Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Poursuivre la transition agroécologique dans l’enseignement agricole avec les controverses en élevage

Mars 2019 - E. Zanchi , P. Cayre, H. Longy (Animateurs Resothem de l'enseignement agricole)

 

Tout commence avec des ciseaux et de la colle du 23 au 25 janvier à Rochefort-Montagne (63). Des directeurs et des salariés d’exploitation, des enseignants, des animateurs de réseau de la DGER mais aussi des chercheurs sont invités à représenter graphiquement comment les controverses en élevage se posent dans leur quotidien de travail puis à les expliciter.

Le constat est unanime, la transition agroécologique est en marche mais les embûches sont nombreuses et peuvent prendre des formes variées : des références professionnelles établies desquelles il est difficile de s’extraire, la crainte d’engager l’exploitation, en maintenant sa santé financière, hors de ces références, la résistance de collègues, d’élèves et le sentiment d'avoir à faire à une cacophonie où beaucoup d'acteurs pensent variablement l'agroécologie ...

 

Ce séminaire est le point de départ d’un travail engagé dans le cadre du projet I-site Cap 20-25 de l’Université de Clermont Ferrand dans sept établissements de l’enseignement agricole : Aurillac, Rochefort-Montagne, Brémontier-Merval, Ahun, Rethel, Château-Salins, Besançon. Il s'appuie sur les principes d'un protocole d'enquête développé par Origens MediaLab visant à réorienter les formes de collaborations entre recherche et acteurs dans un moment de transition agroécologique. Le pari est que l’analyse de ces controverses par les regards croisés des acteurs  eux-mêmes, de chercheurs de l’Inra, de VetAgroSup, d’Origens Medialab et des animateurs de réseaux thématiques Resothem peut permettre d’aller plus loin dans la transition agroécologique.

 

A l'occasion de ce séminaire, des évidences se dégagent : cohérence du système, santés animale et humaine, bien-être, impacts environnementaux et climatiques, pédagogie, liens aux citoyens… Les modalités de la transition, en rupture ou à petits pas, restent parfois à définir. Les investigations vont se poursuivre dans les établissements dès mars 2019 où l'ensemble des participants va mettre à plat les réalités vécues au quotidien sur les exploitations des lycées dans leurs engagements vers l'agroécologie.

MAA - DGER - SDRICI - BDAPI

1 ter avenue de Lowendal, 75700 Paris 07 SP