Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet
MAITRISE DE L'ENERGIE DANS UNE EXPLOITATION EN POLYCULTURE - ELEVAGE
Établissement
EPL Caulnes
Description du projet
Le projet consiste à :
Etudier les solutions pour limiter les consommations d'énergie (systèmes de culture, d'élevage, construction ou restructuration de bâtiments)

Explorer les voies possibles de production d'énergie à partir des déchets, biomasses, ou sources solaire / éolienne et les valoriser à l'échelle du territoire

Evaluer la sensibilité des systèmes aux évolutions du coût de l'énergie
Thématique principale
Agriculture et agro-écologie
Thématique secondaire

Identification

Centre constitutif concerné
1323
Adresse et numéro de téléphone de l'établissement
route de Dinan
Nom du responsable du dossier
KLEIN
Fonction du responsable du dossier
Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction
Christine KLEIN exploitation Route de Dinan 22 350 CAULNES
Nom du chargé de projet
Olivier GODINOT
Fonction du chargé de projet
PCEA agronomie titulaire
Coordonnées du chargé de projet
EPL de Caulnes Route de Dinan 22 350 CAULNES

Projet

Rapport 1

Actions prévues réalisées ou en cours
Phase de diagnostic :
Définition des axes de travail et du plan d'action.
Diagnostic planète actualisé en février 2010 pour servir de « point de départ » aux mesures d'économies d'énergie.
Diagnostic de la porcherie pour identifier le potentiel d'économies d'énergie.
Diagnostic pour l'installation de panneaux photovoltaïque sur un hangar existant.
Plan de gestion du bocage pour quantifier la ressource en bois de l'exploitation et en définir les modalités d'exploitation.
Accompagnement de la Mairie pour une étude de réseau de chaleur bois communal.

Phase de mise en oeuvre :
Entretien et broyage de 1000 mètres de haies.
Visites de chaudières bois et réseaux de chaleur ruraux avec la Mairie de Caulnes.

Formation et communication :
Articles de presse sur le bois énergie et la vente de plaquettes à la ferme.
Participation à plusieurs journées de formation et colloques sur l'énergie.
Actions non prévues réalisées
Diagnostic :
Participation au comité de suivi du projet de nouvelle stabulation pour les vaches laitières : réflexion sur l'écoconstruction, les économies d'énergie et l'énergie solaire (thermique et photovoltaïque).

Actions :
Valorisation des plaquettes de bois en paillage, en attendant le développement d'une demande locale de bois énergie.
Initiation d'un covoiturage pour optimiser les déplacements des enseignants.

Expérimentations :
Paillage du verger avec des plaquettes de bois.
Conversion du verger à l'agriculture biologique.
Simplification du parc matériel, prestation par ETA
Essais de non-labour
Actions à réaliser
Diagnostic :
Mise en place de sous-compteurs pour estimer les consommations des différents centres de l'EPL.
Diagnostic de faisabilité d'installation d'une chaudière bois pour la porcherie.
Suivi du projet de stabulation.
Diagnostic Planète à actualiser.

Actions :
Mise en place d'une chaudière bois sur le territoire (Mairie ou EPL).
Mise en place de dispositifs d'économies d'énergie dans la porcherie : isolation des bâtiments, changement des extracteurs, réglage des sondes de température...
Passage des tracteurs au banc d'essai moteur et atelier de conduite économe pour les agriculteurs locaux et des apprenants.
Journée sur le bois énergie avec des professionnels du secteur.
Développement du covoiturage.

Expérimentations :
Cultures économes en intrants et en travail : mélange céréalier.
Optimisation de la gestion des prairies, des intercultures, des vergers enherbés pour améliorer l'autonomie fourragère.
Partenaires
SCIC Energies renouvelables en Pays de Dinan : réalisation du plan de gestion du bocage et de l'entretien des haies. Aide à la valorisation des plaquettes de bois déchiqueté. Accompagnement de la Mairie de Caulnes pour le réseau de chaleur bois.
Mairie de Caulnes : Etude d'installation d'un réseau de chaleur bois.
Association AILE : Expertise pour l'étude de réseau de chaleur bois. Futur partenaire pour l'étude de faisabilité de la chaudière bois en porcherie et pour le banc d'essai moteur.
Chambre d'Agriculture des Côtes d'Armor : Expertise pour le projet de nouvelle stabulation.
Poraven : Expertise pour le diagnostic énergétique de la porcherie.
Réseau Agriculture Durable : Analyse et commentaires sur le bilan Planète de l'exploitation.
NrjBio : Expertise pour le diagnostic photovoltaïque sur bâtiment existant.
Indicateurs de suivi
Évolution du diagnostic Planète sur l'exploitation : la réalisation du diagnostic Planète en février 2010 a permis de découvrir des inexactitudes dans la précédente version. Il servira donc de point de référence pour évaluer les actions mises en ?uvre. A ce jour, il n'a pas encore été réactualisé (prévu mi 2011 et mi 2012).
Nombre d'expérimentations autour des pratiques permettant de réduire la consommation d'énergie : 3 (paillage des vergers, conversion à l'agriculture biologique, non-labour).
Nombre de journées d'animation autour de cette thématique : 1 journée sur la valorisation du bocage, 3 journées de vente de paillage auprès de 2 professionnels et 50 particuliers.
Nombre de classes ayant travaillé sur le volet énergie : 7 classes sur la valorisation du bocage, 1 classe sur la nouvelle stabulation, 1 classe sur les mélanges céréaliers.
Nombre de partenaires : 7.
Résumé grand public
La maîtrise de l?énergie est une thématique d?actualité. C?est pourquoi elle a été retenue comme l?un des axes majeurs d?innovation pour l?exploitation agricole du lycée de Caulnes pour la période 2009-2012.


Une phase de diagnostic.

Après une année, l?exploitation et le lycée ont achevé la phase de diagnostic des consommations énergétiques. Un diagnostic PLANETE, réalisé sur l?exploitation du lycée, a permis d?identifier les principaux postes de consommation d?énergie : achat d?aliment pour l?élevage porcin, électricité consommée dans les porcheries et dans la laiterie, et dans une moindre mesure, fioul utilisé par les engins agricoles.
Un bilan carbone a également été mené sur l?ensemble de l?EPL pour identifier les sources d?émissions de gaz à effet de serre en dehors de l?exploitation. Sans surprise, le transport des élèves et des personnels de l?établissement est la première source d?émission, loin devant la consommation énergétique des bâtiments et les achats alimentaires.


Maîtrise des consommations énergétiques...

Ces consommations énergétiques identifiées, des solutions pour les réduire vont progressivement être mises en place : l'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas !
Sur l?exploitation, les économies d'énergie passent d?abord par l'isolation de la porcherie et le remplacement des ventilateurs, âgés. Le projet de modernisation de la stabulation des vaches, à l?horizon 2012, devrait lui aussi permettre d?importantes économies d?électricité et d?eau chaude. Le diagnostic et le réglage des moteurs des tracteurs, réalisé en 2008, permet également des économies non négligeables pour un coût très modique. Une formation à l?éco-conduite des matériels agricole devrait également être proposée aux apprenants. Des actions sont menées pour améliorer l'autonomie alimentaire des animaux : pâturage des couverts d?interculture, implantation de cultures dérobées, essais de mise en culture entre les arbres des vergers... Les salariés de l?exploitation travaillent également sur l?alimentation des porcs, où des économies sont encore possibles concernant les achats d?aliments.
Au lycée, le transport étant le poste de consommation le plus important, le covoiturage entre enseignants et entre élèves se met progressivement en place.


? Et production d'énergies renouvelables

L?exploitation du lycée souhaite également produire des énergies renouvelables. L'entretien du bocage permet la production de plaquettes de bois déchiqueté et de bûches. Cette action, menée avec un chantier d'insertion, permet de concilier production d'énergie renouvelable, entretien du paysage et création d'emploi local pour des personnes en difficultés. Un plan de gestion durable du bocage permettra d?optimiser la production de bois sans menacer les haies. Ce bois de chauffage sera valorisé localement : une réflexion est en cours pour équiper l'exploitation d'une chaudière automatique à bois. La Commune de Caulnes envisage également cette solution.
L?installation de panneaux solaires photovoltaïques sur les hangars de l?exploitation est également en réflexion.


Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à contacter Olivier Godinot.
Lycée de Caulnes
Route de Dinan
22350 CAULNES
Tél : 02.96.83.92.68
Mail : olivier.godinot@educagri.fr
Validation par le chef d'établissement
08/06/12
Vu par le chef d'établissement
Validation par la DRAAF
Vu par la DRAAF
Commentaire de la DRAAF
Validation nationale
01/02/11
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER

Rapport 2

Actions prévues réalisées ou en cours
Diagnostics, études :
Etude de faisabilité et devis chaudière bois pour la porcherie.
Devis solaire photovoltaïque pour la stabulation avec Facilasol.
Devis pré-refroidisseur pour la laiterie avec Frigelait.

Actions :
Entretien et broyage de 1000 mètres de haies. Valorisation du bois énergie à la chaufferie du Collège de Plénée-Jugon.
Travaux de rénovation de la porcherie : isolation du pignon, remplacement des ventilateurs et régulations.
Passage au banc d'essai moteur des deux tracteurs de l'exploitation agricole.
Expérimentation : culture de méteil (triticale avoine pois vesce) pour améliorer l'autonomie alimentaire du troupeau, limiter les intrants et le travail.
Nombreux contacts avec la DRAAF et le Conseil Régional pour la rénovation de la stabulation.

Formation et communication :
Présence au Comice du canton de Caulnes, avec la SCIC EnR en Pays de Dinan.
Articles de presse sur le bois énergie et les diagnostics moteurs.
Journée banc d'essai co-organisée avec la FDCUMA : 9 tracteurs diagnostiqués.
Sensibilisation aux diagnostics moteur et à l'éco-conduite, avec l'association AILE et la FDCUMA 22 : 61 élèves de 4 classes.
Sensibilisation à l'entretien des haies : visiteurs extérieurs + 1 classe (16 élèves).
Participation à plusieurs journées de formation et colloques sur l'énergie.
Actions non prévues réalisées
Diagnostic :
Formation Diaterre pour réactualisation du diagnostic énergétique de l'exploitation. Réactualisation en cours.

Actions :
Participation au montage d'un projet CASDAR sur la valorisation des haies de l'exploitation. Pilote : FNCUMA. Réponse attendue au cours de l'été 2011.

Formation et communication :
Présentation du projet énergie au nouveau responsable d'exploitation, Frédéric Morcet.
Demi-journée de sensibilisation aux énergies renouvelables, avec l'intervention d'une animatrice de la SCIC EnR en Pays de Dinan (68 élèves de 4 classes).
Actions à réaliser
Diagnostics, études :
Mise en place de sous-compteurs pour estimer les consommations des centres de l'EPL.
Diagnostic Diaterre à actualiser.
Etude détaillée du projet de stabulation.
Etude de faisabilité d'une toiture solaire sur les bâtiments d'enseignement de l'EPL.
Etude de faisabilité d'une chaudière bois pour les logements de fonction de l'EPL.
Révision de l'assolement et des rotations de l'exploitation pour atteindre l'autonomie fourragère dans l'éventualité d'un achat de foncier.

Actions :
Mise en place d'une chaudière bois sur le territoire (Mairie, EPAD ou EPL).
Lancement des travaux de la stabulation.
Journée sur le bois énergie avec des professionnels du secteur.
Développement du covoiturage.
Remplacement d'un des véhicules de service.

Expérimentations :
Optimisation de la gestion des prairies, valorisation fourragère des intercultures et des vergers enherbés pour améliorer l'autonomie fourragère.
Partenaires
SCIC Energies renouvelables en Pays de Dinan : entretien des haies, broyage et valorisation des plaquettes en bois-énergie. Sensibilisation aux énergies renouvelables.
Association AILE : banc d'essai moteur, formation éco-conduite.
FDCUMA 22 : organisation de la journée banc d'esai moteur.
Frigélait : pistes d'économies d'énergie en laiterie : prérefroidisseur et chauffe-eau.
Facilasol : étude photovoltaïque pour la stabulation.
DRAAF, Conseil Régional de Bretagne : intérêt pour le projet de stabulation.
Indicateurs de suivi
Nombre d'événements ouverts aux extérieurs sur le thème de l'énergie (agriculteurs, particuliers) : 2 (banc moteur, entretien des haies).
Nombre de participants extérieurs : 20 (hors comice).
Nombre de communications sur l'énergie : 4 articles de journal (Ouest France).
Nombre de manifestations, colloques, formations auxquelles le responsable énergie a participé : 7
Nombre de partenaires : 7
Nombre de kWh économisés : le changement de référentiel d'évaluation (de Planète à Diaterre) n'a pas permis un bilan comparatif. Le bilan de départ (2010) sera prochainement repris avec Diaterre pour permettre une comparaison avec le bilan 2011.
Nombre de téqCO2 économisées : idem
Nombre de kWh renouvelables produits : 100 m3 plaquettes humides en 2011 = 82 500 kWh ou 7100 L de fioul.
Résumé grand public
La maîtrise de l?énergie est une thématique d?actualité. C?est pourquoi elle a été retenue comme l?un des axes majeurs d?innovation pour l?exploitation agricole du lycée de Caulnes pour la période 2009-2012.

La première année de travail a été consacrée au diagnostic des consommations énergétiques de l'exploitation. Dans notre élevage de bovins laitiers et porcs charcutiers, les principaux postes de consommation d?énergie sont les suivants : achat d?aliment pour l?élevage porcin, électricité consommée dans les porcheries et dans la laiterie, et dans une moindre mesure, fioul utilisé par les engins agricoles.
De nombreuses actions ont été identifiées pour réduire ces consommations d'énergie et développer les énergies renouvelables. Un calendrier a également été fixé.

La seconde année a permis de mettre en ?uvre une partie importante de ces actions d'économie. Dans l'élevage porcin, un important travail a été mené sur la réduction des besoins alimentaires des porcs. Des investissements ont également été faits pour améliorer l'isolation des bâtiments et remplacer certains ventilateurs gourmands en électricité.
Concernant les cultures, l'exploitation est engagée dans une démarche d'économie d'intrants. Les engrais minéraux et les pesticides sont très peu utilisés, grâce à l'importante surface consacrée aux prairies et à la bonne valorisation des effluents d'élevage. Le remplacement d'une partie du blé par un mélange triticale-avoine-pois-vesce a également permis de réduire les traitements et la fertilisation, tout en améliorant l'autonomie alimentaire du troupeau laitier.
Le diagnostic moteur des deux tracteurs de l'exploitation, en 2011, a permis de vérifier leur bon fonctionnement et de connaître leur plage d'utilisation optimale pour réaliser des économies de carburant. Les techniques culturales sans labour sont également pratiquées sur la moitié des surfaces de maïs, et permettent elles aussi un gain de carburant.

Le projet de rénovation de la stabulation des vaches sera le projet majeur de l'année à venir. Il devrait lui aussi permettre d?importantes économies d?électricité et d?eau chaude.

L?exploitation du lycée produit également des énergies renouvelables. L'entretien du bocage permet la production de plaquettes de bois déchiqueté et de bûches. Cette action, menée avec un chantier d'insertion, permet de concilier production d'énergie renouvelable, entretien du paysage et création d'emploi local pour des personnes en difficultés. Ce bois de chauffage est utilisé par la chaufferie d'un collège des environs.
L?installation de panneaux solaires photovoltaïques sur les hangars de l?exploitation est également en réflexion.

Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à contacter Olivier Godinot.
Lycée de Caulnes
Route de Dinan
22350 CAULNES
Tél : 02.96.83.92.68
Mail : olivier.godinot@educagri.fr
Validation par le chef d'établissement
Vu par le chef d'établissement
Validation par la DRAAF
01/07/11
Vu par la DRAAF
01/07/11
Commentaire de la DRAAF
démarches pertinente et interessante quiprofite non seulement à l'EPL de Caulnes mais également au réseau des exploitations régional.

Il serait interessant de valoriser les temps forts "essais banc moteur " auprès des enseignants des autres lycée agricole de la région.

Pour la prochain année, il faudra penser à élaborer des outils et supports de communication pédagogiques de qualité pour valoriser le travail fait.
Validation nationale
22/01/13
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER

Rapport 3

Actions prévues réalisées ou en cours
Actions non prévues réalisées
Actions à réaliser
Partenaires
Indicateurs de suivi
Résumé grand public
Validation par le chef d'établissement
Vu par le chef d'établissement
Validation par la DRAAF
Vu par la DRAAF
Commentaire de la DRAAF
Validation nationale
22/01/13
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER