Projet d'animation et de développement des territoires des établissements publics de l'enseignement agricole

Une exploitation se pilote avec un projet dont la dimension économique constitue un enjeu pour que l’exploitation soit crédible et reproductible, pour cela il faut un projet qui pourrait se décliner selon le concept du One Welfare. Un tel projet fixe le cap ! Avec un cap, une direction est fixée et cela facilite l'argumentation et la crédibilité dans la recherche de financements complémentaires. Le projet d’exploitation ou d’atelier technologique doit aussi tenir compte des orientations préconisées par les politiques publiques dont « Education en vue du Développement Durable » (lien vers partie 5) et "Mobilisation pour la Transition Agro-Ecologique" (lien vers la partie 5). Le projet d’exploitation (de l'EA et/ou de l’AT) se décline sous différents angles : pédagogiques, productions, actions de démonstrations et d’expérimentations. 
Un projet d’exploitation doit également intégrer les exigences de la sécurité sanitaire (lien vers le chapitre 44).

Exemple d'une démarche de renforcement du potentiel pédagogique d'une exploitation.

Agrocampus Ouest a accompagné des exploitations à identifier et renforcer leur potentiel pédagogique et éducatif : voir quelques éléments de présentation de cette démarche avec la méthode POPE présentée en octobre 2017 à des DEA-DAT du Grand Ouest. Extrait de la démarche et sa mise en œuvre

Plan « Enseigner à produire autrement ».

Les exploitations et ateliers technologiques sont directement concernés par l’axe 2 du plan EPA 1, en attendant la sortie du plan suivant.