Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet
L'EPLEFPA de Nîmes : pôle de compétence régional en agriculture biologique
Établissement
EPL Nîmes
Description du projet
- étude de faisabilité et conversion partielle du domaine en bio (légumes, verger, miel, PPAM, viti)
- service de produits bios du domaine à la cantine
- ingénierie d'une licence professionnelle régionale en agriculture bio
- mesures connexes: traction animale, biodiversité, compostage, machinisme
- démonstration, expérimentations, valorisation pédagogique, contribution à la dynamique territoriale
Thématique principale
Déclinaison des programmes d'actions du projet agro-écologique pour la France
Thématique secondaire

Identification

Centre constitutif concerné
1391
Adresse et numéro de téléphone de l'établissement
domaine de Donadille
Nom du responsable du dossier
Joseph Weinzaepfel
Fonction du responsable du dossier
Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction
Joseph Weinzaepfel domaine de Donadille 30230 RODILHAN 04 66 20 67 67 joseph.weinzaepfel@educagri.fr
Nom du chargé de projet
Claudine Roucayrol
Fonction du chargé de projet
IGREF
Coordonnées du chargé de projet
Franck Déplat directeur adjoint chargé des exploitations et du développement domaine de Donadille 30230 RODILHAN 04 66 20 67 68 franck.deplat@educagri.fr

Projet

Rapport 1

Actions prévues réalisées ou en cours
-état des lieux de la bio dans l'EPL, rédaction document de présentation (papier, internet)

-rencontre des partenaires, constitution comité de pilotage

-création atelier maraîchage bio (réunion mensuelle de suivi)

-service de légumes de l?atelier à la cantine

-étude conversion verger pommiers

-outils de communication:page bio sur site internet EPL, 4 pages conversion du verger

-ouverture licence pro ABCD Sept 2010

-démonstrations : mise en place en 2010 de 2 démonstrations (effet de la conversion à l'AB sur la qualité de l'eau et l'entomofaune)

-implantation de PPAM: 5000 m2 de plants de thym, collection PPAM

-renforcement utilisation pédagogique du domaine (verger:BTSA GEMEAU et Bac Pro vigne et vin, maraîchage BPREA et 2de pro vigne et vin)

-analyse effets environnementaux (eau, biodiversité)

Actions non prévues réalisées
- réponse à divers appels à projets dont appels à projets DGER/offre alimentaire

- mise en place et suivi de ces projets:

* agence de l'eau Rhône méditerranée Corse : "De nouvelles idées pour développer l'agriculture Biologiqueet réduire la pollution de l?eau par les pesticides"

* DGER : "Goûtons la proximité" et "savez-vous planter les choux" (avec le CFPPA)

* Conseil Régional, action lycée 21 "Directement du champ à l'assiette des fruits et légumes bios dans l'assiette des lycéens"

- finalement, travail sur les circuits courts et l'offre alimentaire

- démarches pour intégrer le RMT DevAB





Actions à réaliser
-mettre en oeuvre la licence pro

-extension de l'atelier maraîchage : étude non réalisée, à faire en 2010-2011 à l'occasion de l'arrachage de deux ha de verger

-étude de la conversion du vignoble

-conversion verger (oliviers-pommiers) et rucher

-étude de l'utilisation de 2 ha de pommiers arrachés (action non prévue initialement)

-poursuivre (et élargir) l'étude des conséquences environnementales (bilan carbone par exemple)

-diffuser les données (en interne: CDI), en externe (Internet, Réseaux), capitaliser régionalement

-Renforcer les actions de communication externe

-Renforcer mobilisation des enseignants et des apprenants : étudiants de BTSA viti-oeno/conversion du vignoble, STAV/ consommation de produits bios à la cantine?

-Sensibilisation d'élèves d'autres établissements grâce à des visites

Partenaires
Conseil Régional (lycée 21)

Conseil Général (partenariat avec le CFPPA, avec la cantine (journées bio))

Nîmes-métropole (agenda 21)

Chambre d'Agriculture du Gard (comité de pilotage (COPIL))

GRCETA de Basse Durance (COPIL, conseils techniques)

CIVAM bio du Gard (COPIL, partenariat avec le CFPPA pour les PPAM notamment, réseau Racines), FRAB Languedoc-Roussillon

COVIAL et sa filiale bio UNIVERT (vente de nos futures pommes AB à ce groupement)

GRAB (sollicitation/COPIL, conseils techniques)

CTIFL (suivi entomofaune)

Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse (partenaire financier)

CEMAGREF de Lyon, DREAL de Montpellier, Syndicat mixte des nappes Vistrenque Costière (conseils /démonstration qualité de l'eau)

ITAB/ capitalisation

ADDEEI (chantier d'insertion)

Formabio

Supagro Montpellier

Arcadie (PPAM)



Indicateurs de suivi
1étude faisabilité

Part AB/CA:0%

Surface conversion:1 ha, certifié:5500m2

25 traitements verger

Main d'?uvre 2009:177 235? (verger :1,6 UTH, 38 000?, maraîchage :stagiaires)

Fonds roulement:- 58 260?

Environnement:bilan carbone (assiette), qualité eau sous verger, biodiversité(en cours)

Utilisation pédagogique domaine/AB:maraîch:BPREA 320 h, autres CFPPA 430 h, 2de pro VV 4H, verger : bac Pro VV 2H, BTSA GEMEAU 9H

Légumes domaine servis/cantine(ex, Janv à Mars:384 salades, 44 kg mâches/roquette,11 kg épinards, 5.4 kg fenouil)

Séquences/ bio:lycée (320 élèves, 24 enseignants),(CFPPA:60 stagiaires, 6 formateurs)

CDI Sept:10 livres, Juin :17

0 visites/jeunes extérieurs

Ouverture, recrutement licence pro: Sept 10

Nbre partenariats EPL/acteurs bio:16

3 démonstrations, coût:3800?

1article presse, 4 internet

Résumé grand public
UN POLE DE COMPETENCE BIO A NIMES-RODILHAN

L'EPLEFPA(1) de Nîmes-Rodilhan, composé du Lycée agricole Marie-Durand, du CFPPA(2) du Gard, du CFA(3) et du domaine agricole de Donadille bénéficie depuis Septembre 2009 de la mise à disposition d'un tiers-temps animation et développement du territoire pour accompagner son objectif de devenir un pôle de compétence, pour l?agriculture biologique, reconnu régionalement. En s?appuyant sur un quadriptyque - PRODUIRE bio , FORMER au bio, MANGER du bio, COMMUNIQUER sur le bio- l?établissement souhaite contribuer au développement de la filière AB(4) régionale.



LA PRODUCTION DU DOMAINE...bientôt AB

Le domaine de Donadille a mis une parcelle d'un hectare à la disposition des apprenants et de leurs formateurs qui y produisent, selon les techniques de l?AB, des légumes divers destinés à la cantine et des plants maraîchers (certifiés AB). 5000 m2 de plants de thym destinés à approvisionner les producteurs de la région (structuration de la filière PPAM(5)), ont également été mis en place.

En 2009-2010, une étude sur la conversion à l'AB du verger de pommiers a été menée en partenariat avec des étudiants de SupAgro Montpellier. Ce travail a permis de disposer de simulations technico-économiques et la conversion du verger démarrera à l'automne 2010.

Conjointement à ce nouvel élan du domaine, de nouveaux projets ont germé tout au long de l?année, renforçant la dynamique de la formation à l?AB dans l?établissement. En voici quelques exemples.



LA FORMATION à l'AB...une dynamique renforcée

Le CFPPA du Gard ouvrira en Septembre 2010 (avec le CFFPPA du Vaucluse) le site Sud Méditerranée de la licence professionnelle nationale Agriculture Biologique Conseil Développement. Cette ouverture confortera encore sa place dans le domaine de la formation au bio : BPREA(6) AB ouvert depuis 12 ans, formation régionale de formateurs de Languedoc Roussillon à l'AB, modules "conduite d'un atelier de plantes à parfum aromatiques et médicinales (PPAM) bio" et "Initiation à la traction animale",.

Par ailleurs, les BPREA AB ont maintenant sur place un vaste terrain d?application. Ils prennent ainsi en charge de A à Z la conduite de la parcelle de maraîchage diversifié en s?efforçant de répondre aux besoins de la cantine de l?établissement : élaboration du calendrier de production, production de plants, mise en place des cultures, récolte, gestion de la commercialisation, étude économique de l?atelier, découverte des attentes de la certification...

Enfin, les sensibilisations à l'AB se multiplient dans les différents centres et privilégient le travail concret des élèves : visite d'exploitations, suivi des conséquences de l'AB sur la qualité de l'eau et la biodiversité, participation aux travaux de la parcelle de maraîchage (récolte, mise en place d?un système d?irrigation, travail du sol, traction animale),...et bien sûr consommation de produits bios à la cantine



DU BIO DANS LA RESTAURATION SCOLAIRE

Les légumes produits sur place, selon les méthodes de l'AB, sont servis dans le restaurant scolaire. Il s?agit d? un circuit ultra-court ! « Cerise sur le gâteau », la livraison est assurée par Hortense, l'un des chevaux de trait de l?établissement. Salades, mâches, épinards, oignons, courgettes etc...se retrouvent ainsi quasi-quotidiennement dans l'assiette des lycéens.

En outre, deux fois par semaine, d'autres plats bios sont proposés.

Pour compléter le triptyque « former, produire, consommer bio », des actions de démonstration et de communication seront progressivement montées afin d?appuyer le développement de l?agriculture biologique régionale..



DEMONSTRATIONS ET COMMUNICATION

D?ores et déjà, en partenariat avec le Conseil Régional (action lycée 21) et l'agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse (projet : « De nouvelles idées pour développer l?Agriculture Biologique er réduire les pollutions de l?eau par les pesticides), l'EPLEFA communique sur ses actions (publication d'une page agriculture biologique sur son site internet, stand AB lors de la Journée Portes Ouvertes ...) et met en place des démonstrations montrant l'effet de l'Agriculture Biologique sur l'environnement (suite à la conversion en AB mesure de l?amélioration de la qualité de l?eau, suivi de la biodiversité et suivi technico-économique?). L'établissement souhaiterait par ailleurs travailler en réseau tant au plan régional que national (ITAB, RMT devAB).



En somme, une action fédératrice et mobilisatrice qui compte bien s?amplifier en 2010-2011.









EPLEFPA:Etablissement Pubilic Local d'Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole

CFPPA: Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole

CFA:Centre de Formation par Apprentissage

AB: Agriculture Biologique

PPAM: Plantes à Parfum, Aromatiques et Médicinales

BPREA:Brevet Professionnel Agricole Responsable d'Exploitation Agricole

Validation par le chef d'établissement
14/06/10
Vu par le chef d'établissement
Validation par la DRAAF
15/06/10
Vu par la DRAAF
15/06/10
Commentaire de la DRAAF
Validation nationale
01/02/11
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER

Rapport 2

Actions prévues réalisées ou en cours
Conversion verger
Conversion miellerie
Début étude extension maraîchage à la place des pommiers arrachés : suivi projet élèves ingénieurs Supagro, cahier des charges étude de marché par les BTSA TC
Analyse effets environnementaux de la conversion (eau, entomofaune)
Communication (res?eau, presse locale, semaine du développement durable (accueil lycéens, collégiens + parcours libre), poster sur démonstration eau)
Renforcement utilisation pédagogique du domaine et sensibilisation au bio : STAV communication à la cantine sur les produits issus de la parcelle maraîchère, BTSA GEMEAU (irrigation verger , démonstration eau), articles/bio des BTSA
Ingénierie licence pro régionale AB méditerranéenne avec SupAgro
Actions connexes : atelier compost pour semaine du développement durable (écodélégués)
Actions non prévues réalisées
Suivi ouverture licence pro ABCD
Réponse à divers appels à projets : DRAAF/offre alimentaire, Biodivea, DGER/« patrimoine alimentaire », CTPS avec GRAB
Poursuite projet agence de l'eau Rhône méditerranée Corse
Renforcement de l?investissement dans les actions relatives au développement durable et à l?alimentation sur le lycée et l?exploitation : rédaction d?articles, participation réunions, mise à jour livret sentier « Buffalon », semaine du développement durable?

Actions à réaliser
Poursuivre étude extension atelier maraîchage, encadrer les apprenants dans cette démarche
Etude conversion du vignoble
Poursuivre (et élargir) l'étude des conséquences environnementales, améliorer le suivi-technico économique de la conversion du verger
Diffuser plus les résultats (en interne: CDI), en externe (Internet, Réseaux), capitaliser régionalement
Renforcer les actions de communication externe, mettre en place un calendrier de communication sur l'AB
Améliorer la communication interne
Poursuivre la coingiénérie de la licence pro régionale
Participer au programme Ecophyto 2018
Poursuivre et approfondir le travail en interne avec la restauration du lycée
Coordonner sur le lycée la réalisation de l?inventaire du patrimoine alimentaire et le mettre en relation avec les actions bios de l?EPL
Partenaires
Conseil Régional : lycée 21 (3 nouvelles fiches action), participation au comité régional alimentaire, à la conférence régionale bio, Conseil Général (partenariat avec le CFPPA, avec la cantine (journées bio)), Nîmes-métropole (agenda 21:une fiche action/AB), GRCETA Basse Durance : suivi technique et et économique du verger, UNIVERT (vente de nos futures pommes AB), GRAB : projet d?essai de variétés fruitières en condition de bas intrants, CTIFL (suivi entomofaune), Agence de l'eau RMC (partenaire financier), Formabio et res?eau : mise en relation avec autres établissements, Supagro Montpellier : projet de 4 élèves ingénieurs sur la mise en place de cultures maraîchères, projet de licence pro régionale , Arcadie et CIVAM bio du Gard (partenariat avec CFPPA pour les PPAM)
Indicateurs de suivi
Le domaine une vitrine pour l?AB :
Conversion an1:6.5 ha,an2:1 ha,certifié:0.55ha
Traitements vergers au 010611 18 tts,14 passages (20 tts, 9 passages au 010610)
Main d'?uvre 2010: 237 909 ? (personnel + sous-traitance), 2009 : 233 317,40? (verger :1,6 UTH, 38 000? (01à 04 2011:755 h(+50 h), maraîch : stagiaires
Fonds roulement:- 14 765,47 ?
2 démonstrations (qualité eau, biodiversité), suivi technico-éco verger
Semaine du développement durable (avec Nîmes métropole): 90 collégiens, lycéens extérieurs reçus, parcours libre « spécial semaine du développement durable » lors de la JPO avec atelier compost notamment, conférence sur l?outarde pour les Rodilhanais
Directement du champ à l?assiette : une action pilote
Légumes /cantine : cf. impact pédago
7 articles presse, 5 articles internet
Résumé grand public
Un pôle de compétence bio à Nîmes-Rodilhan
L'EPLEFPA de Nîmes-Rodilhan (Lycée agricole Marie-Durand, CFPPA du Gard, CFA , domaine de Donadille) bénéficie depuis Septembre 2009 de la mise à disposition d'un tiers-temps animation et développement du territoire pour accompagner son objectif de devenir un pôle de compétence pour l?agriculture biologique. En s?appuyant sur un quadriptyque - PRODUIRE bio , FORMER au bio, MANGER bio, COMMUNIQUER sur le bio- l?établissement contribue au développement de la filière AB régionale.
Le domaine de Donadille poursuit sa marche sur le chemin de l?AB
La première étape fut, en 2009, la mise en place de 2 ateliers gérés par les stagiaires du CFPPA et leurs formateurs. Sont ainsi déjà certifiés AB:5000 m2 de plants de thym (destinés à approvisionner les producteurs locaux) et 500 m2 de plants maraîchers sous serre. 1 hectare de terre où sont cultivés des légumes livrés à la cantine entre en 2ème année de conversion.
La deuxième étape a démarré en Septembre 2010 avec la première année de conversion de 6,5 hectares de vergers (pommiers, oliviers). Ce verger géré par le directeur du domaine est suivi hebdomadairement par un salarié de l?exploitation. Les pommes seront vendues par le groupement de producteurs UNIVERT et les olives transformées dans un moulin pour être vendues en direct au caveau.
Enfin la troisième étape aura lieu en 2011-2012. Il sera étudié la faisabilité de l?implantation de 3,5 hectares de légumes (5 ou 6 espèces) destinés à l?approvisionnement de la restauration collective locale (lycées principalement).
Les apprenants ont donc maintenant sur place un vaste terrain d?application pour apprendre les techniques de l?AB ou être sensibilisés à la consommation de produits issus de l?AB !
DU NOUVEAU DANS LES FORMATIONS : LICENCE PRO ABCD, SENSIBILISATION DES LYCEENS...
Depuis Septembre 2010, une nouvelle formation spécifique bio a été ouverte par le CFPPA du Gard (en partenariat avec le CFPPA du Vaucluse) : le site Sud-Méditerranée de la licence professionnelle nationale Agriculture Biologique Conseil Développement.
Par ailleurs, la prise en charge « d?actions bios » par les apprenants progresse.
Les BPREA AB du CFPPA continuent à conduire de A à Z la parcelle de maraîchage diversifié en s?efforçant de répondre aux besoins de la cantine de l?établissement. Les BTSA GEMEAU du lycée et du CFA étudient les conséquences de l'AB sur la qualité de l'eau. Les terminales STAV et les BTSA Viticulture-?nologie réfléchissent à l?intérêt que peut présenter la consommation à la cantine de produits issus de l?agriculture biologique et communiquent auprès de leur camarades. La formation par l?action contribue aussi à la formation ou la sensibilisation d?apprenants venus d?autres établissements (étudiants de SupAgro planchant sur la faisabilité technico-économique de l?extension de l?activité maraîchère, collégiens et lycéens reçus lors de la semaine du développement durable).
Enfin, à la rentrée 2011, les étudiants de BTSA Technico-Commercial enquêteront auprès des économes des lycées de la région Nîmoise pour connaître leurs besoins en légumes bios. Ce sera la contribution de l?EPL à la consommation de produits bios issus de circuits courts dans la restauration scolaire.
DU BIO DE CIRCUIT COURT DANS LA RESTAURATION SCOLAIRE
Pour la deuxième année, les légumes (courgettes, salades potirons, ail, poivrons, aubergines?) produits sur place selon les méthodes de l'AB, sont servis dans notre restaurant scolaire. L?EPL espère pouvoir bientôt proposer à d?autres lycéens une part de sa production et contribuer localement à la création d?une filière maraîchage bio destinée à la restauration collective. Pour ce faire, la communication s?impose.
DEMONSTRATIONS ET COMMUNICATION SUR LE BIO
En 2010, deux démonstrations ont été mises en place en partenariat avec l?agence de l?eau Rhône Méditerranée Corse, l?une concerne les effets de la conversion à l ?AB sur la qualité de l?eau, l?autre les effets de cette même conversion sur la biodiversité. La première a fait l?objet en 2011 d?une communication sur la méthodologie employée (réalisation d?un poster, diffusion sur différents sites internet).
Deux moments forts de l?année ont été choisis pour parler de nos actions : la semaine du goût et la semaine du développement durable. Pour la semaine du goût des actions menées en interne par nos élèves ont été relayées par la presse locale. Pour la semaine du développement durable qui coïncidait avec notre journée portes ouvertes, un public plus large a été touché et là aussi la presse locale a été mise à contribution.
L?AB mobilise tous les centres (Domaine, CFPPA, Lycée, CFA), tous les acteurs de l?EPL ( apprenants, enseignants de disciplines diverses, personnel de restauration, salariés agricoles), sur des thèmes variés (eau, biodiversité, alimentation, développement durable?). Cette action transversale et fédératrice et mobilisatrice compte bien s?amplifier encore!
Validation par le chef d'établissement
10/06/11
Vu par le chef d'établissement
10/06/11
Validation par la DRAAF
14/06/11
Vu par la DRAAF
14/06/11
Commentaire de la DRAAF
rapport validé
Validation nationale
22/01/13
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER

Rapport 3

Actions prévues réalisées ou en cours
Conversion : Rucher, maraîchage, PAM certifiés AB, oliviers en conversion, étude extension maraîchage, étude conversion partielle vignoble : 2 ha, Août 2012
Repas bio : Poursuite du service de légumes AB du domaine à la cantine
Poursuite licence pro ABCD, ingéniérie licence pro régionale AB "méditeranéenne"
Démonstrations : Effets/environnement de la conversion : compte-rendu résultats fin 2011
Renforcement utilisation pédagogique domaine, sensibilisation au bio : 2 des (rentrée, semaine du DD), BTSA GEMEAU : démonstration eau, culture laitue bio/ apprentis paysagistes CFA, repas avec apprentis cuisiniers CFA CCI (et slowfood), BTSA TC : étude marché
Actions connexes : compostage déchets verts et cantine, suivi biodiversité, traction animale
Capitalisation: fiches d’expériences, posters, diaporama, études présentées devant professionnels, diffusion d’infos/conférences, communication externe, presse, semaine développement durable
Actions non prévues réalisées
Conversion à l’AB : étude du remplacement du verger de pommiers pink lady, arraché en 2012 (demande un suivi trop précis en période estivale pour une exploitation fonctionnant uniquement avec de la main d’œuvre salariée, cahier des charges de la variété club durci, difficultés financières du domaine) par légumineuses et grandes cultures (déjà 0.55 ha de blé dur semé en 2011), réflexion/extension PAM
Réponse à divers appels à projets puis mise en œuvre : DRAAF/offre alimentaire, DGER/« patrimoine alimentaire ». Ecophyto 2018 : OPTIDOSE/parcelle viti en conversion
Poursuite projet agence de l'eau RMC, préparation d’une manifestation « eau et AB » pour Décembre 2012
Renforcement de l'investissement dans les actions relatives au développement durable et à l'alimentation sur le lycée et l'exploitation : rédaction d'articles, participation réunions, mise à jour livret sentier « Buffalon », semaine du développement durable.
Actions à réaliser
Conversion partielle du vignoble en intégrant la vinification
Finaliser le projet d’utilisation des parcelles de pommiers arrachées
Consolider l'atelier maraîchage géré par le CFPPA sur le plan de l’organisation du travail et de la mécanisation
Poursuivre et approfondir le travail en interne avec la restauration du lycée
Mettre en place expérimentations et démonstrations sur parcelles autres que le verger (viti, légumineuses , céréales, maraîchage, Plantes Aromatiques et Médicinales [PAM]
Poursuivre la co-ingéniérie de la licence pro AB régionale (spécificités méditerranéennes)

Partenaires
Conseil Régional : lycée 21 , comité régional alimentaire, conférence régionale bio. Conseil Général : partenariat avec CFPPA, cantine (journées bio), comité technique AB du Gard, projet manifestation « eau et AB », Nîmes-métropole (agenda 21), jusqu’en 2011 : GRCETA Basse Durance+ coopérative UNIVERT (coopérative fruits et Légumes AB, CTIFL (méthodo suivi entomofaune), Agence de l'eau (partenaire financier), Formabio et res'eau : mise en relation avec autres établissements, Supagro Montpellier (2 projets d’élèves ingénieurs (verger AB,maraîchage AB), ingiénérie licence pro) , Arcadie (partenariat avec CFPPA pour les PPAM), BioCIVAM du Gard (partenariat sur PPAM, manifestation Eau et AB, conseils/projet grandes cultures), chambre d’Agriculture du Gard (projet manifestation Eau et AB, inventaire alimentaire, Ecophyto 2018 action 14), DRAAF-SRAL (offre alimentaire) , CFA de la CCI +Slowfood ("du champ à l’assiette")
Indicateurs de suivi
Le domaine une vitrine pour l'AB :
Conversion (C3) : 2,5 ha (oliviers) , certifiés : 6 hectares (PPAM, maraîchage, arrachage pommiers).Main d’œuvre 2011: 214 220 € (personnel + sous-traitance), 2010: 242 505€, 2009 : 233 317,40€ (verger :1,6 UTH, 38 000€ (01à 04 2011:755 h(+50 h), maraîch : stagiaires)
Baisse du fonds de roulement : évolution - 14 765,47 € en 2010, –124 136 € en 2011 [déstockage de vin + faible récolte de pommes (année 1 de conversion)]
2 démonstrations (qualité eau, biodiversité)
Semaine du développement durable: 30 collégiens reçus (/agriculture et alimentation durable : rôle des insectes, compostage, AB, dégustation produits locaux), « Du champ à l’assiette » avec Slow Food : une vingtaine d’apprentis du CFA de la CCI reçus pour découvrir la culture des légumes bio
Résumé grand public
UN POLE DE COMPETENCE BIO A RODILHAN
L'EPLEFPA de Nîmes-Rodilhan (Lycée agricole Marie-Durand, CFPPA du Gard, CFA , domaine de Donadille) bénéficie depuis septembre 2009 de la mise à disposition d'un tiers-temps animation et développement du territoire pour accompagner son objectif de devenir un pôle de compétence "bio". En s'appuyant sur un quadriptyque - PRODUIRE bio, FORMER au bio, MANGER bio, COMMUNIQUER sur le bio- il contribue au développement de la filière AB régionale.
LE DOMAINE DE DONADILLE POURSUIT SA MARCHE SUR LE CHEMIN DE L'AB
La 1ère étape fut, en 2009, la mise en place de 2 ateliers gérés par les stagiaires du CFPPA et leurs formateurs. Sont ainsi certifiés AB:5000 m2 de plants de thym (approvisionnant les producteurs locaux), 500 m2 de plants maraîchers sous serre, 1 ha de terre où sont cultivés des légumes livrés à la cantine.
La 2ème étape a démarré en Septembre 2010 avec la conversion du rucher (géré par le CFPPA), aujourd’hui certifié, et de l’oliveraie de 2,5 hectares d’oliveraie. La conversion des 4 ha de pommiers, envisagée initialement n’a pu être menée à bout car cette production demande un suivi très fin, particulièrement en été et pour les pink ladies, ce qui était difficilement réalisable au vu de la structure de la main d’œuvre de l’exploitation. Ces 4 hectares de verger arrachés sont aujourd’hui des terres arables où seront menées en AB des cultures de légumineuses, des céréales (déjà 0,55 ha de blé dur), des Plantes Aromatiques et Médicinales dont on envisage l’extension. Dès Août 2012, une parcelle de 2 hectares de vignes (cépages rouges et blancs) entrera en conversion. Les raisins seront alors vinifiés selon le nouveau cahier des charges européen de vinification bio. Dans le cadre d’ECOPHYTO 2018, action 16, la méthode OPTIDOSE sera testée sur cette parcelle. Les apprenants ont donc maintenant sur place un vaste terrain d'application (plus de 10 ha de productions diversifiées) pour apprendre les techniques de l'AB ou être sensibilisés à la consommation de produits issus de l'AB !
DU NOUVEAU DANS LES FORMATIONS : LICENCE PRO ABCD, SENSIBILISATION DES APPRENANTS...
Depuis Septembre 2010, une nouvelle formation spécifique bio a été ouverte par le CFPPA du Gard (en partenariat avec le CFPPA du Vaucluse) : le site Sud-Méditerranée de la licence professionnelle nationale Agriculture Biologique Conseil Développement.
Par ailleurs, la prise en charge « d'actions bios » par les apprenants progresse. En 2011-2012 par exemple, les BP REA AB du CFPPA continuent à conduire la parcelle de maraîchage diversifié en s'efforçant de répondre aux besoins de la cantine de l'établissement. Les BTSA GEMEAU étudient les conséquences de l'AB sur la qualité de l'eau. Les BTSA Technico-Commerciaux ont réalisé une étude de marché auprès de la restauration collective locale pour connaître ses attentes en légumes bios frais. Les secondes ont été sensibilisés au compostage et à l’agriculture bio par les écodélégués. Ils ont aussi construit une maison d’insectes et découvert les « petites bêtes » utiles à l’agriculture biologique. Les apprentis paysagistes du CFA ont cultivé des légumes bios pour les apprentis restaurateurs du CFA de la CCI de Marguerittes, sous la houlette de Slow Food (action « du champ à l’assiette » initiée par la DRAAF). La formation par l'action contribue aussi à la formation ou la sensibilisation d'apprenants venus d'autres établissements (étudiants de SupAgro planchant sur la faisabilité technico-économique de l'extension de l'activité maraîchère, collégiens reçus lors de la semaine du développement durable).
DU BIO DE CIRCUIT COURT DANS LA RESTAURATION SCOLAIRE
Pour la 3ème année, les légumes AB (salades, poivrons…) produits sur place, sont servis dans notre restaurant scolaire. Un « repas de gala » à base de légumes produits sur notre domaine a clôturé l’action « du champ à l’assiette » rapprochant nos apprentis paysagistes et des apprentis cuisiniers.
DEMONSTRATIONS ET COMMUNICATION SUR LE BIO
En 2010, 2 démonstrations ont été mises en place en partenariat avec l'agence de l'eau, l'une concerne les effets de la conversion à l ‘AB sur la qualité de l'eau, l'autre ses effets sur la biodiversité. La première a fait l'objet en 2011 d'une communication sur la méthodologie employée (réalisation d'un poster, diffusion sur différents sites internet). Pour la semaine du développement durable, les collégiens ont été reçus sur l’exploitation et ont dégusté miel, tapenade, jus de pomme et de raisin, découvert comment ceux-ci étaient fabriqués (avec les explications de 3 écodélégués sur le bio). En décembre 2012 sera organisée une manifestation « eau et AB » avec tous nos partenaires. L'AB mobilise tous les centres (Domaine, CFPPA, Lycée, CFA), tous les acteurs de l'EPL (apprenants, enseignants, personnel de restauration, salariés agricoles) sur des thèmes variés(eau, biodiversité,alimentation, développement durable).Cette action fédératrice et mobilisatrice compte perdurer!
Validation par le chef d'établissement
06/06/12
Vu par le chef d'établissement
06/06/12
Validation par la DRAAF
13/06/12
Vu par la DRAAF
13/06/12
Commentaire de la DRAAF
compte rendu validé
Validation nationale
22/01/13
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER