Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet

Pôle de compétitivité Industries Agro-Ressources:innovation et transfert technologique

Etablissement

EPL de l'Oise

Description du projet

Participer à l?action du pôle IAR, en lien avec l?institut PIVERT, pour contribuer à l?innovation en matière de valorisation de la plante entière et participer à des projets d'innovation et au transfert de connaissances scientifiques et pratiques.
Mettre en place des expérimentations répondant aux attentes des acteurs des filières, diffuser les connaissances et proposer des actions de formation. Les enjeux pour le territoire sont :

- le développement des filières et l?EPL entend jouer un rôle d?expérimentation et de vulgarisation par l?intermédiaire de son exploitation. L?EPL a l?avantage de pouvoir mettre en place des expérimentations de petite envergure avec des protocoles simples sans subir une longue chaîne de décision contrairement aux plus grosses structures (INRA, UTC, ?) qui développe des expérimentations plus longues en rapport avec l?importance du circuit de décision.

- la formation des employés des filières et l?EPL entend répondre aux besoins de main d??uvre pour l?amont des filières (main d??uvre agricole, employé des coopérative de collecte et de stockage, ?) où les besoins existent et pour autant très peu de formations sont mises en place.

Participer à des projets d'innovation et au transfert de connaissances en matière de valorisation de la plante entière, en lien avec les actions du pôle IAR :

- renforcer le réseau de partenaires pour pouvoir exercer une veille en matière d'agriculture à des fins non alimentaires (IAR) et ainsi construire le répertoire des tuteurs des Internes d'Excellence, mieux connaître les besoins des acteurs du pôle et cibler les actions à conduire prioritairement et assurer la participation de l'EPL au projet Pivert.

- développer les pratiques pédagogiques en lien avec les iAR pour mettre en oeuvre des modules de formation spécifiques dans le cadre des formation labelisées, pour valoriser la plateforme de démonstration et pour organiser la composante IAR du projet pédagogique de l'Internat d'Excellence.

- anticiper les futurs métiers liés aux IAR et proposer une offre de formation qui corresponde aux besoins des employeurs de ces filières, en lien avec le projet Pivert et plus globalement le pôle IAR en proposant notamment des qualifications particulières aux Internes d'Excellence du lycée, en construisant des formations courtes à développer en entreprise, ...

- mettre en place des expérimentations (identification du type de biomasse mobilisable sur le territoire, mise en place de cultures innovantes, ...) sur une parcelle de démonstration de l'exploitation pour étude et analyse par les apprenants dans le cadre des modules de formation labelisés (niveaux IV et III) et pour vulgarisation auprès du grand public. Et, ainsi répondre, dans le cadre du projet d'éablissement aux demandes des acteurs des filières, participer à la construction des filières et vulgariser les résultats obtenus.

- communiquer sur les actions de l'EPL et valoriser les actions et partenariats établis afin de valoriser les actions réalisées dans le cadre de l'Internat d'Excellence et assoir la position de l'EPL au sein du pôle.

Pour toutes les formations : sensibilisation aux IAR par des visites et conférences principalement, par des travaux en pluridisciplinarité quand les référentiels de formation s'y prêtent, par l'intégration de dispositifs particuliers (cordées de la réussite, par exemple).
Pour tous les Internes d'Excellence : 2 à 4 semaines de stage à réaliser dans une entreprise de la filière IAR et un voyage d'études à l'étranger à organiser sur cette thématique
Pour les formations labellisées (niveau V et IV) : mise à jour des modules spécifiques à l'établissement.

Le travail en plurisdisciplinarité sera priviliégié pour sensibiliser les apprenants aux problèmatiques des IAR et pour leur faire connaître les projets du territoire. Le pôle Industries Agro-Ressources Picardie Champagne-Ardennes entend devenir leader européen de la valorisation entière des plantes pour de nouvelles utilisations non alimentaires. Dans l'Oise le projet PIVERT, institut d'excellence pour les énergies décarbonées, sera un centre de recherche, d'innovation, d'expérimentation et de formation. C'est dans ce cadre que l'EPL veut renforcer et accroître son action de formation et d'expérimentation.
La thématique centrale des actions de l'EPL sera l'adaptation et la mobilisation des agro-ressources pour que le monde agricole puisse jouer un rôle, en amont des filières afin de fournir des matières premières de qualité et participer à l'avancée des techniques et de l'innovation.

Thématique principale

Thématique secondaire

Agriculture et agro-écologie

Identification

Centre constitutif concerné

Adresse et numéro de téléphone de l'établissement

LYCEE AGRICOLE 60600 AIRION 03.44.50.84.40

Nom du responsable du dossier

CLOMES, directrice EPL

Fonction du responsable du dossier

Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction

LYCEE AGRICOLE 60600 AIRION

Nom du chargé de projet

FETTAR Rachid, enseignant

Fonction du chargé de projet

PCEA physique/chimie

Coordonnées du chargé de projet

LYCEE AGRICOLE 60600 AIRION

Projet rédigé


Rapport

Résumé grand public

Depuis septembre 2012, l'EPL de l'Oise développe des projets liés aux agro-ressources en direction des apprenants, des personnels, des collectivités territoriales et des territoires.
Les 4 domaines des agro-ressources sont les végétaux ou produits issus de l’agriculture qui fournissent des composés de base pour les bioénergies (biocarburants, biogaz, méthanisation, cultures énergétiques), les agromatériaux (isolants à base de fibres de bois, de ouate de cellulose, lin, chanvre, …), les biomolécules dans l’industrie chimique (tensioactifs et solvants dans les peintures, encres, cosmétiques) et enfin les ingrédients actifs (nutraceutique : gélules en pharmacie pouvant lutter contre les maladies chroniques).
La raréfaction des ressources fossiles nécessite une stratégie d’anticipation. La région Picardie s’est positionnée dans une perspective agro-industrielle en investissant massivement dans des projets structurants tels que PIVERT (valorisation non alimentaire des oléagineux) et BRI (valorisation des glucides) d’une part et dans l’ouverture de l’Internat d’Excellence d’autre part.
L’EPL de l’Oise a choisi d’exploiter la thématique des agro-ressources qui répond aux besoins actuels environnementaux. Ce choix s’appuie sur une collaboration avec le pôle Industries Agro-Ressources (IAR), pôle de compétitivité en Picardie et Champagne-Ardenne, dont l’ambition est de devenir un leader européen voire mondial de la valorisation de la plante entière grâce au concept de bioraffineries végétales. Le pôle permet le développement d’entreprises innovantes d’une part et des acteurs de la recherche, du développement et de la formation.
L’EPL de l’Oise a choisi d’investir la thématique des agro- ressources pour participer à cette dynamique interrégionale dans le cadre de ses formations. Depuis 2008, l’ensemble des formations agricoles (du niveau V au niveau III) a reçu le Label du pôle de compétitivité IAR puisque différentes actions de diffusion des connaissances auprès des apprenants sont régulièrement menées. Des voyages d'étude permettent d'enrichir les réflexions avec des exemples nationaux et bientôt européens. L'Internat d'Excellence de l'établissement a comme thématique particulière les IAR, permettant ainsi un lien étroit entre la formation et l'insertion professionnelle.
Au-delà des formations, l'EPL se positionne comme vecteur d'expérimentation et de développement sur son territoire. Grâce à son exploitation, il participe aux réflexions liées à la promotion des agro-ressources et à la construction des filières de ces industries.

Rapport

Résumé grand public

A l’heure actuelle, s’affirment les volontés:
- de substituer les énergies fossiles épuisables,
- de réduire les émissions de gaz à effet de serre,
- de développer des procédés de production respectueux de l’environnement,
- et de diversifier les sources du revenu agricole.
Les agro-ressources s’affirment alors comme une solution adaptée, en présentant l’avantage d’une valorisation complète de la biomasse végétale.
En effet, le concept émergent de bio-raffinerie correspond à la recherche d’une mobilisation du produit végétal en entier. Dans cette optique, se développe un secteur d’avenir : la filière des agro-ressources, qui correspond à la fois :
- aux agro-carburants,
- aux biomolécules,
- et aux agro-matériaux.
Quels sont les publics concernés par l'ouverture d'une licence professionnelle ?
Niveau exigé : diplôme BTSA, DUT de biologie ou de biochimie, licence de biologie ou de chimie.
- les étudiants issus d’une formation niveau bac+2,
- les salariés qui ont fait le choix d’une formation continue dans le cadre de leur évolution de carrière,
- les demandeurs d’emploi.

Quels sont les débouchés ?
L’objectif de la formation proposée est d’acquérir des compétences professionnelles techniques servant aux métiers de l’interface entre agriculture et industrie, au sein d’une filière novatrice et en pleine évolution :
- technicien agricole spécialisé en agro-ressources,
- responsable qualité en coopératives ou en industries,
- responsable de production en industrie des agro-ressources,
- agent d’encadrement de process industriel en biotechnologie,
- technicien études- recherche- développement en agro-ressources.

Grâce à son Internat d’Excellence, le lycée pourrait mettre à la disposition des apprentis une chambre. Les cours dispensés par les professionnels et les enseignants auront lieu dans cet établissement et un service de bus permettra de se rendre dans les deux centres universitaires les cas échéants.

Rapport

Résumé grand public

Depuis septembre 2012, je suis chargé de développer des projets autour des agro-ressources en direction des apprenants, des personnels, des collectivités territoriales et des territoires.
Les 4 domaines des agro-ressources sont les végétaux ou produits issus de l’agriculture qui fournissent des composés de base pour les bioénergies (biocarburants, biogaz, méthanisation, cultures énergétiques), les agromatériaux (isolants à base de fibres de bois, de ouate de cellulose, lin, chanvre, …), les biomolécules dans l’industrie chimique (tensioactifs et solvants dans les peintures, encres, cosmétiques) et enfin les ingrédients actifs (nutraceutique : gélules en pharmacie pouvant lutter contre les maladies chroniques).
La raréfaction des ressources fossiles nécessite une stratégie d’anticipation. La région Picardie s’est positionnée dans une perspective agro-industrielle en investissant massivement dans des projets structurants tels que PIVERT (valorisation non alimentaire des oléagineux) et BRI (valorisation des glucides) d’une part et dans l’ouverture de l’Internat d’Excellence d’autre part.
L’EPL de l’Oise a choisi d’exploiter la thématique des agro-ressources qui répond aux besoins actuels environnementaux. Ce choix s’appuie sur une collaboration avec le pôle Industries Agro-Ressources (IAR), pôle de compétitivité en Picardie et Champagne-Ardenne, dont l’ambition est de devenir un leader européen voire mondial de la valorisation de la plante entière grâce au concept de bioraffineries végétales. Le pôle permet le développement d’entreprises innovantes d’une part et des acteurs de la recherche, du développement et de la formation.