Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet

Techniques agro-écologiques et réduction des intrants chimiques

Etablissement

EPL Saint Joseph

Description du projet

La réduction des intrants chimiques dans l'itinéraire cultural de la canne à sucre et des cultures maraîchères nécessite la mise au point de stratégies agro-écologiques.
Celles -ci ont pour but de lutter contre l'enherbement par l'utilisation de plantes de couverture en garantissant un niveau de rendement équivalent à la conduite classique. Le développement durable est au coeur du projet d'établissement de l'EPL de St-Joseph.
Les enjeux, au travers du projet ont pour objectifs de faire évoluer les systèmes de cultures en préservant la ressource en eau, la vie dans le sol et la biodiversité grâce aux plantes de couverture (légumineuses).
L'élaboration des systèmes de cultures économes en pesticides est un enjeu majeur de l'agriculture Réunionnaise.
Le transfert de ces nouvelles pratiques auprès des apprenants et des professionnels. Le projet ECOCANNE mené en partenariat avec le CIRAD, entre dans le cadre du plan Ecophyto.

La canne étant la production majeure de l'île, il est opportun de s'intéresser à une phase critique : le contrôle de l'enherbement à la repousse. L'IFT montre que les planteurs réalisent de nombreux traitements herbicides pour limiter cet enherbement.

Le CIRAD propose d'étudier l'effet de Canavalia et du Desmodium en inter-rangs sur la pousse de l'herbe entre 2 coupes. La coupe des cannes a lieu chaque année en octobre / novembre.

Sur les mêmes parcelles, on étudie également le développement du foreur des tiges (Borer) dans la perspective d'une lutte biologique avec les Trichogrammes.

L'EPL de Saint Joseph participe aux actions suivantes :
Action 1 et 3 : Mise en place et suivi des essais sur station
Action 5 : organisation de visites et démonstration auprès des enseignants, apprenants, techniciens et agriculteurs Les parcelles étant relativement proches des salles de classe, il est facile aux enseignants de les utiliser soit pour les TP, soit pour des observations de terrain. Les différents apprenants de l'EPL (CFAA - CFPPA - Lycée) interviennent sur les parcelles expérimentales :

- Pour le chantier de préparation et plantation des boutures de canne
- Pour l'épaillage des cannes pour l'observation des borers
- Pour la coupe et la pesée des tiges

Le suivi des scientifiques du CIRAD étant très régulier, il est facile aux enseignants d'agronomie de les rencontrer sur le terrain.



Thématique principale

Thématique secondaire

Education au développement durable

Identification

Centre constitutif concerné

Exploitation agricole de Saint Joseph

Adresse et numéro de téléphone de l'établissement

24 rue Raphaël Babet 97480 ST JOSEPH

Nom du responsable du dossier

MAHE Georges

Fonction du responsable du dossier

Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction

24 rue Raphaël BABET 97480 Saint-Joseph GSM: 0692 741768

Nom du chargé de projet

THOMAS Olivier

Fonction du chargé de projet

PLPA/Ingénieur ITA

Coordonnées du chargé de projet

24 rue Raphaël Babet 97480 ST JOSEPH Tel: 0262 56 50 40

Projet rédigé


Rapport

Résumé grand public

L'année 2013 correspond à la concrétisation sur l'exploitation de l'EPL de Saint Joseph de 2 programmes du plan ECOPHYTO abordant les axes 2 « Généraliser les systèmes agricoles économes en pesticides » et 3 « Innover dans la conception et la mise au point des itinéraires techniques et des systèmes de cultures économes en pesticides».

ECOCANE piloté par le CIRAD. Il vise à maitriser l'enherbement de la canne par l'implantation de Canavalia ou Desmodium en inter-rangs et à lutter contre le Foreur des tiges par l'intermédiaire de plantes attactives en bordure des parcelles. Si le rendement de la première coupe a été excellent (149.5 t/ha), il est trop tôt pour tirer des conclusions sur le comportement et l'effet des légumineuses inter-lignes. Le Foreur des tiges étant très rare, le volet expérimental "pull-push" avec Erianthus est devenu sans objet.

CanEcoH : « Canne a sucre Econome en Herbicide ». Conduit par le GIE eRcane, ce projet propose des systèmes canniers innovants assurant une protection suffisante des champs contre les adventices et la rentabilité des exploitations tout en garantissant les rendements. L’objectif est de réduire de 50 % l’usage des herbicides de synthèse par des stratégies de gestion de l’enherbement. A la différence de la parcelle Ecocane, le reste de l'exploitation (dont la parcelle Canecoh) ne bénificie pas de l'irrigation ce qui rend la culture trop dépendante des précipitations.

RESCAM (Réseau d’Expérimentations de Systèmes de Cultures Agro-écologiques Maraichers) : piloté par l’ARMEFLHOR pour mettre au point une conduite de la tomate économe en intrants chimiques. Le programme commence juste et les premières tomates ont été plantées début mai 2014.

En attendant la publication des premiers résultats, les apprenants du CFAA, Lycée et CFPPA participent aux travaux des cultures et rencontrent les techniciens chargés de superviser les expérimentations des ces deux cultures majeures de l'île.

Rapport

Résumé grand public

L'EPL de Saint Joseph confirme son investissement dans la thématique de l'Agroécologie. Les programmes de recherche DEPHY / CASDAR pour réduire l'utilisation des intrants chimiques en canne à sucre ou maraichage continuent et servent régulièrement de supports aux TP des CAP / BP / Bac Pro du lycée et CFAA.

Le programme Ecocanne pour une lutte alternative contre un insecte foreur des tiges et la réduction de l'IFT par implantation de légumineuses inter rangs arrive à terme, mais la technique de l'épaillage manuelle testée ouvre de nouvelles pistes pour améliorer la lutte contre l'enherbement, améliorer la richesse et la rentablité des cannes dans le cadre de la MAE épaillage.

CannecoH compare à l'échelle d'une parcelle l'impact d'un désherbage chimique seul vs désherbage chimique sur le rang et mécanique dans la bande inter rangs. Cette action a été relancée par la plantation de cannes sur la seule parcelle irriguée de l'établissement.

Le maraichage agroécologique de la tomate plein champ (RESCAM) arrive en rythme de croisière. Les bordures de maïs et fleurs doivent permettre d'attirer la mouche de la tomate pour la traiter par tâche sur la maïs, alors que les bandes fleuries stimulent les insectes auxiliaires. Les techniciens du CIRAD et de la FDGDON relèvent régulièrement les insectes utilies et ravageurs. Une spécifité du site est l'usage abondant de la paille de canne pour un mulch épais.

A l'avenir on peut envisager développer de nouveaux thèmes liés à l'élevage puisque avec des ateliers laitier; porcin, caprin, avicole et apicole l'exploitation présente une diversité intéressante.

Rapport

Résumé grand public

Au niveau de l'EPL de Saint Joseph (Ile de la Réunion), le tiers temps "Techniques agro-écologiques et réduction des intrants chimiques" arrive à terme mais la pertinence du théme et les expérimentations continuent.

Les 3 programmes menés par les différents partenaires suivent leurs cours en servant de supports réguliers aux formations de l'établissement et occasionnellement aux organismes pilotes pour une vulgarisation plus large :

Ecocanne (CIRAD) en fin de contrat subsiste sous une forme restreinte par la conservation d'échantillons des plantes à effet push / pull contre le Foreur de tiges (Canavalia ensiformis / Erianthus arundinaceus). Les micro-parcelles initiales ont fusionné en 3 bandes de 1000 m² conduites avec 0, 1 ou 2 épaillages manuels pour analyser un éventuel impact sur la richesse et le rendement de la canne.

La lutte agro écologique contre la Mouche de la tomate avec RESCAM (Armeflhor) entre en troisième année (6 cycles prévus). La disposition des bandes fleuries et des lignes de maïs a évolué avec une partie ceinturée et une partie avec bandes fleuries intercalaires. La mise en place et l'entretien des DAE (Dispositifs Agro Ecologiques) pose toujours problème. Sur les nombreuses variétés du mélange de graines, seuls le Plantin et l'Alysse arrivent à se développer.

Le programme CanecoH produit enfin des résultats concrets puisque l'arrivée de l'eau d'irrigation sur le site a permis d'implanter une parcelle expérimentale de 4 ha en novembre 2014 récoltée en octobre 2015. On étudie 2 variétés (R579 et R582) conduites avec une modalité de désherbage chimique intégral comparée à une modalité de désherbage chimique sur le rang de canne et mécanique dans l'interrang.

Le prochain animateur ADT continuera le suivi et la vulgarisation de ces programmes, mais développera aussi les thèmes de la biodiversité si chère à notre contexte insulaire. La création d'une parcelle de plantes endémique de 5000 m² avec le Parc National favorise une sensibilisation à la biodiversité végétale, tandis que le développement de l'atelier apicole de 40 à 60 ruches et la création de haies refuges pour le Gecko endémique de Manapany (classé en voie critique d'extinction) encourage la biodiversité animale.