Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet

Promouvoir et protéger la biodiversité en développer l'apiculture en Combrailles

Etablissement

EPL des Combrailles

Description du projet

Il s’agit d’abord d’une volonté de préserver la biodiversité grâce à la protection des insectes pollinisateurs de manière générale et en particulier de l’abeille noire. Pour ce faire, il est nécessaire de procéder au recensement, à la conservation, à l’amélioration génétique de ce type d’abeille. Une des visées du projet est donc de capitaliser et de transmettre des notions relatives à la connaissance des insectes et à la conduite d'un rucher d'abeilles noires. Sur l'exploitation de l'EPL, la présence d'un rucher-école de 70 ruches, créé en 1984, est à la fois un support pédagogique et expérimental, voire à l'origine d'actions de coopération internationale. Les éléments de mise en oeuvre du projet consisteront d'abord à recenser les attentes des nombreux apiculteurs élevant des abeilles noires mais aussi d'agriculteurs et de particuliers qui seraient susceptibles de se lancer dans le suivi et l'exploitation de quelques ruches d'abeilles locales. L'objectif de cette enquête régionale est de déterminer : - les mesures à mettre en place pour protéger les insectes pollinisateurs, - les demandes et les souhaits d'expérimentation des apiculteurs en matière de contrôle génétique de l'abeille noire (effet d'hétérosis) et de ses caractéristiques de robustesse, de rusticité et de résistance aux maladies, - l'évolution des attentes des apiculteurs en matière de formation professionnelle, - la collecte et le traitement de références technico-économiques d'un atelier apicole afin de favoriser le développement de ce type d'atelier dans les exploitations, - les perspectives de création d'un outil collectif de transformation du miel et des autres produits de la ruche. L'impact attendu sur le territoire est en premier lieu l'amélioration de la biodiversité. Pour atteindre cet objecif, il s'agit également, pour l'EPL de fédérer un grand nombre d'apiculteurs et d'acteurs du maintien de la biodiversité dans et même au-delà de la région naturelle des Combrailles. Le projet de tiers temps permettant d'augmenter et de mieux cibler l'activité du rucher-école de l'établissement, inclus dans l'exploitation agricole, jouera un rôle important en matière de développement et d'animation du territoire, notamment avec un lycée et CFA dont les filières pédagogiques n'entrainent qu'un très faible recrutement d'apprenants locaux. Ainsi, le développement d'une apiculture durable avec une race d'abeille rustique permet de sensibiliser les agriculteurs à l'agro-écologie (rotation des cultures,traitements non agressifs pour les insectes pollinisateurs, technique de taille des haies, installation de plantes mellifères, choix de ces plantes,...) en modifiant leurs pratiques à l'égard de l'agro-industrie. Par ailleurs, le recensement et la conservation des abeilles sont des préoccupations partagées avec les collectivités territoriales à la fois rurales et urbaines ainsi que des organismes scientifiques. Le rucher-école est actuellement un support pédagogique pour les stagiaire de la formation pour adulte au sein de l'EPL. Chaque année des stages (21 H 0u 56 H) sont propôsés et attirent environ 180 stagiaires pour un volume annuel d'environ 6 800 heures de formation. Du point de vue de la pédagogie, l'intérêt du projet réside dans le fait de réactualiser les formations qui sont actuellement proposées en y intégrant les dimensions nouvelles liées à l'importance d'enseigner à produire autrement. Pour les collégiens et lycéens , il faut envisager, grâce au projet, une valorisation du rucher dans le cadre de l'automie pédagogique de l'EPL, auprès des élèves de 4ème-3ème (Biologie-Ecologie, EPI : l'animal), au sein de du MG 4 des Bac Pro CGESCF et TCVA et de l'EIE mis en oeuvre en Bac Pro TCVA (valorisation des circuits courts en animalerie) ainsi que d'un MIL en BTS.


Thématique principale

Biodiversité Apiforme

Thématique secondaire

Développement local et péri-urbain

Identification

Centre constitutif concerné

LPA des Combrailles

Adresse et numéro de téléphone de l'établissement

EPLEFPA des Combrailles Avenue Jules Lecuyer 63 390 SAINT-GERVAIS D'AUVERGNE

Nom du responsable du dossier

Jean-Pierre LUCON

Fonction du responsable du dossier

Proviseur adjoint

Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction

Proviseur adjoint en charge de la pédagogie

Nom du chargé de projet

Céline ROBERT

Fonction du chargé de projet

Enseignante en Biologie Ecologie et en Techniques Animalères

Coordonnées du chargé de projet

11, rue Montaigne 63380 PONTAUMUR

Déclaration d'intention


Rapport

Résumé grand public

L'EPL des Combrailles, constitué des sites de Pontaumur et Saint-Gervais d'Auvergne maille le territoire des Combrailles, petite région naturelle plutôt connue pour sa qualité de vie et de celle de ses paysages. Cet établissement a inscrit depuis des années le développement durable au coeur de son projet d'établissement et accentue chaque année ses efforts. Parallèlement, un rucher-école s'est développé depuis plus de 30 ans, avec récemment un engagement fondateur dans un Conservatoire de l'Abeille Noire valorisant une expérimentation en partenariat avec le CNRS, étude d'envergure européenne: BEEHOPE. En effet, historiquement, les agriculteurs des Combrailles possèdaient en quasi-totalité un petit atelier apicole complémentaire, ce qui a permis de préserver une abeille locale avec une souche pure.



C'est dans cette logique qu'est né le projet "Promouvoir et protéger la biodiversité en développant l'apiculture en Combrailles".  



Il s'agit pour nos apprenants d'approcher la biodiversité à travers un certain nombre d'actions: création d'un club apiculture, expérimentation sur l'impact des fausse-teignes sur la dégradation des plastiques sous l'égide d'un chercheur du CNRS avec le programme "Passion-Recherche"; séquences pédagogiques découverte d'un rayon apiculture pour les 1ère TCVA, découverte d'un atelier apicole pour les 2nde CGESCF, création d'hôtels à insectes pour cette première année de mise en place.



Ce projet a aussi pour ambition d'animer et dynamiser le territoire des Combrailles sur le développement et la structuration d'une activité économique et durable. Cela passe par un partenariat fort avec l'association "Conservatoire de l'Abeille Noire en Combrailles" (CANEC) avec laquelle nous avons écrit "le projet de développement de l'apiculture en Combrailles avec l'abeille noire de pays". Le principal objectif est de pérenniser cette entité après la fin du programme européen BEEHOPE en décembre 2018 en maintenant un support scientifique, en sensibilisant les habitants de la zone et en rajeunissant la population d'apiculteurs. Pour ce faire, il faut d'une part pouvoir définir et promouvoir un système de production à travers une étude technico-économique d'un atelier de diversification en abeille noire et conduit en sédentaire. D'autre part, il convient de vulgariser et former au mieux en réactualisant nos formations courtes, travaux qui ont été engagés cette première année.



Cet ancrage territorial rural pourrait trouver son prolongement dans la création d'une miellerie collective. A cette fin, le tiers-temps a permis d'initier une réflexion et un dialogue avec les collectivités locales: communes, communautés de communes et syndicat mixte. L'objectif consisterait en un bâtiment d'extraction du miel géré par le CANEC et mis à disposition de ses adhérents qu'ils soient professionnels ou amateurs. Le rucher-école de l'EPLEFPA y trouverait alors un plateau technique.



Cette première année riche offre des perspectives particulièrement intéressantes pour la suite... Abeille à suivre...



Rapport

Résumé grand public