Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet

La durabilité agricole comme identité du LEGTA de La Côte Saint André

Etablissement

EPL La Côte Saint André

Description du projet

L'exploitation (84 ha, 60 VL, 400 brebis, tabac, apiculture) vient d'entériner l'évolution des ses modèles de production via le passage en HVE et l'engagement dans un projet de restructuration de ses bâtiments acté par le Conseil régional. Le projet de 1/3 temps s'inscrit dans la volonté de bien lier ce projet avec la pédagogie des différents centres, de mieux valoriser/communiquer en interne et externe les réflexions et expérimentations/démonstrations de ce projet, y compris au niveau régional via le réseau de DEA, et au final d'inscrire ce projet dans la dynamique du "produisons autrement". Le projet de tiers temps vise à répondre à une stratégie d'un meilleur positionnement de l'exploitation agricole vis à vis des enjeux du "produire autrement" tant pour l'interne (adaptation des enseignements et des activités pédagogiques) que l'externe (partenaires professionnels, agriculteurs du territoire, OPA, collectivités, etc). Cet objectif s'inscrit dans une démarche globale des EA de l'EAP qui vise à renforcer la contribution de l'EA à la mise en oeuvre des politiques publiques du MAA. Pour être opérationnelle, cette stratégie demande un temps spécifique dédié pour la valorisation des actions, leur communication, voire leur transfert. Objectifs:
Le projet de 1/3 temps s'inscrit dans la dynamique du "produisons autrement" avec la volonté de bien lier ce projet avec la pédagogie des différents centres, de mieux valoriser/communiquer en interne et externe les réflexions et expérimentations/démonstrations de ce projet, y compris au niveau régional via le réseau de DEA.
il s'agit de :
Mettre en oeuvre grandeur nature sur une exploitation de 84 ha de SAU en polyculture élevages et cultures spécialisées une démarche qualité HVE,
Capitaliser et mutualiser sur les difficultés de mise en oeuvre, de suivi et de réussite
Restituer aux apprenants, aux professionnels et aux partenaires une méthodologie (outils pour réussir et éviter les éceuils)pour mener une exploitation agricole en Rhone Alpes en agroécologie.

Etapes de l'action:
étape 1: faire évoluer le systeme actuel, en s'appuyant sur le projet Batiment
étape 2: tester des techniques et mesurer les impacts
étape 3: partager, échanger et capitaliser les acquis
étape 4: communiquer des résultats , des "savoirs", des réflexions

Partenaires:
l'équipe projet, le comité de pilotage, les enseignants, les apprenants, les agriculteurs locaux , les structures locales, départementales et régionales

Ce projet s'inscrit en continuité des actions déà engagées telles que Ecophyto ( réseau Déphy), pastoralisme, réseau biodiversité, RMT batiment d'élevage, apiculture..

les structures partenaires sont représentées dans le COPIL mis en place fin 2013 , début 2014. Intégrer le projet dans les TP, TD, cours des enseignants, PIC, MAR, MIL, PUS à tous les niveaux.

Participation active des apprenants , autonme 2013 sur la réflexion:
études de scénarii et séances de brainstorming
Assolement et systeme de culture avec choix de techniques culturales
Autonomie alimentaire des troupeaux
Aménagement des batiments d'élevage
Intégration paysagere
Etudes de l'évolution de la biodiversité
Agriculture, élevage et apiculture

Ces themes seront abordés soit dans les classes en TP, TD et supports pour cours ou dans des projets etudiés en PIC, MAR, MIL ou PUS.
Intervention en réunion "ferme" hebdomadaire et en réunion des instances de concertation de l'EPL ( CI, C expl, conseil de centre)
Conférences et tables rondes en amphi du LEGTA

Il s'agit aussi de trouver un moyen permettant l'acces des données de l'exploitation, (conduite des ateliers et résultas d'essais et de platefomes) aux enseignants pour qu'ils puissent les utiliser facilement avec les apprenants.

Thématique principale

Thématique secondaire

Agriculture et agro-écologie

Identification

Centre constitutif concerné

LEGTA La Côte Saint André

Adresse et numéro de téléphone de l'établissement

57 avenue Charles de Gaulle, BP 83 38 261 La Côte Saint-André

Nom du responsable du dossier

Langouët Thierry directeur d'EPLEFPA

Fonction du responsable du dossier

Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction

Langouët Thierry directeur de l'EPLEFPA

Nom du chargé de projet

Jean-Philippe Magnière

Fonction du chargé de projet

PLPA

Coordonnées du chargé de projet

57 avenue Charles de Gaulle, BP 83 38 261 La Côte Saint-André

Projet rédigé


Rapport

Résumé grand public

L'EPLEFPA de la côte Saint André s'est engagé sérieusement dans l'agroécologie, en proposant un projet solide et précis pour son exploitation agricole.
Il s'agit d'avoir une ferme autonome en alimentation pour les troupeaux, de baisser fortement la consommation d'engrais en visant une balance azotée de moins de 60 Kg N/ha, de baisser la consommation d'énergie et de gaz à effet de serre , d'économiser l'eau et les pesticides, de conserver une biodiversité tout en visant une production assez proche que celle obtenue actuellement. Il s'agit bien de satisfaire aux trois volets du développement durable: environnemental, économique et social.
C'est en s'appuyant sur un comité de pilotage composé d'experts des différentes structures agricoles de la région qu'un projet a pu être élaboré.
Sa mise en place a débuté, mais l'échéance est de 3 à 5 ans car il s'agit de valider toutes les techniques agronomiques ou plutot agroécologiques à mettre en place.
Pour cela des essais et des démonstrations sont en place et sont suivis réguliérement .
Un travail de communication des résultats et un travail d'échange avec les agriculteurs et différents partenaires ainsi qu'aupres des apprenants et équipes pédagogiques est en train de se mettre en place.
Il s'agit avant tout de mettre en évidence les modalités, mais aussi les difficultés et éceuils dans la transition agroécologique à l'echelle des systemes d'exploitation et à l'échelle territoriale.
C'est une etape indispensable pour assurer la réussite du slogan "agriculture , produisons autrement".

Rapport

Résumé grand public

le developpement durable ce n'est pas nouveau pour l'EPLEFPA de La Cote Saint André. C'est pourquoi l'EPL et surtout les centres du site de la Cote Saint andré se sont investis dans le"produire autrement".
Cela a commencé tout d'abord au niveau de l'exploitatdion agricole, car profitant d'un projet batiment, une réflexion sur le systeme de production a été menée avec le montage d'un véritable projet agroécologique pour la ferme du lycée. C'est un projet avec :
une baisse des troupeaux bovins lait et ovins viandes , objectif baisse du chargement.
la mise en culture de 14 ha de luzerne et 15 ha de soja et 6 ha de meteil, objectif autonomie alimentaire totale.
des désherbages mécaniques et mixtes, objectif baisse de l'IFT.
une diminution des systemes des cultures permettant des rotations meilleures, objectifs économie d'azote , d'eau et de carburants.
L'investissement est aussi au niveau pédagoique, avec l'implication des classes et des enseignants dans la réalisation d'études, de suivis parcelles et de mises en place d'essais.
L'équipe enseignante réfléchit déjà aux actions à mener au cours de la prochaine année scolaire pour renforcer son investissement dans le "enseigner à produire autrement".

Rapport

Résumé grand public

Le projet agroécologique pour la ferme du lycée a été construit autour de :
-la désintensification par une une baisse des troupeaux bovins lait et ovins viandes ,
-l'autonomie alimentaire totale par la mise en culture de 14 ha de luzerne et 15 ha de soja et 6 ha de meteil ,
-l'économie d'intrants ( N, énergie et pesticides)par des désherbages mécaniques et mixtes, des rotations diversifiées.
l'année 2016 n'est en fait que l'année 1 du projet car les 2 années précedentes ont porté sur l'élaboration puis la mise en place des structures du projet.
Il faudra attendre la fin de l'année 2016 pour avoir les premiers résultats, mais il est indispensable de continuer les mesures plusieurs années pour vraiment évaluer ce projet dans toutes ses dimensions.
Néanmoins à ce jour nous pouvons émettre quelques freins sur un tel projet:
-la conjoncture très défavorable ( - 80€ par Tonne de lait et -80€ par Tonne de céréales et une filiere semence incertaine).
-manque d'investissement de la direction de l'exploitation dans la recherche de cultures à haute valeur ajoutée et une grande réticence dans l'innovation au sein du territoire avec les partenaires locaux.
-difficulté pour les salariés culture de s'appropier des nouvelles pratique par peur du regard des autres et à cause d'un matériel pas toujours adapté qu'il est indispensable d'avoir à disposition.
mais il y a aussi des leviers:
-un vacher motivé et curieux
-des partenaires (coop dauphinoise et différents services de la chambre d'agriculture 38) impliqués dans les actions entreprises.

Ce projet est au coeur du plan enseigner à produire autrement de l'EPLEFPA de La Cote Saint André.
Il y a un gros travail engagé sur l'exploitation, mais aussi au niveau pédagoique, avec l'implication des classes et des enseignants dans la réalisation d'études, de suivis parcelles et de mises en place d'essais.
produire autrement et enseigner à produire autrement sont bien au coeur des préocupations de l'EPLEFPA, mais le travail engagé n'est qu'un début , il faut maintenir l'animation pour avoir des retombées tant pédagogiques dans nos classes que techniques dans notre territoire.