Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet
Un établissement du développement durable au c?ur de la filière bois de la foret à l?écoconstruction
Établissement
EPL de Seine-Maritime
Description du projet
Participer à la valorisation du bois Haut-Normand au travers de l?AT (économie et production d?énergie).
Accompagner le développement de l?AT aux fins d?améliorer ses 3 fonctions:
- Fonction de production et de commercialisation,
- Fonction de formation pour les apprenants, les équipes pédagogiques (dont l?EN) et le grand public,
- Fonction de développement agricole, industriel et territorial
Thématique principale
Thématique secondaire

Identification

Centre constitutif concerné
1116
Adresse et numéro de téléphone de l'établissement
Lycée du bois. Rue du Général de Gaulle. 76630 Envermeu. Tél: 02 32 06 30 40
Nom du responsable du dossier
Sébastien VIAL. Proviseur.
Fonction du responsable du dossier
Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction
Rue du Général de Gaulle. 76630 Envermeu.
Nom du chargé de projet
Mélanie Lucas - Enseignante. Ingénieur sortant d'école en 1er poste.
Fonction du chargé de projet
IAE
Coordonnées du chargé de projet
Logement n°5, 60, rue du Général de Gaulle 76630 ENVERMEU Tel : 06 32 02 50 27 Mail : melanie.lucas@educagri.fr

Projet

Rapport 1

Actions prévues réalisées ou en cours
- Thème : Bois-énergie
Des rencontres avec les acteurs du développement du bois-énergie ont été faites lors de journées techniques « de la haie à la chaudière ».
Une réflexion avec les enseignants sur la mise en place d’une SIL « Production et Commercialisation du Bois-Energie » a été lancée. L’écriture de la lettre d’opportunité est en cours.

- Thème : Eco-construction
Le groupe de travail de la MEF (Maison de l’Emploi et de la Formation) travaille sur une formation commune à tous les organismes de formation du bassin dieppois en écoconstruction à destination des artisans et demandeurs d’emplois. Le référentiel est constitué. Les outils de formation (maquettes) sont en conception.

- Thème : Pratiques respectueuses de l’environnement
2 journées sur l’utilisation du bois local dans la construction (avec la Chambres des Métiers et de l’Artisanat et l’ANORIBOIS) ont été mises en place.
Une formation au marquage CE a été réalisée avec le FCBA.
Actions non prévues réalisées
Un nouveau thème non prévu initialement a été développé cette année ; il concerne l’évolution des structures de l’établissement. Ceci doit permettre de faire évoluer les formations au sein de l’établissement pour les rendre plus attractives et ainsi améliorer le recrutement.
Un groupe de travail a été constitué pour la mise en place d’une SIL Ouvrier Polyvalent de Scierie. Des réflexions sur la mise en place d’un bac techno ou sur la mixité des publics au sein du bac pro Scierie (formation initiale et par apprentissage dans la même classe) vont débutés l’année prochaine. Ceci en accord avec le projet d’établissement du lycée.
L’augmentation du recrutement en jeunes filles est lancée suite à la réponse à un appel à projet (FILAGRI) pour améliorer l’accompagnement des jeunes filles minoritaires dans des formations agricoles.
Le groupe de travail pour la mise en place du projet de l’EPL est en cours et devrait aboutir en juin 2013.
Actions à réaliser
- Thème : Bois-énergie
La réflexion sur la mise en place d’une SIL « Production et Commercialisation du Bois-Energie » a débuté. L’écriture des référentiels (professionnel, compétences et évaluation) est prévue pour janvier 2014. La demande d’habilitation sera faite en septembre 2014.
Des journées techniques autour du bois-énergie doivent être mises en place avec le Réseau Rural.

- Thème : Eco-construction
Le groupe de travail doit lancer une phase de communication pour trouver des participants à la première formation. L’organisation entre les différents centres de formation doit être mise en place. La première formation est prévue pour janvier 2013.

- Thème : Pratiques respectueuses de l’environnement
La mise en place de formations courtes sur les engagements de la certification PEFC à destination des actifs du milieu forestier n’a pas été mise en place. Elle a été retardée par les travaux sur la SIL Bois-énergie.
Partenaires
Le DRIF de Haute-Normandie suit de prêt l’avancement du projet.
La Maison de l’Emploi et de la Formation du Bassin Dieppois est un acteur majeur pour la mise en place d’une formation commune à tous les organismes de formation du territoire (GRETA, CFA du BTP Côte d’Albâtre, FORJECNOR 2000) sur le thème de l’éco-construction. La MEF permet la coordination du groupe de travail ainsi que l’organisation de journées techniques. Les organismes de formation travaillent pour la mise en place des référentiels.
L’ANORIBOIS (Interprofession de la filière forêt-bois en Haute-Normandie), le Réseau Rural Haut-Normand et le FCBA participent à la mise en place de journées techniques et / ou de formations au sein de l’établissement et ceci à destination des professionnels, des élus et des élèves.
Le SRFD et l’ANORIBOIS apportent leur expertise et leur conseil pour la mise en place de la SIL.
Indicateurs de suivi
La Maison de l’Emploi et de la Formation met en place une formation sur le thème de l’éco-construction. Cette formation est commune à tous les organismes de formation du territoire. Il s’agit d’une véritable innovation pédagogique de faire travailler ensemble des organismes sur la mise en place d’une même formation et ceci permet une animation forte du territoire.
L’établissement participe à l’animation du territoire en assistant à des conférences (telles que la place de la femme dans les métiers du bâtiment, l’évolution de la filière bâtiment…), en organisant des journées techniques sur le thème de l’utilisation du bois local dans la construction.
Le travail de réflexion lancé sur le thème du bois-énergie devrait permettre de structurer une filière peu dynamique en Haute Normandie.
Résumé grand public
- Thème 1 : Faire de l’atelier technologique un acteur du développement du bois-énergie en Haute-Normandie.
Une réflexion a été lancée avec les enseignants pour la mise en place d’une SIL « Production et Commercialisation du Bois-Energie en Haute-Normandie ». Il n’y a actuellement aucune formation sur le thème du bois-énergie en Normandie. Les équipes pédagogiques sont activement sollicitées dans ce projet et l’écriture de la lettre d’opportunité est en cours. Le travail a débuté par une recherche de partenariats dans le monde professionnel (afin de soutenir la mise en place de cette formation) et une réflexion sur les thèmes qui doivent être abordés durant la formation (en fonction des souhaits de la profession). Ce travail de réflexion devrait permettre, in fine, de structurer une filière peu dynamique et peu organisée en Haute-Normandie et de former des techniciens qualifiés dans ce domaine (formation pour adulte en 6 mois).
Cette année a permis la rencontre d’acteurs majeurs du développement du bois-énergie en Normandie (l’association Biomasse Normandie, la coopérative CoforOuest, l’ADEME, l’association Défi Ruraux, le CRPF de Normandie). Ces rencontres ont été faites lors de journées techniques « De la haie à la chaudière ».

- Thème 2 : Mettre en place sur l’atelier technologique des partenariats autour du concept d’éco-construction, de maisons passives ou à énergie positive
Le groupe de travail, mené par la Maison de l’Emploi et de la Formation du Bassin Dieppois, travaille sur la mise en place d’une formation commune à tous les organismes de formation du bassin dieppois en éco-construction. Cette formation sera à destination des artisans et des demandeurs d’emplois. L’écriture du référentiel (qui est composé de 4 modules distincts) s’est terminée en mars 2012. Les outils de formation (maquettes pédagogiques…) sont en cours de conception. Cette formation est innovante car elle fait intervenir sur une même session de formation des organismes ne travaillant que rarement ensemble. Elle va permettre une animation du territoire et une organisation en réseau des acteurs de ce territoire.

- Thème 3 : Assurer un rôle démonstratif par la diffusion de bonnes pratiques respectueuses de l’environnement
Deux journées techniques sur l’utilisation du bois local dans la construction ont été mises en place au lycée du bois (avec la Chambres de Métiers et de l’Artisanat des Vosges en novembre 2011 et avec l’ANORIBOIS en juillet 2012). Les élèves (Bac Pro Technicien Constructeur Bois) ainsi que l’équipe pédagogique ont participé à la première journée technique, la deuxième étant à destination des professionnels et des élus du territoire.
De plus, une formation au marquage CE des bois à usage structurel a été réalisée à la scierie du lycée du bois en partenariat avec le FCBA et l’ANORIBOIS. Cette journée, à destination des professionnels de la filière scierie, a également pu être suivie par les élèves de Bac Pro « Technicien de Scierie ».

- Thème 4 : Mener une réflexion sur l’évolution et la diversification de l’offre de formation
Ce thème doit permettre de faire évoluer les formations au sein de l’établissement pour les rendre plus attractives et ainsi améliorer le recrutement.
Un groupe de travail a été constitué pour la mise en place d’une SIL « Ouvrier Polyvalent de Scierie » ; il regroupe des membres de la direction du CFPPA, de la direction du lycée et des enseignants. La mise en place de cette SIL permettra le développement d’une nouvelle formation sur le pôle scierie (indispensable pour le recrutement). Un travail de réflexion important a été mené pour rédiger les 3 référentiels (professionnel, de compétences et d’évaluation) et organiser la formation.
Des réflexions sur la mise en place d’un bac techno STI2D, d’une licence Pro en construction bois, d’un BTS par la voie initiale ou sur la mixité des publics au sein du Bac Pro « Technicien de Scierie » (c’est-à-dire, dans la même classes, des élèves provenant d’une formation initiale et des personnes provenant d’une voie par apprentissage) ont débuté. Ceci en accord avec le projet d’établissement du lycée.
La réponse à un appel à projet, nommé FILAGRI (pour améliorer l’accompagnement des jeunes filles minoritaires dans les formations agricoles), nous a permis de travailler sur l’amélioration du recrutement en jeunes filles au sein de l’établissement. Ceci s’est traduit par la mise en place d’expositions sur l’égalité des genres avec un questionnaire, la participation à une conférence sur la place des femmes dans la filière du bâtiment, la mise en place d’un jeu sur l’égalité des genres présenté à toutes les classes, la rencontre de nos jeunes filles minoritaires avec des femmes travaillant dans la filière forêt-bois…
Validation par le chef d'établissement
07/06/12
Vu par le chef d'établissement
07/06/12
Validation par la DRAAF
21/06/12
Vu par la DRAAF
21/06/12
Commentaire de la DRAAF
RAS - Projet conforme au rapport
Validation nationale
22/01/13
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER

Rapport 2

Actions prévues réalisées ou en cours
Actions non prévues réalisées
Actions à réaliser
Partenaires
Indicateurs de suivi
Résumé grand public
Validation par le chef d'établissement
Vu par le chef d'établissement
Validation par la DRAAF
Vu par la DRAAF
17/06/14
Commentaire de la DRAAF
Validation nationale
18/11/13
Vu par la DGER
18/11/13
Commentaire de la DGER

Rapport 3

Actions prévues réalisées ou en cours
Thème : Bois-énergie
- la thématique a été reprise par l'inter-profession qui a travaillé le label "Normandie Bois Buche"
donc la thématique a été partiellement abandonnée en interne
- par contre, la mini-entreprise du lycée s'est lancée sur le projet de la valorisation en bois d'allumage des déchets de la scierie ; la problématique de la valorisation des déchets de la scierie a été présentée lors d'un séminaire du réseau rural haut normand (avril 2014)
- la SIL a été abandonnée, faute d'opportunité professionnelles réelles, d'autant que le bois énergie n'a pas le vent en poupe au sein de l'interpro car la matière première manque pour les industriels

Thème : Eco-construction
- La formation "evolubat276" a donc été complètement mise sur pied entre les organismes de formation du bassin ; elle démare en octobre 2014 ; par ailleurs, ce référentiel a servit pour répondre à l'appel d'offre Pôle Emploi régional, et sera délivrée en 2015
- participation active de l'établissement à l'organsiation de la "semaine de la construction" en lien avec notre partenaire La Maison de l'Emploi du Bassin Dieppois

Thème : Pratiques respectueuses de l’environnement
L'atelier techno est maintenant certifié PEFC et marquage CE

Carte des formations :
- ouverture de la SIL Ouvrier Polyvalent de Scierie et affutage en janvier 2014, dont le support pédagogique majeur est l'atelier techno
- accueil de stagiaires en formation pour le FCBA sur l'atelier techno
Actions non prévues réalisées

Mise en place d'une journée de formation à destination des personnels de direction et des personnels d'information et d'orientation de la région, composée d'une partie en salle pour démontrer la filière bois et ses débouchés, et d'une visite d'entreprise d'éco-construction l'après midi. L'idée étant de montrer aussi la place des femmes dans ces métiers.
L'opération ayant été un succès, le travail en cours consiste en la réalisation de vidéos d'interview d'actuelles et anciennes élèves, à destination des collèges, des parents et des entreprises.

- ingéniérie de formation : l'enquete d'opportunité sur l'ouverture de formations technico-commerciales dans les domaines du bois est en cours.
Actions à réaliser
- l'axe sur la recherche-action concernant la thermique est abandonné car nous ne sommes pas leader dans le domaine, ni reconnu comme tels, ni ayant les compétences en interne.
Partenaires
(à noter le départ de notre IAE en cours d'année (mars), le projet de tiers temps a donc été repris en septembre par une autre personne, d'où la difficulté de suivi dans les actions)

Acteurs du développement du bois-énergie : CUMA 76, Chambre d’Agriculture de Normandie, Réseau Rural Haut-Normand, ADEME, les Défis Ruraux, l’association EDEN, Biomasse-Normandie.
Formation éco-construction : Maison de l’Emploi et de la Formation du Bassin Dieppois, CFA du BTP Côte d’Albâtre, FORJECNOR 2000, ADEME, GRETA
Réunions sur les bonnes pratiques : ANORIBOIS (Interprofession filière forêt-bois), Maison de l’Emploi et de la Formation du Bassin Dieppois, Réseau Rural Haut-Normand, FCBA, CRPF (Centre Régional de la Propriété Forestière), Espace Info-Energie.
Mise en place de la SIL : Rectorat, DRAAF/SRFD de Haute-Normandie, CFPPA Horticole, DRIF de Haute-Normandie (Délégué Régional de l’Ingénierie de Formation), CIO.
Indicateurs de suivi
Concernant le développement du Bois-énergie et la sensibilisation aux bonnes pratiques, les indicateurs sont :
Le nombre de participation et/ou organisation de réunions sur le thème du bois-énergie : 1
Le nombre de TP sur le bois-énergie : 0
Le nombre de réunions, journées techniques organisées par le lycée : 1

Concernant la formation en éco-construction :
Nombre de réunions pour la mise en place de la formation : 10
Nombre d’évènements organisés durant la semaine du bâtiment : 3
Nombre d’évènements dont le lycée est l’organisateur majeur (durant la semaine du bâtiment) : 2

Concernant l’égalité des genres :
Nombre de jeunes filles dans le lycée : 4
Nombre de jeunes filles ayant visitées le lycée en JPO : 4

Concernant la SIL :
Nombre d’inscrits à la session de janvier 2014 : 10 inscrits pour 18 candidats reçus
Résumé grand public
Ce projet s'articulait sur 4 axes
1- Faire de l’atelier technologique un acteur du développement du bois-énergie en Haute-Normandie
2-Mettre en place des partenariats avec l’enseignement supérieur, la recherche et l’expérimentation autour du concept d’éco-construction
3-Assurer un rôle démonstratif par la diffusion de bonnes pratiques respectueuses de l’environnement
4-Mener une réflexion sur l’évolution et la diversification de l’offre de formation au lycée du bois d’Envermeu

Après trois années de travail un peu chaotiques (3 proviseurs, 2 ingénieures, 6 mois de rupture, ...), force est de constater que
- la thématique Bois-Energie n'a pas pris et a été rapidement abandonnée, du fait que les professionels et industriels du bois voient cette filière comme un concurrent sur une matière première qui se fait rare. De même pour la thématique recherche : nous sommes éloignés des centres universitaires, et n'ayant pas de licence pro, nous n'avons aucun lien, et il faut bien plus de 3 années pour concrétiser des projets d'action recherche, surtout dans ce domaine où aucune université de possède actuellement de pôle de compétence dans la région.

- la thématique éco-construction est celle qui a réussi à aller jusqu'ua bout de la démarche, étant relayée par les médias.

- la thématique de l'étude de la carte des formations a été très intéressante : elle a non seulement permis de travailler sur l'ingéniérie de formation de la filière bois, pour aboutir à l'ouverture de la formation pour adultes SIL Ouvrier Polyvalent de Scierie, mais elle a aussi permis aux équipes de rester en alerte sur la question, et de lier des partenariats avec les professionnels, en leur démontrant que le lycée est toujours en marche !

Validation par le chef d'établissement
17/06/14
Vu par le chef d'établissement
17/06/14
Validation par la DRAAF
17/06/14
Vu par la DRAAF
17/06/14
Commentaire de la DRAAF
Malgré les difficultés occassionnées par le départ et le remplacement de Mélanie Lucas en cours de 2ème année de tiers-temps, les projets de développement de la carte des formations portés par l'établissement grâce au tiers-temps et à l'atelier technbologique comme support des formations permettent de répondre aux attentes de la profession et besoins du territoire dans ce secteur professionnel.
Validation nationale
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER