Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet

Design Agro-écologique : l'EPL inscrit dans la dynamique polysémique du territoire péri-urbain

Etablissement

EPL Valdoie

Description du projet

Depuis 2014, l’EPL de Valdoie conduit une démarche concertée pour mettre en place une gestion intégrée et écosystèmique du site (14ha), caractéristique du patrimoine paysager endogène du Nord Franche-Comté dans une zone péri-urbaine.
Des espaces de production, des étangs, une zone humide, des espaces paysagers, un espace de vente… nécessitent de conduire une approche (éco) systémique et holistique du site de l’epl. Cette approche "système", résumée par le concept de Design Agro-écologique : méthode qui adopte une approche (systémique) intégrative des composantes du vivant et sa complexité (agronomique, écologique, économique, sociale, territoriale) sera étudiée sur le site sous trois composantes :
• l'interconnectivité des zones agricoles et non agricoles,
• les zones agricoles
• les zones non agricoles ou JEVI (Jardins Espaces verts et Infrastructures)
Ces travaux s'appuieront
- sur des échanges de pratiques avec les professionnels du secteur agricole et les acteurs des métiers du paysage (Entrepreneurs et concepteurs des bureaux d'étude : notamment liens UNEP + FFP)
- sur l'intégration dans des plateformes expérimentales existantes : RMT ELICITRA , RMT sols et territoires et liens Réseau fermes Déphy....
L'ensemble de ces travaux trouveront leur valorisation dans les actions pédagogiques des apprenants et des acteurs du territoire (agriculture, paysagiste, conseil départementale, PNR (parc du ballon des Vosges) .
les actions prévues sur les trois composantes
- interconnectivité des zones agricoles et zones non agricoles (JEVI) :
la valorisation des résidus et rémanents
la biodiversité fonctionnelle (bandes fleuries, système de défense des plantes) dans le cadre de la stratégie Nationale pour la Biodiversité
la triple performance du système
la préservation durable de la ressource en eau

- zone agricole :
la gestion spatiale et temporelle des parcelles
la vente en circuit court et le lien social au territoire par le biais de la dynamique d'émergence de liens sociaux, bien-être et santé....
la production et les plus-values cachées en lien avec les services écosystémiques
la rentabilité de la zone agricole en lien avec les perspectives et la dynamique de développement des filières existantes et émergentes...

- zone non agricole (JEVI):
les pratiques de gestion des espaces paysagers de transition pour améliorer la biodiversité du sol avec le soutien d'outils d'accompagnement tels que démarche ecojardin, Plante Bleue
la conception des espaces
le cadre de vie
la dimension économique de la zone non agricole

Ces actions trouveront tout leur sens dans le cadre des projets inscrits dans le programme Agriculture- innovations 2025. Leurs valorisation s'inscriront dans la nouvelle région Bourgogne Franche-Comté



Thématique principale

Agriculture et agro-écologie

Thématique secondaire

Développement local et péri-urbain

Identification

Centre constitutif concerné

LEGTA Valdoie

Adresse et numéro de téléphone de l'établissement

95 rue de Turenne 90300 VALDOIE téléphone : 03-25-58-49-60

Nom du responsable du dossier

BERTRAND SCHMIEDEN

Fonction du responsable du dossier

directeur du cfppa de Valdoie

Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction

Bertrand Schmieden 95 rue de TURENNE 90300 VALDOIE bertrand.schmieden@educagri.fr téléphone : 06-25-11-28-97

Nom du chargé de projet

Corinne MAMMOU

Fonction du chargé de projet

ENSEIGNANTE en biologie-écologie

Coordonnées du chargé de projet

95 rue de Turenne 90300 VALDOIE corinne.mammou@educagri.fr Téléphone : 06-25-02-22-39

Déclaration d'intention


Rapport

Résumé grand public

Sous l’impulsion d’une volonté de promouvoir un modèle durable de gestion de nos ressources, un projet de design agro-écologique a vu le jour en 2016 à l’EPL de Valdoie.



Répondant à une nécessité de préserver notre capital naturel tout en valorisant le capital créé, ce projet a pour objectif de promouvoir, d’aider au développement concerté d’actions éducatives et d’expérimentations variées pour répondre au mieux aux critères de durabilité forte, enjeu majeur dans un contexte périurbain en mutation.



Une approche systémique permet de mettre en œuvre des actions intégratives afin de favoriser la complémentarité des espaces agricoles, des espaces non agricoles (J E V I) et du territoire dans lequel ils s’inscrivent.



Hormis la nécessité de réaliser un diagnostic global pour cerner le potentiel de l’EPL de Valdoie au sein de son territoire en lien avec une multiplicité d’acteurs, une étude des potentialités pédagogiques et des pratiques pédagogiques  innovantes permettra dès l'an prochain de mettre en place une plateforme collaborative qui aura pour vocation de favoriser la pluridisciplinarité, les échanges entre acteurs et par voie de conséquence d’ « empuissanter » les pratiques pédagogiques en offrant un moyen de valoriser les actions agro-écologiques menées.



Parmi ces actions, la mise en place d'expérimentations qui permettent de renforcer et/ou d'initier des pratiques alternatives favorisant le potentiel écologique de nos espaces verts et agricoles en accord avec le plan de réduction de l'usage des produits phytosanitaires sont en bonne place. Ces expérimentations porteront sur les pratiques de Protection Biologique Intégrée en horticulture et en maraîchage, sur les couvertures de sol en interculture ou comme méthode d'amélioration du sol, sur la valorisation des espaces de transition écologique en tant qu' espaces verts aux services écosystémiques majeurs. Pour cela le choix de la gestion des JEVI de l'EPL de façon différenciée et l'importance du suivi par strate sont des points de vigilance à prendre en compte : utilisation des plantes "sauvages" ou de vivaces en couverture de sol, choix des espèces, utilisation de plantes de services, gestion des arbres et arbustes sont autant de sujets à explorer et mettre en oeuvre pour favoriser la biodiversité et maintenir nos ressources en bon état.



Les échanges avec le milieu professionnel et les réseaux thématiques sont essentiels pour donner une orientation cohérente des actions vers un besoin réel des professionnels.



Enfin des actions de communication et de développement socio-culturel se feront les vecteurs pour répondre aux questionnements des publics et aux attentes de la population locale sur les problématiques des filières courtes, de la protection des ressources et des méthodes alternatives permettant de répondre aux demandes sociétales en terme de fait alimentaire et de bien-être dans des espaces urbains ou péri-urbains en voie de densification.



Rapport

Résumé grand public

Dans le cadre d'une gestion intégrée des espaces, des actions éducatives et d’expérimentations variéess actions concertées ont été menées en  2017-2018 à l;EPL de Valdoie.



Afin de renforcer la complémentarité des espaces agricoles, des espaces non agricoles (J E V I) et du territoire dans lequel ils s’inscrivent, des actions de communication autour du levier biodiversité fonctionnelle et infrastructures agroécologiques ont été menées ou initiées : panneaux d'exposition, concours d'affiches, cabinet de curiosités, documentations techniques, développement d'une pépinière pédagogique avec un pôle expérimentation, plan de gestion différenciée,...



Pour rendre le processus de collaboration le plus efficace possible, la restructuration du site internet permettra d'envisager la mise en place d'une plateforme d'échange.



Si la mise en oeuvre d'expérimentations permettant de renforcer et/ou d'initier des pratiques alternatives favorisant le potentiel écologique de nos espaces verts et agricoles en accord avec le plan de réduction de l'usage des produits phytosanitaires se fait, elles sont essentiellement tournées sur la PBI et les espaces de transition écologique. Il reste beaucoup d'énergie à apporté pour les couverts de sols et l'intégration des techniques alternatives sur l'exploitation agricole.



Un diagnostic de durabilité de l'exploitation maraichère grâce à la nouvelle méthode IDEA4 dans le cadre du CASDAR ACTION permettra sans doute de cibler les priorités.



Les échanges avec le milieu professionnel et les acteurs du territoires vont en s'accentuant par le biais de projets conjoints, menés de frond par les différents centres et convergeant tous vers cette expansion enréseau. Ainsi, le projet autour d'un MOOC axé sur les pratiques durables et circuits courts, mené conjointement avec le CFPPA de Valdoie et la Maison de l'Environnement 90 apportera une diimension territoriale impactante.



 



Rapport

Résumé grand public