Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet
«un réseau de fermes pédagogiques et éducatives pour l'établissement et pour le territoire»
Établissement
EPL du Morvan
Description du projet
L'établissement avec l'aide de certains acteurs du territoire, propose à des exploitations agricoles et des entreprises rurales, d'élaborer un partenariat pour qu'elles développent
- des lieux d'étude de cas concrets pour l'EPL, sur notamment la diversification, l'agriculture biologique,
- des actions d'animation en direction de publics divers,
- des expérimentations au service du territoire
Thématique principale
Thématique secondaire
Déclinaison des programmes d'actions du projet agro-écologique pour la France

Identification

Centre constitutif concerné
1310
Adresse et numéro de téléphone de l'établissement
EPLEFPA du Morvan 1.Rue Pierre Mendès France ? BP 30 ? 58120 Château-Chinon Tél : 03.86.79.49.80 ? Fax : 03.86.85.16.26
Nom du responsable du dossier
Emmanuel Monnier
Fonction du responsable du dossier
Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction
Emmanuel Monnier, directeur du CFPPA au sein de l'EPL E.M:emmanuel.monnier@educagri.fr - T: 03.86.79.49.80 F: 03 86 79 44 83
Nom du chargé de projet
Emmanuel MONNIER
Fonction du chargé de projet
Enseignant (PLPA2)
Coordonnées du chargé de projet
Danièle BUTEAU, directrice du CFPPA au sein de l'EPL

Projet

Rapport 1

Actions prévues réalisées ou en cours
Cette année, l'objectif a été de mettre en place "un premier cercle" d'entreprises, exploitations agricoles, sur lesquelles des travaux pratiques soient effectivement conduits.
Voici donc les actions qui étaient prévues initialement:
*juin et septembre 2009:choix des situations d'apprentissage, et des 3 exploitations.
*octobre à décembre 2009:Construction des situations d'apprentissage et convention
*janvier à avril 2010:Mise en place des situations
*mai 2010:Point intermédiaire.

L'ensemble de ces actions a été réalisé, avec une nuance cependant: la mise en place des situations d'apprentissage en agroéquipement a été conduite avec des apprentis CAPA mais pas avec des élèves de Bac pro. Une CUMA est sollicitée pour être le support des travaux pratiques en machinisme pour les élèves.
Actions non prévues réalisées
Pour mettre en oeuvre convenablement ces travaux pratiques avec des "jeunes travailleurs", il nous a fallu expliquer à l'inspecteur du travail notre démarche. Nous avons prévu avec lui des visites sur les lieux de travaux pratiques demandant dérogation pour l'usage de machines dangereuses.
Comme il s'avère que de telles visites sont difficiles à mettre en place sauf exception, nous optons pour le développement de travaux pratiques avec du matériel d'une CUMA. Le président de la CUMA a été rencontré et a donné un accord de principe. Il reste à formaliser cet accord, à repérer le matériel de la CUMA correspondant aux référentiels de formation et à mettre en place les travaux pratiques.
Tout devrait être en place pour commencer des travaux en agroéquipement en septembre 2010.
Actions à réaliser
Aucune pour ce qui avait été prévu en année n, hormis le temps de formation formalisée entre enseignants et entreprises.
Pour l'année n+1 et n+2, nous avons comme cela a été dit dans le projet à
- élargir le cercle des exploitations
- augmenter la liste des travaux pratiques à réaliser dans le cadre du réseau
- mettre en place de quelques expérimentations en réponse aux besoins du territoire (autour de l'agriculture biologique notamment)
- formation en commun entreprises/enseignants.
Partenaires
- 3 exploitations :
la ferme des Traclins, 58120 Saint Léger de Fougeret
l'EARL de Saint Gy, 58120 SAint Hilaire
la ferme de la fontaine des gueux 58120 Saint Hilaire

- la MSA
l'agent de prévention de la MSA fait une visite avec l'équipe qui met en place les travaux pratiques , dans le but de sensibiliser aux risques

- Les partenaires prévus (Parc du Morvan, Pays Nivernais Morvan et Chambre d'agriculture) vont être invités à un point d'étape au courant du mois de juin.
Indicateurs de suivi
Les indicateurs:
- nombre de conventions de partenariat formalisées: 3
- Nombre d'actions d'expérimentation pédagogique : 0
- nombre d'exploitations acceptant de collecter des données:1
- Nombre de nouvelles activités ou outils pour des fermes pédagogiques=0; nombre d'actions en réseau:0

Résumé grand public
L'établissement avec l'aide de certains acteurs du territoire, propose à des exploitations agricoles et des entreprises rurales, d'élaborer un partenariat pour qu'elles développent
- des lieux d'étude de cas concrets pour l'EPL, sur notamment la diversification, l'agriculture biologique,
- des actions d'animation en direction de publics divers,
- des expérimentations au service du territoire.

L'étape réalisée cette année a visé surtout à mettre en place un cadre, répondant à la règlementation et à la sécurité nécessaire pour des actions conduite entre élèves, enseignants et agriculteurs.
Validation par le chef d'établissement
11/06/10
Vu par le chef d'établissement
11/06/10
Validation par la DRAAF
22/06/10
Vu par la DRAAF
22/06/10
Commentaire de la DRAAF
Action bien engagée avec des objectifs à atteindre bien répartis sur les trois années

Remarque : il faut que l'EPL modifie les noms des personnes qui interviennent sur le dossier (responsable du dossier et resposnsable du projet) suite au changements de poste intervenus au sein de l'établissement
Validation nationale
01/02/11
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER

Rapport 2

Actions prévues réalisées ou en cours
Cette année, l'objectif a été d'élargir le cercle d'entreprises et de stabiliser les modalités de travaux pratiques dans ces lieux.
Voici ce qui était prévu :
*automne 2010:recherche de nouveaux partenaires et situations d'apprentissage
*fin d'année 2010: écriture d'une charte du réseau
*1er semestre 2011:actions d'animation avec des entreprises du réseau
*juin 2011:Point intermédiaire

De nouveaux partenaires ont été associés.
Pour les travaux pratiques en agro-équipement, nous avons avancé finalement avec une entreprise de matériel agricole. L'inspecteur du travail est venu examiner ses matériels avant d'accorder les dérogations pour l'usage de machines dangereuses. Divers travaux pratiques ont été réalisés.

Par ailleurs, une journée d'animation aura lieu le 17 juin prochain chez un des partenaires.
Actions non prévues réalisées
A été mise en place à côté de la convention de travaux pratiques , une convention de commodat à des fins de travaux pratiques. Cette convention a permis d'élaborer divers projets pédagogiques en accord avec le partenaire : plantation de haie, installation d'un rucher d'un apiculteur pour des travaux pratiques avec les élèves et les stagiaires, cultures potagères, comparaison d'espèces fourragères selon un petit protocole.

La convention de travaux pratiques a par ailleurs été mise en place avec l'exploitation piscicole de l'établissement. En effet, la clarification des rôles de chacun, la diversification des disciplines impliquées dans le réseau des fermes, la programmation des TP sont des démarches bénéfiques aussi en interne. Cela a été fait pour le bac pro , et reste à faire ailleurs.
Actions à réaliser
Nous n'avons pas rédigé la charte mais la convention de travaux pratiques est stabilisée. Il ne faut probablement pas ajouter encore un document à signer par nos partenaires,document qui n'apporterait rien de plus finalement.
Notre cercle d'entreprises supports de travaux pratiques reste trop modeste.
Nous n'avons encore pas mis en place de formation en commun entreprises/enseignants ni la réunion permettant d'associer le Parc du Morvan, le Pays Nivernais Morvan et la Chambre d'agriculture.
Partenaires
- 6 partenaires supports de travaux pratiques
la ferme des Traclins, 58120 Saint Léger de Fougeret
l'EARL de Saint Gy, 58120 Saint Hilaire
la ferme de la fontaine des gueux 58120 Saint Hilaire
Garage Voisin , route d'Autun 58120 Château-Chinon.
Piscicultures du Morvan , exploitation de l'EPLEFPA du Morvan
Mme Annie Darmon, Vauminot 58120 Chaumard.

- la MSA
l'agent de prévention de la MSA fait une visite avec l'équipe qui met en place les travaux pratiques , dans le but de sensibiliser aux risques

- Les partenaires prévus (le Parc du Morvan, le Pays Nivernais Morvan et la Chambre d'agriculture) vont être invités au mois de juin, lors de la journée d'animation.

Pour l'instant , le travail avec les 6 partenaires supports de travaux pratiques a été effectué dans un cadre bilatéral.
Indicateurs de suivi
Des exploitations développent une activité d'accueil d'élèves et de séances de travaux pratiques, avec la prise en compte de la pédagogie, de la sécurité. Elles sont rémunérées éventuellement pour cela..
L'impact reste modeste actuellement. Il manque la phase "animation de réseau".

- Nombre de nouvelles activités ou outils pour des fermes pédagogiques=2
Résumé grand public
Cette année, nous avons un peu élargi le «réseau des fermes pédagogiques» en lui associant en particulier des lieux qui ne sont pas des exploitations agricoles, mais qui servent tout de même de support pour des travaux pratiques d'élèves, de stagiaires ou d'apprentis. Il s'agit par exemple d'une entreprise de matériel agricole, ou d'une grande parcelle ne relevant pas d'une exploitation . Cette variété a nécessité de préciser encore le cadre réglementaire.

Un élargissement a été constaté aussi dans la variété des disciplines et des formations impliquées (de la 4ème au BTS, en agriculture, aquaculture, services ). Tous les centres de l'EPL sont concernés , en formation initiale ou continue. L'équipe marque au fil de ce projet plus d''intérêt au « faire » comme moyen d'apprentissage.

Le réseau sera encore étoffé l'an prochain, et animé, pour une réelle dynamique entre les uns et les autres.
Validation par le chef d'établissement
09/06/11
Vu par le chef d'établissement
09/06/11
Validation par la DRAAF
20/06/11
Vu par la DRAAF
20/06/11
Commentaire de la DRAAF
Action qui poursuit ses objectifs opérationnels dans le rythme fixé.
Le réseau de fermes pédagogiques est maintenant constitué, on pourrait attendre des innovations pédagogiques visant à approfondir les connaissances techniques en intégrant la sécurité et la prévention des risques.
L?utilisation de la pisciculture comme support pédagogique dans toutes les matières et filières peut encore être développée.
Validation nationale
22/01/13
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER

Rapport 3

Actions prévues réalisées ou en cours
Actions prévues:
-Élaborer avec les entrepreneurs un produit pouvant concerner plusieurs fermes du réseau et acteurs locaux
- Définir avec l'aide des techniciens du territoire, un protocole de collecte de données, pour une étude concernant une préoccupation des exploitations du Morvan.
- Approfondir encore le partenariat avec une exploitation pour la conduite d'une formation particulièrement innovante sur un ou plusieurs points.
Nous avons pu élaborer pas à pas la transformation d'un lieu mis à disposition, en lieu support d'activités très diversifiées d'animation et de travaux pratiques. Mais cette démarche n'a concerné qu'une seule ferme (Mme Darmon) du réseau, en partenariat tout de même avec une entreprise du réseau (Ets Voisin) . Cette transformation a été conduite par l'équipe pédagogique avec l'accord de la ferme , mais celle-ci n'en était pas l'initiateur.
Ce partenariat a permis de pratiquer sur bien d'autrui des travaux pratiques de préparation de sol, de maraîchage, des essais d'engrais verts avec des machines d'autrui. Ils ont concerné des élèves (bac pro CGEA, 4è) et des adultes (BPREA).
La démarche réellement innovante - branchée sur ce projet en cours d'action- est l'accompagnement des personnes en test d'installation, test installé sur le lieu de développement des travaux pratiques.
Les partenaires ne se sont pas structurés en réseau pour l'instant. Il y a eu néanmoins une répartition concertée entre 2 entreprises des travaux pratiques équins.
Actions non prévues réalisées
Un des supports de ce projet de réseau de fermes pédagogiques se transforme progressivement en lieu-test pour de futures installations. Et cette évolution modifie en profondeur l'ensemble du projet.
Actions à réaliser
- Mettre en lien les différentes fermes pédagogiques pour qu'elles puissent fonctionner en réseau
- Etoffer le nombre de travaux pratiques d'élevage et de fermes pédagogiques supports.
Pour ces deux sujets, l'animation de l'équipe pédagogique n'a pas permis une mobilisation suffisante des enseignants pour une obtenir une mobilisation sur le sujet.

- définir un protocole de collecte de données pour une étude concernant une préoccupation des exploitations du Morvan ( p. ex. autonomie fourragère).
Cela aurait pu se faire dans le cadre du Pôle Scientifique Bio du Massif Central, auquel l'établissement adhère. Sans doute l'équipe de l'établissement impliquée effectivement dans ce projet est elle encore trop restreinte.
Partenaires
- 7 partenaires support de travaux pratiques
la ferme des Traclins, 58120 Saint Léger de Fougeret
l'EARL de Saint Gy, 58120 Saint Hilaire
la ferme de la fontaine des gueux 58120 Saint Hilaire
Garage Voisin , route d'Autun 58120 Château-Chinon.
Centre équestre 58120 Château-Chinon
Piscicultures du Morvan , exploitation de l'EPLEFPA du Morvan
Mme Annie Darmon, Vauminot 58120 Chaumard.

- 1 partenaire qui accompagne plus particulièrement l'émergence du lieu-test (non prévu initialement dans le projet)
M. Didier Bouchoux , Bourg 58120 CORANCY

- la MSA Bourgogne
l'agent de prévention de la MSA fait une visite avec l'équipe qui met en place les travaux pratiques , dans le but de sensibiliser aux risques ,
le chargé de projets économiques et sociaux à la Caisse régionale de Mutualité Sociale Agricole de Bourgogne a accompagné , dans le cadre d'un réseau de partenaires très variés , l'émergence du lieu-test chez Mme Darmon

- Les partenaires prévus (le Parc du Morvan, le Pays Nivernais Morvan et la Chambre d'agriculture) ont participé ponctuellement , en réponse à une invitation pour une journée d'animation.
Indicateurs de suivi
Des exploitations développent une activité d'accueil d'élèves et de séances de travaux pratiques, avec la prise en compte de la pédagogie. Elles sont rémunérées éventuellement pour cela.Cela a modifié notamment de façon très significative l'enseignement de l'agro-équipement , et cela a permis de faire réellement des travaux pratiques (au lieu d'observer seulement) avec un cadre de sécurité. Cela a permis de faire passer concrètement ce message de sécurité aux entreprises impliquées.

Par ailleurs, l'émergence de lieux-tests permettra d' apporter un soutien important aux candidats à l'installation hors cadre familial.

- Nombre de nouvelles activités ou outils pour des fermes pédagogiques=2: convention de travaux pratiques, convention de mises à disposition de matériel pour les "couvés
Résumé grand public
Cette année, le projet a pris un virage assez inattendu au moment de sa rédaction, un des principaux supports des travaux pratiques et autres activités pédagogiques ,a commencé à apparaître comme "lieu-test" , support d'activités pour des candidats à l'installation.
Néanmoins , les partenariats tissés dans le cadre du projet de réseau des fermes pédagogiques se sont poursuivis et approfondis, certaines activités ont été par exemple conçues en complémentarité entre 2 entreprises. C'est surtout dans le cadre de l'agro-équipement que les avancées sont les plus nettes.

Il y a encore à progresser dans la réflexion et la mise en oeuvre d'activités pédagogiques centrées sur les animaux, en s'appuyant sur des élevages plus divers, notamment bovins, afin de permettre aux apprenants une pratique effective.
Enfin, la constitution d'un réseau de fermes n'a pas abouti , faute d'animation suffisante , du fait que l'émergence du "lieu-test" a capté beaucoup d'énergie.
Validation par le chef d'établissement
12/06/12
Vu par le chef d'établissement
12/06/12
Validation par la DRAAF
19/06/12
Vu par la DRAAF
19/06/12
Commentaire de la DRAAF
Dernière année de ce tiers temps.
La mise en place d'une exploitation comme lieu test est un point très positif.
La pérennisation du réseau des exploitations pédagogiques est un enjeu pour l'EPL. L'animation de ce réseau et la recherche de nouveaux candidats permettra de maintenir des activités pédagogiques hors du domaine piscicole.
Validation nationale
22/01/13
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER