Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet

Vigne et associés : quand l’union fait la force. Optimisation agro-économique des couverts végétaux.

Etablissement

EPL Carcassonne

Description du projet

Le projet vise à développer des pratiques innovantes et durables en viticulture. Pour cela 4 objectifs opérationnels ont été identifiés :

- Objectif n°1 : convertir en Agriculture Biologique l’îlot viticole du parc (cœur de lycée) et comparaison des pratiques avec un îlot planté avec des cépages résistants aux maladies cryptogamiques. L'objectif étant d'en faire un îlot privilégié dans la réduction des intrants phytosanitaires et le développement de la biodiversité et de le valoriser par la production d'un vin de qualité. Cependant, l’entretien du sol devient alors une contrainte supplémentaire, d’où la mise en place de l’objectif suivant.

- Objectif n°2 : mettre en place des expérimentations de cultures associées sur vigne durant la période de repos végétatif afin d’optimiser les surfaces en cultivant l’inter rang (lentilles, moutarde, blé, orge, fabacées fourragères, production florale). L’expérimentation permettra d’identifier les bonnes associations pour la mise en place de rotations efficaces et peu concurrentielles pour la vigne et enfin d’améliorer la structure et la vie des sols par la séquestration de Carbone (augmentation du taux de matière organique).

- Objectif n°3 : sécuriser la rentabilité économique de l’exploitation par la diversification de la gamme des produits proposés, notamment ceux issus des couverts végétaux sur vigne (moutarde violette et blonde aux moûts de raisin, huile de pépin de raisin AB, jus de raisin, farine, pétales séchés,..) et développement des circuits courts.

- Objectif n°4 : mettre en place, à partir de la dernière année du projet, un événement annuel « les Journées de Charlemagne » autour des thématiques étudiées (couverts végétaux, plantation de cépages résistants, eau, biodiversité…)

Les impacts attendus sur le territoire sont tout d’abord de :
o Limiter la toxicité liée à l’utilisation de produits phytopharmaceutiques sur l’ensemble des utilisateurs du site.
o Préserver les ressources environnementales (eau, faune, flore)
o Devenir un acteur agricole incontournable auprès du public (valorisation économique de produits bio)
o Renforcer et développer les partenariats techniques (ateliers de transformation des EPL agro-alimentaires), économiques et touristiques (camping, office de tourisme).
o Être identifié dans l’innovation, les projets et les décisions liés à l’agriculture sur le territoire
o Faire de l’EPL une plateforme et une référence régionale sur les pratiques agroécologiques

Lien avec la pédagogie et le développement de formations :
o Recentrer l’exploitation au cœur de la pédagogie, de manière participative, en redevenant le support privilégié des formations proposées par l’EPL.
o Créer du lien et une complémentarité entre les différentes filières du lycée (Viticulture-Œnologie, Agronomie, Horticulture, Gestion et Protection de la Nature).
o Mettre en place une étude comparative de deux systèmes viticoles différents (Agriculture Biologique et Agriculture Raisonnée).

Thématique principale

Déclinaison des programmes d'actions du projet agro-écologique pour la France

Thématique secondaire

Viticulture et oenologie

Identification

Centre constitutif concerné

Exploitation agricole de Carcassonne

Adresse et numéro de téléphone de l'établissement

route de Saint Hilaire 11000 Carcassonne 04 68 11 91 19

Nom du responsable du dossier

Lapouge Anne-Lise

Fonction du responsable du dossier

DEA

Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction

route de Saint Hilaire 11000 Carcassonne 04 68 11 91 19

Nom du chargé de projet

Vertès Vincent

Fonction du chargé de projet

enseignant agronomie et viticulture-œnologie

Coordonnées du chargé de projet

route de Saint Hilaire 11000 Carcassonne 04 68 11 91 19

Déclaration d'intention


Rapport

Résumé grand public

Face aux grands enjeux de l'agriculture d'aujourd'hui et de demain : diminution de la biodiversité, pollution air-eau-sol, poussée démographique, surface agricole limitée, niveau production stagnant voire en perte de vitesse, diminution du niveau de vie des acteurs de l'agriculture... l'agroécologie cherche à apporter des réponses concrètes et durables.



Le lycée agricole Charlemagne de Carcassonne est conscient de son rôle incontournable et de sa responsabilité vis à vis des filières agricoles de son territoire, l'Aude en plein coeur de la nouvelle région Occitanie.



Pour participer à l'effort collectif du plan agro-écologique pour la France et essayer de répondre pour partie à ces grands enjeux, l'EPL de Carcassonne a lancé le projet "vigne et associés : quand l'union fait la force" depuis septembre 2016.



Les perspectives de ce projet sont de trouver et de proposer des systèmes de cultures à haute biodiversité, à rendement agricole soutenu, à faible utilisation d'intrants et capable de résister aux déréglements climatiques annoncés tout en conservant ou en augmentant un revenu digne.



"Vigne et associés : quand l'union fait la force" est donc articulé autour de 4 Objectifs opérationnels qui sont les suivants :



- Objectif n°1 : conversion d'un îlot viticole au cœur du lycée en Agriculture Biologique. Afin d'étendre cette conversion, une nouvelle campagne de restructuration du vignoble est engagée, avec la plantation des cépages résistants (Monarch et Solaris) aux deux principales maladies de la vigne (Mildiou et Oîdium). L’entretien du sol devient, dans ce fait, une contrainte supplémentaire vu l'arrêt de l'utilisation des herbicides.



- Objectif n°2 : cet objectif est la raison d'être du projet. Il vise la mise en place d'une expérimentation de cultures associées sur vigne durant la période de repos végétative afin d’optimiser le temps et les surfaces par culture de l’inter rang (lentilles, moutarde, petit épeautre). L’expérimentation permettra d’identifier les bonnes associations pour la mise en place de rotations efficaces et peu concurrentielles à la vigne et enfin d’améliorer la structure et la vie des sols par la séquestration de Carbonne (augmentation du taux de MO).



- Objectif n°3 : sécurisation de la rentabilité économique de l’exploitation par la diversification de la gamme des produits proposés issus des couverts végétaux de l’exploitation (moutarde violette et blonde aux moûts de raisin, huile de pépin de raisin AB, jus de raisin, farine…). De plus un effort particulier sera réalisé pour le développement et la communication autours des circuits courts.



- Objectif n°4 : à partir de la dernière année du projet, organisation d’un évènement annuel « les journées de Charlemagne » autour des thématiques étudiées (couverts végétaux, plantation de cépages résistants, eau, biodiversité…). Ces journées techniques ont pour vocation de devenir des moments de formation et d'échanges autour des nouvelles pratiques agricole du territoire.



Afin de définir de manière précise les conditions de l'expérimentation des converts végétaux, un diagnostic technique de la parcelles support a été réalisé dans le cadre d'une formation en licence professionnelle.



Ce diagnostic de départ (année 0) comprend une analyse pédologique complète : une analyse de terre (bilan vigne en place), un profil cultural, approche des adventices bio-indicatrices, dénombrement et détermination de la faune (lombrics, carabes...).



Ce diagnostic est le point de départ et nous permettra, à la fin des trois années, de déterminer si nous avons réussi à atteindre nos objectifs en terme d'amélioration des qualités agronomiques de la parcelle.



Le projet est essentiellement tourné vers la pédagogie. Les apprenants sont des acteurs à part entière des différentes actions. Nous avons mobilisé les différentes filières et leurs compétances afin de rendre ce projet vivant et affirmer la complémentarité des enseignements de l'EPL autant au niveau des trois voies de formation : initiale scolaire, apprentissage et continue. L'ensemble des filières de l'établissement sont donc partie prenante du projet, à savoir les BTSA Agronomie Production Végétale, Viticulture-Oenologie, Gestion et Protection de la Nature, le bac professionnel Viti vinicole



Bien évidemment un tel projet ne peut pas aboutir sans la construction de partenariats forts avec les acteurs locaux du territoire. Notamment la Chambre d'Agriculture de l'Aude, des agriculteurs, le GIEE viticole de la Haute Vallée de l’Aude, l'École Supérieure d'Agriculture La Raque avec laquelle nous construisons un projet de transformation de la moutarde issue des couverts...



Ce projet bien que confronté à des difficultés techniques et matérielles peut aboutir à un véritable innovation agricole qui répondra à la triple performance économique, sociale et environnementale.



 



 



 



 



 



 



Rapport

Résumé grand public

Pour la deuxième année consécutive Le lycée agricole Charlemagne de Carcassonne mène le projet "Vigne et associés : quand l'union fait la force".



Ce projet cherche à trouver des réponses agroécologiques concrètes et durables pour participer à l'effort collectif du plan agro-écologique pour la France et pour faire face aux grands enjeux de l'agriculture d'aujourd'hui et de demain. A savoir la diminution de la biodiversité, les pollutions air-eau-sol, la poussée démographique et l'explosion des besoins alimentaires, les surface agricole limitées, un niveau de production stagnant, voire en perte de vitesse, la  diminution du niveau de vie des acteurs de l'agriculture...



Le lycée agricole Charlemagne de Carcassonne est conscient de son rôle incontournable et de sa responsabilité vis à vis des filières agricoles de son territoire par la formation des futurs acteurs de l'agriculture de l'Aude mais aussi d'apprenants qui peuvent venir de la France entière.



Les perspectives de ce projet sont de trouver et de proposer des systèmes de cultures à haute biodiversité, à rendement agricole soutenu, à faible utilisation d'intrants et capable de résister aux déréglements climatiques annoncés tout en conservant ou en augmentant un revenu digne.



Ce projet a été construit autour de 4 objectifs opérationnels qui sont les suivants :



- Objectif n°1 : conversion d'un îlot viticole au cœur du lycée en Agriculture Biologique. Afin d'étendre cette conversion, une nouvelle campagne de restructuration du vignoble est engagée, avec la plantation des cépages résistants (Monarch et Solaris) aux deux principales maladies de la vigne (Mildiou et Oîdium). L’entretien du sol devient, dans ce fait, une contrainte supplémentaire vu l'arrêt de l'utilisation des herbicides.



- Objectif n°2 : cet objectif est la raison d'être du projet. Il vise la mise en place d'une expérimentation de cultures associées sur vigne durant la période de repos végétative afin d’optimiser le temps et les surfaces par culture de l’inter rang (lentilles, moutarde, petit épeautre). L’expérimentation permettra d’identifier les bonnes associations pour la mise en place de rotations efficaces et peu concurrentielles à la vigne et enfin d’améliorer la structure et la vie des sols par la séquestration de Carbonne (augmentation du taux de MO).



- Objectif n°3 : sécurisation de la rentabilité économique de l’exploitation par la diversification de la gamme des produits proposés issus des couverts végétaux de l’exploitation (moutarde violette et blonde aux moûts de raisin, huile de pépin de raisin AB, jus de raisin, farine…). De plus un effort particulier sera réalisé pour le développement et la communication autours des circuits courts.



- Objectif n°4 : à partir de la dernière année du projet, organisation d’un évènement annuel « les journées de Charlemagne » autour des thématiques étudiées (couverts végétaux, plantation de cépages résistants, eau, biodiversité…). Ces journées techniques ont pour vocation de devenir des moments de formation et d'échanges autour des nouvelles pratiques agricole du territoire.



Suite à une première année qui a permis de réaliser un diagnostic complet d'un point de vue technique, qui a repris l'ensemble des fertilités de l'agrosystème viticoles (physique, chimique et biologique) mais aussi l'analyse de la production en termes quantitatisf (mesure des rendements viticoles et des cultures associèes) et en termes qualitatifs (contrôle maturité, microvinification, dégustation).



D'après les premiers résultats nous pouvons déjà conclure qu'il est possible de faire des associations de cultures avec la vigne sans impacter la récolte, au moins pour un "one shoot". Cela bien évidemment dans les conditions de l'essai, c'est à dire dans le cas d'une parcelle à bon potentiel agronomique. Il y aurait même une tendance à améliorer les rendements, mais cela reste à confirmer.



Au niveau des indicateurs agroécologiques il apparait clairement une amélioration de la fertilité biologique des sols même si les niveaux sont encore faibles vu un niveau de départ très bas.



D'un point de vue oenologique, la qualité du raisin n'a pas été impactée et les vinifications se sont toutes déroulèes dans de bonnes conditions. Les vins obtenus ont tous été considérés comme commercialisables sans réelle différence significative. Le vin issu de la modalité Petit épeautre semble tout de même sortir du lot.



Le projet est essentiellement tourné vers la pédagogie. Les apprenants sont des acteurs à part entière des différentes actions. Nous avons mobilisé les différentes filières et leurs compétences afin de rendre ce projet vivant et affirmer la complémentarité des enseignements de l'EPL.



Ce projet bien que confronté à des difficultés techniques et matérielles peut aboutir à un véritable innovation agricole qui répondra à la triple performance économique, sociale et environnementale.



Rapport

Résumé grand public