Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet
Fédérer les acteurs et développer les actions en vue de créer une Maison de l'Alimentation
Établissement
EPLEFPA de Limoges et du Nord Haute Vienne
Description du projet
Créer dans l?EPL un lieu de rencontre des acteurs de l?alimentation via une Maison de l?Alimentation
? apporter conseils et informations sur l?alimentation
? soutenir des actions pédagogiques
? accompagner les acteurs locaux dans leur volonté de proposer une alimentation durable
? développer des partenariats avec des associations caritatives
? faire connaître les métiers liés à l?alimentation
Thématique principale
Programme national pour l'alimentation
Thématique secondaire

Identification

Centre constitutif concerné
Adresse et numéro de téléphone de l'établissement
EPLEFPA Limoges-Les Vaseix ? Magnac-Laval / Bellac Lycée des Vaseix Les Vaseix 87430 VERNEUIL SUR VIENNE 05-55-48-44-00
Nom du responsable du dossier
M. Roland Delon
Fonction du responsable du dossier
Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction
Directeur adjoint chargé du développement et des ateliers techniques EPLEFPA Limoges-Les Vaseix et Nord Haute-Vienne Lycée des Vaseix Les Vaseix 87430 VERNEUIL SUR VIENNE
Nom du chargé de projet
M. Jérôme THIBAULT
Fonction du chargé de projet
PCEA Biologie-Ecologie
Coordonnées du chargé de projet
EPLEFPA Limoges-Les Vaseix et Nord Haute-Vienne Lycée des Vaseix Les Vaseix 87430 VERNEUIL SUR VIENNE 05-55-48-44-16

Projet

Rapport 1

Actions prévues réalisées ou en cours
Actions réalisées
La mise en place d’un comité de pilotage sur l’alimentation a permis de coordonner pas moins de 24 projets et de réaliser des animations tous public à destination de jeunes et adultes en situation précaire, d’écoles primaires et maternelles de la Haute-Vienne, de maisons de retraite, mais aussi de favoriser la formation autour de l’alimentation à destination de jeunes en formation initiale ou d’adultes en formation continue. Un certain nombre de ces actions sont reconduites chaque année (ferme pédagogique).
Projets à l’horizon 2012-2013
- Poursuite des actions de formation professionnelle autour de l’agriculture biologique
- Mise en place d’un jury de dégustation professionnel
-Organisation d’une semaine thématique autour du pain pendant la Semaine du développement Durable.
Actions non prévues réalisées
En juin 2011 nous n’avions pas prévu que l’octroi du 1/3 temps permettrait de mener de coordonner parallèlement la mise en œuvre de l’Agenda 21 de l’établissement. Le thème transversal de l’alimentation a permis de toucher des axes aussi variés que celui des déchets avec la mise en place d’un projet de compostage des déchets fermentescibles au self, l’eau avec la réflexion autour des économies d’eau, l’énergie avec l’inscription à la campagne display visant à identifier les postes de dépense énergétique de l’établissement et à réfléchir aux moyens de les diminuer. Ces axes ont pu notamment être abordés grâce à un travail hebdomadaire d’animation auprès d’élèves éco-délégués. Ce temps a été consacré au montage et au suivi des projets.
Actions à réaliser
Nous avions prévu de mettre en œuvre la formation d’un jury de dégustation, qui aurait ensuite permis de mener divers projets autour de la promotion d’un patrimoine local. Cette action n’ayant pas obtenu de financement régional pour cette année, elle devrait être reconduite à la rentrée prochaine. Certaines formations à destination des adultes en formation continue, n'ont pu être réalisées faute de financement de la part de VIVEA (fonds de formation des agriculteurs).
Partenaires
Les partenaires ont dans l’ensemble été présents à tous les niveaux de la mise en œuvre des projets. Suivant les actions néanmoins on a pu noter des implications variées. A titre d'exemple :
- Le Secours Populaire nous a suivi depuis la proposition des séquences pédagogiques jusqu’à la réalisation de ces dernières. Leur présence continue a donc favorisé les échanges et la réalisation des aménagements au cours des séances.
- Dans le cadre du Séminaire Pommes et Légumes anciens, plus de 200 invitations avaient été envoyées. Sur les 50 personnes présentes, l’implication au cours des débats a été jugée bonne. En revanche sur le suivi des échanges nous n’avons pour le moment aucun retour. Le CRALIM a subventionné ces deux projets et a assuré un suivi régulier de leur bonne réalisation.
- Le Conseil Régional nous a accompagnés sur les dossiers de demande de subvention notamment pour le projet mené par les éco-délégués sur le pique-nique solidaire éco-citoyen et le compostage des déchets fermentescibles.
- Les Restos du coeur 23 nous ont sollicité pour la réalisation de compote de pomme à partir de pommes données par les producteurs.
Indicateurs de suivi
La plupart des projets menés cette année autour de l’alimentation a permis à nos partenaires de nous identifier comme acteur de valorisation et de promotion d’un patrimoine local, dans le cadre de l’action sur les pommes et les légumes anciens par exemple, ou comme éducateur spécialiste des questions sur l’alimentation dans le cadre de notre ferme pédagogique ou des actions menées au sein de nos formations supérieures initiales ou continues.
Les actions menées en partenariat avec le Secours Populaire français et la Banque Alimentaire nous ont par ailleurs permis de nous positionner comme acteurs de l’ amélioration de la connaissance et l’information sur l’alimentation des populations démunies, qui est ciblé comme étant l’un des publics prioritaire du PNA.
Résumé grand public
L’EPLEFPA (Etablissement Public Local d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole) de Limoges et du Nord Haute-Vienne a acquis une expérience significative dans l’information et l’animation autour de l’alimentation grâce à son implication dans de nombreux réseaux (Réseaux agriculture biologique, CRALIM : comité régional de l’alimentation, CASDAR : compte d’affectation spéciale développement agricole et rural) et sa reconnaissance au niveau régional sur cette thématique. Le projet gloabl mené sur l’alimentation a pour objectif de développer des actions dans les domaines suivants : amélioration de l’offre alimentaire au self, sensibilisation des apprenants à une alimentation durable, développement des circuits courts et conseil aux agriculteurs, participation à la réflexion régionale sur l’agriculture biologique, (relai du pôle « agro bio » de Naves), ouverture de l’EPL au public et sensibilisation écoles sur le thème « de la fourche à la fourchette », promotion et diffusion des actions locales et régionales en faveur de l’alimentation, appui et relai aux projets pédagogiques sur l’alimentation, solidarité avec des associations caritatives, réflexion sur l'éco-consommation et la réduction des déchets alimentaires.

L’EPLEFPA à donc mis en œuvre dans le cadre de son projet d’Etablissement et en particulier du projet Agenda 21, plus de 20 actions autour des axes du Programme National pour l’alimentation et plus particulièrement :

Axe I : Faciliter l’accès de tous à une alimentation de qualité.
o Fabrication pour les associations caritatives. Récupération de produits périssables transformés sur le site à destination de la Banque Alimentaire par des étudiants du lycée en formation BTSA Transformation des produits agro-alimentaires (Christine à confirmer stp)
Axe II : Améliorer l’offre alimentaire
o Participation active au plan régional pour l’Alimentation biologique et les circuits courts, par la mise en place d’une offre de formation continue dans le cadre du maraîchage biologique et des circuits courts.
o Formation des équipes de self au traitement des produits bios dans les cantines scolaires
Axe III : Améliorer la connaissance et l’information sur l’alimentation
o Participation à l’action un fruit à la récré : Deux fois par semaine par le biais de cette action les apprenants sont sensibilisés à l’importance de la consommation des fruits.
o Mise en place d’un réseau de travail autour de la promotion et de la valorisation des pommes et des légumes anciens en Limousin. Organisation d’un séminaire en octobre 2011, réunissant les principaux acteurs de la promotion des pommes et légumes anciens dans la région, dont l’objectif était d’identifier des partenaires potentiels pour la mise en œuvre de nouveaux projets autour de cet axe.
o Construction, préparation et réalisation de programmes d'éducation à l'alimentation pour les enfants du primaire : mise en place d’outils pédagogiques sur la sensibilisation à l’alimentation dans le cadre de la ferme pédagogique.
o Accueil d’enfants de maternelle, primaire et collège sur le site des Vaseix autour de la thématique « de la fourche à la fourchette » sur les ateliers pédagogiques du lycée : l’exploitation agricole, les serres, l’atelier de maraîchage biologique et le CIBIAL (plate-forme de transformation agro-alimentaire).
o Public défavorisé : Mise en place d’une progression pédagogique composée de 10 séquences de sensibilisation autour du bien-manger et de fabrication sur la plate-forme technique à destination des enfants et adultes accompagnés par l’antenne du Secours Populaire de Limoges.
o Personnes âgées : Rencontre entre des apprenants et des personnes âgées de la maison de retraite de Nieul pour un travail autour des recettes traditionnelles du Limousin.
o Jeunes apprenants du lycée : Séquences de fabrication volontaire au CIBIAL pour une vente au profit des actions menées par les éco-délégués. Organisation d’un pique-nique zéro déchet, solidaire, circuits courts et éco-citoyen par les éco-délégués du lycée au cours de la Semaine du Développement Durable.
Validation par le chef d'établissement
Vu par le chef d'établissement
Validation par la DRAAF
19/06/12
Vu par la DRAAF
19/06/12
Commentaire de la DRAAF
projet qui fédère de nombreux acteurs aussi bien internes qu'externes à l'EPL ;
il génère de très nombreuses actions d'animation du territoire, très cohérentes avec le projet d'établissement et l'agenda 21, implication de tous les centres ;
la thématique de l'alimentation est portée sous différents angles complémentaires, en complète cohérence avec le PNA : conception d'outils pédagogiques, accueil et sensibilisation aux problématiques de l'alimentation auprès de jeunes, actions avec les professionnels, actions en faveur de publics démunis ...
Validation nationale
22/01/13
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER

Rapport 2

Actions prévues réalisées ou en cours

Actions réalisées
Au cours de l’année 2012-2013, le travail sur l’alimentation s’est pérennisé. Deux projets phares ont animé l’année. Un partenariat avec l’agglomération de Limoges Métropole et la venue de 640 enfants d’écoles de zones difficiles et l’intégration de l’établissement dans le réseau « Bienvenue à la ferme ». Par ailleurs le jury de dégustation a été recruté puis formé et a commencé à réaliser des animations.
Perspectives à l’horizon 2012-2013
- Poursuite des actions de formation professionnelle autour de l’agriculture biologique
- Organisation de deux journées de l’alimentation à destination des scolaires et du grand public sur la thématique des locavores et du gaspillage alimentaire
-Réflexion autour de la formalisation de mallettes pédagogiques sur l’alimentation.

Actions non prévues réalisées
Dans le cadre du tiers-temps et parallèlement à la mise en œuvre de l’axe alimentation de l’Agenda 21 scolaire, le suivi des projets déchets et biodiversité ainsi que l’animation d’un groupe de 15 éco-responsables, ont pu être poursuivis. Des actions d’animations autour du gaspillage alimentaire et des déchets (repas zéro déchet, exposition), ont été coordonnées, notamment au self, à destination des élèves de l’établissement. Une animation autour du tri des déchets au cours du championnat de France de Rugby des lycées agricoles a également été menée à destination d’élèves de l’extérieur. Sur l’axe déchet, le 1/3 temps a contribué au montage et au suivi d’un dossier visant à mettre en place un pavillon de compostage sur les deux sites de l’établissement, les Vaseix et Magnac.
Actions à réaliser
L’organisation des journées de l’alimentation pour octobre 2014, et la mise en œuvre de l’accueil des scolaires dans le cadre de la ferme pédagogique, va nécessiter encore un gros travail de suivi à partir de juin 2013. La finalisation du projet compostage avec la mise en place des pavillons et la formation des élèves et du personnel au tri et au suivi des composteurs, seront également des axes prioritaires à la rentrée 2013. Enfin l’expérience a démontré que l’animation du groupe des éco-responsable, principaux relais des actions du Comité de pilotage alimentation auprès de leurs camarades, nécessitait un temps régulier d’animation et d’accompagnement.
Partenaires
De nouveaux partenaires ont été identifiés depuis septembre 2012, ce qui illustre la visibilité du projet au niveau du territoire :
- Le Réseau Bienvenue à la ferme nous accompagne désormais sur la communication de nos animations auprès du grand public et en initie, dans le cadre de son action « Printemps à la ferme ».
- Suite à la mise en œuvre de notre projet global sur l’alimentation, La DREAL nous a invités à rejoindre son Comité de pilotage alimentation.
- Le Conseil Régional continue de nous accompagner, notamment sur l’axe gaspillage alimentaire du projet, de même pour la DREAL et la MSA.
- Le syndicat des apiculteurs du Limousin nous a accompagnés sur un projet dédié à la sensibilisation sur la préservation de la biodiversité sur le pôle maraîchage biologique du lycée.
Indicateurs de suivi
Cette année les projets menés autour de l’alimentation ont permis à nos partenaires de nous identifier comme un lieu moteur de la sensibilisation autour du bien-manger « de la fourche à la fourchette » et de l’alimentation responsable. L’adhésion au réseau « Bienvenue à la ferme » depuis février 2013, nous rend définitivement visibles auprès des partenaires locaux, notamment les Chambres d’agriculture et les exploitants agricoles, mais aussi le Grand Public du territoire. Comme l’année précédente les actions reconduites avec le Secours Populaire français nous ont par ailleurs permis de nous positionner comme acteurs de l’ amélioration de la connaissance et de l’information sur l’alimentation des populations démunies, qui est ciblé comme étant l’un des publics prioritaire du Programme national pour l'alimentation (PNA).
Résumé grand public
L’EPLEFPA (Etablissement Public Local d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole) de Limoges et du Nord Haute-Vienne a acquis une expérience significative dans l’information et l’animation autour de l’alimentation grâce à son implication dans de nombreux réseaux (Réseaux agriculture biologique, CRALIM : comité régional de l’alimentation, CASDAR : compte d’affectation spéciale développement agricole et rural et depuis cette année réseau « Bienvenue à la ferme ») et sa reconnaissance au niveau régional sur cette thématique. Le projet mené sur l’alimentation a pour objectif de développer des actions dans les domaines suivants : amélioration de l’offre alimentaire au self, sensibilisation des apprenants à une alimentation durable, développement des circuits courts et conseil aux agriculteurs, participation à la réflexion régionale sur l’agriculture biologique, (relai du pôle « agro bio » de Naves), ouverture de l’EPL au public et sensibilisation écoles sur le thème « de la fourche à la fourchette », promotion et diffusion des actions locales et régionales en faveur de l’alimentation, appui et relai aux projets pédagogiques sur l’alimentation, solidarité avec des associations caritatives.Depuis juin 2010, L’EPLEFPA à donc mis en œuvre dans le cadre de son projet d’Etablissement et en particulier du projet Agenda 21 scolaire, plus de 20 actions autour des axes du Programme National pour l’alimentation et plus particulièrement :
Axe I : Faciliter l’accès de tous à une alimentation de qualité.
o Fabrication pour les associations caritatives. Récupération de produits périssables transformés sur le site à destination de la Banque Alimentaire par des étudiants du lycée en formation BTSA Transformation des produits agro-alimentaires.
o Récupération du pain au self à destination de l’élevage des porcs cul noirs de l’exploitation agricole. Les économies réalisées sur l’alimentation de l’élevage, sont traduites en kg de viande, découpée au lycée Jean Monnet de Limoges et distribuée ensuite aux Restos du Cœur
Axe II : Améliorer l’offre alimentaire
o Participation active au plan régional pour l’Alimentation biologique et les circuits courts, par la mise en place d’une offre de formation continue dans le cadre du maraîchage biologique et des circuits courts.
o Formation des équipes de self au traitement des produits bios dans les cantines scolaires
o Participation au programme « Un fruit pour la récré »
o Acquisition d’un salad’bar afin de proposer régulièrement aux élèves et étudiants des produits frais et des crudités.
o Réflexion avec l’équipe du self sur le gaspillage alimentaire et mise en œuvre de repas zéro déchets.
Axe III : Améliorer la connaissance et l’information sur l’alimentation
o Participation à l’action un fruit à la récré : Deux fois par semaine, par le biais de cette action, les apprenants sont sensibilisés à l’importance de la consommation des fruits.
o Mise en place d’un réseau de travail autour de la promotion et de la valorisation des pommes et des légumes anciens en Limousin. Organisation d’un séminaire en octobre 2011, réunissant les principaux acteurs de la promotion des pommes et légumes anciens dans la région, dont l’objectif était d’identifier des partenaires potentiels pour la mise en œuvre de nouveaux projets autour de cet axe.
o Construction, préparation et réalisation de programmes d'éducation à l'alimentation pour les enfants du primaire : mise en place d’outils pédagogiques sur la sensibilisation à l’alimentation dans le cadre de la ferme pédagogique.
o Accueil en 2012-2013 de 640 enfants des quartiers défavorisés de la ville de Limoges, dans le cadre d’une action de sensibilisation au bien-manger, menée par l’Agglomération de Limoges Métropole.
o Accueil d’enfants de maternelle, primaire et collège sur le site des Vaseix autour de la thématique « de la fourche à la fourchette » sur les ateliers pédagogiques du lycée : l’exploitation agricole, les serres, l’atelier de maraîchage biologique et le CIBIAL (plate-forme de transformation agro-alimentaire), dans le cadre de la ferme pédagogique.
o Public défavorisé : Mise en place d’une progression pédagogique composée de séquences de sensibilisation autour du bien-manger et de fabrication sur la plate-forme technique à destination des enfants et adultes accompagnés par l’antenne du Secours Populaire de Limoges. Action pérennisée depuis trois ans.
o Personnes âgées : Rencontre entre des apprenants et des personnes âgées de la maison de retraite de Nieul pour un travail autour des recettes traditionnelles du Limousin et cette année des pains dans le monde.
o Mise en place d’un jury d’analyse sensorielle au sein de l’établissement, composé de jeunes de seconde jusqu’au BTS.
Validation par le chef d'établissement
03/06/13
Vu par le chef d'établissement
03/06/13
Validation par la DRAAF
06/06/13
Vu par la DRAAF
06/06/13
Commentaire de la DRAAF
Le projet global prend de l'envergure, tant en interne qu'en externe. La multiplication des liens avec les partenaires du territoire assoie encore davantage l'identification de l'EPL comme tête de réseau sur la thématique de l’alimentation. Ce travail conséquent doit perdurer pour assurer la continuité de cette dynamique.
Validation nationale
18/11/13
Vu par la DGER
18/11/13
Commentaire de la DGER

Rapport 3

Actions prévues réalisées ou en cours
L’intégration de l’établissement dans le réseau « Bienvenue à la ferme » et l’activité « ferme pédagogique » sont pérennisées avec des renouvellements d’agrément obtenus ou en cours. La participation de l’établissement au COPALIM se poursuit avec l’ajout cette année d’activités sur le thème de la prévention du gaspillage alimentaire : consolidation du programme « un fruit pour la récré » et développement de gouters éducatifs sur le site de Magnac _ grâce à France Renaud, très impliquée sur ces actions depuis longtemps _, relai des campagnes d’information proposées par la DREAL, actualisation des documents d’informations et participation aux réunions de travail et d’échanges.
Actions non prévues réalisées
L’abandon du projet initial de Maison de l’Alimentation par le Min. de l’Agriculture dès la première année du dispositif 1/3 temps a été à l’origine d’une réorientation progressive des actions. Le départ d’Elisabeth Artaud et son remplacement par Jérôme Thibault au poste de chargé de mission sur la période 2013-2014 a également entraîné certains ajustements. Le thème alimentation est maintenu mais les actions se sont diversifiées conformément aux axes « déchets », « eau » et « biodiversité » de l’Agenda 21 scolaire.
Notamment, la mise en place d’un pavillon de compostage a été réalisée sur le site des Vaseix. Une convention triennale (conv. Gespat) a été signée avec Limoges Métropole dans le but de gérer par le pâturage des sites de l’Agglomération. Des contacts ont été établis pour développer des conventions pédagogiques avec le Conservatoire d’Espace Naturels Limousin et le PNR Périgord Limousin…
Actions à réaliser
En lien avec les Pavillons de Compostage : intégration paysagère du P de C des Vaseix, formation des personnels et animation de l’action, mise en place du P de C de Magnac au printemps 2015.
Développement de l’activité « ferme pédagogique » et renforcement de l’équipe d’animation. L’outil reste sous-dimensionné au regard de la demande et de nos objectifs ; l’accueil de 150 enfants dans le cadre du programme financé par le PRALIM « jardins potagers en centre de loisirs » n’a pas pu être finalisé cette année.
Poursuite de l’animation de la convention existante et finalisation des partenariats avec Limoges Métropole, le CENL, le PNRPL et Limousin Nature Environnement.
Renforcement/réactivation des actions : prévention et recyclage du déchet papier, préservation de l’eau potable (en partenariat avec l’Agence de l’eau Adour-Garonne), économies d’énergie …
Partenaires
Limoges Métropole (LM) a assuré la formation du chargé de mission au compostage individuel et collectif et invité l'EPL à participer au Programme Local de prévention des déchets. Plusieurs réunions de travail, échanges et visites ont été faits avec le Service des Espaces naturels de LM dans le cadre de la conv. Gespat.
Limousin Nature Environnement est un autre partenaire remarquable impliqué dans des actions d'éducation à l'environnement pour nos apprenants (suivi des Amphibiens, chantier nature pour les éco-responsables...).
ADEME, DREAL, CENL, PNRPL, Agence de l'eau AG, le Centre de Ressources pour les Centres de Loisirs Sans Hébergement, sont des partenaires réguliers pour les actions citées dans ce rapport.
Le dispositif 1/3 temps a également permis d'assurer la représentation de l'établissement dans diverses manifestations : Colloque zones humides (Université de Limoges), Forum Education au Développement Durable (ENSIL)...
Indicateurs de suivi
Le dispositif pavillon de compostage, d’une taille inédite dans la région, bénéficie de l’appui technique du pôle réduction des déchets de l’agglomération Limoges Métropole et aura valeur d’exemplarité dans le traitement local de gros volumes de déchets organiques.
La participation continue aux travaux du PNA et du Copalim depuis plusieurs années a permis à l’établissement d’acquérir des compétences reconnues par les partenaires régionaux sur les thèmes de l'alimentation et de la lutte contre le gaspillage alimentaire.
Les contacts avec le public et les acteurs locaux de l’animation confirment l'importance et la diversité de la demande pour la ferme pédagogique. Grâce aux centres associés, à l’expérience acquise, de nouvelles activités peuvent être envisagées à destination de publics variés avec de grandes chances de succès (jardinage au naturel, découverte de la production alimentaire, gastronomie, approches sensorielles, patrimoines agricole et culinaire, biodiversité agronomique, etc.).
L'EPL est reconnu pour sa démarche Agenda 21 et a été contacté par des établissements de formation non agricole pour une aide à la réalisation d'actions du même type.
Résumé grand public
Le projet « alimentation » de L’EPLEFPA (Etablissement Public Local d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole) de Limoges et du Nord Haute-Vienne a pour objectifs l’amélioration de l’offre alimentaire au self, la promotion de l’alimentation durable, le développement des circuits courts et le conseil aux agriculteurs, la participation à la réflexion régionale sur l’agriculture biologique, la sensibilisation des scolaires sur le thème de la production alimentaire, la solidarité. Ces dernières années, l’établissement a acquis une expérience significative dans le domaine de l’alimentation grâce à son implication dans de nombreux réseaux (Réseaux agriculture biologique, CRALIM : comité régional de l’alimentation, CASDAR : compte d’affectation spéciale développement agricole et rural et « Bienvenue à la ferme »). Il est reconnu au niveau régional sur cette thématique. Depuis juin 2010, L’EPLEFPA a mis en œuvre dans le cadre de son Agenda 21 scolaire des actions déclinant les axes du Programme National pour l’Alimentation, par exemple :

Axe I : Faciliter l’accès de tous à une alimentation de qualité.
o Récupération de produits périssables transformés sur le site à destination de la Banque Alimentaire par des étudiants du BTSA Transformation des produits agro-alimentaires.
o Récupération du pain au self à destination de l’élevage des porcs cul noirs de l’exploitation agricole. Les économies réalisées sur l’alimentation de l’élevage, sont traduites en kg de viande, découpée au lycée Jean Monnet de Limoges et distribuée ensuite aux Restos du Cœur

Axe II : Améliorer l’offre alimentaire
o Participation active au plan régional pour l’Alimentation biologique et les circuits courts, par la mise en place d’une offre de formation continue dans le cadre du maraîchage biologique et des circuits courts.
o Formation des équipes de self au traitement des produits bios dans les cantines scolaires
o Acquisition d’un salad’bar afin de proposer régulièrement aux élèves et étudiants des produits frais et des crudités.
o Réflexion avec l’équipe du self sur le gaspillage alimentaire et mise en œuvre de repas zéro déchets.

Axe III : Améliorer la connaissance et l’information sur l’alimentation
o Participation à l’action « un fruit pour la récré » : Deux fois par semaine, par le biais de cette action, les apprenants sont sensibilisés à l’importance de la consommation des fruits. Goûters éducatifs sur le site de Magnac
o Organisation d’un séminaire en octobre 2011 réunissant les principaux acteurs régionaux de la promotion des pommes et légumes anciens.
o Ferme pédagogique : mise en place d’outils pédagogiques de sensibilisation à l’alimentation pour les scolaires. Accueil d’enfants de maternelle, primaire et collège sur le site des Vaseix autour de la thématique « de la fourche à la fourchette » sur les ateliers pédagogiques du lycée : l’exploitation agricole, les serres, l’atelier de maraîchage biologique et le CIBIAL (plate-forme de transformation agro-alimentaire)
o Accueil en 2012-2013 de 640 enfants des quartiers défavorisés de la ville de Limoges, dans le cadre d’une action de sensibilisation au bien-manger, menée par l’Agglomération de Limoges Métropole.
o Public défavorisé : Mise en place d’une progression pédagogique composée de séquences de sensibilisation autour du bien-manger et de fabrication sur la plate-forme technique à destination des enfants et adultes accompagnés par l’antenne du Secours Populaire de Limoges.
o Personnes âgées : Rencontres entre des apprenants et des personnes âgées de la maison de retraite de Nieul pour un travail autour des recettes traditionnelles du Limousin ou des pains dans le monde.
o Mise en place d’un jury d’analyse sensorielle au sein de l’établissement, composé de jeunes de seconde jusqu’au BTS.

Le travail mené sur le thème de l’alimentation a permis de diversifier notre activité en parallèle conformément aux axes « déchets » et « biodiversité » de l’Agenda 21 scolaire.
Notamment, la mise en place de pavillons de compostage est en cours sur les sites des Vaseix et de Magnac. Ces dispositifs, d’une taille inédite dans la région, bénéficient de l’appui technique du pôle réduction des déchets de l’agglomération Limoges Métropole et auront valeur d’exemplarité dans le traitement local de gros volumes de déchets organiques. Une convention triennale (conv. Gespat) a été signée avec Limoges Métropole dans le but de gérer par le pâturage des sites de l’Agglomération. Des contacts ont été établis pour développer des conventions pédagogiques avec le Conservatoire d’Espace Naturels Limousin et le PNR Périgord Limousin…

L’objectif est maintenant de valoriser l’expérience acquise pour développer des actions qui lieront ensemble biodiversité, alimentation et pratiques agricoles. Les contacts récents avec la Fondation de France permettent d’envisager des actions plus larges portant sur l’ensemble d’une filière et promouvant la notion de terroir.
Validation par le chef d'établissement
07/06/14
Vu par le chef d'établissement
07/06/14
Validation par la DRAAF
13/06/14
Vu par la DRAAF
13/06/14
Commentaire de la DRAAF
La mise en oeuvre du tiers visant à fédérer les acteurs et développer les actions pour une alimentation durable a parfaitement atteint ses objectifs au sein de l'EPL. Les élèves sont sensibilisés à ce sujet, y compris dans le cadre de l'agenda 21 de l'EPL.
Très bon bilan d'ensemble
Validation nationale
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER