Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet

Mode raisonné/biologique d'une agriculture durable: pratiques, freins et résultats environnementaux

Etablissement

EPL Amiens

Description du projet

Le projet a pour but d'offrir:
- un nouveau support de travail aux apprenants/enseignants-formateurs dans le cadre d'une agriculture durable,
- mettre au coeur de l'établissement et de son territoire l'exploitation agricole (axe fort du PE),
- aux professionnels une comparaison de deux modes de production (produire autrement, écophyto, PRALIM...) en s'appuyant sur l'échange de pratiques innovantes (THURINGE),
- à l'exploitation l'opportunité de développer un effet vitrine. L'EPL via le développement de son exploitation au coeur de son territoire (périurbain) perçoit en direct les attentes des consommateurs et le besoin de diffusion au grand public de pratiques respectueuses de l'environnement. Dans son rôle de communication sur les modes de productions réalisées, l'exploitation se doit de devancer et expérimenter "grandeur nature" les différents ateliers de productions et de commercialisation où doivent s'insérer la pédagogie. Les enjeux de l'eau et la proximité d'Amiens sont des atouts supplémentaires permettant de rester au coeur des préoccupations du monde agricole qui doit concilier productivité, durabilité et réponse aux attentes sociétales des clients. L'EA montre ainsi le chemin de la diversification, de la création d'emplois et des circuits courts. Le projet a pour but de mettre au coeur de l'établissement et des projets du territoire l'exploitation agricole (axe fort du PE).
Celle-ci se divise en deux domaines ayant des orientations différentes: une sur la partie magasin, commercialisation circuit court, transformation viande et une sur la production intégrée, lait et fabrication de produits laitiers.
Les objectifs du projet sont:
I/Optimiser la rentabilité du site dans une dynamique de développement durable
1- Faire un état des lieux du site et de ses potentialités.
2- Utiliser la comptabilitée analytique via le CER FRANCE pour connaitre la rentabilité de chaque atelier
3- Formaliser les projets de développement qui intégre la rentabilité et optimise qualitativement et quantitativement chaque atelier.
II/Suciter de nouveaux domaines d'expérimentation au service de la pédagogie
1-Communiquer sur la rentabilité et les potentialités du site
2-Renforcer le travail en équipe et créer du lien
3-Mettre en cohérence, planifier et organiser les ateliers et les activités à la formation existante et à venir.
4-Créer des supports et /ou des projets d'apprentissage évolutifs au sein de chaque atelier.
III/Animer un pôle de compétences qui s'incrit dans les projets du territoire
1-Etat des lieux des partenaires de l'exploitation agricole actuels et potentiels.
2-Faire des choix et s'incrire dans les projets du territoire.
3-Communiquer les résultats ou l'avancée des pojets.
Les partenaires sont identiques au pré-projet.
Pour mettre au coeur de l'établissement et des projets du territoire l'exploitation agricole dans une dynamique de projet agroécologique, il est prévu de:

Mettre à disposition les données des ateliers pour être support d'étude et de projet (atelier magasin: filière technique de commercialisation et des enseignants sciences économiques et sociales/ productions végétales:BAC PRO, BAC STAV SP,BTS PAV, BTS ASCE ect)
Etre un lieu de stage pour les bacs professionnels et les échanges internationaux.
Etre support pour l'ensemble des TP, TD, actions et projets des formations bac Professionelle, bac STAV productions végétales, BAC S, BTS ACSE, BTS PV,BTS Anabiotec, cs mach, CS Commerce, BPREA, BPA TPA.
Dynamiser les enseignants en les associant aux étapes du projets et des actions ménées via les groupes de travail et les commissions d'exploitations.

Thématique principale

Thématique secondaire

Déclinaison des programmes d'actions du projet agro-écologique pour la France

Identification

Centre constitutif concerné

Adresse et numéro de téléphone de l'établissement

Le Paraclet 80440 COTTENCHY 03 22 35 30 00

Nom du responsable du dossier

michel bellanger

Fonction du responsable du dossier

Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction

DEA Le Paraclet 80440 COTTENCHY 06 82 47 96 14

Nom du chargé de projet

Julie DUCHATEL

Fonction du chargé de projet

Ingénieur sur poste IAE

Coordonnées du chargé de projet

Même adresse que DEA

Projet rédigé


Rapport

Résumé grand public

Ce projet qui a pour but d'offrir:
- un nouveau support de travail aux apprenants/enseignants-formateurs dans le cadre d'une agriculture durable,
- mettre au coeur de l'établissement et de son territoire l'exploitation agricole (axe fort du PE),
- aux professionnels une comparaison de deux modes de production (produire autrement, écophyto, PRALIM...) en s'appuyant sur l'échange de pratiques innovantes (THURINGE),
- à l'exploitation l'opportunité de développer un effet vitrine.

Ce projet est très ambitieux.
L'EPL via le développement de son exploitation au coeur de son territoire (périurbain) perçoit en direct les attentes des consommateurs et le besoin de diffusion au grand public de pratiques respectueuses de l'environnement. L'exploitation a en partie réussie a se remettre au coeur du lycée en étant plus sollicitée pour être support de projet, en créant plus de lien avec les différentes formations via ses nouveaux ateliers de porc,de volaille,le drive et le magasin. Elle est également support de TD et de TP via les filières Pro et Technologique (TPA), les BTS TC, BTS GEMEAU, BTS ACSE, BTS APV, BPREA.
L'exploitation a un impact sur le territoire à travers son point de retrait, cela permet de faire connaître nos productions et nos modes de productions, de faire connaître notre lycée et de créer du lien avec la population locale. Elle est plus sollicitée et prise plus au sérieux. On remarque qu'il y a plus de liens qui se sont créé ces derniers temps et que nous avons une demande plus importante de la profession concernant des essais ou des projets divers et variés. Nous participons également activement à faire connaître nos produits lors de différentes manifestations comme le salon de l'agriculture, le printemps de l'agriculture, les journées portes ouvertes ou bien encore nos marchés de producteurs qui ont lieu tous les 1 mois et demi.
La délocalisation de l'exploitation agricole, notamment de l'atelier laitier devra être une vitrine pour donner envie à nos apprenants et montrer les nouvelles technologies qui existent. C'est également un axe du projet de travailler en partenariat avec le conseil régional afin d'apporter au mieux notre contribution aux choix aussi bien dans la conception du bâtiment (répartition des espaces et de la fonctionnalité) que dans le choix des équipements. Des visites et des réunions concernant la conception du bâtiment ont déjà été réalisées. Il a été acté une alimentation automatique, une traite avec un robot, un logement en logette avec caillebotis et des racleurs automatiques.

Il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour optimiser au mieux ensemble chaque atelier mais ce n'est que de cette façon que l'exploitation agricole en partenariat avec l'équipe enseignante, les élèves et ses partenaires développera des supports de formation solides à des fins pédagogiques et créera un lien fort entre ces acteurs.
L'année á venir va être riche en réunions et commissions qui vont être programmées pour optimiser chaque atelier selon différentes problématiques proposées en lien avec nos partenaires et l'équipe enseignante.

Rapport

Résumé grand public

Le projet avance et est désormais renforcé par le projet agroforesterie et le programme régional "enseigner à produire autrement". Tout les 3 se combinent afin d'améliorer au mieux les divers ateliers présents sur l'exploitation agricole du lycée et créer du lien entre celle-ci, les enseignants, les élèves et la pédagogie.
L'exploitation comporte 10 ateliers à ce jour: productions végétales, bovin lait, bovin viande bio, porc plein air, volaille plein air,magasin,drive, eau et verger bio.
Chaque atelier dispose désormais d'un classeur qui regroupe un maximum d'information d'ordre pratique, technique et économique facilitant ainsi le lien entre la pédagogie , les enseignants et l'exploitation. Le référent "Enseigner à Produire Autrement" et moi-même créont du lien entre les ateliers, le projet agroforestier et les différentes filières dont nous disposons.
Le travail du CER France sur l'exploitation agricole nous permet d'avoir un rendu plus fin par atelier. Nous pouvons déterminer les freins et les leviers à mettre en oeuvre pour chacun.
Le futur magasin dont nous avions dessiné les plans l'année dernière a été approuvé et validé par le conseil régional, les travaux devraient commencer cette année. En attendant, la région a mis à notre disposition un algeco dans lequel notre magasin à ouvert officellement en janvier 2015. Le panier moyen est de l'ordre de 30 euros et la fréquentation est en augmentation. Nous accentuons nos efforts sur la communication. Les élèves de BTS TC réalisent des permanences et des actions sur le magasin.Les CS TC travaillent à l'élaboration d'un logo.
L'atelier lait est en attente d'être relocalisé. Un travail a été élaboré fin 2014 pour répondre aux demandes de la région concernant les équipements et le mode de fonctionnement souhaité (cahier des charges).
D'autre part, un projet avec les SIG (système géographique localisé) est en train de prendre forme de façon à mettre sous format numérique "le chemin de l'agriculture durable" et d'autres informations sur le parcellaire (actualité sur une parcelle,variété semée, traitements effectués...) ou sur des TP/TD.
Le projet est riche et ne manquera pas de s'étoffer avec le temps. Les ateliers de l'exploitation agricole sont lancés, il s'agit désormais de faire un prévisionel de rentabilité par atelier et de communiquer au mieux sur nos chiffres.
Les liens entre les enseignants, la pédagogie et l'exploitation agricole se renforcent.
Un grand nombre de démonstrations ou de projets ont vu le jour cette année. Le responsable plaine s'investit dans son rôle et est force de proposition. Le magasin est un outil et un support pour beaucoup de filière (BTS TC, CS TC, BAC PRO...).
La force de ce projet, c'est que toutes les filières tous centres confondus sont en lien avec l'exploitation agricole.

Rapport

Résumé grand public

Le projet valorise les ateliers de l'exploitation. Il est renforcé par le projet agroforesterie et le programme régional "enseigner à produire autrement". Tout les 3 se combinent afin d'améliorer au mieux les divers ateliers présents sur l'exploitation agricole du lycée et le développement durable et créer du lien entre celle-ci, les élèves, la pédagogie et les enseignants.
L'exploitation comporte 10 ateliers à ce jour: productions végétales, bovin lait, bovin viande bio, porc plein air, volaille plein air,magasin,drive, eau et verger bio.
Chaque atelier dispose désormais d'un classeur qui regroupe un maximum d'informations d'ordre pratique, technique et économique facilitant ainsi le lien entre la pédagogie , les enseignants et l'exploitation. Le référent "Enseigner à Produire Autrement" et moi-même créont du lien entre les ateliers, le projet agroforestier et les différentes filières dont nous disposons.
La mise en oeuvre d'une comptabilité analytique sur trois ans et la continuité du travail de CER France sur l'exploitation agricole nous permet aujourd'hui d'avoir un rendu plus fin par atelier. Nous pouvons déterminer les freins et les leviers à mettre en oeuvre pour chacun.
Le magasin (dont nous avions dessiné les plans l'année dernière, qui avait été approuvé, validé par le conseil régional, a été inauguré en décembre 2015. Un GIE a été développé sous forme de point de vente collectif pour développer la gamme des produits et créer du lien sur le territoire. Le panier moyen qui est de l'ordre de 30 euros (stable depuis le début) et la fréquentation qui est en augmentation (de 60 à 100 clients /semaine entre l'année dernière et cette année pour 2,5 jours d'ouverture) sont des indicateurs de développement rassurant (pour ce genre de magasin, le panier moyen est plutôt de 20€ et la progression du chiffre d'affaires de 30% alors qu'elle est de 48 % cette année). Nous accentuons nos efforts sur la communication; de nombreux supports ont été réalisés. Les élèves de BTS TC réalisent des permanences et des actions sur le magasin.Les CS TC travaillent à l'élaboration d'un logo.
L'atelier lait est en attente d'être relocalisé. Un travail a été élaboré fin 2014 pour répondre aux demandes de la région concernant les équipements et le mode de fonctionnement souhaité (cahier des charges), et en 2015 un plan d'actions pour améliorer l'équilibre financier a été élaboré.
D'autre part, le projet avec les SIG (système géographique localisé) prend forme, certains enseignants ont suivi une formation. Les SIG vont nous permettre de mettre sous format numérique "le chemin de l'agriculture durable", des informations sur le parcellaire (actualité sur une parcelle,variété semée, traitements effectués...) et sur des TP/TD réalisés avec nos apprenants.
Le projet est riche et s'étoffe avec le temps et avec les idées des uns et des autres dans un soucis de partage de données et de valorisation de l'exploitation et du travail réalisé par nos apprenants. Les ateliers de l'exploitation agricole sont lancés, il s'agit désormais de faire un prévisionel de rentabilité par atelier et de communiquer au mieux sur nos chiffres.
Les liens entre les enseignants, la pédagogie et l'exploitation agricole se renforcent.
Un grand nombre de démonstrations et d'actions ont vu le jour cette année. Les responsables d'atelier s'investissent dans leurs rôles et sont force de proposition. Le magasin est un outil et un support pour beaucoup de filière (BTS TC, CS TC, BAC PRO...).
La force de ce projet, c'est que toutes les filières tous centres confondus sont en lien avec l'exploitation agricole. Il faut maintenir et accentuer cette cohésion par des réunions régulières de façon à se créer un temps d'échange et de partage régulier afin d'être toujours force de proposition dans les actions à menées sur l'exploitation en lien avec la pédagogie.