Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet

La mobilité- Le lien. Des ponts et des leviers pour la Culture en Picardie

Etablissement

EPL de la Haute Somme

Description du projet

La Picardie, marquée par un déficit d'image est pourtant riche d'un patrimoine qui reste une valeur attractive à développer. Le réseau Picardismus saisit l'opportunité de la convention Alimentation, Agri-culture pour la faire vivre en la déclinant au niveau des EPL afin de renforcer la cohérence des actions en faveur des territoires ruraux. Nous souhaitons conforter, élargir les partenariats déjà existants avec les acteurs de l'éducation et de la culture sur les territoires, et participer à des projets innovants de développement local. Il s'agira:
d'analyser les conditions favorables à la mise en oeuvre de projets culturels cohérents avec les enjeux du développement desdits territoires,
de concevoir des initiatives culturelles attentives aux démarches de coopération et de réciprocité entre les acteurs et soucieuses de favoriser leurs participations,
d'innover dans la mise en place de dispositifs d'animations adaptées aux enjeux du développement du territoire en prenant en compte des particularités des EPL (filières, options, compétences ...) Le projet visera à :
· Accentuer le maillage du territoire et rencontrer de nouveaux partenaires pour développer et structurer des projets (association sur les territoires et collectivités territoriales).
· Valoriser les projets au niveau régional.
· Explorer des projets d'éducation artistique en pluridisciplinarité et sur des champs liés à la vie scolaire, à la santé et au développement durable.
· Valoriser les espaces d'exposition et les lieux d'accueil des EPLEFPA pour toucher les publics locaux.
· Participer aux démarches de projets qui valorisent les spécificités des territoires avec les élus et les acteurs du tourisme culturel et des services à la population.
Les étapes :
1/ définir une cartographie de l'implication des EPL dans le développement culturel des territoires. 2/ définir un projet commun et un programme d'actions pour décliner la convention DRAC DRAAF
3/ définir un programme de formation et des actions visant à améliorer la lisibilité des actions du réseau Picardismus.
4/ Définir avec les partenaires culturels une stratégie commune de développement culturel à court terme (3 ans) et à moyen terme (5 ans).
Le porteur de projet avec les membres du réseau Picardismus :
s'appuiera sur les outils du PRADC qui induisent de manière transversale des espaces d'échanges autour de l'analyse des pratiques pédagogiques(fiche actions).
participera de la dynamique régionale en cours en matière de formation continue dans le programme « enseigner autrement ».
rencontrera les chargés de développement culturel des collectivités territoriales et les responsables des services éducatifs des structures culturelles afin de connaître et médiatiser les actions éducatives et dispositifs offerts à la population et aux publics scolaires pour les territoires des EPL.
organisera, avec les membres du réseau Picardismus une rencontre annuelle des pratiques artistique pour valoriser les actions et expérimentations entre les EPL ainsi que l'implication des apprenants, des enseignants, des artistes et des partenaires dans des projets innovants et structurants qui sont des leviers de la culture régionale.

Thématique principale

Déclinaison de la convention "Alimentation agri-culture" au niveau régional

Thématique secondaire

Identification

Centre constitutif concerné

LPA de la Haute Somme

Adresse et numéro de téléphone de l'établissement

EPL de la Haute-Somme 10 rue du Quinconce 80201 PERONNE

Nom du responsable du dossier

Alexandra DE LE VALLEE

Fonction du responsable du dossier

Proviseur

Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction

Proviseur de l'EPL de la Haute-Somme

Nom du chargé de projet

Odile DERAEVE

Fonction du chargé de projet

Enseignante en ESC

Coordonnées du chargé de projet

EPL de la Haute-Somme 10 rue du Quinconce BP 80033 80201 PERONNE 03 22 84 73 20 odile.deraeve@educagri.fr

Projet rédigé


Rapport

Résumé grand public

Le porteur de projet accompagné par les membres du comité de pilotage a élargi le champ partenarial du réseau Picardismus sur le territoire en s'appuyant sur la convention Alimentation AgriCulture. Dans le paysage des nouveaux partenariats se dessinent des contacts qui induisent de manière transversale des espaces d'échanges autour de la médiation avec les structures culturelles, autour des pratiques artistiques plurielles et sur l'analyse des pratiques pédagogiques (Agence pour la langue picarde, CAUE, CANOPE, Institut de l’élevage).
Il est important de noter que la volonté d'une dynamique régionale en matière de formation continue permet au réseau de fonctionner et de répondre aux besoins de formation de tous les personnels porteurs de projets culturels. A ce propos, la formation en communication de 4 jours encadrée par un expert qui nous a été conseillé Marie-Christine Bour, chargée de communication de la DRAC montre que le partenariat DRAC-DRAAF est bien « vivant ».
D'autre part le programme « enseigner autrement » a permis aux porteurs de projets culturels du réseau de mutualiser des expériences avec des enseignants de différentes disciplines et filières d'enseignement agricole de la région, un atout pour la force et pour l'image de l'EAP auprès des partenaires, des collectivités territoriales , des apprenants et de leur famille.
Lors de la rencontre régionale des pratiques qui s'est déroulée le 15 avril 2014 à l'abbaye royale de Saint -Riquier, Baie de Somme, labellisée centre culturel de rencontre, tous les participants ont ressenti cette synergie. Une synergie qu'il faut continuer d'entretenir en rebondissant sur les propositions qui nous sont faites en matière de valorisation.
Les ponts et les leviers existent, le porteur de projet avec le Réseau doit amener les équipes pédagogiques à s'appuyer sur les services qui développent des outils et des actions de proximité pour nous accompagner dans le développement des parcours des jeunes.
Le soutien humain et financier de la DRAAF permet au réseau de se projeter pour établir des conventions de partenariats avec les structures et les collectivités territoriales dans les domaines de la création et de la médiation.
Le tiers-temps ATD culture permet de consolider les actions d’animation sur les territoires des EPL. Il permet donc de créer du lien à l’échelle régionale entre les différents établissements et leurs partenaires pour donner du sens aux projets en incluant des équipes pédagogiques dans la dynamique territoriale.

Rapport

Résumé grand public

Tiers-temps Animation et Développement Culturel
Rapport 2

Cette deuxième année d’ingénierie a permis au porteur de projet de renforcer et d'élargir les partenariats sur le territoire en s'appuyant sur la convention Alimentation Agri-Culture qui a été signée en 2012. Les thématiques culturelles sont ouvertes aux champs des différents disciplines et notamment grâce au lien avec le porteur de projet du dispositif «  enseigner à produire autrement »
Dans le paysage d'un nouveau partenariat se dessinent des contacts qui induisent de manière transversale des espaces d'échanges autour d'une médiation culturelle de la pratique artistique liée à l'aménagement, à l'urbanisme et à l'environnement avec le CAUE.
La volonté d'une dynamique régionale en matière de formation continue permet au réseau de fonctionner et de répondre aux besoins de formation des personnels porteurs de projets culturels et de renforcer les liens avec les opérateurs culturels qui ont identifié le porteur de projet pour le solliciter dans les comités de pilotage de projets territoriaux via la DRAC et pour mener des réflexions dans le cadre du projet stratégique territorial en matière d'éducation artistique et culturelle avec le rectorat et la région.
La fusion des régions Picardie et Nord Pas de Calais est en pleine structuration. Le porteur de projet anticipe cette fusion en se rapprochant des interlocuteurs culturels et de ses homonymes.
D'autre part le programme « enseigner autrement » a permis aux porteurs de projets culturels du réseau de mutualiser des expériences avec des enseignants de différentes disciplines et filières d'enseignement agricole de la région, ce qui est un atout pour la force et l'image de l'EAP auprès des partenaires, des collectivités territoriales et des apprenants. 
La 2eme rencontre régionale des pratiques qui s'est déroulée le 16 avril 2014 au domaine de Chantilly a permis de signer une convention de partenariat entre la DRAAF et la fondation pour la sauvegarde du domaine de Chantilly. Le domaine est déjà partenaire de deux EPLEFPA de Picardie et les deux directions ont ainsi créé un partenariat qui ouvrira des entrées aux autres établissements notamment dans le secteur hippique puisque le domaine de Chantilly abrite le Musée du Cheval dans un secteur géographique identifié par cette filière.
Lors de cette journée de rencontre autour des pratiques culturelles des apprenants, c'est 200 jeunes accompagnés de 30 personnels des EPLEFA qui se sont réunis avec une vingtaine de partenaires culturels et institutionnels. Un produit documentaire audiovisuel réalisé par l' association Carmen Productions est un outil qui permettra de valoriser la dynamique spécifique de l'enseignement agricole. Un enseignement qui gagne à être connu à travers une image plus proche de la réalité que des images obsolètes qui circulent en sa direction.
Les ponts et les leviers se concrétisent avec l'extérieur de l'EA mais aussi avec les services du SRFD et de la DRAAF afin de favoriser la mise en place de formations répondant aux besoins des équipes pédagogiques. Les outils et les techniques numériques sont au centre des préoccupations de la formation continue. Les équipes pédagogiques sont en demande de ce type de formation pour accompagner les jeunes dans leurs parcours. Une formation menée par le DRTIC en collaboration avec Canopé va permettre aux établissements de se doter de référents numériques et de mener des projets inter- établissements pour continuer le maillage du territoire.
Enfin, le vivre ensemble et la question de la laïcité sont des préoccupations transversales auxquelles le porteur de projet avec les membres du réseau sont très sensibles. Ils continuent d’œuvrer pour accompagner les apprenants dans une implication plus marquée au niveau des instances décisionnelles, notamment par le biais des PADC et des ALESA.
Partenaires et Interlocuteurs
Région : Anne ROMBY service de l'éducation (Prep et parcours découverte)
Montage de projets.DRAAC : Isabelle LEFEVRE -ROSAS
CAUE : Thérèse Rauwel - Canopé - DRJSCS

Rapport

Résumé grand public


Le porteur de projet accompagné par les membres du comité de pilotage a élargi le champ partenarial du réseau Picardismus sur le territoire en déclinant la convention Alimentation AgriCulture signée en 2013 qui arrive à son terme.

Tous les EPL de la région ont participé activement à la conception et à la réalisation de projets culturels qui ont été valorisés lors de la 4ème rencontre des pratiques culturelles au lycée du Paraclet. En conséquence, les actions éducatives et culturelles des EPL sont rendues plus visibles sur les territoires et participent du rayonnement de l'enseignement agricole sur les acteurs de ces territoires (élus et usagers).
Le réseau est identifié et sollicité pour des projets d'envergure sur le long terme. Depuis 2013, la région a initié un projet sur l'EADSI (1)en lien avec le réseau éduquer autrement. 5 EPL ont participé à la réalisation de 5 court-métrages avec les enseignants d'ESC , films qui ont été valorisés lors de la campgane Alimenterre en région (canalnord.org/eadsi-3/les-films).
Un reportage audiovisuel sur la thématique «produire autrement » a été valorisé auprès de jeunes, d'agriculteurs et d'enseignants. Il est diffusé sur internet via le lien , il constitue un outil pédagogique utilisable par les enseignants pour parler des mesures agro-environnementales auprès des jeunes https://www.youtube.com/watch?v=CQ8X7yDgatg
D'une façon générale, les projets artistiques sont valorisés lors des JPO sur les EPL et au niveau régional auprès d'un public constitué de proviseurs et d'institutionnels (DRAC Amiens et Lille).
On peut souligner que ces projets servent de passerelle pour mieux faire connaître les formations dispensées dans les établissements agricoles qui sont parfois peu connues ou mal identifiées.

Le travail du porteur de projet permet aussi de créer des liens avec l'EN puisqu'il est associé de nombreux comités de pilotage qui associent les collèges et lycées.

Dans le paysage des nouveaux partenariats se dessinent des contacts qui induisent de manière transversale des espaces d'échanges autour de la médiation culturelle, de la pratique artistique et de l'analyse des pratiques pédagogique. Notre collabration avec la DRAC et la région est basée sur un réel échange. La qualité de ces échanges et un réel atout pour collaborer à la réflexion qui se met en place dans le service de l'éducation des Hauts de France pour étblir des dispositifs avec les niyveaux élus pour les années à venir.

Une réelle dynamique est en train de s'installer, qui repose sur le fait que le porteur de projet a du temps pour rencontrer les équipes et les acturs de la vie culturelle, il est devenu le maillon relais entre les institutions, les opérateurs culturels et les équipes des EPL.
L'arrivée de notre nouvelle chargée des politiques éducatices à la DRAAF d'Amiens a permis de démarrer une réflexion entre les réseaux ESC, Vie scolaire, EPS, santé, coopération internationale. La demande de reconduction du tiers temps est une démarche qui a été pensée pour développer l'animation au niveau de la région des Hauts de France qui regroupe 15 EPL.
1- éducation à la solidarité internationale.
Partenaires et Interlocuteurs
Région : Anne ROMBY service de l'éducation (Prep et parcours découverte) Montage de projets.
DRAAC : Isabelle LEFEVRE -ROSAS à Amiens et Eric LE MOAL à Lille.