Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet
L' engagement de l'EPL dans un mode de développement durable pour son ancrage territorial.
Établissement
EPLEFPA de Tournus
Description du projet
L'action est obligatoirement multiple . Sur le périmètre du lycée : Plateforme de compostage, Gestion différenciée des espaces, Verger conservatoire - En extérieur : Site des Grottes d'Azé. Les projets sont capables de fédérer des objectifs croisés permettant une dynamique globale par une adhésion des personnes en fonction de leurs besoins, compétences, disponibilité et intérêts personnels.
Thématique principale
Déclinaison des programmes d'actions du projet agro-écologique pour la France
Thématique secondaire

Identification

Centre constitutif concerné
1317
Adresse et numéro de téléphone de l'établissement
les Perrières BP 99 71700 TOURNUS Tel:0385.32.26.00
Nom du responsable du dossier
FAVIER Jean Louis
Fonction du responsable du dossier
Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction
EPLEFPA LES PERRIERES BP99 71700 TOURNUS Tel: 03.85.32.26.00
Nom du chargé de projet
Nathalie DELARA
Fonction du chargé de projet
Professeur-documentaliste - Référent AGENDA21 - Chargée de mission Animation et Développement des Territoires
Coordonnées du chargé de projet
Lyc

Projet

Rapport 1

Actions prévues réalisées ou en cours
Création du verger écologique : recrutement d?un architecte paysagiste, recherche de financements, animation des comités de pilotage de suivi et comités techniques, implication sur le territoire dans les projets de DD des partenaires, création d?un réseau de partenaires techniques, recherche de partenariat scientifique, conseils et formations pour les personnels, appui pour l?implication des élèves et des personnels.

Le compostage des déchets de l?EPL, le processus appliqué et l?utilisation du compost sont enrichis par l?implication des élèves dans le tri. Ces savoir-être et savoir-faire ont trouvé écho auprès de la politique départementale Déchets du CG71. L?établissement est devenu acteur auprès de la collectivité et des associations pour démontrer ou animer sur la thématique.
Actions non prévues réalisées
Intégration du projet Verger dans le contrat de rivière du Mâconnais : le ruisseau sur la parcelle du verger permet un élargissement de la zone humide (objectifs : biodiversité + pédagogie)
Animations pour l?OCCE (mission de l?EN à l?attention des écoles primaires) : lien avec les déchets, le compostage et le potager.
Animation du groupe des éco délégués du lycée.
Communication : pour le site Internet de l?EPL, les JPO, la ville de Tournus, les journaux locaux, le service communication du CRB, l?agence de production de « C? est ma terre » TF1.
Participation aux réunions et projets pédagogiques des filières de formation rénovées par rapport à l?intégration du développement durable.
Actions à réaliser
L?accompagnement à la gestion différenciée des espaces verts du lycée (5,5 ha au total) et labellisation Espace Vert Ecologique.
La mise en ?uvre d?un suivi Qualité pour le compost réalisé in situ dans une démarche expérimentale (cahier des charges à réaliser, suivi des intrants selon les activités).
Partenaires
Partenariat des collectivités territoriales : Conseil régional de Bourgogne, Conseil général de Saône-et-Loire, Pays Sud Bourgogne, Communauté de communes du Tournugeois, Ville de Tournus,
Institutions : ALTERRE Bourgogne, ADEME, Conseil d?Architecture d?Urbanisme et d?Environnement 71, Direction Départementale de Territoires de Saône-et-Loire
Partenariat scientifique : AgroSUP Dijon, INRA, INRAP,
Partenariat technique : Laboratoire CESAER, Pays d?Art et d?Histoire, EPTB Saône Doubs ? contrat de rivière du Mâconnais, RITTMO, Site écologique de la Buisse, TREMPLIN Homme et Patrimoine, association des Croqueurs de Pommes, Jardiniers de France, Musée départemental du REVERMONT, Musée GREUZE de Tournus.
Indicateurs de suivi
- Les acteurs territoriaux impliqués dans le projet : Conseil Régional de Bourgogne par sa politique environnementale (Agenda21 + plan Bocage) + Conseil général de Saône-et-Loire dans sa politique environnementale (Prévention des Déchets, défi Nature 71, Espaces Naturels Sensibles) et Tourisme et Patrimoine (Pays d?Art et d?Histoire) + ville de Tournus (qualité de vie et DD) + Pays Sud Bourgogne (Plan climat + politique Biodiversité) + communauté de communes du Tournugeois (politique Tourisme)
- Dans le cadre du Plan déchets du CG71, capacité à animer le bassin de Tournus ; par le Pays Sud Bourgogne, intégration dans les réseaux de jardins, Bio-Actes et membre du Conseil de développement, par le CRB et Alterre Bourgogne, référent réseau Bocage.
Résumé grand public
L?action est l?engagement de l?établissement dans un mode de développement durable comme atout d?intégration territoriale.
Partant des acquis en compétences humaines, du projet d?établissement, des investissements ainsi que d?une dynamique interne née grâce au programme expérimental du Conseil régional « Agenda21 dans les établissements scolaires », le choix s?est porté sur l?ancrage territorial : répondre aux besoins des acteurs locaux et bénéficier de l?impact de leurs politiques en matière de développement durable.
La dynamique de projets en constitue le levier.
L?action est obligatoirement multiple.
La communauté éducative et les élèves sont concernés.

Deux méthodes appliquées de front :
o Conforter et développer l?existant : les déchets de l?EPL et implication du lycée dans le développement d?un site naturel.
D?autres projets internes à l?EPL, gestion de l?eau, énergie et émissions de CO2 sont aussi porteurs.
o Mener de nouveaux projets en lien avec les formations du lycée : aménagement d?un verger écologique et pédagogique et gestion différenciée des espaces.
L?intérêt de mêler ces deux niveaux de développement : les acteurs interfèrent sur ce même territoire et cette même thématique du Développement durable, on arrive rapidement à des échanges de services et du travail en réseau.

Les actions issues de projets en cours :
Déchets de l?EPL : Dès janvier 2008, une plateforme de compostage de 360 m2 accueille en interne déchets verts (tontes et déchets horticoles), bruns (branchages) et fermentescibles (repas). Un broyeur est utilisé en pédagogie pour réduire ces déchets mêlés. Les élèves participent dans leur quotidien au tri, les personnels ATOSS et de la vie scolaire accompagnent le tri à la cantine. L?exploitation utilise le compost dans son système de production. Une classe a valorisé la démarche et produit un outil de communication à destination des clients de la serre. Ces savoir-être et savoir-faire ont trouvé écho auprès de la politique départementale Déchets du CG71. L?établissement est devenu acteur auprès de la collectivité et bassin de Tournus, institutions et associations pour démontrer ou animer sur la thématique.
Dans l?avenir il s?agira de travailler sur l?aspect qualitatif du compost.
Valorisation d?un site naturel : le site des grottes d?Azé acquisition récente du Conseil général connaissait un développement touristique souterrain. Un module en pratiques professionnelles DD permet de valoriser l?extérieur du massif. Les restitutions d?élèves ont permis des rencontres d?élus, d?acteurs de l?économie locale, d?associations et de scientifiques. L?occupation des sols et l?eau sont sujets de recherche. Un sentier et une brochure sont en cours de réalisation avec la commune et le Conseil général, une convention est passée pour la restauration d?une pelouse calcaire. Les élèves de STAV, option aménagement, laissent une empreinte durable sur le territoire. Les acteurs qui bénéficient de ce travail s?impliquent à leur tour dans les projets internes du lycée.

Les actions pour la mise en ?uvre de nouveaux projets :
Le Verger écologique est une création sur 2,5 ha d?une parcelle attenante et en herbe.
Son originalité est de proposer une double entrée pour les formations horticulture (arboriculture, plantes aromatiques) et paysage (le fruitier dans les aménagements paysagers avec des objectifs de biodiversité : implantation de haies bocagères, requalification du ruisseau, élargissement de la zone humide, construction de murets en pierres sèches).
La valeur « agro-environnementale » est souhaitée : favoriser l?accueil d?auxiliaires et réduire l?utilisation des produits phytosanitaires ; deux types de conduite sont menés, comparables sur un espace clos et un libre. Ce dernier est ouvert au public.
Le projet a donné lieu à une étude du CAUE (financé par l?appel à projet Verger conservatoire du Conseil régional de Bourgogne).
Un comité de pilotage s?est créé avec les premiers partenaires externes (techniques, scientifiques et collectivités) et des personnels de l?établissement. Choix et décisions concertés : la proposition du CAUE de faire appel à un architecte paysagiste a été validée. Un cahier des charges a été réalisé incluant toutes les remarques, atouts et contraintes, à une échelle plus large que celle de l?EPL : celle de son territoire.
Le comité de pilotage s?est enrichi de nouveaux partenaires. Le taux de participation est régulier. Chacune des 5 collectivités a participé au financement de l?étude paysagère.
L?établissement est sollicité pour participer à des projets liés au développement territorial (Pays Sud Bourgogne, BIO-Actes, ALTERRE Bourgogne) et est devenu membre du CA du conseil de développement du Pays.
Les premiers arbres ont été plantés le 23 février 2010 par les élèves qui en consommeront les fruits.
La dynamique des équipes pédagogiques sur le projet du verger permet d?envisager la gestion différenciée de l?ensemble des espaces de l?établissement dès la rentrée.
Validation par le chef d'établissement
08/06/10
Vu par le chef d'établissement
08/06/10
Validation par la DRAAF
22/06/10
Vu par la DRAAF
22/06/10
Commentaire de la DRAAF
Un projet construit sur le développement de nombreuses actions qui sont toutes lancées et s'inscrivent bien dans l'objectif général du projet.
La motivation des différents acteurs de l'établissement pour développer ce projet est réelle ; projet qui s'incrit dans le fil rouge du projet d'établissement.
Il est nécessaire d'attirer l'attention des acteurs sur le risque de dispersion des objectifs et de dilution des résultats que peut entraîner la poursuite de trop nombreux objectifs opérationnels dans le même pas de temps.
Validation nationale
01/02/11
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER

Rapport 2

Actions prévues réalisées ou en cours
Consultation des usagers de l?EPL et des professionnels lors de la réalisation du projet d?établissement pour l?obtention d?une labellisation espaces verts écologiques.
Création du verger écologique : Mise en ?uvre d?une partie des plantations (fruitières et bocagères) d?après le plan d?architecte paysagiste, animation et élargissement du comité de pilotage, valorisation de la biodiversité, identification du partenariat scientifique, support de formations GRAF.
Compostage des déchets biodégradables : support pour le territoire (politique PDP71 de 2010) avec participation au comité de pilotage du Plan local de prévention des déchets (.. communes).
En attente de réponse de l?Agence de l?eau RMC ((cf. Verger et contrat de rivière) pour l?aménagement du cours d?eau.
Actions non prévues réalisées
Intégration au RMT « Dev. A.B.» avec une série de mesures concrètes encourageant directement et durablement la biodiversité dans le verger.
Intégration des objectifs de la gestion différenciée durable et écologique des espaces verts dans le nouveau projet d?établissement 2010-2014.
Accompagnement du lycée de l?EN de Tournus dans sa mise en oeuvre du tri des déchets.
Intégration dans le Comité de pilotage du PCET du Pays Sud Bourgogne pour la rédaction du « Livre blanc » recueil d?actions pour la réduction d?émission des G.E.S.
Maître de stage et suivi d?une étudiante stagiaire ingénieur Polytech 5 mois sur l?EPL : Bilan Carbone® et plan d?actions.
Réalisation d?une brochure touristique didactique pour la valorisation du site naturel extérieur aux Grottes d?Azé, sortie mai 2011 en 7.000 ex.
Actions à réaliser
Obtenir la labellisation liée aux espaces verts écologiques.
Le verger comme référent auprès des collectivités et des professionnels : travailler sur la charte de « verger en biodiversité » proposée lors des Journées Techniques Fruits et Légumes Biologiques ? 14 & 15 déc. 2010 à Angers (ITAB) et cela en collaboration avec Agrosup Dijon (cf. Unité Agroenvironnement)
Compostage : Impulser la structuration territoriale rurale de la réduction des émissions de GES (micro plateforme en communes rurales) et suivi qualité.
Etre référent dans la politique du Pays pour les pratiques liées à la réduction des émissions de GES (agriculteurs).
Etre référent sur l?aménagement du site d?Azé lors de la réflexion globale (Com. d?agglo Macon CAMVAL, Conseil général 71, commune).
Soutenir la mise en place des ETA.
Partenaires
Verger : Comité de pilotage de suivi du projet constitué en externe de : CR Bourgogne, CG 71, Pays Sud Bourgogne, Com. Com. du Tournugeois, ville de Tournus, C.A.U.E. 71, CNSB, EPTB Saône Doubs, Agrosup, Hommes et patrimoine et nouvellement : Musée Greuze et Centre EDEN ; en interne : directeur, DEA, 5 professeurs de l?EPL
Agenda 21 : CR Bourgogne : financement d?une éolienne inaugurée par le Président de région
Membre actif des comités de pilotage suivants: Plan Climat Energie Territoire du Pays Sud Bourgogne, Plan de Prévention des Déchets du département, PLP (com com du Tournugeois et du Val de Saône, SIRTOM vallée de la Grosne), PACTES : accompagnement à l?installation en AgriBio
Autres : plateforme régionale Circuits courts pour la restauration collective
Azé : commune, CG71, INRAP, ONF
Indicateurs de suivi
Gestion différenciée des E.V. : lors de la réalisation du projet d?établissement, affirmation des professionnels de l?intérêt de labellisation écologique, en rapport avec les problématiques professionnelles, les espaces verts des villes et pour les formations.
Verger : pour Tournus, de nouveaux enjeux liés au ruisseau ont pu intégrer le contrat de rivière sous l?impulsion de l?EPL, rencontre des élus et DGS lors du Comité de pilotage fev.2011.
Compostage : déclinaison locale (plan local de prévention) de la politique départementale de réduction des déchets avec nouveaux partenariats (Pays : financement panneau d?interprétation Fonds FEDER et Com. com. Tournugeois)
Azé : élargissement de l?offre touristique du site, version extérieure grottes, pratiques agricoles et patrimoine écologique.
Résumé grand public
Le projet s?appuie sur un Agenda21 lancé en 2006 dans l?EPL avec un programme d?actions élaboré par un référent dans l?établissement. L?objectif de la mission consiste d?une part à faire évoluer l?Agenda21 en interne et d?autre part à dynamiser le territoire de rayonnement de l?EPL. L?Agenda21 trouve sa déclinaison dans le nouveau projet d?établissement 2010-2014.

La multiplicité des actions engagées permet un développement thématique de front :
- les déchets biodégradables (de la restauration, résidus de filtration des huiles de friture usagées, déchets des espaces verts de 5 ha et déchets horticoles) sont compostés et entièrement utilisés dans les plantations potagères et fruitières ; les huiles de friture usagées sont utilisées pour la motorisation légère des agroéquipements,
- l?eau de pluie est récupérée pour l?arrosage nécessaire à la production horticole et au potager,
- trois des véhicules (dont un mini bus) roulent au GNV ; un véhicule électrique a rejoint le parc en avec l?implantation en 2010 d?une éolienne qui fournit l?énergie électrique à une partie de la motorisation de l?exploitation,
- la biodiversité est un des enjeux d?aménagement de la parcelle de 2,7 ha en verger écologique et de plus ce thème permet de valoriser l?espace extérieur (jusqu?à présent ignoré) du site touristique des Grottes d?Azé,
- la diminution des émissions de gaz à effet de serre (GES) avec deux diagnostics réalisés (2011) sur l?exploitation et sur le lycée.

L?intérêt pédagogique se décline à plusieurs niveaux :
- les applications, travaux pratiques, qui sont encore plus marquées Développement durable avec la réforme du BacPro,
- les projets pluridisciplinaires et transversaux en pédagogie : EATDD (Verger) Semaine Santé et Développement durable (Jardins et potagers)
- les enseignements à l?initiative de l?établissement (Gestion différenciée des espaces verts et l?écologie)
- la vie citoyenne avec la pérennisation par le service Vie scolaire du dispositif « écodélégués » institué en 2009
- la vie au lycée des apprenants et personnels (tri, respect,?)
- les appels à projets éducatifs (Défi Nature71)
- l?émulation dans les services administratif et d?entretien (réalisation d?une charte de l?éco-administration)
- les autres établissements scolaires (accueil de primaire, collégiens, lycéens de proximité)
- la sensibilisation des clients de la serre (compost, énergie éolienne)
- les restaurateurs et collectivités (collecte de leurs huiles de friture usagées)
- la démonstration aux élus locaux (compostage collectif et verger écologique)
- Communication à l?échelle du territoire des diagnostics sur les émissions des GES (gaz à effet de serre).

Ces actions exemplaires sont soutenues par les collectivités (investissement, mise en réseaux) et témoignent d?un développement transversal, elles s?inscrivent dans les structurations et politiques locales émergentes :
- création en 2010 du Pays Sud Bourgogne où l?EPL devient administrateur au sein du conseil de développement (représentant des 3 commissions Agriculture, Energie (depuis 2011) et Environnement),
- mise en place d?espaces tests agricoles (couvés) en Agriculture Biologique (PACTES 2010),
- mise en place du Plan Départemental de Prévention des déchets de Saône-et-Loire en 2010,
- mise en place du Plan Local de Prévention des déchets en 2011 à l?échelle de la communauté de commune du Tournugeois,
- mise en place du Plan climat énergie territorial du Pays (2011).
Pour ces 4 derniers points la chargée de mission représente l?EPL qui est membre actif des comités de pilotage.
- Réalisation des Bilan Carbone® de l?exploitation et du lycée, sujet de fin d?étude d?ingénieur Polytech, accompagné par la chargée de mission (2011) en tant que maître de stage, pour la proposition d?un plan d?action et d?une communication large des travaux.

Un travail particulier de la chargée de mission est porté sur la création ambitieuse en aménagement paysager du verger écologique (biodiversité, pédagogie, agronomie, ouverture au public) et l?animation de son comité de pilotage.
Suite à la conception en 2010, son aménagement par zone et par phase, un nouvel enjeu porté par l?EPL a permis d?inscrire un petit affluent de la Saône dans le contrat des rivières du Mâconnais 2011-2015 : le dossier est en instruction à l?agence de l?eau RMC, il concerne, pour l?EPL, de l?extension de la zone humide et de l?aménagement des berges.
Le verger écologique figure depuis 2011 dans la brochure touristique des 91 communes du Pays Sud Bourgogne sortie en mai 2011 (50 000 exemplaires français/anglais) dans la rubrique Parcs et Jardins.

Grâce à la mission l?EPL peut répondre aux différentes invitations pour témoigner :
- Biodiversité lors du séminaire des directeurs d?exploitations et directeur d?atelier technologique (Rambouillet ? avril 2011)
- Paysage urbain lors de l?AG du C.A.U.E. de Saône-et-Loire (mai 2011)
- Gaspillage alimentaire et déchets de cantine ? journée Alterre Bourgogne CNFPT (mai 2011)
Validation par le chef d'établissement
09/06/11
Vu par le chef d'établissement
09/06/11
Validation par la DRAAF
20/06/11
Vu par la DRAAF
20/06/11
Commentaire de la DRAAF
Cette deuxième année du tiers temps a été très riche avec une démultiplication significative des actions prévues initialement qui intéressent de multiples acteurs. La dynamique interne est réelle et permet la concrétisation du verger écologique et de nombreuses autres actions. La labellisation des espaces verts, prenant en compte la biodiversité, a été reportée dans l?attente d?un nouveau référentiel mais l?établissement sera associé comme pilote.
L?expertise acquise doit être mutualisée encore avec notamment des visites, des formations, la réalisation de guides?
Validation nationale
22/01/13
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER

Rapport 3

Actions prévues réalisées ou en cours
VERGER : Animation de la méthode collaborative de suivi du chantier d’aménagement de la parcelle : possibilité d’insérer les données « aménagement paysager » dans le logiciel ALEXIA. Réalisation du plan de gestion écologique 2012-2015 pour l’obtention d’un label d’Espace vert écologique avec intégration de suivi de la biodiversité (BiodivEA) dans le plan de gestion.
L’aménagement de zone humide et berges du cours d’eau a déclenché le partenariat avec l’Agence de l’eau pour rédiger le plan d’actions 2012-2015 de gestion globale.
COMPOSTAGE : Mise en œuvre d’un suivi qualité (intrants et utilisations du compost).
DD : Référent pour les politiques du Pays (réduction émission de GES, Biodiversité) et du Conseil général : Défi nature, Espaces naturels sensibles, PDP71, Projet d’un ETA.
Actions non prévues réalisées
Actions de communication et un partenariat renforcé avec le secteur professionnel :
VERGER : Présentation pour l’AG du CAUE 71 – Implication avec la ville de Tournus pour le plan de requalification du ruisseau – Participation au DVD "Dessine-moi un paysage bio".
COMPOSTAGE : Accueil de formations du CG71 et CNFPT – Animation de la journée technique ASCOMADE (Franche-Comté) – Partenariat avec la Chambre régionale des métiers (réduction des biodéchets du paysage).
DD : Animation des tables rondes du salon Innovation et paysage 2012 – Témoignage pour la journée « éducation au DD » SRFD Rhône-Alpes – Accueil des animateurs réseaux BIPI de la DGER : Biodiversité, Horti-Paysage, Eau, Energie – Participation au travail de la Chambre d’Agriculture « l’avenir en confiance » pour le volet maraîchage.

Actions à réaliser
VERGER : Coordination de chantier : Maçonnerie paysagère (partenariats et lien avec la politique de la région Bourgogne) et Aménagement végétal du ruisseau (partenariats) – Combinaison de visites avec le Musée GREUZE de Tournus (implantation de plantes médicinales) – Rapprochement avec les professionnels du paysage (BiodivEA) : suivi couvre sols – Mise en place d’une formation « aménagement milieux humides » - Mise en place d’animations.
COMPOSTAGE : Recherche de partenaires pour les analyses – Mise en place d’une convention avec les partenaires locaux pour l’animation liée au process à l’échelle d’un producteur de biodéchets (cf. Article R543-226 code de l’environnement).
DD : structuration et déclinaison en interne des actions de l’EPL pour le Plan Climat Energie du Pays Sud Bourgogne.
Partenaires
Participation au comité de pilotage Verger + Participation financière (appels à projet) + Communications.

Partenariat territorial : Conseil régional de Bourgogne (Environnement et Lycées), Conseil général de Saône-et-Loire (Environnement et Agriculture), Pays Sud Bourgogne, C.C. du Tournugeois, Ville de Tournus,
Institutions : ALTERRE Bourgogne, ADEME, CAUE 71, Chambre d’Agriculture, Chambre régionale des métiers, DDT
Partenariat scientifique : AgroSUP Dijon, INRAP, Société des Amis des Sciences de Tournus, Institut de Recherche Val de Saône Mâconnais,
Partenariat technique : Agence de l’eau RMC, Centre EDEN, C.E.N. de Bourgogne, Croqueurs de Pommes, EPTB Saône Doubs, Labo CESAR, Musée départemental du REVERMONT, Musée GREUZE, Pays d’Art et d’Histoire, RITTMO, TREMPLIN Homme et Patrimoine.
Indicateurs de suivi
Impact territorial sur le Pays et le département :
• Initiation d’une filière gestion des biodéchets des métiers du paysage avec la Chambre régionale des métiers
• Mise en place de micro plateformes dans 3 communes rurales
• Sensibilisation Gestion écologique des espaces verts aux élus et agents techniques
• Référent pour le bilan émissions GES et plan d’actions à l’échelle d’une communauté
• Modèle d’aménagements écologiques et méthode participative de projet Verger écologique
• Développement pour des installations en maraîchage bio
Acteur dans le développement du Pays d’Art et d’Histoire avec la ville de Tournus (musée Greuze + Bief du Potet).
Support pour le Conseil régional de Bourgogne en terme d’éducation au DD « projet innovant ».
Résumé grand public
Le projet est basé sur la multiplicité d’actions coordonnées d’un mode de développement durable de l’établissement. Différents thèmes sont approfondis tenant compte des politiques locales et de l’évolution des méthodes et techniques des professionnels, ils sont mis en cohérence dans le projet d’établissement et l’engagement de l’équipe de direction (soutien, investissements, coordination) permet de progresser : la communauté éducative peut s’y projeter et s’y investir. Ces différents thèmes sont supports de la pédagogie par l’action :

DECHETS : La recherche de qualité du compost produit rejoint une préoccupation économique et succède à la mise en œuvre du projet collectif interne (vie scolaire, restauration, projets pédagogiques) : sensibilisation, savoir-vivre, liens avec les référentiels de formation puis témoignages et exportation (participation aux formations techniques, accueil de nombreuses écoles). L’application de l’Article R543-226 du code de l’environnement (seuil défini par l’arrêté du 12 juillet 2011) met d’autant en avant, localement, le savoir-faire de l’établissement : le compostage des biodéchets de la restauration collective avec ceux des métiers du paysage a permis d’enclencher en 2012 une expérimentation avec la Chambre régionale des métiers au sein du Pays Sud Bourgogne.

ENERGIE : L’engagement de l’établissement sur les questions de l’énergie suit le même schéma de développement interne et vise à une évaluation permanente (cf. Plan d’action du Bilan carbone® réalisé sur le lycée en 2011 et méthode Negawatt). Cet objectif de travail permet de créer, enrichir et maintenir liens et concertations internes au sein de l’établissement (administration, entretien, équipe enseignante, santé, restauration, vie scolaire, exploitation) et est référence pour le Plan Climat-Energie Territorial du Pays Sud-Bourgogne (participation à la rédaction du Livre blanc du P.C.E.T).

BIODIVERSITE : a) Le thème de la biodiversité est traité en externe avec la valorisation du site des Grottes d’Azé par la réalisation d’une brochure et d’un sentier lors d’un projet pédagogique, ce qui permet aux 27 000 visiteurs de compléter la découverte souterraine et à l’établissement d’être connu par les élus locaux comme vecteur de développement durable de leur territoire : la valorisation future du bassin versant du Bief du Potet avec la commune de Tournus et l’Agence de l’eau RMC découle de ce dynamisme.
b) La biodiversité est l’objet d’un fort engagement de l’établissement en interne pour le rapprochement avec les professionnels. L’appel à projet BiodivEA du ministère en 2011 a permis de consolider l’équipe enseignante, le dispositif donne lieu à la mise en place d’un protocole d’observation sur la parcelle du verger écologique et vise la problématique des couvre sols en aménagement paysager.

VERGER et Gestion ECOLOGIQUE : Le plan de gestion est en phase de validation interne. La chargée de mission ADT coordonne sa réalisation avec neuf professeurs, l’architecte paysagiste et les animateurs des réseaux Horti-Paysage et Biodiversité de la DGER. Pour cet espace de 2,7 ha, s’ensuivra la demande d’un label en gestion écologique des espaces verts.
Les travaux et l’entretien sont réalisés dans le cadre pédagogique ; les objectifs sont d’en récolter les fruits d’un point vue alimentaire (lien avec le service restauration) et en terme de développement et d’ouverture de ce jardin dans la ville (ainsi identifié au niveau des collectivités locales, du C.A.U.E., de l’Agence de l’eau) au public sous forme de visites et d’animations ; les collaborations existantes à ce jour, Croqueurs de pommes, musée GREUZE de Tournus, Société des Amis des Sciences de Tournus, Homme et Patrimoines (Brancion), Pays d’Art et d’Histoire,… sont à développer et enrichir.

Sur les trois années la mission a donné lieu à des témoignages et animations (séminaire national des DEA 2011, AG du CAUE 2011, Journées techniques ALTERRE Bourgogne/CNFPT 2011 et ASCOMADE 2012, Journée EDD SRFD Rhône-Alpes 2012, AG Collines humaines 2012, Tables rondes Salon de l’innovation et du Paysage 2012), mises en place et accueil de formations (Biologie des sols 2010, Arboriculture en Biodynamie 2011, Labellisation pour une gestion écologique des espaces verts 2012), suivi de stage d’une ingénieur fin d’étude (Bilan Carbone® 2011), participation aux comités de pilotage et groupes de travail (ALTERRE Bourgogne, PACTES pour l’installation d’espaces test agricoles, Plan Bocage du Conseil régional, Plan Prévention Déchets Conseil général de Saône-et-Loire, Plan Climat-Energie Territorial Pays Sud Bourgogne), nombreux articles de presse, film réalisé par la Bergerie nationale 2012, rencontres avec les animateurs réseaux du BIPI de la DGER (Energie, Horti-Paysage, Biodiversité, Eau, DD, Espace test agricole) et valorisation de l’EPL comme référent en Education au DD sur son territoire (Parcours du DD financé par le Conseil régional de Bourgogne).
Validation par le chef d'établissement
11/06/12
Vu par le chef d'établissement
11/06/12
Validation par la DRAAF
19/06/12
Vu par la DRAAF
19/06/12
Commentaire de la DRAAF
Dernière année de ce tiers temps.
Les actions en lien avec le territoire sont très nombreuses et exemplaires. De nombreux partenariats ont été tissés avec les acteurs du territoire.
Un travail important de communication a également été effectué par l'EPL avec de nombreux partenaires.
Même si l'accord d'un nouveau tiers temps n'a pas été accordé pour l'année prochaine, de nombreuses autres actions sont déjà engagées avec les partenaires.
Validation nationale
22/01/13
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER