Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet

Certification HVE sur les serres et labellisation de la plaine de la Jonction.

Etablissement

EPL Saint Germain en Laye

Description du projet

L'objectif est double, à savoir certifier l'outil de production en cultures spécialisées (démarche Plante Bleue) et labéliser le site classé où est implanté l'établissement (label "gestion différenciée de la plaine" ).
L'établissement est en travaux depuis 4 ans, ce qui constitue une opportunité pour remettre à plat l'ensemble des pratiques de production et de gestion. La certification des serres délivrée par Val'hor et la labellisation du site par Plante et Cité amélioreront notre lisibilité en interne (apprenants) et en externe (fournisseurs, clients, professionnels et institutionnels). L'EPL a fait du développement durable un des axes transversaux de son projet d'établissement. Sur l'exploitation, l'objectif est de maintenir et de promouvoir une agriculture durable répondant à l'attente citoyenne en matière de qualité, de sécurité et de proximité. Au plan environnemental, l'objectif est de développer la biodiversité, éduquer et développer la multifonctionnalité.

Pour rendre son action plus lisible, tant au niveau de la gestion de la plaine sur laquelle il est implanté qu'au niveau de ses pratiques agronomiques, l'EPL a fait le choix de rentrer dans des démarches de certification environnementale (Plante bleue sur les cultures ornementales et labélisation de la plaine sur la gestion différenciée). Eco label :
Objectif 1 : identification des espaces en unités paysagères et classification. Partenaires : équipe enseignante, apprenant et architecte paysagiste.
Objectif 2: auto-diagnostic des pratiques de gestion existantes pour formaliser les savoirs faire. Partenaires: équipe enseignante et apprenants.
Objectif 3 : mise en oeuvre d'une gestion écologique sur deux espaces différenciés et élaboration d'outils de suivi. Partenaires: équipe enseignante, apprenants, professionnels et communes environnantes.
Objectif 4 : "renaturation" progressive du site par la gestion différenciée. Obtention de l'écolabel.

Plante bleue :
Objectif 1 : autodiagnostic des pratiques de l'exploitation sur la floriculture et la pépinière via la trame de Valhor. Partenaires : conseillers de la chambre d'agriculture, apprenants et enseignante. Obtention du niveau I de la certification.
Objectif 2 : mise en place des groupes de travail thématiques avec des professionnels engagés dans la démarche. développement d'une traçabilité sur l'ensemble des pratiques de production et mise en conformité de ces pratiques, le cas échéant. Mise en oeuvre d'audits blancs en vue de l'obtention du niveau II. Partenaires : conseillers, professionnels, salariés,apprenants et enseigant.
Objectif 3 : mise en place d'un plan d'action formalisé en vue de l'obtention du niveau III (HVE) sur les secteurs de la floriculture et de la pépinière. Partenaires : conseillers, salariés, apprenants et enseignants.



Ecolabel :
La démarche d'écolabel s'inscrit dans les référentiel pédagogique des formations en aménagement paysager.C'est une démarche systémique qui prend en compte des attentes nouvelles en matière de gestion des espaces et permet aux apprenants de s'approprier de nouveaux savoirs notamment en matière d'écologie (chantiers nature).

Plante bleue :
La démarche d'autodiagnostic a été réalisée par une classe de baccalauréats professionnels "productions horticoles", à travers un "EIE". Elle peut aussi se faire en TP/TD et OAD.
C'est une démarche transversale qui mobilise des savoirs et des savoir faire en adéquation avec les référentiels de formation de niveaux IV et III en techniques horticoles (pratiques respectueuses de l'environnement, approche globale de l'exploitation). La démarche oblige les apprenants à s'approprier la culture de l'écrit, la formalisation des pratiques et développe l'aide à la décision.

Thématique principale

Certification haute valeur environnementale en agriculture

Thématique secondaire

Commercialisation et circuits courts

Identification

Centre constitutif concerné

Antenne de Grignon du CFPPA de St Germain en Laye

Adresse et numéro de téléphone de l'établissement

route des princesses 78100 Saint Germain en Laye

Nom du responsable du dossier

Mohamed Aarabi

Fonction du responsable du dossier

Directeur EPLEFPA

Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction

tel : 01 30 87 18 36 mel : mohamed.aarabi@educagri.fr adresse : route des princesses Saint germain en Laye

Nom du chargé de projet

Philippe Mathé

Fonction du chargé de projet

DEA

Coordonnées du chargé de projet

tel : 01 30 87 18 12 mel : philippe.mathe@educagri.fr adresse : route des princesses Saint Germain en Laye

Déclaration d'intention


Rapport

Résumé grand public

Afin de mieux répondre aux demandes ministérielles et sociétales, l'exploitation horticole de Saint-Germain-en-Laye s'est engagée en 2013 dans la démarche de certification ornementale Plante-Bleue.
C'est lors de la rénovation récente des référentiels de formation, qu'une enseignante eu l'idée de mettre en place ce label de qualité environnementale, à travers un module de formation, afin de valoriser certaines pratiques déjà mises en oeuvre sur l'exploitation de l'EPL, mais aussi de permettre aux élèves et étudiants de s'impliquer de façon concrète dans ce dispositif innovant et répondant à la fois aux principes fondamentaux du Développement Durable, et de manière plus globale, à l'agro-écologie, mais aussi aux référentiels de formation.
Le label Plante bleue est une reconnaissance officielle des pratiques respectueuses de l'environnement et des actions sociales dans l'entreprise. L'objectif est de limiter les intrants en cours de culture , de préserver les ressources naturelles, de limiter les rejets dans l'environnement, et donc d'apporter aux cultures les éléments nécessaires à leur développement, au plus juste, en fonction des besoins.
Cette certification s'inscrit dans le dispositif national de Haute Valeur Environnementale, et se déroule sur 3 niveaux :
- Niveau 1 : autodiagnostic des pratiques. Ce travail a été réalisé par des élèves de formation Bac Pro Productions horticoles sur les secteurs de la floriculture et de la pépinière hors-sol.
- Niveau 2 : en vue de l'obtention du label, l'exploitation horticole doit répondre à un cahier des charges comprenant 26 points de contrôle à respecter.
Les élèves participent activement lors des cours théoriques et sur le terrain, à la mise en conformité du dispositif : par un travail rigoureux d'observations sur les cultures et les équipements en place sur l'exploitation, puis de réflexion sur les améliorations à apporter, les apprenants sont placés en immersion et peuvent davantage s'approprier leur outil de formation, en pleine évolution.
C'est l'occasion pour eux, encadrés par l'enseignante, lors des séances de Travaux pratiques ou dirigés, de réaliser des relevés, de les faire participer à l'élaboration de diagnostics, de fiches-relevés, d'analyser les situations et de proposer des améliorations, dans un objectif concret et valorisant pour l'exploitation.
Le cahier des charges comprend 7 thématiques : irrigation, fertilisation, protection des cultures, maîtrise de l'énergie, gestion des déchets, et un volet sur la biodiversité et les actions sociales. Chacune de ces thématiques est étudiée, en cours et lors des échanges avec les salariés de l'exploitation.
Cette année, l'accent a été mis sur les relevés épidémiologiques sur le secteur floriculture, réalisés tous les 15 jours, en vue de la réalisation et la diffusion du Bulletin de Santé du Végétal (BSV) édité par la Chambre d'Agriculture. Une action qui s'insère dans la traçabilité demandée par le cahier des charges, et qui permet aux apprenants de se familiariser avec la reconnaissance des ennemis des cultures, leur mode de fonctionnement, et les moyens de les combattre avec des méthodes naturelles, de manière raisonnée.

Pour l'obtention de ce label, le travail conjoint entre les enseignants, salariés de l'exploitation et élèves, mais aussi l'implication de professionnels des secteurs de l'horticulture ornementale, de la Chambre d'Agriculture, instaure une véritable dynamique pour les formations horticoles.
Le constat est très positif : des élèves et étudiants sensibilisés aux pratiques en phase avec l'agro-écologie, motivés par un projet concret sur un sujet d'actualité, et une réelle appropriation de leur outil de formation.

La prochaine rénovation des serres permettra, espérons-le, de poursuivre ces situations de formations privilégiées, dans l'objectif commun de l'obtention du label Plante Bleue.

Ecolabel: La gestion écologique du site de la jonction est l'action qui rassemble tous les acteurs de l'établissement. Chacun de notre côté avons souhaité géré le site effectivement classé en mettant en oeuvre les bonnes pratiques. La rénovation du Lycée à été le déclic qui nous a fait constaté que la gestion menée avant n'était pas globale et incomplète . Une remise en question a donc été nécessaire par les différents acteurs, d'autant que les référentiels professionnels prennent en compte la dimension écologique et le développement durable . L'objectif affiché est la labelisation écologique du site sur un pas de temps de 3 ans.
Un gros travail de fond, un autodiagnostic, une identification avec une classification des espaces, un plan de gestion global, par la réalisation de documents formalisés. Ceci mené par un travail d'équipe et une participation des élèves sur un certains nombre d'actions
Aujourd'hui le bilan est positif, mais le travail qui reste à faire demeure important.




































































































Rapport

Résumé grand public

Ecolabel: Le travail entamé l'année dernière par les équipes d'enseignants et de formateurs , des apprenants s'est poursuivi cette année, un autodiagnostic de l'ensemble des Unités paysagères identifiées a été mis en place sur sept domaines de gestion en prenant en compte le référentiel professionnel de gestion écologique des espaces verts (planification et intégration au site de la jonction, les sols, l'eau, la faune et la flore, mobiliers et matériaux, matériels et engins, formations et publics) .
Les grilles d'évaluations sont les supports des audits candidats ou non au label. Les résultats nous permettront de nous positionner pour faire par la suite une demande de labelisation.
Notre positionnement sur la labelisation du site est un enjeu de préservation de l'environnement et prend un rôle de protection de la biodiversité et des ressources naturelles. Le végétal ornemental laissera progressivement la place au végétal fonctionnel, Le matériel thermique sera remplacé par le matériel électrique...

Plante bleue :idem rapport 1 + valorisation , présentation lors de la JPO du lycée.



Rapport

Résumé grand public

Plante Bleue : Afin de mieux répondre aux demandes ministérielles et sociétales, l'exploitation horticole de Saint-Germain-en-Laye s'est engagée en 2013 dans la démarche de certification ornementale Plante-Bleue.



C'est lors de la rénovation récente des référentiels de formation, qu'une enseignante eu l'idée de mettre en place ce label de qualité environnementale, à travers un module de formation, afin de valoriser certaines pratiques déjà mises en oeuvre sur l'exploitation de l'EPL, mais aussi de permettre aux élèves et étudiants de s'impliquer de façon concrète dans ce dispositif innovant et répondant à la fois aux principes fondamentaux du Développement Durable, et de manière plus globale, à l'agro-écologie, mais aussi aux référentiels de formation.



Le label Plante bleue est une reconnaissance officielle des pratiques respectueuses de l'environnement et des actions sociales dans l'entreprise. L'objectif est de limiter les intrants en cours de culture , de préserver les ressources naturelles, de limiter les rejets dans l'environnement, et donc d'apporter aux cultures les éléments nécessaires à leur développement, au plus juste, en fonction des besoins.



Cette certification s'inscrit dans le dispositif national de Haute Valeur Environnementale, et se déroule sur 3 niveaux :



- Niveau 1 : autodiagnostic des pratiques. Ce travail a été réalisé par des élèves de formation Bac Pro Productions horticoles sur les secteurs de la floriculture et de la pépinière hors-sol, et se poursuit avec les étudiants de BTS PH en pluridisciplinarité.



- Niveau 2 : en vue de l'obtention du label, l'exploitation horticole doit répondre à un cahier des charges comprenant 26 points de contrôle à respecter.



Les élèves participent activement lors des cours théoriques et sur le terrain, à la mise en conformité du dispositif : par un travail rigoureux d'observations sur les cultures et les équipements en place sur l'exploitation, puis de réflexion sur les améliorations à apporter, les apprenants sont placés en immersion et peuvent davantage s'approprier leur outil de formation, en pleine évolution.



C'est l'occasion pour eux, encadrés par l'enseignante, lors des séances de Travaux pratiques ou dirigés, de réaliser des relevés, de les faire participer à l'élaboration de diagnostics, de fiches-relevés, d'analyser les situations et de proposer des améliorations, dans un objectif concret et valorisant pour l'exploitation.



Le cahier des charges comprend 7 thématiques : irrigation, fertilisation, protection des cultures, maîtrise de l'énergie, gestion des déchets, et un volet sur la biodiversité et les actions sociales. Chacune de ces thématiques est étudiée, en cours et lors des pratiques sur l'exploitation.



Depuis 2014, l'accent a été mis sur les relevés épidémiologiques, réalisés tous les 15 jours, en vue de la réalisation et la diffusion du Bulletin de Santé du Végétal (BSV) édité par la Chambre d'Agriculture. Une action qui s'insère dans la traçabilité demandée par le cahier des charges, et qui permet aux apprenants de se familiariser avec la reconnaissance des ennemis des cultures, leur mode de fonctionnement, et les moyens de les combattre avec des méthodes naturelles, de manière raisonnée.



Pour l'obtention de ce label, le travail conjoint entre les enseignants, et les élèves, mais aussi l'implication de professionnels des secteurs de l'horticulture ornementale, de la Chambre d'Agriculture, instaure une véritable dynamique pour les formations horticoles.



Le constat est très positif : des élèves et étudiants sensibilisés aux pratiques en phase avec l'agro-écologie, motivés par un projet concret sur un sujet d'actualité, et une réelle appropriation de leur outil de formation.



La prochaine rénovation des serres permettra, espérons-le, de poursuivre ces situations de formations privilégiées, dans l'objectif commun de l'obtention du label Plante Bleue.



Labélisation



L'établissement dans le cadre du service espaces verts de l'exploitation horticle aujpourd'hui appelé Atelier Paysager, s'est engagé dans une démarche de labélisation depuis la rénovation de l'établissement et la rénovation des référentiel professionnels (remise à plat des pratiques professionnelles, mise en oeuvre d'un plan de gestion des espaces verts et espaces naturels du site)



La labélisation est un projet collaboratif pour réduire l'impact environnemental des pratiques dans les espaces vertspour:



-mettre en oeuvre les pratiques respectueuses de l'environnement



-valoriser le travail des acteurs sur l'établissement



sensibiliser le public aux problématiques de développement durable



Pour obtenir ce label Sept domaines sont à prendre en compte: planification et intégration au site,sol, eau, faune et flore, mobilier et matériaux, matériel et engins, public, formation



Pour obtenir ce label, un travail d'équipe est essentiel (corps enseignant, apprenant, monde professionnel)



Le bilan est très positif même s'il reste encore beaucoup de travail pour être labélisé