Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole
Cliquer ici pour voir le dossier dont c'est la prolongation

Description

Titre du projet

Convention nationale Alimentation, Agri-Culture : quelle déclinaison en Franche-Comté ?

Etablissement

EPL Besançon

Description du projet

Expérimenter l’application de la convention, c’est questionner la complexité de la démarche de dvpt culturel à la lumière des enjeux dans les territoires ruraux et proposer des réponses innovantes et transférables :
Quel impact de l’organisation des collectivités, de la décentralisation, des PER (accessibilité, diversité de l’offre) ? Quid du volet culturel des projets de territoires ? Quel appui sur des ressources culturelles locales référencées ? Quelle synergie avec des professionnels de l’action culturelle (réseaux, formation) ? Comment favoriser les choix collectifs et l’appropriation ?
Trois thématiques sont pertinentes pour le dvpt culturel et l’amgt du territoire en F-C :
- Analyser l’offre culturelle et créative et favoriser l’éducation et le dvpt des pratiques AC dans le quotidien des habitants (jeunes-adultes) en rendant les équipements polyvalents, en dvpant l’itinérance, en étalant l’offre sur l’année
- Eviter le clivage entre territoires ds les actions culturelles par le soutien aux initiatives locales permettant l’émergence de la création en favorisant les jumelages entre établissements d’enseignement et structures culturelles, en organisant des résidences d’artistes
-Valoriser la culture populaire traditionnelle sans opposition avec d’autres formes de culture en dvpant les pratiques relatives au patrimoine gastronomique, aux savoirs-faire, aux traditions orales Année 1
1er objectif : Recenser en vue de les définir, les territoires où des actions à dimension culturelle sont conduites en lien par la DRAC et la DRAAF.
Etablir un état des lieux des actions culturelles. S’appuyer notamment sur les actions culturelles DRAC DRAAF développées par les établissements en lien avec un territoire, une structure, les jumelages contractualisés pluriannuels…
2ème objectif : identifier les acteurs de l’action culturelle au niveau des services déconcentrés : SRFD, le SRAL, le SRETE, la DDT, le SRISE, la DRAC
3ème objectif : identifier leurs projets, leurs partenaires et leurs réseaux : structures culturelles, collectivités territoriales, locales, associations, entreprises

Année 2
4ème objectif : créer les conditions de rencontres et de coopérations entre les acteurs qui ne s’étaient pas identifiés mutuellement.
5ème objectif : initier et soutenir des projets culturels de territoires associant DRAAF / DRAC / COLLECTIVITES LOCALES, tels que précisés dans l’appel à projet.
6ème objectif : établir une convention régionale entre la DRAAF et la DRAC.

Année 3
7ème objectif : expérimenter la convention : suivi des actions initiées, favoriser le renouvellement des actions de territoires entre les acteurs.
8ème objectif : bilan des actions achevées.
9ème objectif : bilan des trois années d’expérimentation.
Les EPLEFPA ont initiés les projets artistes/apprenants dans le cadre de la première convention culture-agriculture de 1990, le plus souvent sous la forme d’ateliers artistiques, financés par les DRAC et les SRFD.
L’ambition de cette nouvelle convention est justement d’élargir les projets à l’ensemble des services de la DRAAF et aux partenaires : structures culturelles, collectivités territoriales, locales, associations, entreprises.
Elle est aussi de faire des établissements d’enseignement des espaces culturels ouverts vers l’extérieur et inciter les apprenants à poursuivre l’action artistique en tant qu’acteurs de leurs territoires.

Thématique principale

Développement local et péri-urbain

Thématique secondaire

Déclinaison de la convention "Alimentation agri-culture" au niveau régional

Identification

Centre constitutif concerné

CFPPA Châteaufarine

Adresse et numéro de téléphone de l'établissement

2 rue des Chanets 03.81.58.61.41

Nom du responsable du dossier

Serge ABADIE directeur EPL

Fonction du responsable du dossier

Directeur EPL

Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction

serge.abadie@educagri.fr

Nom du chargé de projet

Marie-Pierre HUNSINGER et Guillaume THIBAUT

Fonction du chargé de projet

PCEA ESC

Coordonnées du chargé de projet

marie-pierre.hunsinger@educagri.fr guillaume.thibaut@educagri.fr

Déclaration d'intention


Rapport

Résumé grand public

Contrat territorial de développement culturel : quand un établissement public d’enseignement agricole est opérateur culturel !



Sur une proposition de la DRAC Franche-Comté, le contrat territorial de développement culturel et d’éducation artistique et culturelle sur le territoire de la Communauté de communes Jura Nord a débuté en juillet 2014. L'idée première fut d’accueillir un artiste en résidence, un auteur qui irait à la rencontre des habitants du territoire construisant un récit éclairant. Thématiques retenues par les partenaires : Que reste-t-il dans les mémoires du passé industriel (mines, forges…), comment les nouveaux habitants s’approprient cette mémoire, comment aujourd’hui ce territoire est-il habité physiquement et symboliquement, quelles sont les attentes sociales et culturelles de la population, comment les habitants imaginent le « demain » du territoire ?   Portraits sonores-Portraits photographiques. A la lumière de ces interrogations les artistes ont sillonné les routes à vélo, l'un à la prise de sons et à la prise de vues, l'autre au contact, en quête de figures locales ! La première restitution pris la forme d’une performance sur la scène de la salle Des Forges. Livre-coffret : images-textes-sons. Un livre, Les 4 éléments un conte au nord du Jura, doit voir le jour afin de garder traces de ces rencontres et de la démarche de diagnostic culturel en Jura nord. Il rendra compte des petites formes mises en place dans les communes du territoire. Richesse culturelle des territoires : LIGNEs. La compagnie de théâtre La Carotte, présente sur le territoire depuis plus de 15 ans, propose une démarche artistique théâtrale. « La Carotte réinvente les occasions de créer du lien et des rencontres autour de projets artistiques. Mise en valeur du patrimoine, humour décalé et créativité sont au rendez-vous. Tout part d’une rumeur : la voie ferrée va être réhabilitée en vue de la construction d’un complexe  balnéo, suite à la découverte d’une eau ferrugineuse. Objectif : agiter les consciences puis faire voyager les habitants pour qu’ils deviennent les acteurs de leur territoire ». Du thème au dispositif scénique, La Carotte se joue des réalités, des conventions et transporte son public. C’est à chaque épisode de LIGNEs (4 épisodes sont programmés entre novembre 2016 et début juillet 2017) la découverte d’un nouveau monde culturel, un décalage assuré ! Grâce au CTDC et à une connaissance précise du tissu associatif, la Compagnie La Carotte s'est entouré de comédiens et bénévoles prêts à participer à une aventure culturelle et artistique. Certains élus s'étaient désengagés auprès de la compagnie ; le contrat territorial a permis de renouer les liens distendus …. Et de remettre en place le rendez-vous de la Fête de la Source, en perdition ces dernières années. Le lycée opérateur culturel. Elaborer des projets, créer des partenariats, collaborer avec des artistes, gérer les budgets, ce sont les missions qui incombent à l’opérateur culturel. Ces démarches font écho à celles de l’enseignant d’ESC. L’approche culturelle ainsi que l’animation des territoires sont indéniables mais quels liens pédagogiques pouvons-nous faire ? Et quelle place donner à l’apprenant dans ce projet. C’est ainsi que Jura Nord est devenu notre terre de visites d’exploitations, d’études de territoire et autre stage EATDD ! Et notre amphithéâtre de recevoir les comédiens en création et d’expliquer leur travail aux élèves optionnaires en théâtre ou Images et cinéma. Créer des liens avec un territoire pour comprendre ses fonctionnements, créer des dynamiques culturelles pour une meilleure compréhension d’autrui, tel pourrait être le fil conducteur de notre démarche d’opérateur culturel… et d’établissement d’enseignement. Le CTDC est une  reconnaissance de l'établissement comme acteur culturel et artistique incontournable sur le territoire proche comme sur le département. Et c'est un enrichissement constant de l'enseignant chargé de cette belle mission !



 



Rapport

Résumé grand public