Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet

Création et valorisation de références en système polyculture élevage autonome et durable.

Etablissement

EPL Chaumont

Description du projet

Dans un contexte où il est nécessaire d’accélérer la transition vers l’agro écologie, il semblerait que les systèmes polycultures élevage soient un atout pour une production agricole respectueuse de l’environnement. Ce projet permettra, à partir de l’exploitation de l’EPL, de produire des références sur ces systèmes peu connus et d’en assurer un transfert à destination des apprenants et agriculteurs. Il sera également un support de démonstration permettant une mise en situation des apprenants sur un cas concret grâce au lien déjà fort entre la pédagogie et l’exploitation de l’EPL. Le système polyculture élevage, intéressant sur le plan agro-écologique est en déclin sur le département. Par manque de connaissances et face à un contexte économique apparemment défavorable, il est abandonné au profit du système céréalier. La transition agro-écologique initiée sur l’EPL depuis plusieurs années sur son système polyculture élevage en donne l’image d’un modèle innovant et durable.
L’étude de ce système, permettra de renforcer la transition vers «l’enseignement à produire autrement ». Pour cela, les modules à l’initiative de l’établissement (MIL, MAP) seront s’adaptés afin de positionner l’agro-écologie au cœur de la réflexion. Le lien déjà fort entre l’exploitation et les formations sera renforcé en mettant l’apprenant dans une situation d’acteur du système.
L'exploitation du lycée E.Pisani a depuis longtemps établi des relations privilégiées avec la CA52 ( participation notamment au GIEE pays du Barrois) avec la mise en place innovante de couverts végétaux, de cultures associées et d'un assolement varié assurant l'autonomie fourragère et protéinique de l'exploitation. Par ailleurs, grâce à différents partenariats, le lycée E.Pisani est au coeur de travaux menés sur le système PCE : membre fondateur du RMT SPYCE (INRA, inst, ACTA) dans l'analyse des systèmes et la complémentarité des ateliers, membre du RONEA avec un travail sur les aspects travail, systèmes, autonomie, complémentarité et impliqué avec HBL pour génotypage. L'objectif de ce projet est de mener conjointement une réflexion sur le système PCE avec l'acquisition de références permettant l'analyse de cohérence du système à l'échelle du territoire.
L'EPL, pôle de référence en productions animales pourra ainsi promouvoir la triple performance d'un système PCE innovant, autonome et ouvert sur son territoire auprès des apprenants mais aussi de la profession. En matière d'enseignement, les apprenants seront intégrés dans toutes les étapes : collecte de données, utilisation d'outils de diagnostic, analyse des freins, synthèse et communication. Des participations à des journées techniques ou à des formations courtes seront proposées aux agriculteurs afin de participer à l'évolution des structures agricoles locales.

L'une des missions de l'EPL est la mission de formation. L'ensemble des étapes du projet intègrent les apprenants de manière à construire des situations pédagogiques innovantes et à renforcer le lien entre la pédagogie et l'exploitation agricole

Cette articulation avec la pédagogie se fait à différents niveaux. Pour les publics scolaires, des modules d'enseignement (MIL, EIE) ont déjà été réécrit dans ce sens afin de laisser plus de place à"l'enseigner à produire autrement" et à l'étude des systèmes PCE Les apprenants, en stage sur l'exploitation agricole de l'EPL participeront dés le début du projet à la collecte de données utiles pour la modélisation et l'étude du système.

Les activités pluridisciplinaires seront favorisées : Economie, agroéquipement, zootechnie, agronomie, analyse de données afin d'enrichir l'approche et l'étude des systèmes de PCE.

Des apprenants pourront également participer à des journées techniques sur ces thématiques afin d'enrichir leurs connaissances

Thématique principale

Déclinaison des programmes d'actions du projet agro-écologique pour la France

Thématique secondaire

Education au développement durable

Identification

Centre constitutif concerné

Adresse et numéro de téléphone de l'établissement

EPL E.PISANI de CHAUMONT 52903 CHAUMONT CEDEX 09 03 25 30 58 00 epl.chaumont@educagri.fr

Nom du responsable du dossier

YANN SOREL

Fonction du responsable du dossier

Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction

YANN SOREL DIRECTEUR de l'EPL yann.sorel@educagri.fr

Nom du chargé de projet

Stéphane HIRTZBERGER

Fonction du chargé de projet

DEA

Coordonnées du chargé de projet

Stéphane HIRTZBERGER Directeur de l'exploitation stephane.hirtzberger@educagri.fr

Déclaration d'intention


Rapport

Résumé grand public

Dans un contexte où il est nécessaire d’accélérer la transition vers l’agro écologie, les systèmes polycultures élevage permettent d'atteindre la double performance, économique et environnementale. L'enseignement agricole se doit d'être innovant et partenaire du monde professionnel et de la recherche.

En cette première année de projet, des avancées ont été réalisées dans plusieurs domaines :

• Construction de scénarios pédagogiques innovants :
Des séquences pédagogiques ont été formalisées afin d'analyser le système PCE à différents niveaux: la parcelle, le système, le territoire avec la grille agroécologique Efficience/Substitution/Reconception. Ainsi, un projet pluridisciplinaire dans le cadre d’un EIE de BAC PRO CGEA a conduit les élèves – dans une démarche constructiviste – à définir un système agroécologique, à réfléchir sur la pertinence des indicateurs et à rechercher des références régionales. Dans le même temps, des étudiants de BTS PA, participant au MIL « conseil en élevage ovin » ont – à partir du diagnostic technique – évalué des pratiques innovantes sur le plan agroécologique et proposé des stratégies de pilotage.. Des élèves de STAV ont abordé le cours d’informatique en réalisant un outil d’enregistrement de données sur la gestion des surfaces pâturées, à la demande l'exploitation.
Tous ces exemples ne sont qu’une étape, permettant aux équipes pédagogiques de se structurer et développer les compétences nécessaires pour enseigner à produire autrement. Les deux prochaines années du projet ont pour objectif de renforcer les actions pédagogiques déjà engagées autour de projets pédagogiques en lien avec l’exploitation de l’EPL et l’étude des systèmes PCE.

• Travail en réseau autour des systèmes PCE et de leur utilisation pédagogique.
Depuis de nombreuses années, l'exploitation de l’EPL E.Pisani possède des relations privilégiées avec la CA52 (participation notamment au GIEE pays du Barrois) et avec les autres exploitations d’EPL membres du RONEA.
Cette année a permis de poser les bases de l’étude des systèmes PCE dans une visée agroécologique. Un travail collaboratif associant différents acteurs a été lancé cette année au travers de
- l’implication dans le RMT SPYCE et les échanges réalisés avec les animateurs,
- travaux réalisés dans le cadre du CASDAR optimisation des systèmes PCE. Ces travaux portent notamment sur les diagnostics techniques et travail mais également sur l’analyse de pratiques innovantes dans le cadre d’EPA.
- projets d’analyse de pratiques pédagogiques (en construction avec EDUTER)
- la communication autour des travaux d'innovation pédagogique lancée lors de l’interrégionale des DEA sur des thématiques SPE.
- L’association de l’animatrice réseau élevage et de l'équipe de référents agroécologiques autour des projets développés.

Ce travail collaboratif devrait aboutir à une base de données de systèmes PCE, à des échanges de pratiques pédagogiques inter-EPL et inter-région. Ceci étant la base d’une réflexion sur l’avancée des systèmes PCE vers une agroécologie de Reconception. Ceci s'inscrit dans le projet d'exploitation et dans le projet régional EPA.



• Acquisition de références sur les systèmes PCE

L’acquisition de références sur les systèmes PCE a été initiée dans le cadre de la réécriture du projet d’exploitation. Une série de diagnostics : AGEA, IDEA, DIATERRE, diagnostics techniques a été réalisée cette année afin de préparer le projet d’exploitation. Ces différents diagnostics ont notamment permis de fournir un grand nombre d’indicateurs sur le fonctionnement et la cohérence du système PCE de l’exploitation. Les leviers d’actions dégagés lors de ce diagnostic sont aujourd’hui la base de la construction d’un projet sur l’EPL entre l’exploitation et l’équipe pédagogique. Une contribution des différentes filières du CFA et du lycée (BAC PRO CGEA, BAC STAV, BTSPA) est en cours de planification pour l’année à venir.


Cette année a essentiellement contribuée à fixer les bases d’un travail collaboratif autour de la création et la valorisation de références en systèmes PCE. Les années 2 et 3 permettront de d’enrichir et de capitaliser les travaux d’innovation pédagogique, d’acquérir des références précises sur les systèmes PCE en impliquant les apprenants et les équipes pédagogiques des différentes filières de l’établissement mais également de valoriser les acquis de ce projet sur le territoire.

Rapport

Résumé grand public

Dans un contexte où la transition vers l’agro écologie est en marche, les systèmes polycultures élevage confirment leur intérêt pour atteindre la double performance : économique et environnementale. L’enseignement agricole, de par sa mission d’innovation a également son rôle à jouer dans cette transition en partenariat avec les acteurs du monde professionnel et de la recherche.

En cette deuxième année de projet, des avancées ont été réalisées dans plusieurs domaines :

• Poursuite des travaux d’innovation pédagogique :
Les travaux de la première année avaient permis de développer des séquences pédagogiques permettant l’étude des systèmes PCE. Fort de cette expérience qui avait apporté des résultats positifs, l’établissement s’est engagé dans le dispositif « PEPIETA ». La scénarisation développée en 1ère BAC CGEA l’année précédente a été reprise : découverte de systèmes agro-écologiques => interrogation des représentations => Freins et opportunités au changement => caractérisation du changement (ESR) => L’agroécologie à l’échelle de la parcelle => Cohérence des systèmes PCE => Synergies à l’échelle du territoire.
Le cadre de travail ayant été défini l’année précédente, cette année les actions ont été conduites dans deux axes :
- Un travail d’accompagnement réalisé dans le cadre de PEPIETA permettant à l’équipe d’interroger les pratiques pédagogiques et d’évoluer vers des approches plus constructivistes. Dans le même temps cette action a permis de mesurer avec plus de pertinence et de précision les compétences acquises par les élèves au cours de ce module.
- Dans un même temps un travail de réorganisation de l’EIE et des séances de pluridisciplinarité a été mené afin d’adapter les contenus pédagogiques aux attentes du plan enseigner à produire autrement.
- Enfin, les bases d’une réflexion plus large, à l’ensemble des filières du lycée ont été posées et seront développées sur la troisième année du projet.
En résumé, ce projet a permis de structurer les équipes pédagogiques et développer les compétences nécessaires pour enseigner à produire autrement. La dernière année du projet aura pour objectif de poursuivre les actions pédagogiques déjà engagées autour de projets pédagogiques en lien avec l’exploitation de l’EPL et l’étude des systèmes PCE.


• Travail en réseau autour des systèmes PCE et de leur utilisation pédagogique.
Les modalités et les bases de travail ayant été définies au cours de la première année du projet, cette année a permis de formaliser, évaluer et valoriser les expériences pédagogiques développées autour de l’étude des systèmes PCE dans une visée agroécologique. Le travail collaboratif initié l’an passé et associant différents acteurs a été poursuivi au travers de :
- La communication au séminaire du RMT Spyce sur les expériences développées dans l’EPL.
- Le lancement des travaux de recensement d’initiatives pédagogique (portant sur l’enseignement de la polyculture élevage) développées dans les EPL impliqués dans le CASDAR Red Spyce.
- La poursuite des travaux réalisés dans le cadre du CASDAR TAE porté par le RONEA optimisation des systèmes PCE. Ces travaux portent notamment sur les diagnostics techniques et travail mais également sur l’analyse de pratiques innovantes dans le cadre d’EPA.
- La mise en œuvre du projet PEPIETA (Eduter, Bergerie Nationale, Agrocampus Ouest)
- L’association de l’animatrice réseau élevage et de l'équipe de référents agroécologiques autour des projets développés.

Ce travail collaboratif renforce les échanges de pratiques pédagogiques inter-EPL et inter-région sur l’enseignement de la polyculture élevage dans une visée agroécologique.

Cette année a essentiellement contribuée formaliser les premières expériences de travail collaboratif autour de la création et la valorisation de références en systèmes PCE. La troisième année du projet permettra d’une part de tester les premiers outils développés dans le cadre du CASDAR Red Spyce, de généraliser la réflexion engagée autour d’EPA à l’ensemble des filières de l’établissement et à l’ensemble des disciplines enseignées et enfin de disséminer les résultats et partager l’expérience acquise dans ce projet.

Rapport

Résumé grand public

L'objectif de ce projet était  :



-> de travailler sur le système PCE avec l'acquisition de références permettant l'analyse de cohérence du système à l'échelle du territoire



-> et d'explorer en quoi les Systèmes PCE interrogent nos pratiques pédagogiques. L'idée était d'investir les modules à l'initiative de l'établissement (MIL, MAP, EIE, ..) afin de donner plus de cohérence à  nos formations et de laisser plus de place à l'EPA.





Sur ce tiers-temps, trois axes d’actions avaient été définis. Les troix axes ont été développé au coursdu projet mais c'est avant tout l'axe pédagogique que a été le plus développé.





Axe 1 : Acquérir des références et des données relatives à la cohérence du système polyculture élevage conduit sur l’exploitation de l’EPL. -> En juin 2016, travail sur une grille de caractérisation des systèmes PCE au regard des performances resilience-Efficience et Durabilité et test de cette grille avec les données de l'exploitation du lycée. Partenariat développé avec le CASDAR red-Spyce et plus particulièrement Gilles Martel de l'INRA. Cette grille est disponible actuellement sur le site du CASDAR.





Axe 2 : Valoriser les données acquises et les outils développés auprès des apprenants et mettre en œuvre des situations éducatives innovantes permettant aux apprenants d’être acteur et moteur de la transition agro-écologique conduite sur l’exploitation de l’EPL. -> De juin 2015 à Juin 2017, une équipe pédagogique du lycée constituée de 5 enseignants dont un enseignant de matière générale a bénéficié d'un suivi pédagogique dans le cadre de PEPIETA, projet en équipe pédagogique innovation enseigner la transition Agroécologique. Cela nous a permis d'avancer collectivement dans nos pratiques pédagogiques et de tester un EIE intitulé "vers des SPYCE innovant" en bac pro CGEA dans l'optique de la rénovation de ce bac.Ce suivi a été assuré par Béatrice Degrange d'Agrosup Dijon et par Isabelle GAboraieau de la Bergerie Nationale.



Dès lors, nos séances pédagogiques filmées ont été utilisées en 2017 pour communiquer en formation su SNE par Béatrice Degrange et l'analyse de notre expérience a servi de support à un film sur le travail des tiers-temps sur le volet pédagogique présenté au salon de l'agriculture. L'analyse de notre expérience de pepieta donnera lieu également à une communication sur le site pollen et à une intervention à un séminaire en octobre 2017 à Dijon. D'autres outils de communication sur notre travail ont été explorés comme : analyse de séances pédagogiques en CGE et en BTSPA dans  l'ouvrage « Les prairies au service de l’élevage », présentation et production de livrables dans le cadre du RMT SPYCE.



Axe 3 : Inciter les agriculteurs à conduire la mutation de leur exploitation en leur apportant des références fiables et précises issues d’une exploitation proche et comparable appartenant à un même territoire. -> Nous avons travaillé en lien avec les CA et les professionnels de la filière ovine afin de mener un projet intitulé "une place pour un mouton dans chaque exploitation". Ce projet mené par les étudiants les ont confrontés au travail de conseiller en élevage et a donné lieu à différents communications.



Les supports de réflexion pédagogique se sont élargis sur les 3 années de ce tiers-temps :



avec un travail sur les grilles de caractérisation agroécologique, outils d'analyse de cohérence de système, méthode et outils d'appréciation de la productivité de l'herbe... en bac pro CGEA, ce qui nous a amené à une pédagogiqe par capacité.



avec un projet qui a doné lieu à l'acquisisiton de compétences liées à l'animation de réunion, outils de travail collaboratif à distance ou en présentiel, méthode de diagnostic technique, de cohérence... en BTS2 et développement d'outils d'aide à la problématisation (problématique issue de ETA et SPCE), méthode de recherche et structuration de l'information... en BTS1.



avec un projet à l'échelle intra-centre sur le lycée et inter-lycée dans notre ancienne région Champagne-Ardennes avec l'organisation du rallye écophyto en avril 2017 en lien avec les DEA et Margaux Cuvier, chargée de mission Terr'aptitude (DRAAF).



Ce tiers-temps a permis de nouer des liens privilégiés avec de nombreux partenaires professionnels et a permis de créer une dynamique sur le lycée de Chaumont et inter-lycée via le RONEA ou le réseau des DEA du Grand Est qui s'est traduite par de nombreuses communications. Il a été porteur d'innovation dans sa dimension pédagogique et a renforcé les liens avec la recherche.



Des actions afin de faire perdurer les actions doivent être menées. Des partenariats forts existent avec Margaux Cuvier de la DRAAF et avec Amandine André et Delphine Briand, co-tiers-temps présents sur l'EPLEFPA de Chaumont intitulé "Mutualiser autour de systèmes d'élevage agroécologiques pour enseigner à produire ensemble".