Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet

Valoriser les effluents de pisciculture en Bourgogne- Franche Comté

Etablissement

EPL du Morvan

Description du projet

L'exploitation piscicole de l'EPL du Morvan est en voie de rénovation, avec une évolution du système de production prévoyant un doublement du volume produit et un passage en aquaculture biologique. Cette situation incite à penser la valorisation des effluents,tout en limitant leur volume.

L'activité du chargé de projet portera sur la recherche de différents procédés de valorisation des effluents. Elle s'appuiera sur les travaux du CASDAR ProPre, et sur les attentes des aquaculteurs de Bourgogne Franche Comté. Le résultat devrait être de plusieurs ordres :
- le recensement des différentes modalités possibles de production de protéines à partir des effluents ,
- l'organisation sur les 2 sites de pisciculture d'espaces pour l'expérimentation de certaines de ces modalités,
- la production expérimentale de divers végétaux ou animaux à partir des effluents, production analysée du point de vue technique, économique et d'impact sur l'environnement,
- l'utilisation expérimentale de ces végétaux ou animaux, avec ou sans transformation, dans l'alimentation animale .
Enfin, si possible, un recueil de données sera effectué concernant la digestibilité de différents aliments utilisés en aquaculture biologique, et leur impact en terme de quantité sur les effluents.

1ère étape
*Recensement et choix de modalités possibles de valorisation des effluents sur les piscicultures du Morvan: l'objectif est de définir avec les partenaires, plusieurs modalités de valorisation des effluents, en utilisant les 2 sites, les circuits fermés et ouverts. Avec le maître d’œuvre du chantier de rénovation de l'exploitation, il sera examiné aussi la possibilité de tester plusieurs modalités (simultanées ou successives) pour un même site.
D'ores et déjà, se dessinent trois supports de valorisation :
les micro ou macro-algues , mais la production devrait être limitée, du fait de la température de l'eau, aux effluents des circuits fermés ;
des détritivores de type gammares qui peuvent servir de nourriture aux poissons directement, ou pour la production de modules de diagnostic de pollution ;
des lombrics qui peuvent être intégrés dans l'alimentation d'un élevage connexe sous forme de farine ou autres.

2ème étape
*Organisation des espaces pour des tests et priorisation des tests
En première hypothèse -à vérifier- si l'on retient les 3 modalités de valorisation envisagées ci-dessus, la répartition pourrait se faire ainsi :
les effluents des circuits fermés doivent pouvoir être traités à part ; cela suppose un espace réservé pour la culture des algues sur les effluents liquides, après filtration ; un autre espace pourra être par ailleurs organisé pour le traitement des effluents de la production de poissons d'eau chaude (en circuit fermé) dans l'atelier pédagogique du lycée ;
sur le site naisseur , après une première filtration des effluents, définition d'un bassin d'élevage de gammares ;
sur le site engraisseur (là où les effluents sont en plus grande quantité) , définition d'un espace pour un lombricompost, à partir des effluents solides.
Étant donné le déroulement du chantier, il faudra préciser quels espaces seront utilisables, et à quelles périodes.
La concertation avec les professionnels (ITAVI , syndicat des aquaculteurs Bourgogne Franche Comté ) permettra de prioriser les essais, en prenant en compte la plus ou moins grande faisabilité sur nos sites, et l'intérêt économique et écologique.

3ème étape
*Production expérimentale de divers végétaux ou animaux à partir des effluents
On choisira donc une -ou 2 au plus- production animale ou végétale à tester .
On commencera par des essais sur de petits volumes d'effluents, pour ensuite passer à la valorisation en «vraie grandeur» des effluents des piscicultures.

*Utilisation expérimentale de ces végétaux ou animaux, avec ou sans transformation, dans l'alimentation animale.
Selon la production concernée, il s'agira de la conditionner pour son transport (gammares pour les diagnostics en écotoxicologie, algues pour une utilisation en industrie agro-alimentaire) ou pour une transformation en « farine » (lombrics) destinée à l'alimentation animale.

Ce projet pourra être complété par un autre volet : des essais pour limiter les effluents en particulier dissous, dont tests sur des aliments bio. On garde si nécessaire ce sujet pour la suite, après les 3 ans .

Thématique principale

Aquaculture

Thématique secondaire

Agriculture et agro-écologie

Identification

Centre constitutif concerné

Exploitation piscicole de Château-Chinon

Adresse et numéro de téléphone de l'établissement

EPLEFPA du Morvan 1.Rue Pierre Mendès France – 58120 Château-Chinon Tél : 03.86.79.49.80 – Fax : 03.86.85.16.26

Nom du responsable du dossier

Nicolas FINANCE

Fonction du responsable du dossier

Directeur d'exploitation de l'EPLEFPA du Morvan

Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction

nicolas.finance@educagri.fr T: 03.86.85.14.34 P: 06.17.47.61.52

Nom du chargé de projet

Jean-Noël BERNARD

Fonction du chargé de projet

Enseignant en zootechnie, agro-équipement, coordonnateur de la filière BTS Aquaculture, référent régional agro-écologie

Coordonnées du chargé de projet

jean-noel.bernard@educagri.fr T: 03.86.79.49.80

Projet rédigé


Rapport

Résumé grand public

Un projet de valorisation des effluents d'élevage ( salmonicoles ) dans un cadre agroécologique est en cours de montage sur les piscicultures du Morvan . Le principal objectif est de tester différents moyens permettant de valoriser un déchet directement sur le lieu d'émission en s'orientant sur des pratiques innovantes et durables .Les orientations prises vont vers la culture de microalgues , l'élevage de crustacées ( daphnies ) voire de larves d'insectes ou de lombrics .Des essais en laboratoire ont débuté afin de pouvoir passer rapidement à des tests grandeur nature sur les piscicultures dès que la rénovation de celles ci sera terminé. Pour arriver à la mise en place d'essais sur les sites aquacoles, une plateforme expérimentale devrait être intégrée dans les nouvelles piscicultures grâce au concours du conseil régional de Bourgogne Franche comté .

Rapport

Résumé grand public

Une plateforme expérimentale devrait voir le jour sur l'exploitation du lycée agricole du Morvan .Le but de cette plateforme est de tester différents moyens pour valoriser les effluents piscicoles .En attendant la création de cette plateforme, une démarche autour de l'enseigner à produire autrement  est en cours de réalisation  . Cette démarche a pour but de redonner du concret, du réel et d'associer la théorie à la pratique dans différents domaines ( sciences , techniques , communication...).Le premier travail est de mieux utiliser pédagogiquement les salles d'aquaculture et d'aquariologie du lycée ( en les reconfigurant )  afin d'y intégrer tous les élèves de la filière aquacole ( de la seconde au bts ) .Des travaux pratiques et dirigés sont en cours d'élaboration avec la collaboration d'enseignants volontaires sur le schéma : observer ,réfléchir , agir et  rendre compte . Une partie de la salle d'aquaculture sera dédiée au projet de valorisation des effluents avec la création de travaux pratiques autour de l'algoculture et l'élevage de proies vivantes ( daphnies , artemias , mouches soldat noir ...) afin de faire le lien avec la plateforme  qui sera sur la pisciculture. La création d'un nouveau MIL ( mini entreprise ) en bts est également en cours de construction avec pour principal objectif  de travailler davantage sur du concret en collaboration avec des entreprises  (en aquaculture , en aquariologie , en articles de pêche .....) et en s'appuyant soit sur les salles du lycée ou sur l'exploitation piscicole afin de monter et suivre une production choisie par les étudiants .



Rapport

Résumé grand public

Une plateforme   sur le site de Vermenoux ( pisciculture du legta du Morvan ) devrait voir le jour en 2019 . Celle ci pourra servir pour les professionnels de site expérimental ou pour les apprenants de site pédagogique . Elle rentrera dans le cadre " enseigner à produire autrement " notamment depuis  la création   d'une mini entreprise au niveau btsa "aquaculture" qui pourra servir de support pour travailler, créer et gérer une production.



Cette strucutre  pourra également servir de plateforme pédagogique pour tous les apprenants allant de la 4è au bac pro de notre établissement mais également pour  d'autres  élèves venant de l'extérieur ( collèges , stagiaires...... )



Cette plateforme s'inscrit  dans une démarche plus globale qui vise à mettre les apprenants dans des situations   concrètes et proches du réel , pour leur donner  envie de créer en développant leur esprit de curiosité, leur autonomie et leurs savoirs mais aussi à ne pas perdre le lien entre "la pédagogie" et " l'exploitation" qui a tendance souvent à disparaître  assez rapidement  .