Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet

Une apiculture durable en grandes cultures:un défi pour le departement, une opportunité pédagogique

Etablissement

EPLEFPA du Lot et Garonne

Description du projet

Elle vise à développer sur notre territoire de grandes cultures une agriculture plus respectueuse de l’environnement par la promotion de l’apiculture,la reconnaissance et la préservation des pollinisateurs sauvages.Nous mettrons en place des actions de démonstration en utilisant les exploitations de l’EPL et les partenaires de la charte de coexistence du CG 47. Nous travaillerons avec les différents acteurs pour créer une structure réfléchie avec eux de gestion des pollinisateurs. Ces actions mobiliseront des apprenants de l'EPL 47 (bac STAV, BTSA ACSE, APVEATDD en 2nde GT,...) Ce projet se décline autour des thèmes suivants du projet d’établissement.
FA 3 – G1 : Valorisation de la filière générale et technologique.
FA6 – G2 : Adapter les contenus de formation aux attentes de la profession
FA10 – G3 : Créer, renforcer les relations avec les partenaires extérieurs
FA14-G4 : Valoriser les supports pédagogiques internes (atelier, exploitation)
Les actions de ce projet 1/3 temps seront réfléchies et mise en place avec l'intervention des différents apprenants du lycée de Nérac. Notamment les 2nde GT dans le module EATDD, les STAV sur la durabilité et le fait alimentaire, et les BTSA sur les actions de communication et d'agriculture collective. On compilera les resultats pedagogiques pour proposer des modules de formation complets ( MIL du BTSA ou SIL pour adultes) A partir d'une problèmatique reccurente du territoire(gestion croisée de la pollinisation et maintien de la pureté specifique des semences), l'EPL47 va mettre en place des animations du territoire pour aider la coexistence de différents acteurs: citoyens, agriculteurs (dont apiculteurs et les structures collectives).L'objectif est de féderer la gestion d'une pollinisation réflechie par les différents acteurs afin de pouvoir développer chacune des filières présentes ( bio, producteurs de semences, apiculteurs,..). L'EPL 47 va mettre en place ces objectifs en permettant à nos apprenants de developper de la vulgarisation sur l'interdependance des systèmes, de la connaissance sur la pollinisation entomophile et de la méthodologie sur l'expérimentation. Un des objectifs sous entendus est aussi la confirmation de la dimension agricole du lycée de Nérac.
Les etapes:1. Constitution du comité de pilotage et son fonctionnement. 2.Mise en place d'un comité expérimentation/démonstration.3.Réalisation des essais avec les apprenants4. Réflexion sur une structure pérenne et constitution de centres de ressources sur la pollinisation. 5.Communication et valorisation des résultats
Partenaires: Abeille gasconne, conseil géneral 47,CIVAM agrobio 47, Syndicat des agriculteurs multiplicateurs de semences du 47, FNAMS sud ouest, INRA d'avignon, FDCUMA 47, la chambre d'agriculture, Mairie de Nérac, équipe de direction de l'EPL 47, documentalistes, enseignants,agroforesterie et semences paysannes.
* Liens avec les réferentiels bio/eco, agronomie, EATDD, zootechnie, agriculture collective.
* Réflexion sur "Enseigner à produire autrement" et sur "enseigner autrement à produire" en utilisant le support de la thématique du tiers temps et de ce projet.
* Réflexion sur la mise en place de nouveaux MIL ( en BTSA notamment APV...), revoir le contenu des EIL et nouvelles approches pour certains EIE)
* Intégration des éco délégués à construire.
* Réflexion sur des formations qualifiantes plus longues à long terme.
* Vulgarisation et sensibilastion de tous les apprenants
* Constitution de centres de ressources identifiés consultables par les equipes et apprenants
* Féderer les equipes pédagogiques autour de cette thématique
* Mise en place de terrains d'applications ( par exemple pour l'ESC création d'etiquettes pour le miel, en STAV pour le fait alimentaire, en BTSA pour l'agriculture collective, pour l'EIL "production en STAV sur le cheptel apicole, et d'une façon transversale sur le DD.

Thématique principale

Déclinaison des programmes d'actions du projet agro-écologique pour la France

Thématique secondaire

Education au développement durable

Identification

Centre constitutif concerné

Adresse et numéro de téléphone de l'établissement

EPLEFPA du Lot et Garonne Rte de Casseneuil – 47110 STE LIVRADE SUR LOT

Nom du responsable du dossier

Catherine Girardet

Fonction du responsable du dossier

Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction

LYCEE AGRICOLE A. FALLIERES Rte de Francescas – 47600 NERAC Tél. 05.53.97.40.00 – Fax 05.53.65.17.21

Nom du chargé de projet

Patrick Golfier

Fonction du chargé de projet

enseignant titulaire en bioloogie-écologie sur le Lycée Agricole de Nérac depuis 12 ans

Coordonnées du chargé de projet

Mme Catherine GIRARDET Directrice adjointe de l’EPLEFPA 47 en charge de la formation initiale sur le site de Nérac.

Déclaration d'intention


Rapport

Résumé grand public

L'EPLEFPA du Lot et Garonne met en place un projet d'animation et de développement du territoire autour de la thématique de l'apiculture durable et de la gestion des ressources naturelles au service des agriculteurs semenciers du grand sud ouest. Il s'agit de mettre en évidence les interconnections entre les différents acteurs du territoire ( associations, coopératives, particuliers, agriculteurs,collectivités locales...)sur la pollinisation. Toutes les actions mises en place confortent la charte de coexistence signée par le Conseil Départemental du 47, le syndicat des agriculteurs multiplicateurs de semences du 47, le CIVAM Agro Bio ainsi que le syndicat de l'Abeille Gasconne.

Le territoire de l'Albret est un haut lieu de production semenciére
La pollinisation est un acte essentiel de la vie végétale. Elle doit etre reconnue et protégée par chacun des acteurs du territoire.
. Pour mettre en évidence cette thématique, le lycée agricole de Nérac se lance dans des expérimentations et démonstrations. Ainsi il met en place des ruches au coeur des cultures. Cette pratique va engendrer de réelles modifications dans les techniques culturales. Ainsi on va limiter le travail du sol, diminuer les intrants ( traitement des cultures, utilisation de fertilisants,...), optimiser les temps et durées des travaux. Toutes ces activités répondent aux différentes actions pour une agriculture plus respectueuse de l'environnement.De plus cette thématique répond aux attentes du nouveau plan national d'actions en faveur de la biodiversité, au premier des rangs desquels se trouvent les pollinisateurs.
Pour nourrir les abeilles et éviter toute transhumance, l'exploitation de Nérac va innover par la mise en place de cultures intermédiaires mellifères ( CIM) et de cultures intermédiaires piège à nitrates ( CIPAN)
Ces essais expérimentaux pourront servir de lieux de démonstration lors de journées techniques.
Nos apprenants ( 2nde générale et technologique, bac techno Sciences et Techniques de l' Agronomie et du Vivant, Bac pro Aménagements Paysagers et CGEH, BTS Analyse Conduite et Stratégie de l'Entreprise Agricole) participeront complétement à cette thématique grace à des protocoles issus des sciences participatives. Ils pourront pratiquer sur le terrain(Collecte, échantillonnage, analyse de données, suivi culturaux....)
De plus dans le cadre d'actions pédagogiques diversifiées, nous allons mettre en place une exposition itinérente de photographies sur la thématique "quels insectes sur quelles fleurs ?" Le Centre de Documentation et d'Information s'enrichit de ressources sur la pollinisation et l'apiculture. D'autres actions en lien avec la thématique sont en cours: voyage en Slovaquie pour nos apprenants dans un lycée apicole, mise en place d'une page face book,...

Dans les 2 années restantes, la mise en place d'une miellerie collective permettra de fédérer les différents acteurs locaux qui "utilisent" des ruches à titre professionnel, voire personnel. Cette structure répondra également aux attentes de nos apprenants, notamment les Bac STAV, qui pourront suivre un cheptel animal de l'élevage à la production sans oublier les aspects réglementaires, sanitaires et commerciaux.

Les résultats feront l'objet d'articles de presse à destination des professinnels, de nos apprenants et du grand public.

Rapport

Résumé grand public

Poursuite, développer les actions menées en 2014.15 :
– Implantation d'une végétation favorable aux pollinisateurs : CIM, CIPAN, haie bocagère mellifère.
– Réflexion autour des pratiques culturales, des rotations de cultures sur l'exploitation ; « Produire autrement »
– Sensibilisation, formation auprès ;
. Des apprenants de l'EPLEFPA du 47 à travers des temps forts comme l'EATDD en 2nde GT, des interventions auprès des STAV, BTS ACSE, APV, Horti.
. Des agriculteurs de semences (3 séances)
. Des équipes pédagogiques de l'EPL47
– Dépôts, Recherches de financements pour mener à bien notre projet
– Réflexion autour des formations « apicoles »
– Formation du D.E.A au Rucher école du 47

Mise en place de ruchers et de la miellerie sur l'exploitation Agricole de Nérac au Printemps 2016 :
– Installation des 8 premières ruches de l'exploitation
– Installation de 10 ruches d'un apiculteur Néracais (Vétérinaire auprès du GDSA47)
– Installation de la miellerie et réflexion autour de son ouverture au territoire

Mise ne place de Sciences participatives en 2016 :
– Reconduite de la convention tri-partit CEZ/INRA Avignon et Lycée de Nérac sur le recensement des apiformes
– Protocole BiodiversID BASF suivi des pollinisateurs et analyse de la diversité des pollens

Préparation au concours International des Jeunes Apiculteurs à Prague début Juillet 2016 :
– Sélection de 3 élèves mineurs du Lycée de Nérac
– Formation théorique et pratique les mercredis A.M avec l'aide d'un apiculteur qui participera au voyage à Prague

Communication :
– Articles de presse, Facebook, Radios locales
– Conférence grand public lors de l'éco-festival Garenne Partie à Nérac
– Exposition de photographies (Projet ESC / 2nde PAAH) notamment au CD47


Rapport

Résumé grand public

Au bout de 3 années de fonctionnement et en collaboration étroite avec nos différents partenaires nous avons mis en place, lors d'activités pluridisciplinaires avec nos apprenants,  des actions pérennes qui permettent aujourd'hui de sédentariser 25 ruches sur l'exploitation.



Le service de pollinisation des cultures semencières est ainsi assuré évitant aujourd'hui de louer des ruches.



Les choix culturaux, les rotations de cultures, la mise en place de cultures intermédiaires type couverts végétaux mellifères et la plantation de 1000 m linéaire de haies bocagères nous permettent aujourd'hui de proposer de la nourriture en quantité et en diversité aux abeilles qui sortent de mars à novembre.



Toutes ces actions  nous permettent également de mettre en avant notre jeune expérience en la matière auprès des professionnels, des organismes ainsi qu'auprès du grand public.



Ces actions permettent de s'ouvrir au territoire notamment par l'évolution courant 2018 de la miellerie vers une activité type "coopérative" à destination des agriculteurs semenciers et des apicultuers amateurs (- de 50 ruches)



Une série d'actions concerne les sciences participatives avec des protocoles scientifiques élaborés par l'INRA d'Avignon, le réseau de l'Observatoire Agricole de la Biodiversité ou bien encore grâce au programme BiodiversID de BASF.



Les différentes études, la mise en place de ces protocoles sont d'autant de situations pluridisciplinaires qui amènent les apprenants à devenir des acteurs de terrain en démontrant l'interêt de sauvegarder la biodiversité fonctionnelle et en premier lieu celle des abeilles et autres pollinisateurs.



De plus, afin d'exploiter le maximum de données, comme le poids des ruches, les périodes de miellées, les conditions météorologiques, certaines de nos ruches sont équipées de capteurs satellitaires. Toutes les données récoltées vont pouvoir être utilisées lors d'activités pluridsiciplinaires, notamment en mathématiques et informatique.



Depuis le début nous communiquons autour de l'abeille et des autres pollinisateurs à travers des articles de presse, des expositions de photographies sur les pollinisateurs, des reportages télévisés, des projets pédagogiques en créant notamment avec nos étudiants les étiquettes pour nos pots de miel.



A travers ce projet nous menons des partenariats étroits avec la Slovaquie et la République Tchèque permettant ainsi des échanges entre apprenants, enseignants.  Nous recevons également des groupes d'apiculteurs slovaques afin d'échanger avec leurs homologues Français. Ce partenariat permet également de réaliser des voyages "découverte de territoire" avec nos BAC Technologique permettant ainsi de découvrir l'apiculture et l'apithérapie Slovaque.



Ce projet répond donc pleinement aux différentes missions de l'enseignement agricole : Animation et développement du territoire, développement et expérimentation recherche. Formation générale, technologique et professionnelle en formation initiale et continue. Coopération internationale.



Depuis cette année nous nous penchons sur la faisabilité de mettre en place des formations apicoles dans les lycées agricoles publics du département et cela en lien étroit avec les autres centres de formations de la région Nouvelle Aquitaine.



Parallèllement à tout cela nous sommes en train d'organiser le 8ième meeting international des jeunes apiculteurs (30 pays, 150 participants) La France sera donc le Pays d'accueil de cette manifestation qui se tiendra du 02 au 06 Juillet 2018 à NERAC, berceau des cultures semencières.