Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet
Convertir à l'Agriculture Biologique une exploitation d'élevage au coeur du Poitou-Charentes
Établissement
EPLEFPA Jacques Bujault de Melle
Description du projet
L'exploitation agricole de l'EPL réfléchit actuellement à son projet. Un des axes forts du projet repose sur la conversion à l'Agriculture Biologique, sous l'impulsion du directeur, des personnels et des partenaires.
Une conversion à minima partielle de l'exploitation aura pour effet de diversifier les pratiques pédagogiques sur le site et sera une porte ouverte à d'autres formations.
Thématique principale
Agriculture et agro-écologie
Thématique secondaire

Identification

Centre constitutif concerné
Adresse et numéro de téléphone de l'établissement
route de la Roche, 79 500 MELLE, tel : 05.49.27.02.92
Nom du responsable du dossier
Jean-Michel Bobineau, directeur de l'EPL
Fonction du responsable du dossier
Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction
EPL de Melle, route de la Roche, 79 500 MELLE,
Nom du chargé de projet
Valérie Rinteaux, enseignante agronomie-zootechnie
Fonction du chargé de projet
IAE
Coordonnées du chargé de projet
EPL de Melle, route de la Roche, 79 500 MELLE, tel : 05.49.27.02.92

Projet

Rapport 1

Actions prévues réalisées ou en cours
1) remettre l’agronomie au cœur des pratiques culturales pour préparer à la conversion à l’Agriculture Biologique.
- réalisation de profils pédologiques => février 2012
- plate-forme de compostage => journée de démonstration => janvier 2012
- apprendre à gérer l’herbe => en cours avec pâturage tournant et mesures des hauteurs d’herbe => mars à juin 2012
2) conversion à l’Agriculture Biologique de l’ensemble de l’exploitation
- réflexion sur les grandes orientations de l’exploitation => en cours, validation Conseil d’Administration juin 2012
- mise en place de formations => ouverture d’un certificat de spécialisation «conduite de productions en agriculture biologique et commercialisation» au CFPPA de Melle => janvier 2012
3) améliorer et développer la commercialisation en circuit court.
- fourniture au self de l’établissement des produits de l’exploitation (réalisé partiellement avec chevreaux et Parthenaise)
Actions non prévues réalisées
2) conversion à l’Agriculture Biologique de l’ensemble de l’exploitation
- réflexion sur les grandes orientations de l’exploitation (Conseil Stratégique) => 2 journées de formation sur la cohésion du travail en équipe : direction, salariés exploitation, enseignants techniques => avril 2012
Actions à réaliser
1) remettre l’agronomie au cœur des pratiques culturales pour préparer à la conversion à l’Agriculture Biologique.
- élaboration de fiches de préconisation de la conduite des cultures
2) conversion à l’Agriculture Biologique de l’ensemble de l’exploitation
- identification des problèmes liés à la conversion à l’Agriculture Bio (cahier des charges)
- conversion à l’Agriculture Biologique de l’exploitation
- mise en place de formations techniques pour les salariés
3) améliorer et développer la commercialisation en circuit court.
- fourniture aux selfs des lycées agricoles (Melle et Niort) des produits de l’exploitation (à approfondir et pérenniser)
- travail sur l’amélioration de la vente de colis aux personnels : planning de vente, communication…
4) mettre en place une communication autour de l’évolution de l’exploitation.
- élaboration d’un outil de communication et de supports pédagogiques et/ou techniques
Partenaires
Pour les actions menées jusqu’à présent, de nombreux partenaires ont été sollicités :
- les techniciens de la Chambre d’Agriculture (Conseil en entreprise, technicien productions végétales et prairies, technicien effluent-compost)
- des entreprises privées (SMTA Guerin et ETA Drochon pour le compostage, société VAKOM pour la cohésion d’équipe…)
- des agriculteurs voisins (groupe de réflexion conseil stratégique…)
Indicateurs de suivi
L’ensemble des actions menées jusqu’à présent ont des impacts différents selon l’échelle territoriale :
- en interne (apprenants, personnels) : l’enquête réalisée a permis d’informer et de convaincre toute l’importance d’adapter une exploitation d’élevage au sein d’un établissement agricole, dans un contexte pédagogique, politique, économique et environnemental qui évolue.
- en externe (partenaires professionnels, agriculteurs voisins) : le projet permet de répondre aux nombreuses questions des partenaires sur le devenir de l’exploitation sur le moyen terme. La perspective d’une conversion à l’agriculture biologique est mieux perçue grâce aux informations diffusées et aux actions réalisées.
Enfin, nous pourrons noter que la méthode utilisée pour écrire le projet stratégique (« management
Résumé grand public
L’exploitation du lycée agricole de Melle doit prendre un virage dangereux pour continuer à exister sur le long terme : revoir son projet stratégique afin de s’intégrer au mieux dans un contexte politique, environnemental, économique et social en pleine mutation. Les grands axes de la réflexion portent sur les moyens de faire évoluer des pratiques agricoles des années 70-80 vers une agriculture plus saine, plus proche de l’environnement et créatrice d’emplois, notamment par le choix de la conversion à l’Agriculture Biologique.
Les grands axes actuels qui doivent être validés prochainement par le conseil d’Administration porteront notamment sur la mise en place de techniques agricoles innovantes telles que le séchage en grange, la plus grande ouverture de l’exploitation au grand public, entre autres par la commercialisation des produits (viande notamment), ainsi que la mise en place de l’Agriculture Biologique sur deux ateliers animaux (bovins et ovins, ainsi que les surfaces fourragères nécessaires).
Ces changements sont nécessaires pour mieux s’adapter à des référentiels qui évoluent, des apprenants demandeurs, mais également pour permettre la mise en place de nouvelles formations, comme par exemple le Certificat de Spécialisation «conduite de productions en Agriculture Biologique et commercialisation». Des formations plus « nature » ont également leur rôle à jouer dans ce projet (équilibre entre pratiques agricoles et biodiversité), notamment le bac pro GMNF qui ouvre en septembre 2012, ainsi que le BTS GPN. Un support telle que l’exploitation de l’établissement est incontournable pour le bon déroulement des formations présentes ou à venir.
Validation par le chef d'établissement
11/06/12
Vu par le chef d'établissement
11/06/12
Validation par la DRAAF
Vu par la DRAAF
Commentaire de la DRAAF
Validation nationale
22/01/13
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER

Rapport 2

Actions prévues réalisées ou en cours
Objectif traité durant l'année scolaire :
2) conversion à l'Agriculture Biologique de l'ensemble de l'exploitation
- transposition du cahier des charges Agriculture Biologique sur l'exploitation (identification des problèmes liés à la conversion) => étude des rations alimentaires des animaux et de l'assolement "idéal" pour être le plus autonome possible sur l'alimentation des animaux en tenant compte des contraintes de sols, parcellaire, transposition sur SIG => visites d'exploitation, travail avec Agrobio PC, Biosèvres et CIVAM


Actions non prévues réalisées
2) conversion à l'Agriculture Biologique de l'ensemble de l'exploitation
- conversion à l'Agriculture Biologique de l'atelier ovin et de l'ensemble de la surface : établissement d'un diagnostic de conversion, étude des conséquences techniques et économiques de la conversion des ateliers => avec les CS Bio et Biosèvres
- projet stratégique de l'exploitation : finalisation de la réflexion et aide au montage de dossiers de financement
Actions à réaliser
1) remettre l'agronomie au coeur des pratiques culturales de l'exploitation pour préparer à la conversion à l?Agriculture Biologique.
- mise en place et gestion d'une plate-forme de compostage => à finaliser

2) conversion à l'Agriculture Biologique de l?ensemble de l?exploitation
- mise en place de formations pour les salariés afin de les préparer aux techniques de production en adéquation avec le cahier des charges Agriculture Biologique.

4) mettre en place une communication autour de l'évolution de l'exploitation.
Elaboration d'un ou plusieurs outils de communication et de supports pédagogiques et/ou techniques au profit des apprenants, des professionnels pour ouvrir l'exploitation.
Partenaires
Des partenaires très spécifiques ont été sollicités dans l'étude de la consersion à l'agriculture biologique :
- Biosèvres, Agrobio Poitou-Charentes, CIVAM
- des éleveurs en ovins (pour les problématiques alimentation, vente en circuit-court, aménagement bergerie...)
Indicateurs de suivi
Le projet stratégique ayant été voté au conseil d'administration, la conversion à l'agriculture biologique et les autres volets du projet stratégique de l'exploitation sont maintenant à l'étude des financements.
Les premiers travaux, tout comme la conversion, devraient débuter fin 2013-début 2014.
Résumé grand public
Le projet stratégique de l'exploitation est maintenant validé et sera mis en place en deux grandes étapes :
1ère étape : la conversion à l'Agriculture Biologique doit commencer au printemps 2014. Il s'agit de convertir l'ensemble de la surface de l'exploitation, ainsi que l'atelier ovin (200 brebis. En parallèle sont menées des améliorations de l'outil de production ainsi que des modifications des techniques de production afin de moderniser les pratiques en adéquation avec le contexte agricole actuel. Ces différentes actions permettront à l'exploitation de répondre à des objectifs précis, voire innovants : acquérir l'autonomie alimentaire, mieux gérer l'herbe et la production de fourrages et en augmenter la productivité et la qualité (pâturage tournant, séchage en grange...), mettre en place des moyens d'économiser l'énergie (pré-refroidisseur de lait...), gérer et valoriser les effluents d'élevage, etc...
La dernière étape du projet consistera à élaborer un plan de formation des personnels (techniques de l'Agriculture Biologique), à développer et organiser la vente directe, à mettre en place des outils de communication dans l'établissement et auprès des partenaires et du grand public.

Validation par le chef d'établissement
Vu par le chef d'établissement
Validation par la DRAAF
Vu par la DRAAF
Commentaire de la DRAAF
Validation nationale
18/11/13
Vu par la DGER
18/11/13
Commentaire de la DGER

Rapport 3

Actions prévues réalisées ou en cours
La dernière année de ce projet voit deux éléments forts :
- la conversion effective d'une partie de l'exploitation agricole après discussion et finalisation du projet (affinement de l'assolement, redimensionnement des troupeaux...) : conversion d'une partie des surfaces (les parcelles sous contrat MAE seront converties ultérieurement pour conserver le bénéfice du contrat) et de l'atelier ovin, voire bovin (qui se fera courant 2016 : 6 mois de conversion uniquement)
- le développement d'outils de communication sur deux aspects essentiellement :
=> "terres d'infos" : petit journal du LEGTA de Melle avec une partie consacrée à la vie de l'exploitation (notamment les activités padagogiques, l'évolution du projet d'exploitation...)
=> l'élaboration d'un panneau d'information sur une parcelle expérimentale implantée en agroforesterie.

Actions non prévues réalisées
en cours de réalisation :
- étude sur la participation au CASDAR agroécologie
Actions à réaliser
Un Contrat d'Objectif et de Moyens a été déposé à la Région Poitou-Charentes et il comportait de nombreuses actions pour le projet stratégique de l'exploitation autour de l'Agriculture Biologique, l'élevage et l'autonomie alimentaire.
Des éléments restent à approfondir lorsque l'exploitation en aura les moyens (financiers, techniques et humains) :
- restructuration générale de l'exploitation (construction de bâtiment, unité de séchage en grange...)
- organisation d'une vente directe structurée
- communication sur site à développer (signalétique)...
L'état financier actuel de l'établissement oblige l'équipe à mettre en suspend l'ensemble de ce projet.

Partenaires
Cette année, les actions se sont plutôt faites en interne.
Le travail s'est donc concentré avec :
- quelques enseignants techniques
- la direction
- un agent chargé de l'environnement sur le lycée
Indicateurs de suivi
/
Résumé grand public
Produire autrement et enseigner à produire autrement, deux projet forts pour notre Ministère et notre établissement.
Une étape vient d'être franchie grâce à la conversion partielle d'une exploitation agricole à fort potentiel pédagogique et dont l'ancrage dans le territoire n'est plus à justifier.
En effet, la plupart de la SAU est convertie depuis début mai 2014, seules les parcelles sous contrat MAE "site natura 2000 chiroptères" restent sous contrat sachant que la conduite de ces prairies se fait depuis de nombreuses années selon les principes de l'agriculture biologique, notamment pour protéger des chauve-souris.
La prochaine étape consistera à convertir un ou deux ateliers animaux : ovins et/ou bovins. Les chèvres restent en agriculture conventionnelle, permettant ainsi d'avoir un spectre plus large de modes de production agricole au sein d'un outil au service de la pédagogie.
La totalité du projet stratégique n'est pas finalisé pour autant. De nombreuses actions sont au stade de l'approfondissement en terme de réflexion, d'autres sont progressivement mises en place (agroforesterie, autonomie alimentaire...).

Validation par le chef d'établissement
Vu par le chef d'établissement
Validation par la DRAAF
Vu par la DRAAF
Commentaire de la DRAAF
Validation nationale
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER