Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet

Ingénerie pour la création de formations franco-Italiennes diplômantes/ Développement International

Etablissement

EPL Gap

Description du projet

Le projet comprend deux axes: Ils se lient entre eux de manière cohérente puisque les professionnels ou futurs professionnels ciblés dans l'Axe 1 deviendront de manière naturelle les partenaires et maîtres de stage ou d'apprentissage de l'Axe 2 et les maîtres de stage ou d'apprentissage et partenaires de l'Axe 2 seront sensibilisés et informés de l'Axe 1 Axe 1: La poursuite de l'engagement de l 'établissement dans le programme TransfoVaal (Programme Transfrontalier pour des Parcours de Formation Technique et professionnelle Binationaux et pour la Validation des compétences en Agro-Alimentaire fermier et Artisanal) de coopération transfrontalière entre les régions Piemonte et PACA. Ce projet s 'inscrit dans le dispositif européen InterReg ALCOTRA, objectif 4.2 "Education et Formation" Le LEGTA est engagé depuis 2013 comme prestataire dans ce projet. Depuis septembre 2016, l'EPLEFPA des Hautes Alpes devient partenaire du projet. L 'objectif général de TransfoVaal est de mettre en corrélation les systèmes de formation des Régions PACA et Piemont prioritairement dans le domaine de la transformation fermière et artisanale de lait, viande, miel et végétaux. Le programme vise à la mobilité sur toute la zone d 'emploi transfrontalière, le plurilinguisme des opérateurs , et l 'apport d'innovation dans les systèmes de formation et d 'emploi du territoire transfrontalier. Dans ce cadre, l'EPLEFPA des Hautes Alpes travaillera à l'expérimentation de parcours de formation technique professionnelle transfrontalière, avec des périodes en mobilité et aboutissant à des validations/ certifications binationales des compétences. L'objectif affirmé est donc la création d 'un diplôme binational dans l 'agro-alimentaire. L' EPLEFPA livrera dans un premier temps une étude comparative entre le parcours BTS français et l'équivalent Italien et une étude comparative entre le parcours CS et son équivalent italien. Ceci permettant de faire émerger les synergies possibles entre les différents parcours et de définir le contenu des formations binationales. Ces formations binationales seront mises en place au sein des établissements de formation agricoles français et Italiens. Les participants aux parcours seront les jeunes ayant un projet d'installation ou d' 'emploi en secteur agro-alimentaire sur la zone transfrontalière. Parallèlement, l'EPLEFPA s’impliquera dans la réalisation d’outils multimédia bilingues d’autoformation en e.learning destiné particulièrement aux actifs agricoles. L’établissement participera au comité de pilotage et au comité technique et scientifique du projet. Axe 2: Développement de la mobilité à l’international des apprenants et ouverture à la solidarité internationale. Cet axe vient compléter l 'axe 1 en ouvrant plus largement l'établissement à d'autres dimensions de coopération internationale. Pour cela, la mobilité internationale individuelle à travers des stages professionnalisant sera encouragée tant au niveau des filières Bac Professionnel (SAPAT et CGEA ) que de la filière STAV. L’enjeux est donc d'encourager les apprenants à effectuer des stages prioritairement dans l 'Union Européenne dans un souci de confrontation de leurs pratiques professionnelles et d'ouverture culturelle. L'organisation de voyages d’étude sur des territoires hors France Métropolitaine doit permettre une approche d 'un territoire radicalement différent du territoire Haut Alpin dans ses composantes professionnelles mais aussi culturelles et identitaires. La poursuite et le développement d'actions de solidarité internationales, à l'image du partenariat avec l 'Association Peuples Solidaire des Hautes Alpes (témoignages et échanges d'expérience dans les domaines de l 'agro-écologie et du statut de la femme au Burkina Faso entre la classe de seconde SAPAT et des élèves de seconde au Burkina). Les modules MP6 "Action Professionnelle en lien avec territoire", l'EATDD "Enseignement Territoire Agronomie et Développement Durable" doivent servir de support à la sensibilisation à ces problématiques.


Thématique principale

Coopération internationale

Thématique secondaire

Agroalimentaire et alimentation

Identification

Centre constitutif concerné

LEGTA Gap

Adresse et numéro de téléphone de l'établissement

EPLEFPA des Hautes Alpes 127, route de Valserres 05000 GAP 04 92 51 04 36

Nom du responsable du dossier

BERTHAUT Johann

Fonction du responsable du dossier

Directeur d'EPLEFPA

Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction

Johann BERTHAUT Directeur de l'EPLEFPA des Hautes Alpes Proviseur du LEGTA Gap "les Emeyères" 127 route de Valserres 05 000 GAP 0492510436 (Lycée) 0671966700 (personnel) johann.berthaut@educagri.fr

Nom du chargé de projet

LE FAILLER Yann

Fonction du chargé de projet

Enseignant

Coordonnées du chargé de projet

127, route de Valserres 05000 GAP 0492510436 (Lycée) 0780324573 (personnel) yann.lefailler@educagri.fr

Déclaration d'intention


Rapport

Résumé grand public

Dans la première partie du projet Alcotra Transfovaal, le partenariat a été invité à s'engager et à se comparer aux institutions pour définir le cadre de la mise en place du CTS (Comité scientifique et technique). Au cours de la phase de démarrage, il s'agissait de constituer des groupes de travail permettant de comparer les différentes procédures et systèmes de formation en tre le Piémont et la région  PACA). Les interlocuteurs du système de formation sont différents d'un pays à l'autre (la région du Piémont pour l'Italie et le ministère de l'agriculture pour la France), ce qui rend parfois le passage des communications et la vitesse de comparaison plus complexe. Même les systèmes respectifs, tout en présentant certains éléments communs (tels que la conception de compétences) utilisent des terminologies et des déclinaisons différentes, qui nécessitent une analyse, une étude et une recherche afin de commencer un tableau de comparaison efficace. Les  partenaires au nombre de 7, avec des fonctions différentes au sein du projet, on voulus une phase de consolidation des relations, car la plupart des partenaires n'avaient pas encore travaillé ensemble sur des projets opérationnels. L'effort principal est orienté vers le partage d'une vision transfrontalière et en réseau des opportunités que le projet peut offrir aux personnes (et aux jeunes en particulier), même au-delà des activités et projets que chaque partenaire mène déjà avec succès sur le propre territoire. Le projet a été lancé en février 2017, plutôt qu'à l'automne 2016. Cela a conduit à quelques ajustements du calendrier d'action, notamment en ce qui concerne les calendriers des écoles / établissements de formation français et italiens, où différentes périodes de suspension sont prévues. fourniture d'activités de formation. Le respect des calendriers scolaires impose une certaine rigidité dans le planning du projet  et impose un effort d'organisation plus important notamment pour la phase expérimentale de mise à disposition de parcours de formation. Il n'y a pas eu de difficultés en matière de reporting, compte tenu de l'échange constant avec les services du SC, qui ont soutenu le leader et les partenaires dans les différentes questions à clarifier.



Rapport

Résumé grand public

L ‘EPELFPA de GAP a réalisé au cours de la période  principalement des activités de planification et d' ‘ingénierie de formation pour le test expérimental des filières binationales "Technicien en transformation agroalimentaire" et "Transformation de la production CS et commercialisation des produits fermiers" en Italie et en France .

Le CS a commencé en septembre en France alors que le cours tecnico a débuté en novembre en Italie.



Les COPILS et CTS des 26 et 27 septembre ont permis de tracer les axes de travail à venir et de valider les critères de sélection des candidats et la communication sur l’ offre de formation.



Les effort ont portés sur la nécessité de mettre en cohérence les deux formations afin de pouvoir proposer des sessions commmunes de formation en France et en Italie en partenariat avec nos partenaires AgenForm et MRE.



Une organisation logistique a du être supportée également afin d’organiser l’accueil, le déplacement et le suivi des étudiants en france et en Italie



9 étudiants italiens et 4 français ont participés aux formations croisées.



Cette période a également permis de se mettre d’accord avec notre partenaire Italien sur l’organisation et le contenu des examens CS et tecnico qui se dérouleront en juin 2019. Une collaboration avec les services régionaux PACA de la formation ( SRFD) a permis de créer les conditions nécessaires à l l‘inscription des tecnico italiens au CS français.



Une réflexion sur la capitalisation  et la poursuite de ce projet est en cours. Comme inscrit dans le projet Transfovaal.