pour Martinique développement (ex ADEM Agence pour le développement économique de la Martinique) avec étude d'opportunité, descriptif et calendrier prévisionnel des actions à mener , plan de financement, budget prévisionnel.
-Participations à de réunions de travail avec Martinique développement.
-Participation à des réunions de travail avec les agriculteurs.
- Elaboration de plan intégrant une tuerie et recherche des équipements.
-Consultation des fournisseurs pour la mise à jour des devis pour la constitution du dossier FEADER.
- Visite de deux ateliers technologiques en France Métropolitaine.

Actions non prévues réalisées
Aucune action non prévue n'a été réalisée.
Actions à réaliser
-Finir la consultation des fournisseurs pour la mise à jour des devis.
-Rédiger le dossier FEADER avec Martinique Développement
-Présenter aux services vétérinaires un plan et des flux de circulation pour validation compte tenu des nouveaux éléments.
Partenaires
Les partenaires impliqués dans le projet sont

- Les jeunes agriculteurs qui continuent de manifester un vif soutien pour ce projet, car ils souhaitent pouvoir utiliser le futur atelier pour leurs propres fabrications sur les plages horaires non utilisées par les élèves (vacances scolaires, stages en entreprises,...) et être bénéficiaires de formations dans les techniques e transformation.
- Martinique développement pour la recherche de fonds FSE et FEADER.

Indicateurs de suivi
Durant cette année scolaire les mêmes professionnels ont été impliqués dans ce projet à savoir essentiellement des agriculteurs.
Résumé grand public
Durant cette année, un comité de pilotage pour la mise en place de l'atelier a été demandé par le Conseil Régional de la Martinique.
Le Conseil d'Administration de l'EPLEFPA a validé le projet de mise e place de l'atelier tel que nous avons pu le définir.
Ce projet continue de bénéficier du vif soutien des jeunes agriculteurs qui souhaitent pouvoir utiliser cet outil pour leurs transformations sur les plages horaires libérées par les apprenants durant leurs congés, leurs stages en entreprises... Les agriculteurs souhaitent également pouvoir bénéficier de formations en techniquesde transformation.
Les devis des fournisseurs sont entrain d'être mis à jour afin de présenter le projet évolué pour un financement par le FEADER et le FSE.
La recherche des financements est en cours.
Validation par le chef d'établissement
03/06/14
Vu par le chef d'établissement
03/06/14
Validation par la DRAAF
25/06/14
Vu par la DRAAF
25/06/14
Commentaire de la DRAAF
Projet mené en partenariat avec les professionnels et le conseil régional .

Compte tenu des difficultés financières de l'EPL qui cherche à recapitaliser ses capacités en trésorerie , ce projet ne pourra aboutir qu'avec les conditions suivantes :

*Renouvellement d'un tiers temps pour continuer la conduite de projet puisqu'il faut le redimensionner

*Aboutissement du montage financier FEDER en lien avec les structures financières du territoire

Sa mise en oeuvre est essentielle dans le cadre de la poursuite de parcours pour les apprenants de la filière IAA Antilles Guyane avec la mise en place du BTSA STA dès la rentrée 2015 .

L'attente des professionnels est forte.
Validation nationale
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER