Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet

Nos exploitations: cœur de développement pour notre territoire et de la pédagogie de nos apprenants

Etablissement

EPLEFPA du Tarn et Garonne à Montauban

Description du projet

Introduction: L’établissement fusionné depuis 2010 est à construire autour d’une identité forte commune, le tiers temps nous permettra de renforcer cette dynamique avec pour socle nos exploitations et préoccupation principale nos apprenants, leur réussite en formation et dans leur insertion professionnelle et sociales aux territoires. Le projet est bâti sur 3 axes : Plan : AXE 1. L’innovation dans les nouveaux modèles de développement co-construits avec les pédagogies des centres et les territoires AXE 2. Valorisation et intensification des liens aux territoires et leurs acteurs AXE 3. Les exploitations : lieux de construction des savoir-faire et savoir-être de nos apprenants Développement : AXE1 : l’innovation doit se faire à l’écoute des territoires mais aussi dans les orientations définies par notre ministère de l’agriculture. L’intégration de notre projet dans les plans nationaux, régionaux (PREA) et locaux est parfaitement assurée, et guidera l’animation et la coordination des actions développées par le tiers temps. La recherche de la performance écologique et économique passe par des diagnostics partagés par les acteurs du territoire et par la profession. Ces activités d’audit et de liens externes ont déjà été renforcées par la mobilisation de personnels mais demande à être renforcée. Nous souhaitons fortement développer les productions, les expérimentations (systèmes de conservation des sols, agroforesterie et les indicateurs de suivi en agroécologie afin d’améliorer l'efficience des EA économique, écologique, pédagogique et sociale en partenariat avec la profession. (CA82, la CTIFL, le CRPF, les coopératives de la filière et de nombreuses associations...) AXE 2 : L’établissement qui occupe le département du Tarn et Garonne, de part ses deux sites, doit développer des stratégies différenciées d’animation et de développement. Les actions menées que nous souhaitons développer se situent à la fois en amont de nos exploitations par des choix d’intrants respectant nos nouveaux modèles mis en place mais aussi en aval pour consolider les liens existants de commercialisation et de valorisation de nos produits et service. La réduction des phytosanitaires est prioritaire (Ecophyto actions 14 et 16), à travers différents réseaux : RMT Vegediag, BiodivEA, le GIEE « Innovation Arboricole ». AXE 3 : Les apprenants dans leur construction ont besoin de terrains d’application concrets en lien avec la réalité économique et sociale des territoires. Les BTS s’impliquent déjà dans la production de plants pour un jardin solidaire mené avec le secours populaire et la commune, et s’intègrent par des mini stages aux exploitations. Toutes les classes ont des activités sur les exploitations, et le tiers temps nous permettra d’harmoniser les projets de chacun avec les développements des exploitations. Les liens avec les différents centres et services sont en cours d’optimisation, avec des actions visant à faire démonstration et application qu’un déchet de restauration par exemple est une ressource pour l’exploitation (idem déchets verts…) Conclusion : L’enseignant volontaire est déjà dans la dynamique de manière bénévole, mais il convient de renforcer ses actions par du temps essentiels à dynamiser et coordonner le maillage aux territoires et nos équipes et apprenants.


Thématique principale

Thématique secondaire

Identification

Centre constitutif concerné

LEGTPA de Montauban

Adresse et numéro de téléphone de l'établissement

EPLEFPA de Tarn et Garonne 1915 route de Bordeaux 82000 Montauban Tél : 05 63 21 23 23 Fax : 05 63 66 43 56 Legta.montauban@educagri.fr

Nom du responsable du dossier

GROGNIER Eric

Fonction du responsable du dossier

Directeur de l’EPLEFPA

Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction

GROGNIER Eric 1915 route de Bordeaux 82000 Montauban eric.grognier@educagri.fr

Nom du chargé de projet

ROCH Michel

Fonction du chargé de projet

Enseignant technique (horticole)

Coordonnées du chargé de projet

Michel ROCH 1915 route de Bordeaux 82000 Montauban michel.roch@educagri.fr tel pro : 06 18 18 43 55

Déclaration d'intention


Rapport

Résumé grand public

Nos exploitations : cœur de développement pour nos territoires et de la pédagogie de nos apprenants



Description du Projet :



L’établissement fusionné depuis 2010 est à construire autour d’une identité forte commune, le tiers temps nous permettra de renforcer cette dynamique avec pour socle nos exploitations et préoccupation principale nos apprenants, leur réussite en formation et dans leur insertion professionnelle et sociales aux territoires.



Le projet est bâti sur 3 axes :





 



AXE 1. L’innovation dans les nouveaux modèles de développement co-construits avec les pédagogies des centres et les territoires



AXE 2. Valorisation et intensification des liens aux territoires et leurs acteurs



AXE 3. Les exploitations : lieux de construction des savoir-faire et savoir-être de nos apprenants





 



AXE1 : l’innovation doit se faire à l’écoute des territoires mais aussi dans les orientations définies par notre ministère de l’agriculture.



L’intégration de notre projet dans les plans nationaux, régionaux (PREA) et locaux est parfaitement assurée, et guidera l’animation et la coordination des actions développées par le tiers temps.



La recherche de la performance écologique, économique et sociale passe par des diagnostics partagés par les acteurs du territoire et par la profession. Ces activités d’audit et de liens externes ont déjà été appuyées par la mobilisation de personnels mais demandent à être renforcées.



Nous souhaitons fortement développer les productions, les expérimentations (systèmes de conservation des sols, agroforesterie et les indicateurs de suivi en agroécologie…) afin d’améliorer l'efficience des EA économique, écologique, pédagogique et sociale en partenariat avec la profession. (CA82, la CTIFL, le CRPF, les coopératives de la filière et de nombreuses associations…)





 



AXE 2 : L’établissement qui occupe le département du Tarn et Garonne, de part ses deux sites, doit développer des stratégies différenciées d’animation et de développement.



Les actions menées que nous souhaitons développer se situent à la fois en amont de nos exploitations par des choix d’intrants respectant nos nouveaux modèles mis en place mais aussi en aval pour consolider les liens existants de commercialisation et de valorisation de nos produits et service.



La réduction des phytosanitaires est prioritaire (Ecophyto actions 14 et 16), à travers différents réseaux : RMT Vegediag, BiodivEA, le GIEE «Arbonovateur».



AXE 3 : Les apprenants dans leur construction ont besoin de terrains d’application concrets en lien avec la réalité économique et sociale des territoires.



Les BTS s’impliquent déjà dans la production de plants pour un jardin solidaire mené avec le Secours Populaire et la Commune, et s’intègrent par des mini-stages aux exploitations.



Toutes les classes ont des activités sur les exploitations, et le tiers temps nous permettra d’harmoniser les projets de chacun avec les développements des exploitations.



Les liens avec les différents centres et services sont en cours d’optimisation, avec des actions visant à faire démonstration et application qu’un déchet de restauration par exemple est une ressource pour l’exploitation (idem déchets verts…)





 



Actuellement les exploitations sont en pleine restructuration afin d’améliorer leur rentabilité économique et la qualité de leurs productions horticoles.



Ceci s’effectue dans la thématique de l’agro-écologie c’est-à-dire en augmentant les surfaces de vergers en Agriculture Biologique (plus 1.5 ha), en diminuant les intrants chimiques par le remplacement d’engrais chimiques par des engrais organiques naturels, en diminuant les apports d’eau d’irrigation par le développement du goutte à goutte-à-goutte.



Nous menons également une réflexion sur la commercialisation en vente directe qui va se concrétiser par la mise en place d’un point de vente pérenne géré en majeur partie par les étudiants de la filière BTS Technico-Commercial



De plus les activités pédagogiques liées aux exploitations se développement pour atteindre plus de 1200h apprenants dans tous les centres de formation de l’établissement:



- Test qualitatif d’une nouvelle variété de raisin avec les BTS T.C. en partenariat avec notre coopérative Quercy-Soleil



- Accueil de classes de primaires sur l’exploitation agricole par les BAC PRO Service à la Personne



- Mise en place d’un marché hebdomadaire le vendredi pour vendre les produits de nos fermes animé par les BTS Productions Horticoles et T.C.



- Nouvelle lutte mécanique contre les ravageurs des arbres fruitiers initiée dans notre verger de pommiers en AB par les stagiaires du Centre de Formation Professionnel pour Adultes avec la pose de glu naturelle



Dès l’année prochaine, nous mettrons en place une base de données technico-économiques de nos exploitations permettant à nos apprenants et aux équipes pédagogiques de travailler de façon optimale sur l’efficacité technique, la rentabilité économique et les impacts environnementaux d’une ferme.



Rapport

Résumé grand public

Nos exploitations : cœur de développement pour nos territoires et de la pédagogie de nos apprenants



Description du Projet :



L’établissement fusionné depuis 2010 est à construire autour d’une identité forte commune, le tiers temps nous permettra de renforcer cette dynamique avec pour socle nos exploitations et préoccupation principale nos apprenants, leur réussite en formation et dans leur insertion professionnelle et sociales aux territoires.



Le projet est bâti sur 3 axes :





 



AXE 1. L’innovation dans les nouveaux modèles de développement co-construits avec les pédagogies des centres et les territoires



AXE 2. Valorisation et intensification des liens aux territoires et leurs acteurs



AXE 3. Les exploitations : lieux de construction des savoir-faire et savoir-être de nos apprenants





 



AXE1 : l’innovation doit se faire à l’écoute des territoires mais aussi dans les orientations définies par notre ministère de l’agriculture.



L’intégration de notre projet dans les plans nationaux, régionaux (PREA) et locaux est parfaitement assurée, et guidera l’animation et la coordination des actions développées par le tiers temps.



La recherche de la performance écologique, économique et sociale passe par des diagnostics partagés par les acteurs du territoire et par la profession. Ces activités d’audit et de liens externes ont déjà été appuyées par la mobilisation de personnels mais demandent à être renforcées.



Nous souhaitons fortement développer les productions, les expérimentations (systèmes de conservation des sols, agroforesterie et les indicateurs de suivi en agroécologie…) afin d’améliorer l'efficience des EA économique, écologique, pédagogique et sociale en partenariat avec la profession. (CA82, la CTIFL, le CRPF, les coopératives de la filière et de nombreuses associations…)





 



AXE 2 : L’établissement qui occupe le département du Tarn et Garonne, de part ses deux sites, doit développer des stratégies différenciées d’animation et de développement.



Les actions menées que nous souhaitons développer se situent à la fois en amont de nos exploitations par des choix d’intrants respectant nos nouveaux modèles mis en place mais aussi en aval pour consolider les liens existants de commercialisation et de valorisation de nos produits et service.



La réduction des phytosanitaires est prioritaire (Ecophyto actions 14 et 16), à travers différents réseaux : RMT Vegediag, BiodivEA, le GIEE «Arbonovateur».



AXE 3 : Les apprenants dans leur construction ont besoin de terrains d’application concrets en lien avec la réalité économique et sociale des territoires.



Les BTS s’impliquent déjà dans la production de plants pour un jardin solidaire mené avec le Secours Populaire et la Commune, et s’intègrent par des mini-stages aux exploitations.



Toutes les filières ont des activités sur les exploitations, et le tiers temps permettra d’harmoniser les projets de chacun avec les développements des exploitations.



Les liens avec les différents centres et services sont en cours d’optimisation, avec des actions visant à faire démonstration et application qu’un déchet de restauration par exemple est une ressource pour l’exploitation (idem déchets verts…)





 



Actuellement les exploitations sont en pleine restructuration afin d’améliorer leur rentabilité économique et la qualité de leurs productions horticoles.



Ceci s’effectue dans la thématique de l’agro-écologie c’est-à-dire en augmentant les surfaces de vergers en Agriculture Biologique (plus 2.5 ha), en diminuant les intrants chimiques par le remplacement d’engrais chimiques par des engrais organiques naturels, en diminuant les apports d’eau d’irrigation par le développement de la micro-aspersion.



Nous menons également une réflexion sur la commercialisation en vente directe qui va se concrétiser par la mise en place d’un point de vente pérenne géré en majeur partie par les étudiants de la filière BTS Technico-Commercial



De plus les activités pédagogiques liées aux exploitations se développent pour atteindre plus de 1200h apprenants dans tous les centres de formation de l’établissement:



- Accueil de classes de primaires sur l’exploitation agricole par les BAC PRO Service à la Personne



- Mise en place d’un marché hebdomadaire le vendredi pour vendre les produits de nos fermes animé par les BTS Productions Horticoles et T.C.



- Des techniques culturales innovantes sont employées sur nos exploitations en productions horticoles ( fruitière et légumière) et  en grandes cultures pour accompagner la transition agro-écologiques de celles-ci



- Nous mettons en place une base de données technico-économiques de nos exploitations permettant à nos apprenants et aux équipes pédagogiques de travailler de façon optimale sur l’efficacité technique, la rentabilité économique et les impacts environnementaux d’une ferme.



- Nous avons le projet de développer la production maraichère notamment en AB pour répondre mieux aux demandes locales