Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Description

Titre du projet
Pôle agri-culturel : carrefour de l'agrotourisme et de la culture, une ambition pour un territoire.
Établissement
EPL Montbrison Précieux
Description du projet
Le territoire du Pilat affirme sa vocation d'interface ville-campagne. L'EPL, acteur de ce territoire, a amorcé une réflexion autour de la valorisation de potentialités patrimoniales, économiques et culturelles. L'outil proposé est un espace, à vocation agrotouristique et culturelle, sur le site du centre "atelier technologique". Fonctions ciblées : support de formation / animation du monde rural.
Thématique principale
Développement local et péri-urbain
Thématique secondaire
Développement local et péri-urbain

Identification

Centre constitutif concerné
5000000001953
Adresse et numéro de téléphone de l'établissement
Atelier technologique - La diligence Le Château du Bois 42 660 ST GENEST MALIFAUX
Nom du responsable du dossier
BOUCAUD Jean Claude
Fonction du responsable du dossier
Coordonnées du responsable du dossier au sein de l'équipe de direction
EPLE Montbrison-Précieux / Saint Genest malifaux BP 204 42 605 MONTBRISON Cedex Tél.: 04 77 97 72 00 Fax : 04 77 97 72 09
Nom du chargé de projet
JUST Fabrice
Fonction du chargé de projet
PCEA FRANCAIS
Coordonnées du chargé de projet

Projet

Rapport 1

Actions prévues réalisées ou en cours
1)Volet pédagogique
Mise en place de deux outils d?animation : une ferme pédagogique, une ferme « découverte ».
Construction d?un argumentaire et d?une stratégie valorisant les potentialités de l?atelier technologique (perspective ouverture de formations).

2)Valorisation des productions
Participation à l?opération « de ferme en ferme »
Mise en place d?un marché de producteurs du Pilat (3 éditions). Promotion de l?identité « Pilat ».
Intégration des réseaux « saveurs », « randonnée », « tourisme de groupe » proposés par le PNR du Pilat.
Référencement sur les supports de communication du Parc et de la Maison du Tourisme - site et guides.

3)Volet culturel
Atelier théâtre « Une partie de campagne » (CRIPT Rhône-Alpes) ;
Participation au dispositif « Art nature, paysage et création » (Musée d?Art Moderne de Saint-Etienne / RRA ;.
Mise à disposition de la salle à des troupes théâtrales.
Actions non prévues réalisées
Sans objet.
Actions à réaliser
- Mise en place d?un cycle de conférences (Société d?Agriculture, Art et Belles Lettres de la Loire + Musée d?Art Moderne de Saint-Etienne Métropole) ;
- Proposition de résidences d?artistes et mise en place d?une programmation culturelle ;
- Mise en place d?un comité de pilotage (programmation culturelle)
- Valorisation patrimoniale du site, bâti et milieu : signalétique, valorisation des sentiers de randonnée
- Elaboration de nouveaux outils de mise à disposition de la salle agri-culturelle (personnels et extérieurs) ;
- Plan de communication.
Partenaires
- Municipalité de Saint-Genest-Malifaux 
- Communauté de Communes du Haut-Pilat 
- Parc Naturel Régional du Pilat 
- Maison du tourisme / Office du tourisme du Haut-Pilat 
- Professionnels du monde agricole : Comité de développement du Haut-Pilat, ADDEAR
- Responsables de structures éducatives et de formation:
- Equipe de direction du groupe scolaire Jacques Cousteau, Roche-la-Molière ;
- Associations implantées sur le territoire : 
Société d?Agriculture, Industrie, Arts et Belles Lettres de la Loire ; « Jazz au sommet » ; « L?essaim de Julie » ; Société d?Histoire de Saint-Genest-Malifaux ; LISA (Ligue d?Improvisation Saint-Etienne Amateur).

Partenaires culturels associés à la démarche :
- Musée d?Art Moderne de Saint-Etienne Métropole ;
- Comédie de Saint-Etienne, Centre Dramatique National.
Indicateurs de suivi
L?établissement bénéficie des premières retombées de la communication guides et site : les visites de groupes sur le site de l?exploitation du lycée débuteront en juillet.

Des temps forts ont consacré la prise en compte de la mission d?animation du territoire :
- Opération « de ferme en ferme » (560 personnes accueillies les 24 et 25 avril 2010).
- Mise en place d?un marché de producteurs du Pilat. Le public, dont les composantes, locale et urbaine, sont l?illustration de la position d?interface identifiée dès le diagnostic territorial, a répondu présent. L?enthousiasme des producteurs participants révèle l?importance du lien social généré par ce type d?initiative.

Ces animations consacrent la transversalité des missions : formation, valorisation de la production et animation.

Le volet culturel permet de valoriser toutes les dimensions du site : accrochage « Art nature, paysage et création », le 16 juin dans la salle agri-culturelle.

Le site de l?atelier technologique devient un lieu identifié du territoire, une véritable plateforme d?animation : la Charte révisée du Parc sera présentée au public le 3 juillet dans la salle agri-culturelle.
Résumé grand public
L?EPLEFPA dispose, sur le site de Saint-Genest-Malifaux, d?un Atelier Technologique. C?est un outil de sensibilisation aux activités agrotouristiques et de promotion culturelle. Original, il permet de valoriser les potentialités patrimoniales, économiques et culturelles d?un territoire, le Pilat, qui affirme de surcroît sa vocation d?interface ville-campagne.

Un site remarquable
A quelques encablures du lycée, les tours d?une ferme fortifiée du XVème siècle, sise au lieu-dit « le château du bois » veillent sur le plateau du haut-Pilat. C?est l?écrin qui abrite l?Atelier Technologique. Une étape incontournable sur la D22 qui relie Saint-Genest-Malifaux au col du Grand Bois, via le carrefour dit « des trois croix ».

Trois fonctions 
- L?Atelier Technologique constitue un support de formation à disposition des équipes enseignantes, mais aussi d?usagers extérieurs : métiers de l?accueil, du tourisme rural?
- Il est un outil au service de la promotion de la production agricole : valorisation des produits de l?exploitation du lycée, de l?agriculture du territoire?
- Il s?affirme, dans la cadre de la mission d?animation rurale, comme un acteur culturel...

Des réalisations opérationnelles?
- L?auberge de campagne « La Diligence », référencée par le guide du Routard, participe à la promotion des produits de l?agriculture Loire,
- Les Chambres d?hôtes, tout comme l?auberge, permettent, tout en accueillant des publics, d?envisager la réalité des métiers de l?agrotourisme?
- L?Espace agri-culturel se veut une plateforme de promotion de la culture dans toutes ses acceptions : conférences, représentations théâtrales, expositions, concerts. La salle bénéficie d?un partenariat avec la Comédie de Saint-Etienne (Centre Dramatique National) et le Musée d?Art Moderne de Saint-Etienne Métropole.

? et d?autres qui le seront prochainement?
- Mise en place d?une « ferme pédagogique » (pratique encadrée, publics scolaires, sur réservation) avec pour support l?exploitation du lycée. Des ateliers « Si on en faisait un fromage ? » seront, à terme proposés. Un parcours permettra aux participants, en partant du fromage « produit fini », de remonter de la transformation jusqu?à l?animal - ici, la chèvre - son mode vie et son alimentation. La possibilité d?associer les publics à l?activité de transformation est étudiée.
- Une « ferme découverte » (pratique autonome, accès libre pour la clientèle de l?auberge et des chambres d?hôtes), présentera des expositions temporaires construites autour de thématiques calées sur le rythme des saisons de l?activité agricole : « Les quatre saisons de l?agriculture du Pilat ». Cette activité mettra en ?uvre animaux et matériels.
- Un sentier botanique qui permet de relier le site de l?exploitation à l?atelier technologique est en cours d?aménagement. Une signalétique sera mise en place avec pour objectif la sensibilisation à la reconnaissance végétale.


Validation par le chef d'établissement
16/06/10
Vu par le chef d'établissement
16/06/10
Validation par la DRAAF
24/06/10
Vu par la DRAAF
24/06/10
Commentaire de la DRAAF
Réalisation en 1° année totalement conforme au projet ; très fort investissement du chargé de projet
Validation nationale
01/02/11
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER

Rapport 2

Actions prévues réalisées ou en cours
1) Volet pédagogique :
Une démarche de fond est initiée pour envisager une lecture des référentiels de formation qui tienne compte des potentialités du support pédagogique.
Les actions proposées sur le site sont désormais plus denses dans leur programmation : conférences, rencontres inter-établissements, ateliers de création artistique... Projet de mise en place de la filière "service en milieu rural" en partenariat avec un établissement de l'éducation nationale.

2) Valorisation des productions :
Le dispositif "marché de producteurs" a été reconduit, dans le respect de la préoccupation d'animation du territoire. Les éditions sont mensuelles et l'initiative a su trouver son public. L'établissement capitalise sur cette démarche en intégrant un groupe de réflexion "point de vente collectif".

3) Proposition culturelle :
La promotion de l'outil a permis de nouer des liens avec les acteurs culturels du territoire, dans la perspective de la construction de programmations concertées et complémentaires. Les actions élabotrées avec les partenaires institutionnels (CRIPRA, MAM de Saint-Etienne Métropole) sont reconduites. Le site sera lieu de restitution du dispositif régional "Art, nature, création et paysage" (landart).
Actions non prévues réalisées
Actions à réaliser
Partenaires
Indicateurs de suivi
Résumé grand public
Rappel : le projet s'articule selon trois objectifs : valoriser de la fonction de support pédagogique, mettre en place un outil de promotion de la production agricole "Pilat", favoriser l'animation culturelle.

1) La médiation avec des partenaires multiples.
Les échanges avec les communautés territoriales ? commune, communauté de communes, Parc ? sont favorisés. Ces échanges concernent des actions qui les associent, des réflexions concertées diverses : enjeux de la zone "parc", initiatives en faveur des « transports doux », promotion des circuits courts...
La profession agricole est associée à certains projets.
Des partenaires culturels sont également impliqués dans le dispositif : Musée d'Art Moderne de Saint-Etienne Métropole (ateliers de création, projets régionaux), associations locales...
Le CRIPTRA assure l?ingénierie de nombreux projets mobilisant des publics en formation.
En interne, les équipes pédagogiques sont porteuses ou à l?initiative de ces projets : ateliers de création artistique, stages « développement local »?
La structure s?ouvre d?ailleurs aux projets portés par des organismes de formation extérieurs : établissement de l'Education Nationale, Université.

2) Actions en cours
La promotion de l'agriculture "Pilat" passe par la mise en place de "marchés de producteurs". Ces marchés revendiquent une identité spécifique qui ne les cantonnent pas à la stricte activité commerciale, mais les transforment en véritables outils d?animation culturelle. A noter la passerelle tendue vers le volet pédagogique du projet : réalisation par les apprenants d?études de marché, de diagnostics de territoire?
La salle est investie par des stages "développement local". L'Espace Agri-Culturel accueille également des conférences, des tables rondes, des rencontres inter-établissements, des ateliers de création artistique (landart, productions filmiques). Les opérations de ce type ont vocation à s?ouvrir aux partenaires du territoire qui sont, dans le cadre de certaines actions, associés.

3) La place de l?innovation
Un diagnostic de l?activité touristique du plateau du Pilat a permis d?identifier les enjeux qui s?exercent à propos de ce territoire (position péri-urbaine, zone « parc). Il semble possible d?évoluer vers une forme innovante de proposition agro-touristique.
L?innovation consisterait à décloisonner l?activité économique développée sur le site. Il s?agirait de proposer une offre transversale dans le cadre de formules « tout-en-un » (hébergement + restauration + animation) permettant l?approche globale du territoire (formules thématiques, avec proposition d?ateliers), en lieu et place de l?organisation « conventionnelle ».
Les équipements en place permettent d?ores et déjà d?accueillir, de sensibiliser et d?informer le public, mais les infrastructures (salle agri-culturelle et salles annexes, atelier ferme découverte, exploitation du lycée agricole) permettent d?envisager de nouvelles formules touristiques qui valorisent les compétences dont dispose l?établissement : transformation fromagère, découverte du milieu?
L?enjeu consiste à assurer l?animation du territoire par la valorisation de sa ressource physique (milieu), humaine (savoir-faire et culture) et économique (agriculture).

L?EPL, dans le cadre d?autres missions, est déjà un acteur du territoire en ce sens qu?il contribue à la promotion de la production agricole, qu?il sensibilise à la prise en compte des enjeux environnementaux? L?objectif est de capitaliser sur ces compétences en faisant profiter les publics qui le fréquentent pour l?heure au titre de strict équipement touristique. Seraient proposés au public une série d?ateliers, dont le contenu serait lié à l?activité de production agricole, au calendrier imposé par les conditions climatiques, à la programmation de l?Espace Agri-Culturel ». A terme, on pourrait imaginer la mise en place d'un véritable espace muséographique.

4) Vers une relecture du projet ?
Concilier animation et accueil de publics (en formation, ou extérieur) semble la voie à privilégier pour conforter la place de l?Espace Agri-Culturel dans le territoire. En valorisant au mieux toutes les potentialités identifiée sur le site, on entrerait dans une démarché innovante, pionnière( ?) dans le Pilat. L?EAC constituerait plus qu?un support : il pourrait même suggérer les orientations à privilégier en matière de proposition de formations (filières pour lesquelles l'EAC serait un support de formation "évident").


Validation par le chef d'établissement
10/06/11
Vu par le chef d'établissement
10/06/11
Validation par la DRAAF
15/06/11
Vu par la DRAAF
15/06/11
Commentaire de la DRAAF
Projet conforme aux attentes en phase avec le territoire. Reconnaissance de l'espace agriculturel au sein de l'établissement, mais aussi sur le territoire du Pilat.
Lien renforcé entre les produits locaux et la prestation de l'atelier.
Cohérence qui se dessine entre l'évolution de l'exploitation de St Genest (conversion toale en bio) et la valorisation de ses produits, la communication sur le métier d'agriculteur et les liens au territoire.
Validation nationale
22/01/13
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER

Rapport 3

Actions prévues réalisées ou en cours
Promotion de la production agricole :
- Mise en place d'un marché de producteurs mensuel autour d'un collectif d'agriculteurs (14). Les produits sont issus à 100% de l'agriculture Pilat. Le marché va au-delà de la dimension strictement commerciale en proposant animations, dégustations et ateliers pratiques autour du patrimoine culinaire. Il contribue également à une meilleure visibilité des produits issus de l'exploitation du lycée. Les publics en formation sont associés à la démarche.
- Le marché évoluerait vers un projet de point de vente collectif.

Actions pédagogiques et culturelles :
- Mise à disposition des équipes pédagogiques favorisée. Valorisation de la fonction "support de formation" : mise en oeuvre sur site des référentiels (lecture de paysage, modules "agrotourisme"), événementiel, conférences...
- Accueil de projets d'élèves : MAP bac pro, EIL STAV, MIL BTSA...
- Site support d'actions pilotées par le CRIPT Rhône-Alpes : "Art, nature, paysage et création" (150 participants), "Voyageons avec les fruits".
- Accueil de projets "Région Rhône-Alpes" : dispositifs Soprano, Club Culture, Apprenti Gagnant.
- Ateliers de création artistique : création "land art" avec le Musée d'Art Moderne de Saint-Etienne Métropole.
- Mise à disposition des associations culturelles du territoire dans la cadre de projets co-construits : APSOAR (arts de la rue), Jazz au Sommet (festival jazz).
- Site de formation envisagé pour le projet de licence "agrotourisme".
Actions non prévues réalisées
1) Volet culturel : mise en place d'un partenariat avec la structure "jazz au sommet". La 6ème édition de ce festival sera accueillie à l'Espace Agri-Culturel. L'événement joue la carte de l’interface ville-campagne, et s’inscrit pleinement dans la vie locale, diversifiant les spectacles pour s'adresser à tous les publics. Les organisateurs avaient pu être rencontrés à plusieurs reprises, au même titre que d’autres partenaires culturels potentiels. La finalité du festival est de « créer du lien » et de favoriser l’échange autour du jazz ; à rapprocher de la mission d’animation du territoire dévolue à l’atelier technologique. « Jazz au sommet » y gagne un site identifié, à la forte charge patrimoniale ; l’établissement y trouve un moyen de remplir sa mission, tout en valorisant les compétences des équipes en place.
2) Qualification "tourisme durable"
L’établissement, sollicité au titre de « professionnel du tourisme», a répondu à l’appel à candidature « engagement tourisme durable ». En adhérant à la Charte Européenne du Tourisme Durable dans les Espaces Protégés, les responsables des entreprises touristiques s'engagent à travailler en étroit partenariat avec l'institution gestionnaire de l'espace protégé et à mettre en œuvre tous les moyens nécessaires pour réduire l'impact de leur activité sur les milieux naturels. Celle-ci doit contribue au mieux au développement économique et social du territoire comme à l'amélioration du cadre de vie.
Actions à réaliser
- Volet culturel : organisation du festival "jazz au sommet" :
la 6ème édition du festival, qui se tiendra du 15 au 23 septembre, et qui devrait comporter une douzaine de concerts et d’événement musicaux, se déroulera pour partie dans la salle agri-culturelle. Les 21 et 22 septembre, 4 concerts y seront accueillis.
Partenaires
Indicateurs de suivi
1) Volet culturel :
Les manifestations jouent la carte de la dimension d’interface ville-campagne du Pilat, et s’inscrivent pleinement dans la vie locale, diversifiant les spectacles pour s'adresser à tous les publics. La finalité est de « créer du lien » et de favoriser l’échange (autour du jazz par exemple) ; à rapprocher de la mission d’animation du territoire dévolue à l’atelier technologique.
2) Volet production
La qualification "tourisme durable" permet, entre autres, de développer de nouvelles opportunités commerciales par le ciblage d’une nouvelle clientèle séduite par les espaces protégés et une offre axée sur la découverte de l'environnement. Elle renforce aussi la qualité de l'offre par une meilleure organisation du tourisme sur l'ensemble du territoire.
Résumé grand public
Montaigne disait qu’éduquer « ce n’est pas remplir un pot mais allumer un feu » : respectueux de cette consigne, les projets initiés au sein de l’atelier technologique se sont attachés, autant que faire se peut, à allumer de beaux incendies. Ainsi, pour parodier le philosophe, animer le territoire, ce n’est pas simplement mettre en place des événements, dans une logique compilatoire, c’est avant tout créer du lien, dans les directions déterminées dans le cadre du projet.

1) Volet pédagogique
L’Espace Agri-Culturel est devenu une préoccupation centrale dans la réflexion qui est conduite par les équipes. Son taux d’occupation par des initiatives qui relèvent de la pédagogie a progressé de façon constante. L'outil est désormais incontournable et ne peut être ignoré, compte tenu de la pertinence des réponses qu'il permet d'apporter aux porteurs de projets : accueil de conférences, réalisations portées par les publics en formation, la communauté éducative, les autres acteurs de la formation du territoire...

2) Promotion agricole
L'espace constitue une vitrine pour les savoir-faire agricoles du Pilat. Promotion et mise en oeuvre des produits sont indissociables : proposition de marchés de producteurs, restauration sur place à la table de l'auberge.

3) Volet culturel
Les acteurs culturels du territoire ont emboîté le pas aux acteurs internes et s'approprient l'outil. Dorénavant, ce sont des manifestations d'envergure authentiquement territoriale qui se concrétisent dans l'infrastructure (festivals).

L'EPL dispose avec l'Espace Agri-Culturel d'un outil original. Le projet a permis de transfomer ce lieu en véritable Centre de Ressources du Territoire : accueil des publics élargi, valorisation agricole, patrimoniale et sensibilisation aux nouveaux enjeux de l'agrotourisme.


Validation par le chef d'établissement
Vu par le chef d'établissement
Validation par la DRAAF
11/06/12
Vu par la DRAAF
11/06/12
Commentaire de la DRAAF
Projet tiers temps qui s'achève, tout en débouchant sur des perspectives. Intéressant travail de partenariat avec le territoire, difficultés en interne pour une valorisation pédagogique de l'outil la Diligence. Comment poursuivre cette action et concrétiser les projets en perspective sans temps dédié? Quelle organisation au sein de l'EPL?
Validation nationale
22/01/13
Vu par la DGER
Commentaire de la DGER