Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet

L'exploitation agricole en marche vers un nouveau modèle de développement

Etablissement

EPL Cibeins

Description du projet

L'exploitation agricole de Cibeins a été longtemps porteuse d'un modèle trés « productiviste ». Cette exploitation est aujourd'hui dépassée et doit évoluer vers un modèle plus durable. Un projet d'exploitation a été élaboré durant l'année 2011/2012. Ce projet, validé par le CA de l'EPL en juin 2012 se met progressivement en œuvre. Ce projet constitue une rupture au niveau de l'ensemble du système de production. Il nécessite un relais et un investissement fort au niveau de l'équipe pédagogique afin que l'évolution de l'exploitation soit intégrée et valorisée par l'ensemble des formations. Le projet d'exploitation a été construit à la conjonction des politiques agricoles de la profession, de la région et de l’Etat en intégrant :
• La problématique énergétique : système économe en énergies fossiles, producteur et utilisateur d’énergies renouvelables (projet de méthanisation notamment),
• L’approche sociale : réflexion sur le temps de travail, la pénibilité, la productivité
• La préservation des ressources naturelles et de la biodiversité
• Les attentes sociétales : sécurité alimentaire, renforcement du lien au terroir et au local…
L'objectif est de développer les utilisations pédagogiques pour chaque classe de l’Etablissement
et de renforcer les liens au territoire et à la profession : développement des actions de démonstration, d’expérimentation et développement. OBJECTIFS
Axe 1 : veille technique pour une exploitation à haute valeur environnementale (priorités : autonomie alimentaire, conservation des sols, valorisation des effluents, qualité des produits, EcoPhyto, autonomie énergétique)
Axe 2 : valorisation pédagogique de l'exploitation agricole

ARTICULATION PREVUE AVEC LA PEDAGOGIE
Situations de diagnostics-conseils : étude de doc de l'exploitation et restitutions devant jury interne et confrontation avec les professionnels et les agents techniques
Participation à la vie quotidienne de l'exploitation pour acquérir les gestes professionnels
Explorations et enregistrements : cartographies ou relevés thématiques en lien avec les référentiels et les demandes de l'exploitation, mise à disposition de terrain
Suivi des expérimentations et communication des résultats

IMPACT sur le TERRITOIRE et INNOVATION
Complémentarité des structures pour une autonomie locale (séchoir collectif de luzerne, méthanisation)
Démonstration de modes de production agro-écologiques (sols vivants : TSL, biostimulants / autonomie alimentaire / EcoPhyto / valorisation des effluents)
Developpement de circuits courts pour la vente de volailles

PARTENAIRES
Chambre d'agriculture de l'Ain / Contrôle laitier / FDUMA / CUMA Abattoir / CUMA séchoir à luzerne / Communauté de communes / ISARA / VétAgroSup / Coopérative Terre d'Alliances / MSA / société Xurian / autre membre du réseau de Cibeins...

Thématique principale

Agriculture et agro-écologie

Thématique secondaire

Déclinaison des programmes d'actions du projet agro-écologique pour la France

Identification

Centre constitutif concerné

Adresse et numéro de téléphone de l'établissement

Domaine de Cibeins 01600 MISERIEUX 04 74 08 88 22

Nom du responsable du dossier

Pascal COUVEZ

Fonction du responsable du dossier

Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction

Pascal COUVEZ Directeur EPL pascal.couvez@educagri.fr 04 74 08 88 26 06 12 69 41 12

Nom du chargé de projet

Brigitte RINGEVAL

Fonction du chargé de projet

Enseignante PCEA

Coordonnées du chargé de projet

brigitte.ringeval@educagri.fr 04 74 08 88 22

Projet rédigé


Rapport

Résumé grand public

Le tiers-temps : un levier pour une meilleure valorisation de l'exploitation agricole et de l'EPL

Le projet d'établissement de l'EPL de Cibeins a réaffirmé il y a peu que l'exploitation agricole reste le support privilégié de formation des apprenants. Dans un contexte où l'agriculture vit un moment historique (loi d'avenir, nouvelle PAC), l'enseignement agricole doit s'impliquer. Le tiers-temps accordé à Cibeins a pour mission d'accompagner vers le "Produire autrement" et d'augmenter l'ancrage territorial de l'EPL. Ainsi les problématiques locales de "conservation des sols par le Non-Labour" et de "démarche EcoPhyto" ont été ramenées dans l'EPL où des outils pédagogiques sont actuellement en cours de construction; les apprenants sont mis en situation de diagnostiquer l'ancien et le nouveau modèle et d'étudier des solutions aux questions qui se posent (interculture, IFT, maîtrise des charges, fertilité du sol). Le tiers-temps, par son rayonnement en équipes pédogogiques et en lien avec les référentiels de formation (Seconde GT, STAV, S) organise des activités pédagogiques sur le Domaine de Cibeins dont le fort potentiel, sous-exploité jusque-là, mérite réappropriation au service des apprenants et des enseignants. Grâce à un travail de réseau, le tiers-temps apparaît également comme un bon ambassadeur de l'enseignement agricole dans le milieu professionnel et le milieu associatif, qui sont toujours intéressés d'associer un établissement d'enseignement agricole dans leur comité ou réseau.

Rapport

Résumé grand public

Le Tiers-Temps, doublé d'une mission complémentaire "référent agroécologie" depuis juin 2014, est une personne-ressource dans l'EPL. Il prolonge le Directeur de l'Exploitation Agricole dans ses missions "expérimentation", lien au territoire et pédagogique et valorise ses ressources (contats et réseaux, formations à l'Enseigner à Produire Autrement, vision du métier) en pédagogie. Les retombées sont importantes et continueront à l'être, dès lors que le Tiers-Temps cultive la proximité relationnelle avec tous, permettant ainsi d'accompagner dans les missions de tous.
L'infilitration de nouveaux réseaux locaux permet d'une part de rendre l'EPL visible, d'autant plus que les nouveaux réseaux travaillés sont très impliqués dans la transition agroécologique; d'autre part de saisir des opportunités de partenariat avec les structures et associations locales, sous la forme d'expérimentation ou de démonstration ou/et sous la forme d'interventions en classe; les expérimentations/démonstrations sont d'excellents supports d'apprentissage (toute filière) et d'épanouissement professionnel (enseignants, salariés de l'exploitation).
Les salariés de l'exploitation ont besoin d'être accompagnés au rôle d'une exploitation agricole de lycée agricole et à la nécessité de la transition agroécologique. L'iplication dans les réseaux les dynamisent et les aident à relativiser les risques techniques et économiques inhérents au changement et sur lequel ils sont inquièts d'être jugés. Les enseignants qui ont bien épousé la nécessité du produire autrement et donc de l'enseigner à produire autrement sont parfois démunis en matière de pédagogie à associer aux objectifs à atteindre; le Tiers-Temps peut alors démultiplier les formations dont il a bénéficiés.
Le soutien de l'équipe de direction est indispensable et tout à fait acquis dans l'EPL de Cibeins : il est à la fois soutien et aide à la décision, légitimant le poste encore davantage qu'il ne l'est déjà.

Ainsi, les axes au coeur du dispositif sont :
- Accompagner les salariés dans la transition agroécologique
- Accompagner les enseignants dans l'"Enseigner à produire autement" et dans une plus grande utilisation de l'exploitation agricole du lycée
- Intégrer l'EPL dans les réseaux thématiques locaux en phase avec les défis du territoire et ramener des opportunités d'expérimentation/démonstration
- Améliorer l'autonomie proétique du troupeau laitier par l'intensification du parcellaire (dérobées)
- Pratiquer l'agriculture de conservation des sols par le développement du Non Labour sur maïs principalement et par la couverture des intercultures

Rapport

Résumé grand public

Le plan Enseigner à Produire Autrement de l'EPL de Cibeins a placé l'exploitation agricole comme support privilégié de formation des apprenants et comme acteur du développement local.
Le tiers-temps accordé à Cibeins a été facilitateur vers le "Produire autrement" et le "Enseigner Autrement".
En intégrant les réseaux thématiques locaux, les problématiques locales de "conservation des sols par le Non-Labour" et de "démarche EcoPhyto" sont actuellement travaillées. S'il y a quelques années en arrière, les salariés se sentaient obligés, ils se reconnaissent désormais dans ces projets qu'ils se sont appropriés. Le nouveau DEA a réaffirmé les objectifs à atteindre et travaille en équipe.
Le tiers-temps, par son rayonnement en équipes pédogogiques et en lien avec les référentiels de formation (ACSE, Seconde GT, STAV, S) incite à organiser des activités pédagogiques sur le Domaine de Cibeins au fort potentiel. Le COPIL EPA, créé en février 2015, offre le cadre à la démultiplication des formations pédagogiques en faveur du "Enseigner Autrement" et à la création d'ateliers d'échanges de pratiques. Ce COPIL n'est pas assez dynamique et doit l'être davantage pour accentuer ses effets.
Grâce à un travail de réseau, le tiers-temps apparaît également comme un bon ambassadeur de l'enseignement agricole dans le milieu professionnel et le milieu associatif, qui sont toujours intéressés d'associer un établissement d'enseignement agricole dans leur comité ou réseau.