Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet

Instituer une coopération internationale domaine de la formation aux métiers de la filière équine.

Etablissement

EPL Guingamp Kernilien

Description du projet

La filière équine, qu’il s’agisse de l’élevage ou de la pratique équestre dans le domaine des courses, du sport ou des loisirs a connu un développement important dans notre pays au cours de la dernière décennie. Ce développement a eu pour conséquence de nombreuses créations d’emploi dans tous les domaines, et plus particulièrement dans l’aval de la filière en relation avec la croissance du nombre de pratiquants et, corrélativement, des besoins en matière d’encadrement de ces activités. (Le nombre de licenciés à la Fédération Française d’Equitation a progressé de 60 % en 10 ans). Il est raisonnablement permis de penser que de nombreux pays en développement connaîtront au cours des prochaines années un scénario comparable. Les besoins en main d’œuvre disposant des compétences requises pour ces nouveaux métiers nécessitent donc la mise en place de formations adaptées. Mettre en place, en lien avec les institutions compétentes dans le domaine de la formation agricole, une palette de formation aux métiers du cheval afin de répondre aux besoins de la filière équine du pays concerné. Accompagner son développement, améliorer sa professionnalisation, accroître son efficacité.
En objectif final : créer de la richesse et de l’emploi dans les pays cibles et par conséquence développer les échanges matériels et immatériels avec la Bretagne, en développant l’insertion professionnelle de nos apprenants dans ces pays et en Bretagne, tout en animant les territoires ruraux et générant du lien social.
LES ELEMENTS DE LA MISE EN OEUVRE DU PROJET :
en lien avec les professionnels et les institutions du pays concerné, acquérir une bonne connaissance de sa filière équine.
- Identifier les intervenants, quantifier leur poids économique, évaluer leurs potentialités et leurs facteurs limitants.
Acquérir une bonne connaissance du fonctionnement des institutions ayant compétence en matière de formation agricole, initiale et professionnelle, dans le pays concerné.
- accomplir un état des lieux de l’existant en matière de formations aux métiers de la filière équine.
- Procéder à l’inventaire de besoins en main d’œuvre des professionnels et des chefs d’entreprises, dans tous les secteurs d’activité, tant au plan quantitatif que qualitatif.
IMPACT SUR LE TERRITOIRE :
Faciliter la mise en place de nouveaux débouchés en s'adaptant à la demande étrangère, augmenter l'insertion professionnelle des jeunes, permettre l'acquisition de nouvelles compétences par la connaissance d'autres savoir-faire à l'étranger par le biais de l'éducation à l'environnement et aux comportements durables.
Proposer à un jeune public d'apprenants la possibilité d'acquérir de nouvelles compétences et des contacts professionnels dans les métiers de la filière équine à l'étranger participe au développement économique de la filière sur le territoire par la création de nouveaux débouchés et l'adaptation des services à une clientèle étrangère tout en facilitant leur insertion professionnelle dans la perspective d'un développement durable.
En milieu rural :
- Création de nouveaux débouchés dans le secteur de l'élevage et de la valorisation du jeune cheval.
- Prise en compte de la demande d'une clientèle internationale dans les activités liées au tourisme équestre.
En milieu périurbain :
-Les activités liées à l'industrie des courses sont bien évidemment créatrices d'emplois alors que le développement des activités liées à l'apprentissage de l'équitation concourt également à l'animation et au développement économique du territoire.
De façon transversale dans ces deux milieux une prise en compte du développement durable.
La mise en place d'une filière équine efficace, disposant d'acteurs économiques compétents participe de la notoriété d'un territoire et contribue à son rayonnement sur la scène internationale de par l'image forte qu'elle véhicule.
LIEN AVEC LA PEDAGOGIE ET LE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS :
Formation Initiale :
L'ouverture des apprenants de l'EPLEFPA de GUINGAMP au monde par la mise en place de partenariats :
Avec les établissements de formation étrangers :
- stages en milieu professionnel, périodes de formation (modules), voyages d'études.
Avec les institutionnels ou organismes socioprofessionnels :
- stages en milieu professionnel, participation à des évènements (salons, compétitions internationales...)
Accueil d'apprenants étrangers dans les formations initiales.
Formation continue : accueil de stagiaires étrangers dans les formations continues, mise en place d'une offre de formation continue adaptée à la demande des pays.









Thématique principale

Développement des territoires

Thématique secondaire

Insertion professionnelle

Identification

Centre constitutif concerné

LEGTA Guingamp Kernilien

Adresse et numéro de téléphone de l'établissement

EPL DE KERNILIEN GUINGAMP ALLEE DE KERNILIEN 22200 PLOUISY TEL 02 96 40 67 50

Nom du responsable du dossier

LUC VATIN

Fonction du responsable du dossier

PROVISEUR

Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction

Mr Luc VATIN Directeur de l'EPL de Kernilien Allée de Kernilien 22200 PLOUISY

Nom du chargé de projet

ANNE-MARIE CORIOU

Fonction du chargé de projet

ENSEIGNANTE TITULAIRE

Coordonnées du chargé de projet

ANNE-MARIE CORIOU Enseignante au LEGTA de Kernilien Allée de Kernilien 22200 PLOUISY

Projet rédigé


Rapport

Résumé grand public

La filière équine bretonne, à travers son représentant le Conseil des Equidés de Bretagne, et avec le soutien de l’UNIC, entretient depuis cinq ans des relations professionnelles avec les pays du Maghreb et s’ouvre à d’autre pays notamment asiatiques
Acteur du conseil des équidés et prenant appui sur ce relationnel à l’international, l’EPLEPFA Guingamp Kernilien a été sollicité par les autorités tunisiennes pour une mission d’expertise afin de définir les termes de référence du projet de création d’un centre de formation professionnelle et de poser les bases d’une future coopération
Ce projet illustre l’expertise de la filière bretonne et la reconnaissance en tant que pôle régional de compétences cheval de l’EPLEPFA Guingamp dans le domaine de l’ingénierie de formation et constitue une réelle opportunité de coopération et de développement
A terme, cette coopération permettra de structurer et de développer la filière équine en Tunisie. Les apprenants bretons pourront ainsi profiter de la création d’emplois en Tunisie, notamment sur les métiers en tension.
Comme dans tout développement à l’international, nul doute que ces actes d’influence et de coopération fixeront des bases de développement économique à venir, non seulement au plan agricole, mais aussi dans le domaine du tourisme et des activités sportives et de loisir.
Par la reconnaissance du travail effectué dans la filière hippique en Tunisie d’autres demandes sont apparues dans ce même pays concernant les productions agricoles et dans d’autres pays notamment le Maroc pour la filière hippique et la filière agricole
Les personnes impliquées dans ce projet sont l’équipe de direction, les équipes pédagogiques, les professionnels des deux filières, et les apprenants
Tous les centres constitutifs de l’EPLEPFA sont sollicités à savoir le CFPPA, le lycée, le centre équestre et l’exploitation
A terme compte tenu de l’élargissement des champs de compétences des demandes une mutualisation des moyens humains et matériels sera à construire avec les autres centres de formation bretons
A ce jour les conventions cadres sont signées, des fiches actions sont en cours de réalisation : échanges d’apprenants, ingénierie de formation, transferts de compétences … d’autres conventions sont en projet et de nouveaux pays frappent à la porte



Rapport

Résumé grand public

La filière équine bretonne, à travers son représentant le Conseil des Equidés de Bretagne, et avec le soutien de l’UNIC, entretient depuis cinq ans des relations professionnelles avec les pays du Maghreb et s’ouvre à d’autre pays notamment asiatiques 



Acteur du conseil des équidés et prenant appui sur ce relationnel à l’international, l’EPLEFPA Guingamp Kernilien a été sollicité par les autorités tunisiennes pour une mission d’expertise afin de définir les termes de référence du projet de création d’un centre de formation professionnelle et de poser les bases d’une future coopération



Ce projet illustre l’expertise de la filière bretonne et la reconnaissance en tant que pôle régional de compétences cheval de l’EPLEFPA Guingamp dans le domaine de l’ingénierie de formation et constitue une réelle opportunité de coopération et de développement



A terme, cette coopération permettra de structurer et de développer la filière équine en Tunisie. Les apprenants bretons pourront ainsi profiter de la création d’emplois en Tunisie, notamment sur les métiers en tension.



Comme dans tout développement à l’international, nul doute que ces actes d’influence et de coopération fixeront des bases de développement économique à venir, non seulement au plan agricole, mais aussi dans le domaine du tourisme et des activités sportives et de loisir.



Par la reconnaissance du travail effectué dans la filière hippique en Tunisie d’autres demandes sont apparues dans ce même pays concernant les productions agricoles et dans d’autres pays notamment le Maroc pour la filière hippique et la filière agricole



Les personnes impliquées dans ce projet sont l’équipe de direction, les équipes pédagogiques, les professionnels des deux filières, et les apprenants



Des conventions cadres, de partenariat et de jumelage sont validées ou en cours de finalisation avec des établissements scolaires, des instituts, des organismes socio- professionnels…: elles ont pour objet la mobilité entrante et sortante des apprenants, des formateurs, des missions d’ingénierie, des transferts de compétences D’autres conventions sont en projet, de nouveaux pays frappent à la porte



Parallèlement conscient que la mobilité est un facteur de réussite scolaire l’EPLEFPA s’est engagé dans la mobilité européenne dans le dispositif ERASMUS + avec le départ de 44 élèves en filière professionnelles SDE et CGEH vers la Pologne et le Belgique



Tous les centres constitutifs de l’EPLEFPA sont sollicités à savoir le CFPPA, le lycée, le centre équestre et l’exploitation et on peut noter une implication de plus en plus importante du personnel



AH Activités Hippiques



AVFA Agence de Vulgarisation et de la Formation Agricole



BEPA Brevet Etudes Professionnelles Agricoles



BRECI Bureau des Relations Européennes et de la Coopération Internationale



BTP Brevet de Technicien Professionnel



BTS APV Brevet de Technicien Supérieur Agronomie Productions Végétales



BTS PA Brevet de Technicien Supérieur Productions Animales



CAP Certificat d’Aptitude Professionnelle



CFPPA Centre de Formation Professionnel et de Promotion Agricole



CGEH Conduite et Gestion de l’entreprise Hippique



DRAAF Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt



DREF Direction Régionale de l'Education et de la Formation



EIE Enseignement a l’Initiative de l’Etablissement



EPLEFPA Etablissement Public Local d'Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole EQUIMEDEV Equin Méditerranée Développement



FOND EPERON Encouragement aux Projets Equestres Régionaux ou Nationaux



IFT Institut Français de TUNIS



INC Institut National Du Cheval



IRTSEF Institut Royal des Techniciens Spécialisés en Elevage Fouarat



SDE Système Dominante Elevage



SIAMAP Salon de l'Agriculture du Machinisme Agricole et de la pêche



SOREC Société Royale d’Encouragement du Cheval



TNLA Trophée National des Lycées Agricoles



UNIC Union Nationale Interprofessionnelle du Cheval



UTAP Union Tunisienne de l'Agriculture et de la Pêche



Rapport

Résumé grand public

La filière équine bretonne, à travers son représentant le Conseil des Equidés de Bretagne, et avec le soutien de l’UNIC, entretient depuis longtemps  des relations professionnelles avec les pays du Maghreb et s’ouvre à d’autre pays notamment asiatiques



Acteur du conseil des équidés et prenant appui sur ce relationnel à l’international, l’EPLEFPA Guingamp Kernilien a été sollicité par les autorités tunisiennes pour une mission d’expertise afin de définir les termes de référence du projet de création d’un centre de formation professionnelle et de poser les bases d’une future coopération



Ce projet illustre l’expertise de la filière bretonne et la reconnaissance en tant que pôle régional de compétences cheval de l’EPLEFPA Guingamp dans le domaine de l’ingénierie de formation et constitue une réelle opportunité de coopération et de développement



A terme, cette coopération permettra de structurer et de développer la filière équine en Tunisie. Les apprenants bretons pourront ainsi profiter de la création d’emplois en Tunisie, notamment sur les métiers en tension.



Comme dans tout développement à l’international, nul doute que ces actes d’influence et de coopération fixeront des bases de développement économique à venir, non seulement au plan agricole, mais aussi dans le domaine du tourisme et des activités sportives et de loisir.



Par la reconnaissance du travail effectué dans la filière hippique en Tunisie d’autres demandes sont apparues dans ce même pays concernant les productions agricoles et dans d’autres pays notamment le Maroc pour la filière hippique et la filière agricole



Des conventions cadres de coopération, de partenariat et de jumelage sont validées dans la filière agricole et équine  avec des établissements scolaires, des instituts, des organismes socio- professionnels…: elles ont pour objet la mobilité entrante et sortante des apprenants, des formateurs, des missions d’ingénierie, des transferts de compétences



Parallèlement conscient que la mobilité est un facteur de réussite scolaire l’EPLEFPA s’est engagé dans la mobilité européenne dans le dispositif ERASMUS + avec le départ des apprenants en filière professionnelles vers la Pologne et le Belgique et l’accueil de stagiaires



 



Cette ouverture de l’établissement à l’international a créé une réelle dynamique de mobilité entrante et sortante pour les apprenants en formation professionnelle  à l’échelle européenne et internationale .Elle a également permis de valoriser les compétences d’expertise et d’ingénierie à l’international .



Ces actions de coopération inscrites dans le projet d’établissement  assurent la promotion des formations et le rayonnement de l’établissement aussi bien à l’international que sur son territoire